24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.bj Webzine, Quotidien Béninois indépendant, d'analyses et d'information en ligne Sun, 29 May 2022 11:47:31 +0200 fr-FR hourly 1 Spip 24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L144xH117/siteon0-fad27.png?1653751188 https://www.24haubenin.bj 117 144 Un hippopotame sème la terreur à Zagnanado https://www.24haubenin.info/?Un-hippopotame-seme-la-terreur-a-Zagnanado https://www.24haubenin.info/?Un-hippopotame-seme-la-terreur-a-Zagnanado Sun, 29 May 2022 11:47:31 +0200 fr F. Aubin Ahéhéhinnou, Ignace B. Fanou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Les populations de Kpoto, une localité de Kpedekpo dans la commune de Zagnanado ne se sentent pas en sécurité. Un hippopotame sème la terreur dans le village depuis quelques jours. <br class='autobr' /> C'est avec la peur au ventre que les populations de Kpoto vivent depuis quelques jours. Un hippopotame sème la terreur dans le village. Le fleuve Ouémé selon les informations, est sorti de son lit. Depuis plusieurs jours, l'animal qui y vivait sort les nuits pour dévaster les champs de culture. Il aurait même attaqué (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH113/arton37812-23c0b.jpg?1653817652' width='150' height='113' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Les populations de Kpoto, une localité de Kpedekpo dans la commune de Zagnanado ne se sentent pas en sécurité. Un hippopotame sème la terreur dans le village depuis quelques jours. <br class='autobr' /> </strong></p> <p>C'est avec la peur au ventre que les populations de Kpoto vivent depuis quelques jours. Un hippopotame sème la terreur dans le village. Le fleuve Ouémé selon les informations, est sorti de son lit. Depuis plusieurs jours, l'animal qui y vivait sort les nuits pour dévaster les champs de culture. Il aurait même attaqué un homme et renversé sa barque alors que celui-ci faisait la pêche. <br class='autobr' /> Les autorités compétentes sont appelées à vite réagir et canaliser le pachyderme avant que le pire ne survienne.</p> <p>F. A. A.</p></div> Ouverture des voies dans 02 arrondissements de Bohicon https://www.24haubenin.info/?Ouverture-des-voies-dans-02-arrondissements-de-Bohicon https://www.24haubenin.info/?Ouverture-des-voies-dans-02-arrondissements-de-Bohicon Sun, 29 May 2022 02:22:40 +0200 fr Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou <p>Le maire de la commune de Bohicon Rufino d'Almeïda a procédé, mercredi 25 mai 2022, à la réception provisoire de plus de 10 kilomètres de voies dans l'arrondissement d'Avogbanna et 5 kilomètres dans l'arrondissement d'Agongointo. <br class='autobr' /> Le projet d'ouverture des voies se poursuit dans la commune de Bohicon. Les populations de certains arrondissements ont désormais accès à de nouvelles voies (plus de 10 kilomètres de voies à Avogbanna et 5 kilomètres à Agongointo). « Je suis très ému car depuis l'avènement de la (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH100/arton37809-1739a.jpg?1653783771' width='150' height='100' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le maire de la commune de Bohicon Rufino d'Almeïda a procédé, mercredi 25 mai 2022, à la réception provisoire de plus de 10 kilomètres de voies dans l'arrondissement d'Avogbanna et 5 kilomètres dans l'arrondissement d'Agongointo. </strong></p> <p>Le projet d'ouverture des voies se poursuit dans la commune de Bohicon. Les populations de certains arrondissements ont désormais accès à de nouvelles voies (plus de 10 kilomètres de voies à Avogbanna et 5 kilomètres à Agongointo).<br class='autobr' /> « Je suis très ému car depuis l'avènement de la décentralisation, je n'ai jamais vu dans le quartier Zoungoudo, des actions de développement de ce genre », s'est réjoui Arnaud Tohossoussi, citoyen du quartier Zoungoudo.</p> <p>Pour le chef quartier Manaboè, Laurent Lakpome, l'ouverture des voies est une grande avancée dans les arrondissements de Bohicon. Il plaide pour l'accès à l'électricité dans certaines zones. <br class='autobr' /> Dah Tonou, tête couronnée, a remercié le maire de Bohicon pour la mise en œuvre de ce projet. « C'est pour la première fois qu'un maire accorde autant d'attention au quartier Zoungoudo. J'invite les citoyens à le remercier », a-t-il dit.</p> <p>Le projet d'ouverture des voies a pour but d'urbaniser les quartiers de villes et faciliter la mobilité urbaine dans la commune.<br class='autobr' /> « Les ouvertures de voies relèvent des besoins véritables de la population. Ces quinze kilomètres de voies ouvertes à Avogbanna et Agongointo annoncent l'extension des réseaux de la SBEE et de la SONEB. Tout ceci pour que nos citoyens vivent dans de meilleures conditions », a déclaré le maire de Bohicon. Rufino d'Almeïda promet de poursuivre les actions de désenclavement des quartiers et villages de la commune.</p></div> Les 10 projets de loi en examen à l'Assemblée mardi prochain https://www.24haubenin.info/?Les-10-projets-de-loi-en-examen-a-l-Assemblee-mardi-prochain https://www.24haubenin.info/?Les-10-projets-de-loi-en-examen-a-l-Assemblee-mardi-prochain Sat, 28 May 2022 12:44:21 +0200 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Les députés de la 8è législature seront en séance plénière mardi 31 mai 2022 au Palais des Gouverneurs. Dix (10) projets de loi relatives aux institutions de la République sont inscrits à l'ordre de la session. <br class='autobr' /> Les projets de loi relative à la Cour des comptes ; la Cour Suprême ; la Cour constitutionnelle ; la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ; au Corps des inspecteurs des services judiciaires et aux activités statistiques en République du Bénin sont examen à l'Assemblée (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH100/arton37803-c819a.png?1653751189' width='150' height='100' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Les députés de la 8è législature seront en séance plénière mardi 31 mai 2022 au Palais des Gouverneurs. Dix (10) projets de loi relatives aux institutions de la République sont inscrits à l'ordre de la session.</strong><br class='autobr' /> Les projets de loi relative à la Cour des comptes ; la Cour Suprême ; la Cour constitutionnelle ; la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (HAAC) ; au Corps des inspecteurs des services judiciaires et aux activités statistiques en République du Bénin sont examen à l'Assemblée nationale. <br class='autobr' /> Une session plénière s'ouvre mardi 31 mai 2022 à partir de 10 heures au Palais des Gouverneurs à Porto- Novo pour examiner ces différents projets de loi.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> La vaccination Covid-19 exigée aux pèlerins https://www.24haubenin.info/?La-vaccination-exigee-aux-pelerins https://www.24haubenin.info/?La-vaccination-exigee-aux-pelerins Sat, 28 May 2022 12:39:12 +0200 fr Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou <p>La vaccination est l'une des exigences pour prendre part au pèlerinage à la Mecque cette année. Le ministre de la Santé invite les pèlerins à se faire vacciner. <br class='autobr' /> Selon le communiqué signé du directeur de Cabinet du ministre de la Santé, la vaccination contre la Covid-19 fait partie des exigences du Royaume de l'Arabie Saoudite pour entrer sur son territoire. <br class='autobr' /> Il invite tous les pèlerins à se rendre sans délai dans les postes de vaccination afin de recevoir les doses nécessaires de vaccins contre la (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH113/arton37807-a54d0.jpg?1653751189' width='150' height='113' /> <div class='rss_texte'><p><strong>La vaccination est l'une des exigences pour prendre part au pèlerinage à la Mecque cette année. Le ministre de la Santé invite les pèlerins à se faire vacciner. </strong></p> <p>Selon le communiqué signé du directeur de Cabinet du ministre de la Santé, la vaccination contre la Covid-19 fait partie des exigences du Royaume de l'Arabie Saoudite pour entrer sur son territoire.</p> <p>Il invite tous les pèlerins à se rendre sans délai dans les postes de vaccination afin de recevoir les doses nécessaires de vaccins contre la Covid 19 et de bénéficier à temps du pass vaccinal.