24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info Webzine, Quotidien Béninois indépendant, d'analyses et d'information en ligne Sat, 07 Dec 2019 15:31:37 +0000 fr-FR hourly 1 Spip 24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L144xH117/siteon0-fad27.png?1575657601 https://www.24haubenin.info 117 144 56 % d'exécution du projet Asphaltage https://www.24haubenin.info/?Un-taux-d-avancement-physique-global-de-56 https://www.24haubenin.info/?Un-taux-d-avancement-physique-global-de-56 Wed, 27 Nov 2019 18:46:05 +0000 fr La Rédaction <p>Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le gouvernement a procédé au compte rendu de l'état d'avancement du projet d'aménagement des voiries primaires, secondaires et tertiaires (projet Asphaltage). Il est noté un taux d'avancement physique global de 56 % pour un niveau de décaissement de 36,61 %. <br class='autobr' /> Pour le bonheur des différentes localités, l'Etat béninois a lancé la première phase du projet Asphaltage, qui prend en compte 195 km de voiries dans l'ensemble des neuf villes que sont : (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH85/arton23200-60ca5.jpg?1575658362' width='150' height='85' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Réuni en Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le gouvernement a procédé au compte rendu de l'état d'avancement du projet d'aménagement des voiries primaires, secondaires et tertiaires (projet Asphaltage). Il est noté un taux d'avancement physique global de 56 % pour un niveau de décaissement de 36,61 %.</strong></p> <p>Pour le bonheur des différentes localités, l'Etat béninois a lancé la première phase du projet Asphaltage, qui prend en compte 195 km de voiries dans l'ensemble des neuf villes que sont : Abomey, Abomey-Calavi, Bohicon, Cotonou, Lokossa, Natitingou, Parakou, Porto-Novo et Sèmè-Podji.<br class='autobr' /> Les travaux sont répartis en douze lots de voirie/assainissement et le coût global de cette première phase s'élève à ‹‹ deux cent quarante-six milliards six cent quatre-vingt-dix millions huit cent cinquante-trois mille deux cent trente et un (246.690.853.231) FCFA hors taxes ». Le coût comprend les travaux, deux lots d'éclairage public solaire, un lot d'équipements de sécurité, dix lots d'aménagement d'espace vert et de plantation d'arbres ainsi qu'un lot de mobiliers urbains. <br class='autobr' /> Selon le compte rendu du Conseil des ministres, « à la date du 31 octobre 2019, ces douze lots de voirie/assainissement suscités affichent un taux d'avancement physique global de 56 % pour un niveau de décaissement de 36,61 % ». <br class='autobr' /> « Le mécanisme de suivi permanent mis en place pour s'assurer de la bonne exécution des chantiers, a permis de procéder aux corrections au fur et à mesure qu'elles apparaissent nécessaires », indique le Conseil.<br class='autobr' /> Le ministre du Cadre de Vie et du Développement durable est instruit à l'effet de ‹‹ veiller à l'application rigoureuse des consignes d' Hygiène-Sécurité-Environnement (HSE) notamment par les entreprises qui s'en écartent ». Ceci afin « de mettre fin aux nuisances qu'elles causent aux riverains dont certains connaissent de réelles perturbations dans leurs activités économiques ». <br class='autobr' /> Le ministre fera aussi procéder « à la suspension des chantiers sur les lots concernés et fera, au besoin, usage de mesures coercitives pouvant aller jusqu'à la résiliation des contrats et la mise en régie des travaux desdits lots ».<br class='autobr' /> Selon le Conseil des ministres, « une attention particulière devra être accordée aux lots 1A à Cotonou, 15 A à Porto-Novo et 17A à Sèmè-Podji ».</p> <p><strong>A.A.A</strong></p></div> Un second pont sera construit à Womey https://www.24haubenin.info/?Un-second-pont-sera-construit-a-Womey https://www.24haubenin.info/?Un-second-pont-sera-construit-a-Womey Wed, 27 Nov 2019 16:40:04 +0000 fr La Rédaction <p>En Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le gouvernement a annoncé la signature d'un contrat pour les travaux de construction du second pont de Womey. <br class='autobr' /> Après les travaux de construction du premier pont baptisé ‘'Pont de l'Alliance'' ouvert à la circulation, il y a quelques mois, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de la réalisation d'un nouvel ouvrage de franchissement dans cette localité de la commune d'Abomey-Calavi afin de faciliter davantage le transport des personnes et (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH74/arton23198-71445.jpg?1575658363' width='150' height='74' /> <div class='rss_texte'><p><strong>En Conseil des ministres ce mercredi 27 novembre 2019, le gouvernement a annoncé la signature d'un contrat pour les travaux de construction du second pont de Womey.