24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info Webzine, Quotidien Béninois indépendant, d'analyses et d'information en ligne Thu, 01 Dec 2022 00:00:00 +0100 fr-FR hourly 1 Spip 24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L144xH116/siteon0-3bdcd.png?1669748669 https://www.24haubenin.info 116 144 KAS fédère les parties prenantes autour de l'accès des femmes au foncier agricole https://www.24haubenin.info/?KAS-federe-les-parties-prenantes-autour-de-l-acces-des-femmes-au-foncier https://www.24haubenin.info/?KAS-federe-les-parties-prenantes-autour-de-l-acces-des-femmes-au-foncier Wed, 30 Nov 2022 10:55:33 +0100 fr Ignace B. Fanou <p>Dans le cadre de son programme « Un monde sans faim », la Fondation Konrad Adenauer en collaboration avec Synergie paysanne a organisé, du 29 au 30 novembre 2022 à Golden Tulip à Cotonou, un atelier national sur les crises d'approvisionnement alimentaire, genre et résilience. L'objectif est d'offrir un cadre de réflexion, d'analyse et de débats entre décideurs et acteurs du secteur agricole sur les problématiques des droits fonciers, les perturbations des marchés de l'alimentation et de l'énergie, les (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L100xH150/img-20221130-wa0059-55e7c.jpg?1669802140' class='spip_logo spip_logo_right' width='100' height='150' alt="" /> <div class='rss_texte'><p>Dans le cadre de son programme « Un monde sans faim », la Fondation Konrad Adenauer en collaboration avec Synergie paysanne a organisé, du 29 au 30 novembre 2022 à Golden Tulip à Cotonou, un atelier national sur les crises d'approvisionnement alimentaire, genre et résilience. L'objectif est d'offrir un cadre de réflexion, d'analyse et de débats entre décideurs et acteurs du secteur agricole sur les problématiques des droits fonciers, les perturbations des marchés de l'alimentation et de l'énergie, les crises géopolitiques régionales et les mécanismes de renforcement de la résilience des femmes face aux crises.</p> <p>Cette rencontre est l'occasion de définir les actions et mesures consensuelles nécessaires à prendre pour contribuer à l'amélioration des conditions de vies des populations en cette période de crise alimentaire et d'accroître leur capacité de résilience. Il s'agit d'une part de faire l'état des lieux de la situation de la crise alimentaire et les mesures prises au Bénin, de faire un plaidoyer auprès des décideurs des autorités coutumières et religieuses afin qu'ils accordent une place de choix à la promotion des droits fonciers de la femme et aux questions relatives à la succession.<br class='autobr' /> D'autre part, c'est également une opportunité d'analyser les implications économiques du foncier rural, d'encourager les pouvoirs, les élus locaux, les partis politiques, les organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers à faciliter l'accès aux facteurs de production (intrants, crédits, etc.) aux femmes pour la valorisation des terres et de proposer des stratégies innovantes en vue de promouvoir de façon efficiente et durable les droits de la femme en milieu rural.<br class='autobr' /> Ainsi, pendant deux jours, des communications, discussions et travaux de groupes et les explications des experts conviés ont permis aux participants composés de députés, de responsables de partis politiques, de représentants des organisations de la société civile, des organisations de producteurs, des organisations internationales, des ministères impliqués et des femmes évoluant dans le secteur de l'agriculture et des personnes ressources, de se familiariser aux concepts de base et approches théoriques sur les problématiques des droits fonciers, les perturbations des marchés de l'alimentation et de l'énergie, les crises géopolitiques régionales et les mécanismes de renforcement de la résilience des femmes face aux crises.<br class='autobr' /> En effet, la hausse des prix de plusieurs denrées alimentaires en Afrique de l'Ouest, maïs (+30%) mil (+26%), sorgho (+24%), riz (+18%) au cours des cinq dernières années, l'amenuisement des réserves alimentaires du fait de la pandémie de la Covid-19 et la crise en Ukraine, l'alerte de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture sur les prix des denrées qui pourraient encore augmenter de 20% à l'échelle mondiale, la baisse de la disponibilité du blé pour six pays de l'Afrique de l'Ouest dont le Bénin, qui importent au moins 30% de cette denrée voire plus pour certain du fait de la crise, la perturbation des marchés de l'alimentation et de l'énergie, et la crise du coût de la vie menacent gravement les moyens de subsistance, la santé et le bien-être des femmes déjà défavorisées par l'inégalité d'accès à la terre et aux ressources de production.<br class='autobr' /> Selon Mounirou Tchacondoh, Coordonnateur de la fondation Konrad Adenauer Stiftung (Kas) au Bénin, « la femme qui accède à la propriété foncière à la maîtrise de la terre qu'elle cultive et à une meilleure chance d'améliorer ses moyens d'existence notamment ses capacités à vendre, à choisir comment exploiter et obtenir de fonds pour le développement de ses activités ».<br class='autobr' /> Il est donc nécessaire pour « les acteurs de développement et les décideurs politiques de développer les capacités de résilience des femmes et leur chance d'exercer et de faire valoir les droits fonciers pour contribuer à maintenir la disponibilité et la qualité des denrées alimentaires et réduire par ricochet la famine et la pauvreté », a soutenu le coordonnateur.