<br class='autobr' /> Le pèlerinage est prévu pour juillet 2022.<br class='autobr' /> En 2020 et 2021, le pèlerinage à la Mecque avait été limité en nombre à cause de la pandémie de Covid-19.</p> <p>A.A.A</p></div> Les producteurs dotés de 1.750.000 plants de palmier à huile https://www.24haubenin.info/?Les-producteurs-dotes-de-1-750-000-plants-de-palmier-a-huile https://www.24haubenin.info/?Les-producteurs-dotes-de-1-750-000-plants-de-palmier-a-huile Sat, 28 May 2022 12:32:59 +0200 fr Ignace B. Fanou, Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>La 3è édition de la campagne de plantation de palmier à huile sélectionné a été officiellement lancée, vendredi 27 mai 2022, à Illasso-Nagot, arrondissement de Yoko, commune de Sakété par le Directeur Adjoint de cabinet du Ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche. <br class='autobr' /> Le gouvernement a mis à la disposition des producteurs 1.750.000 plants sélectionnés dont 125.000 subventionnés. C'est dans le cadre de la campagne de plantation de palmier à huile sélectionné qui a été lancée, vendredi 27 mai 202, à (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH98/arton37804-6c51d.png?1653751189' width='150' height='98' /> <div class='rss_texte'><p><strong>La 3è édition de la campagne de plantation de palmier à huile sélectionné a été officiellement lancée, vendredi 27 mai 2022, à Illasso-Nagot, arrondissement de Yoko, commune de Sakété par le Directeur Adjoint de cabinet du Ministre de l'Agriculture, de l'Élevage et de la Pêche.</strong></p> <p>Le gouvernement a mis à la disposition des producteurs 1.750.000 plants sélectionnés dont 125.000 subventionnés. C'est dans le cadre de la campagne de plantation de palmier à huile sélectionné qui a été lancée, vendredi 27 mai 202, à Illasso-Nagot dans l'arrondissement de Yoko (Sakété) dans le département du Plateau.<br class='autobr' /> Pour Abdoulaye Toko, Directeur Adjoint de Cabinet du Ministère de l'Agriculture de l'Elevage et de la pêche, le gouvernement a opté pour le palmier à huile sélectionné pour relancer la filière à travers l'élaboration et la mise en œuvre du Programme National de Développement (PND-Palmier à huile) de la filière pour laquelle des résultats probants sont déjà obtenus après seulement trois ans de mise en œuvre.<br class='autobr' /> Le palmier à huile est une culture à laquelle les populations sont très attachées en raison de ses multiples fonctions socio-culturelles, cultuelle, religieuse, médicale, nutritionnelle et économique, a-t-il précisé.<br class='autobr' /> Le Préfet du Plateau, Valère Setonnougbo et le maire de Sakété, Nestor Idohou se sont réjouis du choix de leur localité pour abriter la campagne de palmier à huile. <br class='autobr' /> Pour bénéficier des plants subventionnés tout comme Sosthene Salako, l'un des producteurs de l'Agence Territoriale de Développement Agricole-Plateau (ATDA-Plateau), il faut avoir réservé au moins les plants auprès d'un pépiniériste agréé, avoir un site propice pour le palmier à huile et respecter les itinéraires techniques pour la mise en terre. Sur un site d'un hectare par exemple, il est recommandé la mise en terre de 143 plants. Le promoteur supporte la moitié, et l'ATDA-Plateau l'autre moitié.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Le gouvernement lance un appel à candidatures https://www.24haubenin.info/?Le-gouvernement-lance-un-appel-a-candidatures https://www.24haubenin.info/?Le-gouvernement-lance-un-appel-a-candidatures Sat, 28 May 2022 12:32:37 +0200 fr Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou <p>Le gouvernement béninois à travers le ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts lance un appel à candidatures pour l'édition 2022 du « Prix de l'excellence de la CEDEAO ». <br class='autobr' /> La catégorie n°1 du Prix de l'excellence intitulée "Prix de la science et de la technologie, des arts et des lettres" retient les domaines de la musique et de la poésie pour le compte des arts et des lettres dans le cadre de l'édition 2022 du « Prix de l'excellence de la CEDEAO ». Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L141xH150/arton37805-597d0.jpg?1653751189' width='141' height='150' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le gouvernement béninois à travers le ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts lance un appel à candidatures pour l'édition 2022 du « Prix de l'excellence de la CEDEAO ».</strong></p> <p>La catégorie n°1 du Prix de l'excellence intitulée "Prix de la science et de la technologie, des arts et des lettres" retient les domaines de la musique et de la poésie pour le compte des arts et des lettres dans le cadre de l'édition 2022 du « Prix de l'excellence de la CEDEAO ». Le Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts lance un appel à candidatures pour la sélection d'une candidature unique pour chacune d'elle, pouvant représenter le Bénin.</p> <p><strong>Communiqué de l'appel à candidature</strong></p> <p><span class='spip_document_11846 spip_documents spip_documents_center'> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH719/fb_img_1653724549612-bc171.jpg?1653751189' width='500' height='719' alt="" /></span><span class='spip_document_11847 spip_documents spip_documents_center'> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH732/fb_img_1653724552941-165e1.jpg?1653751189' width='500' height='732' alt="" /></span></p></div> La trypanosomiase humaine africaine (THA) éliminée au Bénin https://www.24haubenin.info/?La-trypanosomiase-humaine-africaine-THA-eliminee-au-Benin https://www.24haubenin.info/?La-trypanosomiase-humaine-africaine-THA-eliminee-au-Benin Sat, 28 May 2022 06:35:52 +0200 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Le Bénin fait partie des pays ayant éliminé la forme chronique de la trypanosomiase humaine africaine (THA) (T. b. gambiense). Le pays a reçu la confirmation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme État où au moins une forme de la THA a été éliminée en tant que problème de santé publique sur son territoire en novembre 2021. <br class='autobr' /> La forme chronique de la trypanosomiase humaine africaine (THA) (T. b. gambiense), encore appelé maladie de sommeil ne sévit plus au Bénin. Le pays fait partie des États (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH116/arton37802-6121f.jpg?1653751189' width='150' height='116' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Bénin fait partie des pays ayant éliminé la forme chronique de la trypanosomiase humaine africaine (THA) (T. b. gambiense). Le pays a reçu la confirmation de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme État où au moins une forme de la THA a été éliminée en tant que problème de santé publique sur son territoire en novembre 2021. </strong></p> <p>La forme chronique de la trypanosomiase humaine africaine (THA) (T. b. gambiense), encore appelé maladie de sommeil ne sévit plus au Bénin. Le pays fait partie des États où cette maladie considérée comme un problème de santé publique est bien maîtrisé. En novembre 2021, le Bénin fut reconnu comme un Etat ayant éliminé la forme gambiense de la maladie du sommeil. Selon une publication du site MesVacvins.net, le Togo et la Côte d'Ivoire ont été les deux premiers pays à être validés comme ayant éliminé la forme gambiense de la THA en tant que problème de santé publique en 2020. S'en est suivi le Bénin en novembre 2021, de l'Ouganda et du Rwanda (la validation de la forme rhodesiense en avril 2022. <br class='autobr' /> Selon le site d'informations, entre 1999 et 2020, le nombre de nouveaux cas déclarés de la forme chronique de la trypanosomiase humaine africaine (THA) (T. b. gambiense) a diminué de 98 %, passant de 27 862 à 565. Au cours de la même période, le nombre de nouveaux cas déclarés de la forme aiguë de la trypanosomiase humaine africaine (T. b. rhodesiense) a diminué de 84%, passant de 619 à 98.</p> <p><strong>A propos de la THA</strong> <br class='autobr' /> La THA est une parasitose à transmission vectorielle. Le parasite à l'origine de l'infection est un protozoaire appartenant au genre Trypanosoma. Il est transmis à l'homme par la piqûre d'une mouche tsé-tsé (du genre Glossina) qui s'est elle-même infectée à partir d'êtres humains ou d'animaux porteurs de parasites pathogènes.