</strong></p> <p>Après les travaux de construction du premier pont baptisé ‘'Pont de l'Alliance'' ouvert à la circulation, il y a quelques mois, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de la réalisation d'un nouvel ouvrage de franchissement dans cette localité de la commune d'Abomey-Calavi afin de faciliter davantage le transport des personnes et des biens via Cocotomey pour le centre ville. <br class='autobr' /> Malgré la construction et la mise en circulation d'un premier pont à Womey, la traversée de la commune d'Abomey-Calavi reste difficile aux heures de pointe, notamment dans le centre-ville et dans l'arrondissement de Godomey, où le trafic est très engorgé. En vue d'y remédier définitivement et d'améliorer les conditions de mobilité des populations, le Gouvernement a décidé de construire un deuxième pont sur le bas-fond de Womey, pour assurer la liaison du quartier Mahinougon à partir de la route nationale inter-Etats Cotonou-Lomé.<br class='autobr' /> L'ouvrage à réaliser présente les caractéristiques ci-après : une chaussée de 2 voies de circulation de 3,5m chacune et deux trottoirs de 1,75m chacun pour les piétons ; un tablier en béton armé de 350m ; 18 travées ; 19 appuis constitués de 38 pieux de 55m de profondeur en moyenne ; des rampes d'accès d'une longueur totale de 376 mètres linéaires avec des murs de soutènement répartis de part et d'autre de l'ouvrage. <br class='autobr' /> L'entreprise SOGEA SATOM qui avait déjà réalisé le premier pont sur le même bas-fonds, a été retenu pour les travaux de construction du second pont. <br class='autobr' /> <strong>F. A. A.</strong></p></div> Démobilisation complète des centrales électriques en location au Bénin https://www.24haubenin.info/?Demobilisation-complete-des-centrales-en-location-au-Benin https://www.24haubenin.info/?Demobilisation-complete-des-centrales-en-location-au-Benin Tue, 26 Nov 2019 14:50:19 +0000 fr La Rédaction <p>Le Bénin a mis un fin aux contrats de location des centrales électriques destinées à sécuriser la fourniture de l'électricité du pays. <br class='autobr' /> Les différentes actions de production de l'énergie électrique et surtout de diversification des sources d'approvisionnement ont commencé à porter leur fruit. Autrefois en difficulté, avec une forte dépendance énergétique, le Bénin faisait recours à la location de centrales auprès des spécialistes des services d'alimentation électrique temporaire comme le Britannique Aggreko et (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH85/arton23178-3d068.jpg?1575658363' width='150' height='85' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Bénin a mis un fin aux contrats de location des centrales électriques destinées à sécuriser la fourniture de l'électricité du pays.</strong></p> <p>Les différentes actions de production de l'énergie électrique et surtout de diversification des sources d'approvisionnement ont commencé à porter leur fruit. Autrefois en difficulté, avec une forte dépendance énergétique, le Bénin faisait recours à la location de centrales auprès des spécialistes des services d'alimentation électrique temporaire comme le Britannique Aggreko et le Béninois MRI.<br class='autobr' /> Mais grâce à la nouvelle politique consacrant au secteur de l'énergie environ 10 % des projets phares du Programme d'Action du gouvernement estimé à près de 800 milliards et l'appui des partenaires techniques, le Bénin a trouvé un souffle énergétique avec des actions déterminantes mises en œuvre pour juguler la crise énergétique du Bénin. <br class='autobr' /> Ainsi, le Bénin a développé une capacité de production d'électricité de 157 Mégawatts grâce à la construction d'une centrale thermique de 127 mégawatts à Maria Gléta et la réhabilitation des centrales électriques de Porto-Novo, Parakou et Natitingou pour une capacité disponible de 30 mégawatts. Une production qui réduit considérablement la dépendance énergétique du pays de près de 60%. Des performances qui ont donc pour résultat l'arrêt des contrats de location des centrales électriques. <br class='autobr' /> « (...) La démobilisation complète des centrales électriques en location pour une puissance de 180 mégawatts destinées à sécuriser la fourniture de l'électricité confirme le justesse de nos choix de 2016 » a fait savoir vendredi dernier à Cotonou, le ministre de l'énergie, Dona Jean-Claude Houssou à l'ouverture de la revue du secteur de l'énergie exercice 2018.