<br class='autobr' /> A cette invite de la fondation, la représentante du Ministère des affaires sociales et de la microfinance a attiré l'attention des organisateurs et des participants sur les mesures prises par le gouvernement béninois pour lutter contre la faim et soutenir les femmes. « L'Etat béninois à travers le Ministère des affaires sociales et de la microfinance n'est pas resté insensible aux difficultés des femmes. Diverses mesures d'accompagnement ont été mises sur place pour venir au secours des femmes pour améliorer leur résilience », a précisé Solange Gbonsou, Chef service de la promotion et de l'autonomisation de la femme. Elle s'est réjouie de participer aux travaux afin de partager avec les participants lesdites mesures mais également de faire des propositions pour réduire encore plus la vulnérabilité des femmes.<br class='autobr' /> M. Bertrand Yèhouénou, secrétaire permanent de Synergie paysanne et M. Ousmane Affo, représentant le ministère de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche ont remercié la Kas pour son appui constant aux femmes et souhaité que le programme soit pérennisé pour un accès sécurisé et équitable des femmes à la terre.<br class='autobr' /> L'atelier national sur les crises d'approvisionnement alimentaire, genre et résilience s'inscrit dans le cadre du programme « Un monde sans faim » de la Fondation Konrad Adenauer Stiftung. Un programme qui, depuis 2016, contribue au Bénin, au Togo et au Burkina-Faso, à la mise en œuvre d'un cadre législatif, réglementaire, institutionnel et stratégique assurant l'accès libre des femmes à la terre et à la propriété foncière, et leur participation à la gestion foncière nationale et locale pour garantir la sécurité alimentaire et permettre la pleine participation des femmes au développement à la base.<br class='autobr' /> Le coup d'envoi des travaux a été donné mardi dernier par Ousmane Affo.</p> <p>Juliette MITONHOUN</p></div> « Je suis en couple avec Nikanor ... » (Sessimè) https://www.24haubenin.info/?Je-suis-en-couple-avec-Nikanor-Sessime https://www.24haubenin.info/?Je-suis-en-couple-avec-Nikanor-Sessime Tue, 29 Nov 2022 18:18:05 +0100 fr Akpédjé Ayosso <p>L'artiste Sessimè en couple avec Nikanor. Répondant à un internaute samedi 26 novembre 2022, la fana fana lady affirme être en relation avec ''le fils du pays'' depuis plus de 5 ans. <br class='autobr' /> La nature de la relation entre les artistes béninois Sessimè et Nikanor fait toujours polémique. Interpellée pour la énième fois sur sa relation avec ''le fils du pays'', Sessimè a été très clair. « Château Bertin, alors même si tu as un faux-compte, je vais t'informer : 1- l'amour n'a pas d'âge 2- je suis en couple avec Nikanor (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH113/valleebuzz-kinanor-29e45.jpg?1669748670' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='113' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>L'artiste Sessimè en couple avec Nikanor. Répondant à un internaute samedi 26 novembre 2022, la fana fana lady affirme être en relation avec ''le fils du pays'' depuis plus de 5 ans.</strong></p> <p>La nature de la relation entre les artistes béninois Sessimè et Nikanor fait toujours polémique. Interpellée pour la énième fois sur sa relation avec ''le fils du pays'', Sessimè a été très clair. « Château Bertin, alors même si tu as un faux-compte, je vais t'informer : 1- l'amour n'a pas d'âge 2- je suis en couple avec Nikanor depuis plus de 5 ans dans une relation sérieuse avec implication de nos familles (C'est mon homme, que ça te plaise ou non) », a-t-elle écrit en réponse à un commentaire d'un internaute sous l'un de ses posts sur Facebook.<br class='autobr' /> A travers cette réponse, l'interprète du titre « Tatouage », confirme et assume sa relation amoureuse avec Nikanor.</p> <p>La polémique sur la relation amoureuse entre Nikanor et Sessimè fait suite à la publication d'une courte vidéo sur les réseaux sociaux en octobre 2020. La vidéo montre les deux artistes qui se bécotent. Dans le même mois, ils ont lancé un morceau intitulé ‘'Toi et Moi''.<br class='autobr' /> Nikanor qui a déjà une femme et un enfant n'a pas encore réagi à cette déclaration de Sessimè.</p> <p>Akpédjé Ayosso</p></div> Plus de 96.000 étudiants inscrits à l'UAC https://www.24haubenin.info/?Plus-de-96-000-etudiants-inscrits-a-l-UAC https://www.24haubenin.info/?Plus-de-96-000-etudiants-inscrits-a-l-UAC Tue, 29 Nov 2022 13:13:31 +0100 fr Marc Mensah PROPOSÉ À LA LECTURE <p>L'Université d'Abomey-Calavi (UAC) a enregistré un effectif de plus de 96.000 étudiants pour le compte de l'année académique 2021-2022. <br class='autobr' /> « Un chiffre pareil, ça vaut 20 universités », a indiqué le 1er Vice-recteur chargé des Affaires académiques, lors du lancement des travaux de construction du Pole d'innovation et de technologie à l'UAC, le 18 novembre 2022. <br class='autobr' /> Selon le vice-recteur Prof Patrick Houessou, plus de 75% de cet effectif sont inscrits dans les filières des sciences et technologies ainsi que celles (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> / <a href="https://www.24haubenin.info/?