<br class='autobr' /> La THA se présente sous deux formes, en fonction de la sous-espèce du parasite à l'origine de la maladie. Il s'agit de la T. b. gambiense, endémique et présente dans 24 pays d'Afrique occidentale et centrale, et de la T. b. rhodesiense, endémique elle aussi et présente dans 13 pays d'Afrique orientale et australe.</p> <p>F. A. A.</p></div> L'Ivoirien Konaté Souleymane élu SG du CAMES https://www.24haubenin.info/?L-Ivoirien-Konate-Souleymane-elu-SG-du-CAMES https://www.24haubenin.info/?L-Ivoirien-Konate-Souleymane-elu-SG-du-CAMES Sat, 28 May 2022 00:22:42 +0200 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>En lice au poste de Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache de l'Enseignement Supérieur (CAMES), la candidate du Bénin n'a pas été élue. C'est l'Ivoirien Prof. Konaté Souleymane qui a été élu Secrétaire Général du CAMES. <br class='autobr' /> Le nouveau Secrétaire Général du CAMES, Prof Konaté Souleymane, a été élu ce vendredi 27 mai 2022. Prof Konaté Souleymane était Directeur de la Recherche et de l'innovation au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique de Côté d'Ivoire. <br class='autobr' /> Le nouveau SG du CAMES a eu (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH75/arton37800-5a5a4.png?1653751189' width='150' height='75' /> <div class='rss_texte'><p><strong>En lice au poste de Secrétaire général du Conseil Africain et Malgache de l'Enseignement Supérieur (CAMES), la candidate du Bénin n'a pas été élue. C'est l'Ivoirien Prof. Konaté Souleymane qui a été élu Secrétaire Général du CAMES.</strong><br class='autobr' /> Le nouveau Secrétaire Général du CAMES, Prof Konaté Souleymane, a été élu ce vendredi 27 mai 2022. Prof Konaté Souleymane était Directeur de la Recherche et de l'innovation au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique de Côté d'Ivoire.<br class='autobr' /> Le nouveau SG du CAMES a eu pour challenger la candidate du Bénin, Prof Christine Ouinsavi.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Prof Ouinsavi critique le mode de désignation au CAMES https://www.24haubenin.info/?Les-critiques-de-prof-Ouinsavi-sur-le-mode-de-designation-au-CAMES https://www.24haubenin.info/?Les-critiques-de-prof-Ouinsavi-sur-le-mode-de-designation-au-CAMES Sat, 28 May 2022 00:22:30 +0200 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Le Prof Christine Ouinsavi, candidate du Bénin au poste de Secrétaire Général du Conseil Africain et Malgache (CAMES) a dénoncé, ce vendredi 27 mai 2022, le mode de désignation du SG CAMES à la suite de l'élection de son challenger ce poste. En lice pour succéder au Prof feu Bertrand Mbatchi, Prof Christine Ouinsavi n'a pu de faire élire. Après la désignation, ce vendredi, du nouveau SG CAMES, la candidate du Bénin n'a pas caché son amertume. « Il vaudra mieux juste établir un ordre d'accession des pays à (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L137xH150/arton37801-995c7.png?1653751189' width='137' height='150' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Prof Christine Ouinsavi, candidate du Bénin au poste de Secrétaire Général du Conseil Africain et Malgache (CAMES) a dénoncé, ce vendredi 27 mai 2022, le mode de désignation du SG CAMES à la suite de l'élection de son challenger ce poste.</strong><br class='autobr' /> En lice pour succéder au Prof feu Bertrand Mbatchi, Prof Christine Ouinsavi n'a pu de faire élire. Après la désignation, ce vendredi, du nouveau SG CAMES, la candidate du Bénin n'a pas caché son amertume. « Il vaudra mieux juste établir un ordre d'accession des pays à la tête de l'institution et laisser les procédures tendant à faire croire à une quelconque quête d'excellence ! Nous y économiserons en temps et en énergie », a dénoncé Prof Christine Ouinsavi, dans une publication, ce vendredi, sur sa page Facebook.<br class='autobr' /> La candidate n'a pas manqué de remercier le président de la République Patrice Talon, le gouvernement et tous ceux qui ont porté sa candidature.<br class='autobr' /> « Spéciales gratitudes au Ministre d'Etat Pascal Irénée Koupaki. Mes remerciements à la Vice-Présidente de la République et au Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, qui ont parcouru avec moi, monts et vallées. Mes remerciements au Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération et au Ministre des Finances et de l'Economie. Toute ma gratitude au Président de la Cour Constitutionnelle et au Ministre de la santé pour leurs orientations. A toute l'équipe de campagne du MAEC et du MESRS, je dis merci pour l'engagement et la détermination. Gratitude infinie à ma famille (elle est bien grande). Merci à tous ceux qui y ont cru et qui ont recommandé ma candidature et ceux qui m'ont soutenue de diverses manières. Spéciales gratitudes à ce grand-frère et ami avec qui l'initiative a germé et pris corps. Je me félicite d'avoir donné le meilleur de ce qui est requis. Réjouissons-nous d'avoir été imbattable sur le chemin du mérite, de la qualité et de l'excellence. Bravo à tous ! », a écrit Prof Christine Ouinsavi.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Deux morts dans un incendie ce jeudi à Glazoué https://www.24haubenin.info/?Deux-morts-dans-un-incendie-ce-jeudi-a-Glazoue https://www.24haubenin.info/?Deux-morts-dans-un-incendie-ce-jeudi-a-Glazoue Fri, 27 May 2022 20:47:40 +0200 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Deux personnes ont péri dans un incendie, ce jeudi 26 mai 2022, à Winsègbèya, une localité de Assanté, dans la commune de Glazoué. Tout est parti de la volonté du propriétaire d'une concession de brûler une ombre qu'il aurait découvert dans sa chambre. <br class='autobr' /> Deux personnes sont mortes calcinées ce jeudi à Glazoué. Et ce, parce que quelqu'un a voulu brûler une ombre qu'il aurait découverte dans sa chambre. Les victimes selon les informations aidaient le propriétaire de la concession à évacuer ses bagages quand les (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH74/arton37797-1e999.jpg?1653751189' width='150' height='74' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Deux personnes ont péri dans un incendie, ce jeudi 26 mai 2022, à Winsègbèya, une localité de Assanté, dans la commune de Glazoué. Tout est parti de la volonté du propriétaire d'une concession de brûler une ombre qu'il aurait découvert dans sa chambre. <br class='autobr' /> </strong></p> <p>Deux personnes sont mortes calcinées ce jeudi à Glazoué. Et ce, parce que quelqu'un a voulu brûler une ombre qu'il aurait découverte dans sa chambre. Les victimes selon les informations aidaient le propriétaire de la concession à évacuer ses bagages quand les flammes qui s'étaient déclarées sur le toit ont embrasé toute l'habitation. Les personnes présentes sur les lieux n'ont rien pu faire pour sauver les victimes.</p></div> Accident mortel ce vendredi à Zogbodomey https://www.24haubenin.info/?Accident-mortel-ce-vendredi-a-Zogbodomey https://www.24haubenin.info/?Accident-mortel-ce-vendredi-a-Zogbodomey Fri, 27 May 2022 20:47:26 +0200 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Une collision entre plusieurs véhicules à Cana Wéwédénou, commune de Zogbodomey, a fait plusieurs morts et des blessés ce vendredi 27 mai 2022. Plusieurs dégâts matériels ont été également enregistrés. <br class='autobr' /> Grave accident de circulation ce vendredi à Cana Wéwédénou, une localité de la commune de Zogbodomey. De sources concordantes, plusieurs morts et des blessés ont été enregistrés. L'un des conducteurs des véhicules accidentés auraient tenté un mauvais (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH74/arton37798-0f41d.jpg?1653751189' width='150' height='74' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Une collision entre plusieurs véhicules à Cana Wéwédénou, commune de Zogbodomey, a fait plusieurs morts et des blessés ce vendredi 27 mai 2022. Plusieurs dégâts matériels ont été également enregistrés. <br class='autobr' /> </strong></p> <p>Grave accident de circulation ce vendredi à Cana Wéwédénou, une localité de la commune de Zogbodomey. De sources concordantes, plusieurs morts et des blessés ont été enregistrés. L'un des conducteurs des véhicules accidentés auraient tenté un mauvais dépassement.