</p> <p><strong>Marcel H.</strong></p></div> La connexion aérienne Cotonou-Accra établie https://www.24haubenin.info/?La-connexion-aerienne-Cotonou-Accra-etablie https://www.24haubenin.info/?La-connexion-aerienne-Cotonou-Accra-etablie Sat, 23 Nov 2019 15:03:51 +0000 fr La Rédaction <p>Un accord vient d'être signé sur les services aériens entre le Bénin et le Ghana. Les documents ont été paraphés, vendredi 22 novembre, entre le Ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey, et le Vice-Ministre de l'Aviation du Ghana, Yaw Afful. La cérémonie s'est déroulée à la salle de Conférence du Ministère des Infrastructures et des Transports. <br class='autobr' /> Cet accord devient une réalité après que le Bénin ait fait son adhésion au Marché Unique du Transport Aérien Afrcain (MUTAA). Il s'agit d'un (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH67/arton23143-e8c02.jpg?1575658363' width='150' height='67' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Un accord vient d'être signé sur les services aériens entre le Bénin et le Ghana. Les documents ont été paraphés, vendredi 22 novembre, entre le Ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey, et le Vice-Ministre de l'Aviation du Ghana, Yaw Afful. La cérémonie s'est déroulée à la salle de Conférence du Ministère des Infrastructures et des Transports. </strong></p> <p>Cet accord devient une réalité après que le Bénin ait fait son adhésion au Marché Unique du Transport Aérien Afrcain (MUTAA). Il s'agit d'un projet phare de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine (UA), lancé lors de la 30ème Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement, le 28 janvier 2018 à Addis-Abeba, en Ethiopie.<br class='autobr' /> Hervé Hêhomey pense que l'accord sur les services aériens entre le Bénin et le Ghana est le résultat d'une série de consultations bilatérales.<br class='autobr' /> Cet accord « a été conclu à la suite des consultations aéronautiques qui ont eu lieu lors de la Conférence de l'OACI sur les négociations relatives aux services aériens, le 06 décembre 2016 à Nassau au Bahamas », a rappelé le ministre.<br class='autobr' /> Pour lui, « Le transport aérien est un important vecteur de développement économique et d'intégration regionale. C'est pourquoi, dans son Programme d'actions "Bénin Révélé", le Gouvernement du Président Patrice Talon met un accent particulier sur le Transport aérien à travers l'amélioration des Infrastructures aéroportuaires, en vue de soutenir le développement du Transport aérien ».<br class='autobr' /> Le secteur aéroportuaire selon le Vice-Ministre de l'aviation du Ghana, est un secteur vital pour le développement d'un pays.<br class='autobr' /> Yaw Afful informe que son pays a une politique aéroportuaire très libérale et dispose de lignes régulières pour une connectivité aérienne efficace. « Nous sommes aussi prêts à aider les pays frères de la sous-région, dont le Bénin, à avoir un système aéroportuaire performant », a affirmé Afful.<br class='autobr' /> La cérémonie de signature d'accord s'est déroulée devant les membres de la délégation ghanéenne, des cadres du ministère des transports et de l'Aviation nationale civile du Bénin (ANAC-Bénin).</p> <p><strong>G.A.</strong></p></div> « Bientôt les abonnés vont payer les factures en ligne » (Camille Dansou) https://www.24haubenin.info/?Bientot-les-abonnes-vont-payer-les-factures-en-ligne-Camille-Dansou https://www.24haubenin.info/?Bientot-les-abonnes-vont-payer-les-factures-en-ligne-Camille-Dansou Fri, 22 Nov 2019 08:52:21 +0000 fr La Rédaction <p>Le directeur général de la SONEB Camille Dansou, dans l'émission AskGouvBenin de jeudi 21 Novembre 2019, a parlé des tarifs et les offres offertes aux abonnés. Il a aussi annoncé le paiement des facteurs en ligne qui sera effectif très bientôt. <br class='autobr' /> Présente dans 69 communes sur les 77, la SONEB selon le directeur général Camille Dansou a pour premier but d'accompagner le gouvernement dans sa politique de donner de l'eau potable à tous les citoyens. La SONEB dans l'optique de satisfaire ses abonnés tout en (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH95/arton23126-63d56.jpg?1575658363' width='150' height='95' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le directeur général de la SONEB Camille Dansou, dans l'émission AskGouvBenin de jeudi 21 Novembre 2019, a parlé des tarifs et les offres offertes aux abonnés. Il a aussi annoncé le paiement des facteurs en ligne qui sera effectif très bientôt.