+-PROPOSE-A-LA-LECTURE-+" rel="tag">PROPOSÉ À LA LECTURE</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH86/uac_devanture-2-19e4f.jpg?1669748670' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='86' alt="" /> <div class='rss_texte'><p>L'Université d'Abomey-Calavi (UAC) a enregistré un effectif de plus de 96.000 étudiants pour le compte de l'année académique 2021-2022.<br class='autobr' /> « Un chiffre pareil, ça vaut 20 universités », a indiqué le 1er Vice-recteur chargé des Affaires académiques, lors du lancement des travaux de construction du Pole d'innovation et de technologie à l'UAC, le 18 novembre 2022.<br class='autobr' /> Selon le vice-recteur Prof Patrick Houessou, plus de 75% de cet effectif sont inscrits dans les filières des sciences et technologies ainsi que celles d'économie de gestion et de communication.<br class='autobr' /> Malgré cet effectif pléthorique, les enseignants de l'UAC font réellement des efforts pour bien former les étudiants. Ainsi de jeunes diplômés sortent de l'université chaque année, a rassuré le vice-recteur chargé des Affaires académiques.<br class='autobr' /> M. M.</p></div> Un homme retrouvé mort sous le pont de Cocotomey https://www.24haubenin.info/?Un-homme-retrouve-mort-sous-le-pont-de-Cocotomey https://www.24haubenin.info/?Un-homme-retrouve-mort-sous-le-pont-de-Cocotomey Tue, 29 Nov 2022 13:02:43 +0100 fr Marc Mensah <p>Le corps sans vie d'un jeune homme a été retrouvé, mardi 29 novembre 2022, sous le pont de Cocotomey-Womey, commune d'Abomey Calavi. <br class='autobr' /> Découverte macabre à Cocotomey. La population a retrouvé ce mardi le corps d'un jeune homme dans le bas-fond situé sous le pont reliant Cocotomey à Womey. Le corps flottait à la surface de l'eau. Les sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour repêcher le corps. Les circonstances de son décès ne sont pas encore connues. Les découvertes macabres deviennent récurrentes (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH73/img-20220113-wa0026-10-039d9.jpg?1669748670' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='73' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le corps sans vie d'un jeune homme a été retrouvé, mardi 29 novembre 2022, sous le pont de Cocotomey-Womey, commune d'Abomey Calavi. </strong></p> <p>Découverte macabre à Cocotomey. La population a retrouvé ce mardi le corps d'un jeune homme dans le bas-fond situé sous le pont reliant Cocotomey à Womey. Le corps flottait à la surface de l'eau. Les sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux pour repêcher le corps. Les circonstances de son décès ne sont pas encore connues. Les découvertes macabres deviennent récurrentes ces dernières semaines. En octobre dernier, le corps d'un étudiant de 19 ans en 2e année avait été retrouvé dans le bas-fond du pont de Womey.</p> <p><strong>Akpédjé Ayosso</strong></p></div> Rétablissement de la Fourniture d'Électricité pour 70.000 Clients https://www.24haubenin.info/?Retablissement-de-la-Fourniture-d-Electricite-pour-70-000-Clients https://www.24haubenin.info/?Retablissement-de-la-Fourniture-d-Electricite-pour-70-000-Clients Tue, 29 Nov 2022 01:57:53 +0100 fr Judicaël ZOHOUN <p>Un incendie est survenu accidentellement le 14 novembre dernier occasionnant la destruction d'équipements électriques au niveau de la sous-station électrique de la CEB et de la SBEE à Bohicon, localité située à 125 kilomètres de Cotonou. En conséquence, les services de fourniture en énergie électrique et d'eau ont été interrompus pendant plusieurs jours dans les villes de Bohicon, Abomey, Zagnanado, Djidja et Covè, privant ainsi plus de 70.000 clients de la SBEE d'électricité dans le département du Zou. (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH114/4410ef06-dd23-4d15-b630-68eb9629b087-cc825.jpg?1669748671' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='114' alt="" /> <div class='rss_texte'><p>Un incendie est survenu accidentellement le 14 novembre dernier occasionnant la destruction d'équipements électriques au niveau de la sous-station électrique de la CEB et de la SBEE à Bohicon, localité située à 125 kilomètres de Cotonou. En conséquence, les services de fourniture en énergie électrique et d'eau ont été interrompus pendant plusieurs jours dans les villes de Bohicon, Abomey, Zagnanado, Djidja et Covè, privant ainsi plus de 70.000 clients de la SBEE d'électricité dans le département du Zou.</p> <p>En réponse à cette crise, le Millennium Challenge Account (MCA)-Bénin II a accéléré et anticipé la mise en service d'équipements électriques nouvellement installés au niveau de la sous-station de Bohicon. L'installation ainsi que la formation à l'utilisation et à la maintenance desdits équipements sont financées par le peuple américain à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC). Grâce à ces efforts, le service d'électricité a été rétabli le 18 novembre.