</p></div> La Commission de réforme de la Chefferie installée https://www.24haubenin.info/?La-Commission-de-reforme-de-la-Chefferie-installee https://www.24haubenin.info/?La-Commission-de-reforme-de-la-Chefferie-installee Fri, 27 May 2022 20:47:12 +0200 fr Marc Mensah <p>Le Chef de l'État Patrice Talon a procédé, ce vendredi 27 mai 2022, à l'installation des membres de la Commission chargée de l'élaboration des actes nécessaires à la réforme de la chefferie traditionnelle. C'est à l'issue d'une rencontre entre les membres de ladite commission en présence du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon, du ministre de l'intérieur et de la sécurité publique, Alassane (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH101/arton37799-ab12f.jpg?1653751189' width='150' height='101' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Chef de l'État Patrice Talon a procédé, ce vendredi 27 mai 2022, à l'installation des membres de la Commission chargée de l'élaboration des actes nécessaires à la réforme de la chefferie traditionnelle. C'est à l'issue d'une rencontre entre les membres de ladite commission en présence du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola, du ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale, Raphaël Akotègnon, du ministre de l'intérieur et de la sécurité publique, Alassane Seïdou, du ministre de la justice et de la législation, Séverin Maxime Quenum, et du chef cabinet du Président de la République, Wilson Gakpetor.</strong><br class='autobr' /> Rédiger l'avant-projet de loi portant composition, attributions, organisation et fonctionnement de la chefferie traditionnelle ; élaborer des avant-projets de textes d'application de la loi : telles sont les missions assignées aux quinze (15) membres de la Commission en charge de la réforme sur la chefferie traditionnelle. <br class='autobr' /> La Commission est présidée par le Professeur Albert Bienvenu Akoha. Ses membres ont été choisis pour leurs connaissances et compétences en histoire, géographie, socio-anthropologie, droit.<br class='autobr' /> A l'installation officielle des membres de la Commission, vendredi 27 mai 2022, le président de la République Patrice Talon a fait savoir qu'il s'agira pour les membres « d'essayer de rétablir la réalité de ce qu'étaient nos royaumes et la manière dont ils étaient administrés, les règles de succession... ».<br class='autobr' /> Le Chef de l'Etat précise qu'il s'agira surtout de « réhabiliter ce qui se faisait pour rester conforme à nos traditions à l'exception de ce qui n'est plus compatible avec nos lois ».<br class='autobr' /> La chefferie traditionnelle a été institutionnalisée à travers la loi N° 2019-40 du 7 novembre 2019 portant révision de la loi N° 90-32 du 11 décembre 1990 portant Constitution de la République du Bénin qui dispose que : « l'État reconnaît la Chefferie traditionnelle gardienne des us et coutumes dans les conditions fixées par la loi » (article 151-1 modifiée).<br class='autobr' /> En droite ligne avec la réforme, la Commission a été mise en place à l'issue du Conseil des ministres du mercredi 11 mai 2022 pour engager le travail de définition préalable du concept de chefferie traditionnelle. Elle a également en charge l'organisation, la structuration et le mode de succession de la Chefferie traditionnelle. Une mission qui semble lourde, mais pas impossible pour la Commission dont les membres sont des experts chevronnés en la matière, selon le chef de l'Etat Patrice Talon.<br class='autobr' /> Les propositions seront enrichies par celles des représentants des institutions de la République qui sont appelées à siéger plus tard au sein de la Commission.<br class='autobr' /> Le Chef de l'Etat a suggéré à la Commission de prendre en compte dans la dévolution des missions à la chefferie, le rôle d'acteur de cohésion sociale et de conciliation. <br class='autobr' /> L'installation des membres intervient suite à des échanges entre le président de la République et une délégation de la Chefferie traditionnelle. Le chef de l'Etat avait rassuré aux gardiens de la tradition l'installation de la Commission courant mai 2022.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Le maire limoge le directeur de la RAGIEM-Bohicon https://www.24haubenin.info/?Le-directeur-de-la-RAGIEM-Bohicon-suspendu https://www.24haubenin.info/?Le-directeur-de-la-RAGIEM-Bohicon-suspendu Fri, 27 May 2022 18:29:42 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Saturnin Gnambakpo est suspendu de sa fonction de Directeur de la Régie Autonome de Gestion des Infrastructures Economiques et Marchandes de Bohicon (RAGIEM-B). C'est par un arrêté en date du vendredi 27 mai 2022 signé du maire de Bohicon, Rufino d'Almeida, président du Conseil d'Exploitation de la Régie. <br class='autobr' /> Saturnin Gnambakpo n'est plus directeur de la Régie Autonome de Gestion des Infrastructures Economiques et Marchandes de Bohicon (RAGIEM-B). Selon l'arrêté pris par le maire Rufino d'Almeida suite à (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH92/arton37795-c9465.jpg?1653751189' width='150' height='92' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Saturnin Gnambakpo est suspendu de sa fonction de Directeur de la Régie Autonome de Gestion des Infrastructures Economiques et Marchandes de Bohicon (RAGIEM-B). C'est par un arrêté en date du vendredi 27 mai 2022 signé du maire de Bohicon, Rufino d'Almeida, président du Conseil d'Exploitation de la Régie.</strong></p> <p>Saturnin Gnambakpo n'est plus directeur de la Régie Autonome de Gestion des Infrastructures Economiques et Marchandes de Bohicon (RAGIEM-B). Selon l'arrêté pris par le maire Rufino d'Almeida suite à une réunion extraordinaire du Conseil d'Exploitation, le 25 mai 2022, Saturnin Gnambakpo est « coupable de faute lourde de déviance et de manquement grave au devoir et à la déontologie administrative ».</p> <p>Le président du Conseil d'Exploitation fait part d'une nomination arbitraire par note de service N°017/MCB/RAGIEM B/DR/AAF, des superviseurs des gares routières de la Commune par le Directeur de la RAGIEM-B, sans l'avis du Conseil d'Exploitation (CE), en violation des textes instituant ladite règle, notamment de l'article 26 des statuts de la RAGIEM-B.<br class='autobr' /> Par cet acte, informe le maire, le directeur de la RAGIEM s'oppose « aux instructions formelles de la tutelle administrative relatives à la suspension de toute nomination dans les administrations communales, en attendant la prise des décrets d'application de la loi N 2021-14 du 20 décembre 2021 portant code de l'administration territoriale en République du Bénin ».</p> <p>M. Joël Adandonon est nommé pour assurer l'intérim du directeur de la RAGIEM-B pendant la période de suspension, cumulativement avec sa fonction de Chargé du Recouvrement et du Contentieux selon l'article 2 de l'arrêté.</p> <p><strong>A.Ayosso</strong></p></div> Les moulins interdits d'émettre à certaines heures https://www.24haubenin.info/?Les-moulins-interdits-d-emettre-a-certaines-heures https://www.24haubenin.info/?Les-moulins-interdits-d-emettre-a-certaines-heures Fri, 27 May 2022 16:45:20 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Les moulins sont interdits d'émettre à certaines heures. Il en est de même pour les scieries, les forges, les discothèques, les bars, les restaurants etc. La décision été prise en Conseil des ministres ce mercredi 25 mai 2022, à travers un décret portant règlementation du bruit en République du Bénin. <br class='autobr' /> Les activités des moulins sont interdites à des heures précises. Selon le compte rendu du Conseil des ministres, en date du 25 mai, les heures d'interdiction sont 13 h à 15 h et 22 h à 6 h du matin (jours (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH101/arton37794-2b215.jpg?1653751189' width='150' height='101' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Les moulins sont interdits d'émettre à certaines heures. Il en est de même pour les scieries, les forges, les discothèques, les bars, les restaurants etc. La décision été prise en Conseil des ministres ce mercredi 25 mai 2022, à travers un décret portant règlementation du bruit en République du Bénin.