</strong></p> <p>Présente dans 69 communes sur les 77, la SONEB selon le directeur général Camille Dansou a pour premier but d'accompagner le gouvernement dans sa politique de donner de l'eau potable à tous les citoyens.<br class='autobr' /> La SONEB dans l'optique de satisfaire ses abonnés tout en veillant à leur bien être, utilise pour le traitement de l'eau des produits qui cadrent avec l'hygiène et la santé des populations.<br class='autobr' /> A en croire le directeur général, « depuis 2016, le niveau d'investissement dans le secteur eau a été multiplié par 5 » et « le prix de revient de production de l'eau potable est autour de 500 FCFA le m³ mais nous pratiquons un tarif social de 198 FCFA le m³ et 57% de nos abonnés se trouvent dans cette tranche ».<br class='autobr' /> S'agissant de la qualité et du coût de l'eau en milieu urbain, les tarifs de la SONEB sont : « tranche 1 : 198 FCFA le m³ ; tranche 2 : 500 FCFA le m³ ; tranche 3 : 650 FCFA le m³ ; tranche unique 350 FCFA le m³ ». <br class='autobr' /> D'après Camille Dansou, la possibilité est donnée à un abonné pour un cas de branchement subventionné de 50.000 FCFA de déposer 20.000 FCFA et bénéficier de son compteur. Il signe ensuite un engagement qui échelonne le reste du payement sur 6 à 10 mois.<br class='autobr' /> « Bientôt les abonnés pourront payer leurs différentes factures en ligne. La SONEB y travaille déjà », a-t-il annoncé tout en ajoutant que la construction des Stations de traitement des eaux usées dans les communes de Sèmè Podji et Abomey-Calavi est actuellement en cours. <br class='autobr' /> « La SONEB voudrait rassurer tous ses abonnés que malgré les quelques perturbations du réseau, elle reste disposée pour mieux servir ses abonnés. Les abonnés sont notre raison d'être », a affirmé le directeur général de la SONEB. <br class='autobr' /> <strong>A.A.A </strong></p></div> China Harbour Engineering Company retenue pour l'exécution https://www.24haubenin.info/?China-Harbour-Engineering-Company-retenue-pour-l-execution https://www.24haubenin.info/?China-Harbour-Engineering-Company-retenue-pour-l-execution Tue, 19 Nov 2019 16:28:48 +0000 fr La Rédaction <p>Le directeur général du Port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys et son homologue de la China Harbour Engineering Company (CHEC), Cheng Fangli ont procédé à la signature en fin de semaine écoulée d'un contrat pour l'exécution des travaux d'investigation géotechnique en vue de la modernisation du PAC. <br class='autobr' /> La modernisation de la plateforme selon la direction du port, intégrera non seulement la création d'un nouveau terminal pour marchandise (vrac, cargo, etc.), mais aussi le déplacement de la traversée (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH65/arton23087-0f86d.jpg?1575658363' width='150' height='65' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le directeur général du Port autonome de Cotonou (PAC), Joris Thys et son homologue de la China Harbour Engineering Company (CHEC), Cheng Fangli ont procédé à la signature en fin de semaine écoulée d'un contrat pour l'exécution des travaux d'investigation géotechnique en vue de la modernisation du PAC.</strong></p> <p>La modernisation de la plateforme selon la direction du port, intégrera non seulement la création d'un nouveau terminal pour marchandise (vrac, cargo, etc.), mais aussi le déplacement de la traversée actuelle vers l'Est. <br class='autobr' /> Les travaux consistent en la réalisation de 40 forages et essais SPT (Standard Penetration Test) sur mer et sur terre afin d'en extraire une cartographie détaillée du sous-sol, ainsi que les caractéristiques physiques de la zone du Terminal, et du projet d'accès centralisé. Les résultats de ces travaux permettront de disposer de données techniques pour la construction dudit Terminal aux conditions du sous-sol et à déterminer l'accès centralisé adapté. <br class='autobr' /> Selon le directeur général du PAC, Joris Thys, les efforts d'agrandissement du PAC permettront de passer de 526 000 à 800 000 conteneurs équivalents vingt pieds (EVP) d'ici à 2025.