</p> <p>« Le Gouvernement des États-Unis est fier d'apporter son assistance au Bénin pour l'amélioration et la fiabilité de la fourniture en énergie électrique, la réduction des pertes, le renforcement de la capacité du réseau et minimiser les pannes », a déclaré l'Ambassadeur des États-Unis au Bénin, Brian Shukan. « Nous étions au bon endroit au bon moment pour contribuer à rétablir les services essentiels dans le département du Zou. Je voudrais saluer les efforts extraordinaires de tous les acteurs y compris le Ministère de l'Énergie, le MCA-Bénin II, la CEB, la SBEE, l'entrepreneur General Electric Grid Solutions et l'ingénieur Sofreco/Colenco pour leur collaboration et leur réponse rapide. »</p> <p>Le Millennium Challenge Corporation est une agence autonome d'aide au développement du Gouvernement américain qui œuvre pour la réduction de la pauvreté dans le monde à travers la croissance économique. Le MCC travaille en partenariat avec le Bénin dans le cadre d'un accord de don de 391 millions de dollars qui vise essentiellement à réformer et à moderniser le secteur de l'électricité du pays. Avec une contribution supplémentaire de 28 millions de dollars du Gouvernement béninois, l'accord de don vise à renforcer la compagnie nationale d'électricité (SBEE), à attirer les investissements du secteur privé dans la production d'énergie solaire, et à financer des investissements dans les infrastructures de distribution d'électricité ainsi que l'électrification hors réseau pour les ménages à faibles revenus et non desservis.</p></div> Antibiogo une application pour lutter contre l'antibioresistance https://www.24haubenin.info/?Antibiogo-une-application-pour-lutter-contre-l-antibioresistance https://www.24haubenin.info/?Antibiogo-une-application-pour-lutter-contre-l-antibioresistance Tue, 29 Nov 2022 01:48:24 +0100 fr Judicaël ZOHOUN <p>Antibiogo, un outil de diagnostic permettant aux techniciens de laboratoires non-experts de mesurer et interpréter des antibiogrammes. <br class='autobr' /> La résistance aux antimicrobiens (RAM) étant une véritable menace de santé publique, il était important de développer un outil facilement utilisable dans les pays à ressources limitées, où les antibiogrammes sont souvent mal interprétés, par faute de moyens. En effet, dans 70 des pays dans lesquels nous travaillons, nous observons fréquemment des patients arriver dans (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH150/5cc03f32-a78f-41cd-9d53-3edb209f1dc2-5949d.jpg?1669748671' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='150' alt="" /> <div class='rss_texte'><p>Antibiogo, un outil de diagnostic permettant aux techniciens de laboratoires non-experts de mesurer et interpréter des antibiogrammes.<br class='autobr' /> La résistance aux antimicrobiens (RAM) étant une véritable menace de santé publique, il était important de développer un outil facilement utilisable dans les pays à ressources limitées, où les antibiogrammes sont souvent mal interprétés, par faute de moyens. En effet, dans 70 des pays dans lesquels nous travaillons, nous observons fréquemment des patients arriver dans les hôpitaux avec des infections bactériennes et qui ne répondent pas aux traitements antibiotiques.</p> <table class="table spip"> <tbody> <tr class='row_odd odd'> <td>Antibiogo déjà mise en place en routine en RDC et en Jordanie, et bientôt dans d'autres laboratoires MSF !<br class='autobr' /> Antibiorésistance - Répondre à l'urgence de santé mondiale. La Fondation MSF agit et propose une réponse concrète et utilisable dès maintenant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.</td></tr> </tbody> </table> <p>● 1,27 MILLIONS1 : c'est le nombre de décès en 2019 dans le monde, lié à l'antibiorésistance<br class='autobr' /> ● 10 MILLIONS1 : c'est le nombre de décès par an dans le monde à partir de 2050, si rien ne change <br class='autobr' /> ● Plus de la moitié des antibiotiques sont utilisés de manière inappropriée <br class='autobr' /> ● 400 ANS : c'est le nombre d'années qu'il faudrait en Afrique subsaharienne pour atteindre le même ratio de pathologistes incluant microbiologistes / population qu'aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni</p> <p>Selon l'OMS la résistance aux antimicrobiens (RAM) est l'une des menaces de santé publique les plus urgentes de notre époque. Les autorités sanitaires estiment que plus de la moitié des antibiotiques sont utilisés de manière inadéquate et essentiellement dans de nombreux pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans ces pays, la RAM ne peut être mesurée par manque de moyens techniques et humains pour la détecter et la surveiller. Il paraît donc comme urgent de trouver des réponses rapidement déployables afin de répondre à l'urgence sanitaire et ainsi freiner la propagation de la RAM.<br class='autobr' /> La Fondation MSF (Médecins Sans Frontières) propose Antibiogo, le premier dispositif médical in vitro marqué CE, pensé, développé et testé pour et avec les pays à ressources limitées. Cet outil, application de lecture, permet d'interpréter les antibiogrammes et de donner une réponse pratique et sûre afin de sécuriser la prescription d'antibiotiques. « Grâce à Antibiogo, n'importe quel technicien de laboratoire en microbiologie, partout dans le monde, va pouvoir lire et interpréter, directement sur un téléphone, un antibiogramme et savoir quel est le profil de résistance des bactéries responsables de l'infection des patients » explique le Docteur Nada Malou, responsable du projet Antibiogo, Fondation MSF.