</strong></p> <p>Les activités des moulins sont interdites à des heures précises. Selon le compte rendu du Conseil des ministres, en date du 25 mai, les heures d'interdiction sont 13 h à 15 h et 22 h à 6 h du matin (jours ouvrables), 20 h à 10 h du matin (jours de repos). « Aux autres heures, l'émission de bruit doit respecter les limites de décibels définies par le décret, suivant que l'on est en zone d'habitation, en zone commerciale ou industrielle », précise le Conseil des ministres.<br class='autobr' /> Les ateliers bruyants tels que les scieries, les forges, les discothèques, les bars, les restaurants ainsi que la circulation des véhicules de publicité sonore sont aussi concernés.</p> <p>L'usage de tout appareil de communication par voie acoustique (sirène, haut-parleur, avertisseur sonore) gênant pour le voisinage est également interdit, sauf si l'emploi est exceptionnel et réservé au signalement d'accident ou d'incident grave. Les nuisances sonores viennent en tête des infractions environnementales recensées par les services compétents selon le gouvernement. Le Conseil des ministres a donc procédé à l'actualisation du décret n° 2001-294 du 8 août 2001 portant réglementation du bruit en République du Bénin.</p></div> Des nouvelles sources d'émission de bruit sanctionnées au Bénin https://www.24haubenin.info/?Des-nouvelles-sources-d-emission-de-bruit-sanctionnees-au-Benin https://www.24haubenin.info/?Des-nouvelles-sources-d-emission-de-bruit-sanctionnees-au-Benin Fri, 27 May 2022 13:19:06 +0200 fr F. Aubin Ahéhéhinnou PROPOSÉ À LA LECTURE <p>A partir d'une certaine heure, aucun chien ne doit aboyer au-delà du nombre de décibels recommandés. Son propriétaire sera obligé de répondre devant les juridictions compétentes. Il y en est de même des tentes improvisées en salle de fête non insonorisées. Le ministre du cadre de vie et du développement durable a apporté quelques clarifications sur le nouveau décret pris en Conseil des ministres, mercredi 25 mai 2022, au cours d'une émission spéciale sur la Télévision nationale ce jeudi. <br class='autobr' /> Le gouvernement (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L98xH150/arton37790-6dc9b.jpg?1653751190' width='98' height='150' /> <div class='rss_texte'><p><strong>A partir d'une certaine heure, aucun chien ne doit aboyer au-delà du nombre de décibels recommandés. Son propriétaire sera obligé de répondre devant les juridictions compétentes. Il y en est de même des tentes improvisées en salle de fête non insonorisées.<br class='autobr' /> Le ministre du cadre de vie et du développement durable a apporté quelques clarifications sur le nouveau décret pris en Conseil des ministres, mercredi 25 mai 2022, au cours d'une émission spéciale sur la Télévision nationale ce jeudi. <br class='autobr' /> </strong></p> <p>Le gouvernement au cours de la session ordinaire du Conseil des ministres mercredi 25 mai 2022 a adopté un nouveau décret pour réglementer de nouvelles sources d'émission de bruit au Bénin. « Deux décennies après l'entrée en vigueur du décret n° 2001-294 du 8 août 2001 portant réglementation du bruit en République du Bénin, le développement des activités économiques et la problématique d'une meilleure prise en charge de la pollution sonore appellent son actualisation », précise le communiqué final de la réunion des membres du gouvernement.<br class='autobr' /> Le ministre du cadre de vie et du développement durable au cours d'une émission sur la Télévision nationale, ce jeudi, a expliqué les nouvelles sources d'émission de bruit qui seront sanctionnées au Bénin.<br class='autobr' /> Selon le ministre, le propriétaire d'un chien qui aboie au-delà du nombre de décibels recommandés sera interpellé. Il en est de même des tentes improvisées en salles de fête non insonorisées. « Les salles des fêtes en bâche non insonorisées sont interdites », a souligné le ministre du cadre de vie qui précise que l'ouverture des salles de fête de façon générale doit subir une procédure d'autorisation formelle. <br class='autobr' /> « Pour une cérémonie, l'on ne peut émettre un bruit qui gène les voisins », a rappelé José Tonato. A l'en croire, l'installation anarchique de bâches, de salles de fêtes dans les zones résidentielles est désormais règlementée. Les promoteurs de débits de boissons, restaurants dans lesquels le niveau de bruit est susceptible de dépasser le seuil prévu, insonorisent leurs locaux, a-t-il conseillé avant de préciser que l'usage de hauts parleurs à l'extérieur des locaux est interdit.</p> <p>F. A. A.</p></div> Appel à candidatures pour agréer les organismes d'adoption https://www.24haubenin.info/?Appel-a-candidatures-pour-agreer-les-organismes-d-adoption-37791 https://www.24haubenin.info/?Appel-a-candidatures-pour-agreer-les-organismes-d-adoption-37791 Fri, 27 May 2022 12:33:58 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Lancement d'un appel à candidatures pour agréer les organismes d'adoption. L'information a été rendue publique à travers un communiqué publié sur la page du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance. <br class='autobr' /> Les organismes nationaux et étrangers désireux d'intervenir dans la procédure d'adoption en République du Bénin peuvent déposer une demande d'agrément. L'Autorité centrale en matière d'adoption internationale en République du Bénin sous la tutelle du ministère en charge des Affaires Sociales a lancé dans (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH67/arton37791-b8ce2.jpg?1653751190' width='150' height='67' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Lancement d'un appel à candidatures pour agréer les organismes d'adoption. L'information a été rendue publique à travers un communiqué publié sur la page du Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance. </strong></p> <p>Les organismes nationaux et étrangers désireux d'intervenir dans la procédure d'adoption en République du Bénin peuvent déposer une demande d'agrément. L'Autorité centrale en matière d'adoption internationale en République du Bénin sous la tutelle du ministère en charge des Affaires Sociales a lancé dans ce cadre un appel à candidatures. Et ce, conformément aux dispositions du décret n° 2020-522 du 04 novembre 2020 portant attributions, organisation et fonctionnement de l'Autorité Centrale en matière d'Adoption Internationale en République du Bénin (ACAIB) ; du décret n°2020-432 du 16 septembre 2020 fixant les conditions d'exercice et les modalités de contrôle des organismes en matière d'adoption internationale ; et de l'arrêté interministériel n° 16/MASM/MEF/DC/ SGM/ACAIB/SP/001SGG21 du 15 novembre 2021 fixant les frais d'étude de dossier et les droits d'obtention ou de renouvellement de l'agrément pour les organismes en matière d'adoption internationale.</p> <p>Selon le communiqué de la présidente Georgette Evelyne Amen Y. Quenum, « les dossiers seront déposés en version physique au Secrétariat Permanent de l'ACAIB, sis au 8ème étage de la tour Administrative B, Bureau 803, Cotonou-Cadjehoun, ou en version électronique à l'adresse Email : autoritecentrale@gouv.bj contre une attestation de dépôt délivrée 72 heures au plus tard après réception de tous dossiers complets ».<br class='autobr' /> La date limite de dépôt des dossiers est fixée au mercredi 22 juin 2022 à 17 heures (heure locale du Bénin).