<br class='autobr' /> A la tête du port autonome de Cotonou depuis quelques années, le port d'Anwert, concessionnaire du PAC multiplient les actions afin de faire du port de Cotonou, l'un des plus compétitifs de la sous-région. Selon les chiffres, le PAC participe à 90 % des échanges commerciaux, et 60 % du PIB du Bénin.</p> <p><strong>F. A. A.</strong></p></div> Le projet bénéficie déjà de plus 30 milliards FCFA https://www.24haubenin.info/?Le-projet-beneficie-deja-de-plus-30-milliards-FCFA https://www.24haubenin.info/?Le-projet-beneficie-deja-de-plus-30-milliards-FCFA Tue, 19 Nov 2019 14:12:51 +0000 fr La Rédaction <p>Intégré au Programme d'Actions du Gouvernement (PAG) dans le secteur du tourisme, le projet de réhabilitation de la cité lacustre de Ganvié est déjà financé de plus de 30 milliards de FCFA pour sa réalisation. C'est ce qu'a annoncé le préfet de l'Atlantique et du Littoral Jean-Claude Codjia, lundi 18 novembre 2019, lors de sa tournée statutaire dans la commune de So-Ava. <br class='autobr' /> Entré dans sa phase active depuis quelques mois, le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » sera bientôt une réalité. D'après le (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH69/arton23085-4e44b.jpg?1575658363' width='150' height='69' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Intégré au Programme d'Actions du Gouvernement (PAG) dans le secteur du tourisme, le projet de réhabilitation de la cité lacustre de Ganvié est déjà financé de plus de 30 milliards de FCFA pour sa réalisation. C'est ce qu'a annoncé le préfet de l'Atlantique et du Littoral Jean-Claude Codjia, lundi 18 novembre 2019, lors de sa tournée statutaire dans la commune de So-Ava.</strong></p> <p>Entré dans sa phase active depuis quelques mois, le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » sera bientôt une réalité. D'après le préfet Jean-Claude Codjia, « il n'y a plus de souci à se faire », « car trente milliards (30.000.000.000) de francs CFA sont octroyés par les Français pour le faire et de même l'Etat béninois est lui aussi prêt quant à son apport financier ». <br class='autobr' /> Le projet « Réinventer la cité lacustre de Ganvié » vise à réhabiliter la ‘'Venise africaine'' afin d'améliorer les conditions de vie des populations et favoriser le développement d'activités touristiques durables de cette région pour mieux la vendre comme une destination touristique.<br class='autobr' /> Les travaux ont démarré depuis quelques mois avec la construction d'habitations de type F3 et F4 dans les deux arrondissements de la commune.<br class='autobr' /> Ledit projet sera réalisé en 06 actions. Il s'agit de la rénovation de l'habitat, les équipements de confort, la Santé, l'Enseignement, l'éducation et la formation, l'Environnement et pêche et le Tourisme.<br class='autobr' /> <strong>A.A. A.</strong></p></div> Un atelier pour partager et restituer les résultats du suivi des projets du ministère du cadre de vie https://www.24haubenin.info/?Un-atelier-pour-partager-et-restituer-les-resultats-de-projets https://www.24haubenin.info/?Un-atelier-pour-partager-et-restituer-les-resultats-de-projets Fri, 15 Nov 2019 12:38:00 +0000 fr La Rédaction <p>Le réseau Social Watch Bénin a initié ce jeudi, à Cotonou, un atelier de partage et de restitution des résultats de quatre projets du ministère du Cadre de vie et de développement durable. Cet atelier est une activité du programme de redevabilité de Social watch Bénin financé par la coopération suisse au Bénin. <br class='autobr' /> L'objectif de cet atelier est de partager l'information avec les populations à la base par le biais des représentants des différentes organisations de la société civiles (OSC). Dans ce cadre, avec (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH62/arton23038-ea2cd.jpg?1575658363' width='150' height='62' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le réseau Social Watch Bénin a initié ce jeudi, à Cotonou, un atelier de partage et de restitution des résultats de quatre projets du ministère du Cadre de vie et de développement durable. Cet atelier est une activité du programme de redevabilité de Social watch Bénin financé par la coopération suisse au Bénin.