</p> <p><strong>La lutte contre la résistance aux antibiotiques repose sur une réponse multidisciplinaire avec comme pilier essentiel le bon diagnostic</strong><br class='autobr' /> Avant d'initier un traitement antibiotique, il est nécessaire d'identifier avec certitude la bactérie pathogène, et de tester sa sensibilité aux antibiotiques. Dans ce cas, il convient d'effectuer un prélèvement bactériologique sur le patient, et de réaliser un antibiogramme. Dans les pays riches, la prescription d'antibiotiques est facilitée par l'utilisation d'automates pour la lecture et l'interprétation des antibiogrammes, et par l'expertise de microbiologistes. Mais dans les pays à ressources limitées, dépourvus de ces équipements onéreux, de microbiologistes cliniques, et de formations à l'interprétation des tests, l'identification de l'antibiorésistance est bien plus compliquée voire souvent absente. En conséquence, les antibiogrammes sont souvent mal interprétés et ce constat a été très saillant dans les 70 pays dans lesquels MSF est présent. On observe fréquemment des patients arriver dans les hôpitaux avec des infections bactériennes et qui ne répondent pas aux traitements antibiotiques.</p> <p>Pour aider les médecins, dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, à prescrire les antibiotiques les plus efficaces à leurs patients, la Fondation MSF a créé un outil capable d'interpréter les photos d'antibiogrammes.</p> <p><strong>Une interprétation sûre et efficace des antibiogramme grâce à une application révolutionnaire : Antibiogo</strong><br class='autobr' /> Antibiogo est un outil de diagnostic permettant aux techniciens de laboratoires non-experts de mesurer et interpréter des antibiogrammes. Il est basé sur le traitement d'images, une technologie d'intelligence artificielle et un système expert qui simule le savoir-faire d'un spécialiste.<br class='autobr' /> L'application a été développée par les équipes de la Fondation MSF accompagnées par une douzaine de développeurs de Google.org qui les ont soutenus à plein temps et bénévolement pendant 12 mois et elle a bénéficié d'une licence d'exploitation logiciel d'une entreprise experte en microbiologie i2a. En pratique, l'application permet aux techniciens de laboratoire de mesurer les diamètres d'inhibition qu'on retrouve sur les antibiogrammes puis à en interpréter les résultats, sans forcément avoir une expertise en microbiologie. En situation, les résultats montrent un très haut niveau de concordance, allant de 90 à 98 % en fonction des bactéries, lorsqu'ils sont comparés avec l'interprétation faite par des microbiologistes qualifiés.</p> <p>Les techniciens de laboratoire non experts exerçant dans les pays à revenu faible ou intermédiaire ont désormais la possibilité de mesurer et d'interpréter les antibiogrammes pour fournir des résultats précis.</p> <p><strong>Antibiogo, un espoir de taille pour ralentir l'antibiorésistance dans les pays à ressources limitées</strong><br class='autobr' /> Antibiogo est le premier dispositif médical in vitro marqué CE, conçu par la Fondation MSF. Cet outil, qui se formalise sous une application gratuite et téléchargeable, apporte une réponse concrète afin de ralentir la RAM dans tous les pays en facilitant l'accès à un diagnostic bactériologique de qualité. Les résultats peuvent également être utilisés à des fins de surveillance et de mise à jour des traitements empiriques basés sur l'étiologie réelle.</p> <p>L'application Antibiogo est déjà utilisée dans plusieurs laboratoires de MSF, notamment en Jordanie et en RDC, et le sera d'ici décembre au Mali, en République Centrafricaine et au Yémen et a pour vocation d'être déployée plus largement. A terme, l'application deviendra un outil destiné aux professionnels de santé dans l'ensemble des pays à ressources limitées.</p> <p><strong>A propos du projet Antibiogo</strong><br class='autobr' /> La Fondation MSF a mis en place un consortium avec un Hôpital universitaire français et plusieurs centres de recherche académique afin de produire une preuve de concept répondant à la problématique soulevée. Ils ont été accompagnés en 2019/2020 par une douzaine de bénévoles développeurs de Google.org et bénéficié d'une licence d'exploitation logiciel d'une entreprise experte en microbiologie i2a pour les aider à passer du concept au produit. La Fondation MSF a été soutenue par des spécialistes juridiques, éthiques, épidémiologiques et réglementaires afin de pouvoir mettre à disposition du plus grand nombre cette application de diagnostic in vitro gratuitement.<br class='autobr' /> <strong>Pour plus d'info sur Antibiogo : </strong> <a href="https://fondation.msf.fr/fr/projets/antibiogo" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://fondation.msf.fr/fr/projets/antibiogo</a><br class='autobr' /> A propos de La Fondation MSF<br class='autobr' /> Reconnue d'Utilité publique, la Fondation MSF soutient des projets qui contribuent aux avancées de la médecine humanitaire et participe à la mise à disposition d'outils de diagnostic, de prévention, de prise en charge des patients qui ont pour vocation d'améliorer la façon donc MSF fournit des soins de santé. Sa mission : délivrer des solutions pour améliorer la prise en charge médicale dans les situations où MSF intervient. Les équipes de la fondation sont en lien directement avec les problématiques concrètes observées sur les terrains. C'est pour y répondre, que la fondation assemble les ressources et les savoirs de MSF avec les compétences externes de partenaires engagés sur des technologies et savoirs complémentaires. Au fil des années et de conduite de projet de R&D, la Fondation MSF a acquis une expertise dans la gestion de projets multipartenaires à forte incertitude, ainsi que des compétences transversales sur la réglementation, la