</p> <p><strong>Voici les pièces à fournir </strong><br class='autobr' /> • une demande d'agrément adressée à la présidente de l'Autorité centrale en matière d'adoption internationale en République du Bénin ;<br class='autobr' /> • la liste nominative de tous les membres ; <br class='autobr' /> • la quittance de paiement des frais d'étude des dossiers qui s'élèvent à cinquante mille (50.000) FCFA pour les organismes nationaux et cent mille (100.000) FCFA pour les organismes étrangers à verser au trésor public sur le compte n° BJ6600100100000104393629<br class='autobr' /> • les bulletins n°1 du casier judiciaire des membres de l'organisme d'adoption datant de moins de trois mois ; <br class='autobr' /> • les curricula vitae des membres ; <br class='autobr' /> • les certificats de nationalité des membres ;<br class='autobr' /> • les statuts de l'organisme ;<br class='autobr' /> • la liste des personnes intervenant dans le fonctionnement de l'organisme avec l'indication de leurs noms, adresses et fonctions ;<br class='autobr' /> • la preuve de cinq (05) ans d'expérience dans le domaine de la protection de l'enfant attestée par les rapports d'activités ou toute autre preuve ;<br class='autobr' /> • une copie de la publication au journal officiel de la République du Bénin, de la déclaration d'enregistrement de l'organisme ou, à défaut, copie de l'accord de représentation signé avec un organisme agréé ayant son siège sur le territoire national ;<br class='autobr' /> • un document exposant le projet d'activité d'intermédiaire en vue d'adoption, les conditions financières de fonctionnement prévues, le budget pour l'exercice en cours, le bilan et compte de résultat de l'exercice précédent ;<br class='autobr' /> • le nom et l'adresse du comptable chargé de la tenue des comptes de l'organisme ;<br class='autobr' /> • le relevé du ou des compte(s) bancaire(s) de l'organisme pour les douze ( 12) derniers mois ;<br class='autobr' /> • la preuve de l'autorisation et/ou de l'habilitation délivrée sur le territoire sur lequel les organismes sont établis.</p></div> La lutte contre l'absentéisme semble porter ses fruits sous Talon https://www.24haubenin.info/?La-lutte-contre-l-absenteisme-semble-porter-ses-fruits-sous-Talon https://www.24haubenin.info/?La-lutte-contre-l-absenteisme-semble-porter-ses-fruits-sous-Talon Fri, 27 May 2022 11:22:19 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Le taux de retard et d'absentéisme dans l'administration publique béninoise est en baisse sous le gouvernement de Patrice Talon grâce aux différentes réformes entreprises. La lutte contre l'absentéisme et les retards dans l'administration publique semble porter ses fruits sous le gouvernement de la Rupture. Des dispositions ont été prises pour réduire l'absentéisme et les retards. Selon Nounagnon Germain Alokpo, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics au Ministère du travail et de la (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH93/arton37380-a70f7.jpg?1653751190' width='150' height='93' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le taux de retard et d'absentéisme dans l'administration publique béninoise est en baisse sous le gouvernement de Patrice Talon grâce aux différentes réformes entreprises. </strong> <br class='autobr' /> <span class='spip_document_11830 spip_documents spip_documents_center'> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH259/scb-ciment-bouclier-tour-administrative-cotonou-benin-413f0.jpg?1653751190' width='500' height='259' alt="" /></span><br class='autobr' /> La lutte contre l'absentéisme et les retards dans l'administration publique semble porter ses fruits sous le gouvernement de la Rupture. Des dispositions ont été prises pour réduire l'absentéisme et les retards. Selon Nounagnon Germain Alokpo, Inspecteur Général des Services et Emplois Publics au Ministère du travail et de la Fonction publique, chaque gouvernement essaye de faire un travail pour réduire le taux d'absentéisme. Le taux de retard dans l'administration poursuit-il, était de 67,39% en 2012. En 2017, le taux s'est établi à 20% soit une régression de 47%. « Le gouvernement du président Talon a pris la mesure de la situation. Quand vous voyez aujourd'hui le style de management de gouvernance au sommet de l'Etat, c'est véritablement la rigueur. C'est le ton au sommet. Quand le ton au sommet est au beau fixe et qu'à chaque fois on met l'accent sur la promotion des valeurs éthiques et morales ça ne peut qu'avoir des impacts positifs », a confié Germain Alokpo.</p> <p>Entre 2010-2012, il a été procédé à une phase-pilote de mise en place des portiques magnétiques pour contrôler la ponctualité des agents et leur assiduité au travail au niveau des structures administratives. Cette phase-pilote n'a pas été concluante. Sous le gouvernement de Patrice Talon, le ministère du Travail et de la Fonction Publique avec à sa tête Adidjatou Mathys a déployé les inspecteurs pendant près de deux ans dans toutes les structures administratives pour les contrôles. « Le gouvernement a essayé de réorganiser les organes de contrôle pour qu'ils puissent davantage se focaliser sur non seulement l'aspect de retard mais aussi sur la gouvernance des services publics en général. Cela a également permis de faire régresser le phénomène », souligne l'Inspecteur Général des Services et Emplois Publics.<br class='autobr' /> Germain Alokpo a insisté sur le contrôle hiérarchique et les registres de présence. « Au cours de nos contrôles, nous y veillons. On veille à ce que le registre existe et qu'il y a un agent responsabilisé pour surveiller le remplissage du registre », a-t-il affirmé.</p> <p><strong>Nouveaux horaires dans l'administration publique</strong></p> <p>A la suite d'une étude, le gouvernement a procédé au réaménagement des horaires de travail dans le public. Les nouveaux horaires (Matin : 8h à 12h30, Pause : 12h30 à 14h ; Après-midi : 14h à 17h30) sont entrés en vigueur le 1er janvier 2021. Le but de cette réforme est de garantir la qualité du service public autant que la vie familiale et l'épanouissement des agents de l'Etat.<br class='autobr' /> A en croire Germain Alokpo, il faut un certain nombre d'années, au moins deux ans pour apprécier l'impact de cette réforme. « Il faut une étude d'impact (...) il y a toute une série de travail à faire, d'évaluation interne etc. ». Dans le cadre de cette enquête à Cotonou, nous avons échangé avec une vingtaine d'agents de l'administration publique. Pour eux, les nouveaux horaires permettent de se libérer plus tôt pour mieux s'occuper de soi-même et de sa famille.</p> <p>Selon une source qui a voulu garder l'anonymat, certes il y a moins d'absents et de retards grâce aux réformes du gouvernement actuel mais certains agents peinent à se mettre au pas. « Des agents sont prêts à quitter le boulot à 17 h 30 mais pas prêts à venir à 8 heures ou reprendre le travail exactement à 14 heures. Il va falloir intensifier la sensibilisation et le contrôle », a-t-il indiqué.</p> <p><strong>Sanctions encourues par les agents réfractaires</strong></p> <p>Les personnels de la fonction publique comprennent les fonctionnaires de l'Etat, les fonctionnaires territoriaux et les agents contractuels de l'Etat. La loi n˚2015-18 du 1er septembre 2017 portant statut général de la fonction publique (Chapitre V : Du régime disciplinaire) a prévu des sanctions disciplinaires à l'encontre de l'agent en cas de faute commise. Pour les fonctionnaires, il y a des sanctions du premier degré, du deuxième degré et du troisième degré. Lorsque le fonctionnaire de l'Etat vient en retard trois fois, de plus d'une demi-heure au service au cours d'une semaine, le supérieur hiérarchique peut lui faire un rappel à l'ordre.<br class='autobr' /> « Lorsque vous vous absentez de votre poste de travail sans justification pendant une demi-journée à deux jours, on peut vous faire un avertissement écrit. Il y a également un avertissement avec inscription au dossier », explique l'inspecteur Alokpo. Parmi les sanctions du premier degré, il y a aussi le blâme. Selon l'article 70 de la loi 2015-18 du 1er septembre 2017 portant statut général de la fonction publique, « le blâme est une réprobation faite à un fonctionnaire contre qui des griefs sont relevés dans sa manière de servir et ou dans son comportement ». Le blâme est prononcé en cas d'absence non justifiée au-delà de quarante-huit heures.</p> <p>Au titre des sanctions de deuxième degré pour le fonctionnaire, il y a la mise à pied avec suppression de traitement pour une durée ne pouvant excéder 15 jours. Cette sanction est prononcée lorsque, le fonctionnaire s'absente pendant plusieurs jours (entre 2 jours et 60 jours - absence non autorisée ou non motivée).<br class='autobr' /> « Lorsque l'absence est dans l'ordre de 60 jours et plus, là c'est carrément un abandon de poste », a-t-il souligné. Le fonctionnaire risque une révocation sans perte des droits à pension.