protection des données, la mise en place de cadre éthique et juridique. <br class='autobr' /> Pour plus d'infos sur la Fondation MSF : <a href="https://fondation.msf.fr/fr" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://fondation.msf.fr/fr</a> - <a href="https://www.linkedin.com/company/la-fondation-msf/?originalSubdomain=fr" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://www.linkedin.com/company/la-fondation-msf/?originalSubdomain=fr</a></p></div> 4000 personnes rassemblées au Palais de la Gratitude https://www.24haubenin.info/?4000-personnes-rassemblees-au-Palais-de-la-Gratitude https://www.24haubenin.info/?4000-personnes-rassemblees-au-Palais-de-la-Gratitude Mon, 28 Nov 2022 20:36:16 +0100 fr Ignace B. Fanou <p>Avec environ 4000 personnes rassemblées au Palais de la Gratitude, le Congrès ECK Régional de l'Aventure de l'Âme s'est tenu les 25, 26 et 27 novembre 2022 à Arconville/Zopah (Abomey-Calavi). Plus de 500 visiteurs ont participé à cette rencontre animée par d'éminentes personnalités spirituelles. Des délégations sont arrivées de plusieurs pays à travers le monde. Les rideaux sont tombés, dimanche 27 novembre, sur le Congrès ECK Régional de l'aventure de l'Âme 2022 dont les travaux ont démarré le 25 novembre (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH100/img-20221128-wa0116-65e68.jpg?1669748671' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='100' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Avec environ 4000 personnes rassemblées au Palais de la Gratitude, le Congrès ECK Régional de l'Aventure de l'Âme s'est tenu les 25, 26 et 27 novembre 2022 à Arconville/Zopah (Abomey-Calavi). Plus de 500 visiteurs ont participé à cette rencontre animée par d'éminentes personnalités spirituelles. Des délégations sont arrivées de plusieurs pays à travers le monde.</strong></p> <div class='spip_document_17086 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img-20221128-wa0118.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH361/img-20221128-wa0118-cd28f.jpg?1669748671' width='500' height='361' alt='' /></a> </figure> </div> <p>Les rideaux sont tombés, dimanche 27 novembre, sur le Congrès ECK Régional de l'aventure de l'Âme 2022 dont les travaux ont démarré le 25 novembre sur les installations du site d'organisation de cet événement spirituel. Des délégations étrangères sont arrivées du Gabon, du Congo Brazzaville, du Burundi, du Togo, du Ghana, de la Côte d'Ivoire, du Burkina Faso, du Nigéria, de la France et du Canada.</p> <div class='spip_document_17082 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img-20221128-wa0115.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH361/img-20221128-wa0115-9b32d.jpg?1669748671' width='500' height='361' alt='' /></a> </figure> </div> <p>Le Congrès ECK Régional de l'aventure de l'Âme 2022 a été marqué par une série d'activités, en l'occurrence, les ateliers, les tables rondes, les panels, les causeries et un Office ECK de la Lumière et du Son. Des réunions ont figuré dans le menu des activités. Celles-ci ont été animées par des facilitateurs rompus aux questions d'enseignement ECK.</p> <div class='spip_document_17085 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img-20221128-wa0117.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH361/img-20221128-wa0117-bfa5c.jpg?1669748671' width='500' height='361' alt='' /></a> </figure> </div> <p>Plusieurs sous-thèmes ont été développés aux participants. Il s'agit entre autres de : "L'Âme existe parce que Dieu l'aime", "Les exercices spirituels ECK" et "Le Mahanta et Maître ECK Vivant".<br class='autobr' /> Le développement de ces différents sujets a permis aux participants de se rappeler du grand principe de la vie, à savoir que la vie est une école d'apprentissage pour l'Âme et de faire de son quotidien un périple joyeux et enrichissant. Un accent particulier a été mis sur les exercices spirituels, un lien vital avec Dieu.</p> <div class='spip_document_17083 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img-20221128-wa0120.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH361/img-20221128-wa0120-211f4.jpg?1669748671' width='500' height='361' alt='' /></a> </figure> </div> <p>S'appuyant sur l'histoire du Diamant rayé, le conférencier principal Armand Mpassy-Nzoumba a expliqué comment une Âme qui a tout ce qui est faux peut, grâce à l'artisan, qui est le Mahanta, arriver petit à petit à faire rayonner les qualités cachées en elle.</p> <div class='spip_document_17087 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img-20221128-wa0119.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH361/img-20221128-wa0119-f4714.jpg?1669748671' width='500' height='361' alt='' /></a> </figure> </div> <p>« C'est de notre devoir de manifester les qualités que Dieu a mises en nous et de travailler avec le Mahanta pour que ces qualités resplendissent. ››, a-t-il ajouté.<br class='autobr' /> Le directeur du Congrès, M. Emmanuel Joseph Akpona, a remercié le Mahanta et Maître ECK Vivant, le Conférencier principal, le RESA du Bénin, Jean Cokou Tossa, le RESA Athanase Anani, le président exécutif d'ECKANKAR Bénin, les directeurs centraux, les RER, l'équipe d'organisation du Congrès, ainsi que les délégations étrangères pour leur participation. Il a, en outre, exprimé ses gratitudes aux autorités politico-administratives, et en particulier au Président de la République, au ministre de l'intérieur, et au directeur du Palais de la Gratitude.