<br class='autobr' /> « La révocation emporte exclusion définitive du fonctionnaire du corps auquel il appartient », précise l'article 80 de la loi. Il s'agit d'une sanction du troisième degré.</p> <p>En ce qui concerne les agents contractuels de droit de l'Etat régis par décret, les sanctions qui peuvent être infligées sont l'avertissement verbal, l'avertissement écrit, l'avertissement avec inscription au dossier, le blâme, la mise à pied sans solde. La spécificité ici, informe l'Inspecteur c'est que l'abandon de poste pendant 60 jours peut conduire à une rupture du contrat.</p> <p>Les agents rencontrés dans le cadre de cette enquête disent avoir connaissance des sanctions encourues en cas d'absence au poste ou de retard. « Lorsqu'un agent se retrouve dans une situation délicate, ou il y est dans une incapacité de pouvoir venir au poste, il doit informer d'abord son supérieur hiérarchique », relève Germain Alokpo.</p> <p><strong>Autres mesures à prendre en compte</strong></p> <p>L'absentéisme dans l'administration publique peut créer entre autres des dysfonctionnements tels que l'affaiblissement de la productivité, une dégradation de la qualité du service, une démobilisation des agents etc. « Je crois qu'il faut rester à l'écoute des agents. Être à l'écoute des salariés est primordial dans la lutte contre l'absentéisme », a confié un agent de la fonction publique en retraite. L'Etat suggère-t-il, doit penser à l'amélioration des conditions de travail des employés. « Ça motive le personnel », a signalé Armand Loko.</p> <p>L'employé doit aussi coordonner ses valeurs professionnelles avec son emploi. « Certains agents travaillent moins mais veulent être mieux rémunérés. Quand on est à un poste, il faut bien faire son travail », a relevé le septuagénaire. Pour lui, l'Etat aussi bien que les employés ont chacun leur part de responsabilité dans la lutte contre l'absentéisme.</p> <p>Akpédjé Ayosso</p></div> « Nous ferons tout pour minimiser de telles pertes » (Général Gbaguidi) https://www.24haubenin.info/?Nous-ferons-tout-pour-minimiser-de-telles-pertes-General-Gbaguidi https://www.24haubenin.info/?Nous-ferons-tout-pour-minimiser-de-telles-pertes-General-Gbaguidi Thu, 26 May 2022 20:40:56 +0200 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Une dizaine de soldats béninois sont déjà tombés dans des attaques de groupes armés. Lors des hommages de la nation à cinq de ces martyrs, mercredi 25 mai 2022, le Chef d'état-major général des Forces Armées Béninoises (CEMG), Général Fructueux Gbaguidi a annoncé que des dispositions seront prises contre les terroristes en guerre contre le Bénin dans la partie septentrionale de son territoire. « Nous ferons tout pour minimiser de telles pertes. Ceux qui nous attaquent n'ont pas compris que chaque fois que (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L143xH150/arton37786-7b69b.jpg?1653751190' width='143' height='150' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Une dizaine de soldats béninois sont déjà tombés dans des attaques de groupes armés. Lors des hommages de la nation à cinq de ces martyrs, mercredi 25 mai 2022, le Chef d'état-major général des Forces Armées Béninoises (CEMG), Général Fructueux Gbaguidi a annoncé que des dispositions seront prises contre les terroristes en guerre contre le Bénin dans la partie septentrionale de son territoire.</strong><br class='autobr' /> « Nous ferons tout pour minimiser de telles pertes. Ceux qui nous attaquent n'ont pas compris que chaque fois que l'un d'entre nous tombe, 10, 20, 30 se portent volontaires pour aller les remplacer ». Ce sont les propos du Chef d'état-major général des Forces Armées Béninoises, Général Fructueux Gbaguidi, mercredi 25 mai 2022, face à la situation sécuritaire au nord du Bénin, zone frontalière cible d'attaques terroristes meurtrières.<br class='autobr' /> C'est dans le cadre des cérémonies d'hommage de la République à cinq soldats des forces armées béninoises qui ont combattu les groupes armés au prix de leur vie. « Nous ne cèderons jamais, un centimètre carré de la République du Bénin », a précisé le Général Gbaguidi pour mettre en garde les groupes terroristes.<br class='autobr' /> Près d'une vingtaine d'attaques des groupes armés ont été perpétrés contre le Bénin depuis bientôt un an. Des attaques dans lesquelles, l'armée a perdu une dizaine de soldats dont les 5 martyrs tombés récemment dans le parc de la Pendjari lors de l'explosion d'une mine artisanale.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Une cinquantaine de civils tués par des djihadistes au Burkina https://www.24haubenin.info/?Une-cinquantaine-de-civils-ont-ete-tues-par-des-djihadistes-au-Burkina-Faso https://www.24haubenin.info/?Une-cinquantaine-de-civils-ont-ete-tues-par-des-djihadistes-au-Burkina-Faso Thu, 26 May 2022 19:16:50 +0200 fr Judicaël ZOHOUN <p>Une cinquantaine de personnes ont été tuées dans l'est du Burkina Faso par des combattants d'un groupe extrémiste. C'est ce qu'a rapporté jeudi l'AFP, citant le gouverneur de la région, le colonel Hubert Yameogo. <br class='autobr' /> "Des habitants de Madjoari (localité placée sous blocus des djihadistes et qui tentaient de la quitter) ont été pris pour cible par des individus armés non identifiés", a indiqué le colonel Yameogo à l'AFP, avant d'ajouter que "le bilan provisoire fait état d'une cinquantaine de personnes tuées". (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH74/arton37785-ddac6.jpg?1653751190' width='150' height='74' /> <div class='rss_texte'><p>Une cinquantaine de personnes ont été tuées dans l'est du Burkina Faso par des combattants d'un groupe extrémiste. C'est ce qu'a rapporté jeudi l'AFP, citant le gouverneur de la région, le colonel Hubert Yameogo.</p> <p>"Des habitants de Madjoari (localité placée sous blocus des djihadistes et qui tentaient de la quitter) ont été pris pour cible par des individus armés non identifiés", a indiqué le colonel Yameogo à l'AFP, avant d'ajouter que "le bilan provisoire fait état d'une cinquantaine de personnes tuées".</p> <p>TASS</p></div> Le Bénin honore cinq martyrs https://www.24haubenin.info/?Le-Benin-honore-cinq-martyrs https://www.24haubenin.info/?Le-Benin-honore-cinq-martyrs Thu, 26 May 2022 16:37:09 +0200 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>Cinq soldats béninois morts dans les attaques de groupes armés ont été reçus dans l'Ordre national à titre posthume au grade de Commandeur. C'est à l'issue d'une cérémonie d'hommage organisée, mercredi 25 mai 2022, sur la Place d'arme de l'État-Major Général de l'armée béninoise. Le Maréchal des logis TCHAT Santoma Ghislain, les Brigadiers DESSOH Kossi et DJAGBA Roland Beldice, le Sapeur de 1ère classe HOUESSOUBO Gbenoukpo Albert, et le Soldat de 1ère classe BARASSOUNON Alassane, des soldats morts sur le champ de (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH93/arton37777-4f048.png?1653751190' width='150' height='93' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Cinq soldats béninois morts dans les attaques de groupes armés ont été reçus dans l'Ordre national à titre posthume au grade de Commandeur. C'est à l'issue d'une cérémonie d'hommage organisée, mercredi 25 mai 2022, sur la Place d'arme de l'État-Major Général de l'armée béninoise.</strong><br class='autobr' /> <span class='spip_document_11828 spip_documents spip_documents_center'> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH396/img-20220526-wa0021.jpg-80359.png?1653751191' width='500' height='396' alt="" /></span><br class='autobr' /> Le Maréchal des logis TCHAT Santoma Ghislain, les Brigadiers DESSOH Kossi et DJAGBA Roland Beldice, le Sapeur de 1ère classe HOUESSOUBO Gbenoukpo Albert, et le Soldat de 1ère classe BARASSOUNON Alassane, des soldats morts sur le champ de bataille face aux groupes armés, ont été reçus dans l'Ordre national à titre posthume au grade de Commandeur. La cérémonie s'est déroulée, mercredi 25 mai 2022, en présence de la vice-présidente de la République Mariam CHABI TALATA ZIMÉ, du ministre de la défense Fortunet Alain NOUATIN, du Chef d'État-Major Général des Armées Fructueux GBAGUIDI, et des ministres de l'intérieur et de la sécurité publique et des familles des cinq soldats.