</p> <div class='spip_document_17104 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH371/img_20221128_204100-48c43.jpg?1669748671' width='500' height='371' alt='' /> </figure> </div> <p>Le président exécutif, Geneviève Aholou Agossa, a félicité, au nom des congressistes, le directeur du Congrès de l'Âventure de l'Âme 2022, Joseph Emmanuel Akpona, pour la parfaite organisation de cet événement. Elle a annoncé que le prochain Congrès ECK Régional de l'Âventure de l'Âme 2023 est prévu pour les 24, 25 et 26 novembre 2023 toujours au Palais de la Gratitude, à Abomey-Calavi et aura pour thème : Les leçons spirituelles de la vie. La conférencière principale de ce Congrès est Sabira Akplogan Ezin.<br class='autobr' /> C'est dans une ambiance conviviale que les congressistes se sont séparés dans l'espoir de se revoir au prochain Congrès ECK Régional prévu pour novembre 2023.</p> <div class='spip_document_17103 spip_document spip_documents spip_document_image spip_documents_center spip_document_center'> <figure class="spip_doc_inner"> <a href='https://www.24haubenin.info/IMG/jpg/img_20221128_204217.jpg' class="spip_doc_lien mediabox" type="image/jpeg"> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L500xH273/img_20221128_204217-b78c0.jpg?1669748671' width='500' height='273' alt='' /></a> </figure> </div></div> 1 mort et 1 blessé entre éleveurs et agriculteurs https://www.24haubenin.info/?1-mort-et-1-blesse-entre-eleveurs-et-agriculteurs https://www.24haubenin.info/?1-mort-et-1-blesse-entre-eleveurs-et-agriculteurs Mon, 28 Nov 2022 17:59:26 +0100 fr Marc Mensah <p>Une altercation entre agriculteurs et éleveurs de Aïssa dans l'arrondissement de Ossokodjo, commune de Kétou a fait 1 blessé et 1 blessé grave à la fin de la semaine du 21 novembre 2022. <br class='autobr' /> Tout est parti d'une affaire de bœuf tué par un agriculteur à Aïssa dans l'arrondissement de Ossokodjo, commune de Kétou. Une violente altercation a éclaté entre agriculteurs et éleveurs à la fin de la semaine du 21 novembre 2022 après la mort du bœuf. <br class='autobr' /> L'affrontement a fait un mort et un blessé, tous deux membres d'une même (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH68/faits_divers-11-ed2be.jpg?1669748671' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='68' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Une altercation entre agriculteurs et éleveurs de Aïssa dans l'arrondissement de Ossokodjo, commune de Kétou a fait 1 blessé et 1 blessé grave à la fin de la semaine du 21 novembre 2022.</strong></p> <p>Tout est parti d'une affaire de bœuf tué par un agriculteur à Aïssa dans l'arrondissement de Ossokodjo, commune de Kétou. Une violente altercation a éclaté entre agriculteurs et éleveurs à la fin de la semaine du 21 novembre 2022 après la mort du bœuf.<br class='autobr' /> L'affrontement a fait un mort et un blessé, tous deux membres d'une même famille.<br class='autobr' /> M. M. </p></div> Le LABEF expose les potentialités de l'IA et de l'Agriculture de précision https://www.24haubenin.info/?Le-LABEF-expose-les-potentialites-de-l-IA-et-de-l-Agriculture-de-precision https://www.24haubenin.info/?Le-LABEF-expose-les-potentialites-de-l-IA-et-de-l-Agriculture-de-precision Mon, 28 Nov 2022 15:19:00 +0100 fr La Rédaction <p>Le Laboratoire de Biomathématiques et Estimations Forestières (LABEF) veut pleinement jouer sa partition pour une Agriculture résiliente. Le séminaire scientifique organisé le 25 novembre 2022 à l'Université d'Abomey-Calavi a été une occasion inédite pour mettre en valeur les énormes potentialités que présentent l'Intelligence artificielle (IA) et l'Agriculture de précision. <br class='autobr' /> « Nous avons voulu qu'à travers ce séminaire, les différents acteurs du monde scientifique et les startups du Bénin qui promeuvent (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH85/seminaire_scientifique_de_labef-88a31.jpg?1669748671' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='85' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong><a href="http://labef-uac.org/" class='spip_out' rel='external'>Le Laboratoire de Biomathématiques et Estimations Forestières</a> (LABEF) veut pleinement jouer sa partition pour une Agriculture résiliente. Le séminaire scientifique organisé le 25 novembre 2022 à l'Université d'Abomey-Calavi a été une occasion inédite pour mettre en valeur les énormes potentialités que présentent l'Intelligence artificielle (IA) et l'Agriculture de précision. </strong></p> <p>« Nous avons voulu qu'à travers ce séminaire, les différents acteurs du monde scientifique et les startups du Bénin qui promeuvent l'agriculture de précision puissent échanger. C'est important que notre pays puisse disposer de base de données en agriculture, conduire des recherches scientifiques sur une agriculture de précision, développer des applications intelligentes basées sur les résultats de ces recherches pour aider le paysan africain à produire intelligemment », a déclaré Prof. Dr. Ir. Romain Lucas GLELE KAKAÏ, Professeur Titulaire de Biométrie et d'Estimations Forestières et Directeur du LABEF.