<br class='autobr' /> S'adressant aux familles des martyrs qui ont défendu le paix au prix de leur vie, le ministre de la défense a déclaré : « Soyez rassurés, chers frères d'armes sur le sort de ceux que vous avez laissés, car la patrie que vous avez servie ne laissera pas pour compte vos familles. Des mesures nécessaires seront prises pour accompagner vos progénitures. Le Bénin vous le doit bien ». <br class='autobr' /> « Que les générations actuelles et à venir s'inspirent de votre courage, de votre bravoure sans pareil », a ajouté Mariam CHABI TALATA ZIMÉ, la vice-présidente de la République.<br class='autobr' /> Les cinq soldats qui ont reçu les hommages de la nation ont servi le Bénin dans les contingents des opérations de maintien de la paix, MONUC, ONUCI 13, MINUSMA 1.<br class='autobr' /> M. M.</p> <blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">Pour avoir défendu la patrie au prix de leur vie : Cinq (05) soldats reçus dans l'ordre national à titre posthume<a href="https://t.co/Jm9z7q0nuK">https://t.co/Jm9z7q0nuK</a> <a href="https://t.co/QDYS0TEJLg">pic.twitter.com/QDYS0TEJLg</a></p> <p>— Gouvernement du Bénin 🇧🇯 (@gouvbenin) <a href="https://twitter.com/gouvbenin/status/1529741706366705665?ref_src=twsrc%5Etfw">May 26, 2022</a></p> </blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script></div> Eustache Kotingan réélu président du CNP Bénin https://www.24haubenin.info/?Eustache-Kotingan-reelu-president-du-CNP-Benin https://www.24haubenin.info/?Eustache-Kotingan-reelu-president-du-CNP-Benin Thu, 26 May 2022 12:52:38 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Le président sortant Eustache Kotingan a été réélu ce mercredi 25 mai 2022 à la tête du Conseil national du patronat du Bénin (CNP Bénin) au terme d'une assemblée générale élective tenue à l'hôtel Novotel de Cotonou. <br class='autobr' /> Un second mandat de 05 ans pour Eustache Kotingan. Le président sortant a été reconduit à la tête du Conseil national du patronat du Bénin (CNP Bénin). « C'est avec l'aide de chacun d'entre vous que je serai le président de tous, et pour tous en mettant l'accent sur des priorités communes et sur une (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH101/arton37774-23615.jpg?1653751191' width='150' height='101' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le président sortant Eustache Kotingan a été réélu ce mercredi 25 mai 2022 à la tête du Conseil national du patronat du Bénin (CNP Bénin) au terme d'une assemblée générale élective tenue à l'hôtel Novotel de Cotonou. </strong></p> <p>Un second mandat de 05 ans pour Eustache Kotingan. Le président sortant a été reconduit à la tête du Conseil national du patronat du Bénin (CNP Bénin). « C'est avec l'aide de chacun d'entre vous que je serai le président de tous, et pour tous en mettant l'accent sur des priorités communes et sur une coopération renforcée de plus en plus projetée vers l'extérieur et le CNP Bénin », a déclaré Eustache Kotingan après avoir remercié les membres du conseil d'administration.</p> <p>Il a invité les chefs d'entreprises à se joindre à lui dans un engagement civique résolu au service d'un avenir durable. « Je vous invite à construire tous ensemble le patronat revitalisé et à œuvrer ensemble à une renaissance », a-t-il lancé.</p> <p>Le président réélu du CNP Bénin a entre autres pour priorités un secteur privé organisé autour du développement durable ; la promotion de la paix ; le renforcement du rôle du secteur privé dans le développement économique et social du pays. Eustache Kotingan veut aussi accorder à la jeunesse toute l'attention et l'espace qu'elle mérite dans le monde des affaires. « Les jeunes doivent devenir les tout premiers acteurs du changement », a ajouté le président du CNP Bénin.</p> <p>Eustache Kotingan préside le CNP Bénin depuis 2017 après le départ en exil de l'ancien président Sébastien Ajavon. Avant son élection, Eustache Kotingan avait occupé le poste de président du conseil d'administration de la caisse nationale de sécurité sociale (CNSS).</p> <p><strong>Composition du nouveau bureau </strong></p> <p>Président : Eustache KOTINGAN</p> <p>1er vice-président : Régis FACIA</p> <p>2ème vice-président : Lazare NOULEKOU</p> <p>3ème vice-président : Uche OFODILE</p> <p>Secrétaire général : Francine AISSI HOUANGNI</p> <p>Secrétaire général adjoint : Clovis AGOSSOU</p> <p>Trésorier général : Max Fabrice AGBOTA GBETOHO</p> <p>Trésorier général adjoint : Justin AZODOGBEHOU</p> <p>Conseiller spécial du président : Nicolas ADAGBE</p> <p>Conseiller à la santé : Dr Philipe JHONSON</p></div> Un projet de loi pour la prise en charge des personnes victimes en missions https://www.24haubenin.info/?Un-projet-de-loi-pour-la-prise-en-charge-des-personnes-victimes-en-missions https://www.24haubenin.info/?Un-projet-de-loi-pour-la-prise-en-charge-des-personnes-victimes-en-missions Thu, 26 May 2022 12:52:08 +0200 fr Akpédjé Ayosso <p>Le gouvernement béninois a décidé ce mercredi 25 mai 2022 en Conseil des ministres de la transmission à l'Assemblée nationale, pour examen et vote, du projet de loi portant régime de prise en charge et de protection des personnes victimes en missions commandées. <br class='autobr' /> Selon le Conseil des ministres, le projet de loi portant régime de prise en charge et de protection des personnes victimes en missions commandées « vise à créer le cadre légal adapté pour la protection et la prise en charge efficace des (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Actualite-" rel="directory">Actualité</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH86/arton37775-0e053.jpg?1653751191' width='150' height='86' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le gouvernement béninois a décidé ce mercredi 25 mai 2022 en Conseil des ministres de la transmission à l'Assemblée nationale, pour examen et vote, du projet de loi portant régime de prise en charge et de protection des personnes victimes en missions commandées.</strong></p> <p>Selon le Conseil des ministres, le projet de loi portant régime de prise en charge et de protection des personnes victimes en missions commandées « vise à créer le cadre légal adapté pour la protection et la prise en charge efficace des personnes ayant subi des préjudices au cours des missions de maintien d'ordre, de sauvetage ou de défense de l'intégrité territoriale, de même que lors de missions extérieures exécutées dans le cadre des accords bilatéraux ou multilatéraux ».</p> <p>« Ce dispositif légal envisagé intervient pour combler une insuffisance de l'actuelle règlementation qui ne prévoit qu'une somme symbolique en guise de frais d'obsèques des victimes ayant perdu la vie dans les missions de défense et de sécurisation de la nation. Il instaure un mécanisme de paiement d'un capital décès aux ayants droit des personnes visées et une prise en charge des enfants mineurs jusqu'à l'âge de 21 ans, à travers un soutien matériel, financier et moral de l'Etat sous forme de subventions d'entretien, d'études et une assurance médicale gratuite ou prise en charge par l'Etat », informe le Conseil des ministres.</p> <p>Ce projet de loi prévoit « une protection au profit des personnels civils impliqués dans les missions de sécurisation et de défense et y ayant perdu la vie ainsi qu'une reconnaissance nationale à travers des avancements à titre posthume ».</p> <p>Sont concernés par le bénéfice des dispositions de ce texte : les personnels militaires des Forces armées béninoises blessés, décédés ou portés disparus à l'occasion des opérations susvisées ou leurs ayants droit ; les personnels des Forces de sécurité publique et assimilés blessés, décédés ou portés disparus dans les mêmes types d'opérations ou leurs ayants droit ; les civils blessés, décédés ou disparus impliqués ou associés par les Forces armées béninoises auxdites opérations ou leurs ayants droit ; les ayants droit des victimes enregistrées au cours des missions extérieures dans le cadre des accords bilatéraux ou multilatéraux lorsque lesdits accords ne prévoient pas une mesure de prise en charge.</p></div>