</p> <p>Ce séminaire a été organisé avec l'appui financier de <a href="https://africa.ai4d.ai/fr/" class='spip_out' rel='external'>Artificial Intelligence for Development</a>-Africa (AI4D Africa), géré par le Centre Africain d'Etudes Technologiques (ACTS en anglais) basé en Nairobi au Kenya. L'AI4D est en effet un programme de recherche-action lancé en 2020 pour améliorer la qualité de vie de tous en Afrique et au-delà en s'associant aux communautés scientifiques et politiques africaines pour tirer parti de l'IA et soutenir les chercheurs en début de carrière dans ce domaine.</p> <p><strong>Un contexte particulier </strong> <br class='autobr' /> Dans un contexte de vulnérabilité climatique et d'insécurité alimentaire, l'amélioration des pratiques agricoles devient cruciale pour gérer la prévisibilité, la compétitivité et le respect de l'environnement. L'un des enjeux, est de pouvoir s'appuyer sur l'IA pour réaliser des objectifs de sécurité alimentaire. C'est-à-dire nourrir une population mondiale qui atteint ce mois, 8 milliards de personnes. <br class='autobr' /> « Notre population est en train de croitre pendant que nos rendements sont en train de diminuer. La maîtrise de l'Eau est aussi un défi. Nous sommes le seul continent où l'irrigation continue d'être un luxe. S'il ne pleut pas, il n'y a pas de récolte. Alors, nous devons mettre à contribution la recherche scientifique pour aider à faire face aux nombreux défis qui se dressent devant nous. Ce séminaire est une occasion de mettre ensemble nos efforts pour faire de l'Agriculture de précision une réalité à partir de l'IA », a fait remarquer Prof. Dr. Ir. Achille Ephrem ASSOGBADJO, Secrétaire permanent du Conseil Scientifique des Sciences Agronomiques.</p> <p><strong>S'aligner sur la stratégie du Gouvernement </strong> <br class='autobr' /> Déjà, le Gouvernement béninois a élaboré la <a href="https://www.fao.org/faolex/results/details/fr/c/LEX-FAOC210399/#:~:text=La%20pr%C3%A9sente%20Strat%C3%A9gie%20nationale%20pour,richesse%2C%20d'emplois%2C%20r%C3%A9pondant" class='spip_out' rel='external'>Stratégie nationale pour l'e-Agriculture au Bénin pour la période 2020-2024</a>. C'est un document sectoriel à portée nationale qui a pour vision principale : un secteur agricole numériquement transformé d'ici 2025, compétitif, attractif, résistant aux changements climatiques et créateur de richesse, d'emplois. La recherche scientifique aura à jouer un rôle prépondérant dans la mise en œuvre de la stratégie. Une nouvelle dynamique de recherche et d'innovation doit s'intensifier autour du secteur agricole. <br class='autobr' /> « Aujourd'hui, l'Agriculture n'est plus seulement une affaire de semis, d'engrais et d'irrigation. C'est aussi une question d'algorithmes et d'intelligence artificielle. L'Afrique n'y échappe pas. Le Bénin, non plus. Ce séminaire regroupant chercheurs, étudiants et start-ups s'alignent sur la stratégie du Gouvernement de réunir les différents acteurs pour faire de l'Agriculture de précision une réalité. Nous sommes persuadés que ces échanges nous permettront de tracer la voie à suivre », a déclaré, Dr. Ir. Alex Gbêliho ZOFFOUN, Directeur de recherche (CAMES), et Directeur Scientifique de l'Institut National des Recherches Agricoles du Bénin (INRAB).<br class='autobr' /> Le lancement du séminaire scientifique a été fait par Prof. Marcel HOUINATO, Directeur de l'Ecole Doctorale des Sciences Agronomiques et de l'Eau (EDSAE), Professeur Titulaire, Agronomie & Pastoralisme (CAMES). Seize communications ont été présentées à l'occasion, à travers trois panels auxquels les Professeurs Guy Apollinaire MENSAH et Delphin Olorounto KOUDANDE ont largement contribué.</p> <p><strong>LA RÉDACTION </strong></p></div> Un kidnappeur d'enfants frôle la mort à Abomey-Calavi https://www.24haubenin.info/?Un-kidnappeur-d-enfants-frole-la-mort-a-Abomey-Calavi https://www.24haubenin.info/?Un-kidnappeur-d-enfants-frole-la-mort-a-Abomey-Calavi Mon, 28 Nov 2022 12:47:03 +0100 fr Marc Mensah <p>Les habitants de la zone d'IITA dans la commune d'Abomey-Calavi ont pourchassé, dimanche 27 novembre 2022, un individu pour tentative d'enlèvement de deux petits enfants. <br class='autobr' /> Pourchassé par les populations en furie pour tentative d'enlèvement de deux petits-enfants, un homme a été arrêté en pleine circulation à la hauteur du carrefour IITA, commune d'Abomey-Calavi par la Républicaine le dimanche 27 novembre 2022. <br class='autobr' /> Le présumé kidnappeur a échappé ainsi à la vindicte populaire. <br class='autobr' /> Il a été placé en détention en (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Societe-" rel="directory">Société</a> <img src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH68/faits_divers-10-8ba10.jpg?1669748672' class='spip_logo spip_logo_right' width='150' height='68' alt="" /> <div class='rss_texte'><p><strong>Les habitants de la zone d'IITA dans la commune d'Abomey-Calavi ont pourchassé, dimanche 27 novembre 2022, un individu pour tentative d'enlèvement de deux petits enfants.</strong></p> <p>Pourchassé par les populations en furie pour tentative d'enlèvement de deux petits-enfants, un homme a été arrêté en pleine circulation à la hauteur du carrefour IITA, commune d'Abomey-Calavi par la Républicaine le dimanche 27 novembre 2022.<br class='autobr' /> Le présumé kidnappeur a échappé ainsi à la vindicte populaire.<br class='autobr' /> Il a été placé en détention en attendant sa présentation au procureur de la République près le Tribunal d'Abomey-Calavi.<br class='autobr' /> M. M.</p></div>