</strong></p> <p>L'objectif de cet atelier est de partager l'information avec les populations à la base par le biais des représentants des différentes organisations de la société civiles (OSC). Dans ce cadre, avec l'appui de la coopération suisse des initiatives périodiques permettent d'informer les populations sur les projets de développement. Quatre projets seront au coeur des échanges : Le projet intégré de réhabilitation du lac Ahémé (PIRA) ; Programme de protection du littoral contre l'érosion côtière ; Projets d'appui à la gestion des forêts communales Phase ll (PAGEFCOM) et le Programme pour l'adaptation des villes aux changements climatiques. <br class='autobr' /> « (…) Nous travaillons pour le bien-être de nos communautés à la base. Et depuis 2016, le réseau Social Watch a décidé autant que faire se peut, de faire un suivi citoyen de certain projet que programme les différents ministères en charge des services sociaux pour créer un mécanisme de dialogue parce que les communauté ne sentent pas toujours accompagner les projet soit par méconnaissance soit par ignorance », a expliqué l'Assistant technique du programme de redevabilité de Social Watch, Ali Morat Lafia. <br class='autobr' /> Les échanges avec ces différents ministères permettent aux différents responsables des projets au niveau des organisations de la société civile de faire une restitution d'information aux communautés pour que dorénavant ces différents projets soient mieux accompagnés par les populations à la base. <br class='autobr' /> « Cet atelier est donc la mise en œuvre de cette volonté qui permettra à coup sûr aux organisations de la société civiles (OSC), ici présentes de mieux connaître ces différents projets et d'amener les populations à mieux comprendre pour bien les accompagner » a indiqué M. Lafia <br class='autobr' /> Remerciant les responsables de Social Watch Bénin, le Chef suivi-évaluation du ministère du Cadre de vie et du développement durable (MCVDD), Dossou Georges a fait savoir que le ministère du Cadre de vie est un ministère qui contribue largement à la réalisation du PAG, surtout au niveau du pilier 3 et de l'axe 7 qui porte sur le développement équilibré du territoire national. Ceci passe par un ensemble de projet qui contribue à la mise en œuvre du PAG 2016-2021. Il faut noter que les projets implémentés par le ministère du cadre de vie au titre de la gestion 2019 sont au nombre de 28 projets actifs dont 6 projets phares. Ces projets structurés impactent le cadre de vie des populations, pour l'amélioration de leur condition de vie. Le ministère du cadre de vie est donc un grand boulevard pour le Programme d'action du gouvernement (PAG). Aujourd'hui, l'attention de toutes les populations et même de la société civile sont donc plus focalisées sur le ministère. <br class='autobr' /> « Je voudrais rassurer la société civile que le ministère du Cadre de vie entend travailler en synergie avec elle pour mettre en orbite les actions qu'il mène. », a-t-il assuré avant de préciser.<br class='autobr' /> « Les actions que nous menons ne sont pas que l'asphaltage qui change le paysage urbain mais il y a aussi la gestion des déchets solides qui est un grand problème dans nos grandes villes. Pour ce fait le ministère du cadre de vie a créé une nouvelle société de gestion des déchets solides qui prendra le relai au cours de l'année 2020 », a-t-il annoncé<br class='autobr' /> Pour le Secrétaire Général Social Watch Bénin de social Watch Bénin, Orou Gani Rigobert, Représentant la présidente du conseil d'administration, le rôle que joue la société civile est d'une grande importance. « Les gouvernants et les gouvernés doivent se compléter pour le développement de la cité. Social Watch Bénin dans sa mission de contrôle citoyen de l'action publique et du suivi des politiques publiques, a entrepris depuis un certain nombre d'années, des initiatives pour suivre les politiques publiques », explique-t-il.<br class='autobr' /> Il poursuit en indiquant que c'est déjà intéressant que depuis un certain temps, les ministères se donnent volontiers à faire cet exercice. Dans le cadre du présent atelier. Le projet redevabilité financée par la coopération suisse au Bénin a inscrit le suivi citoyen de 35 projets des ministères sectoriels et parmi ces ministères sectoriels se trouvent le ministère du cadre de vie. <br class='autobr' /> « Nous devons échanger pour partager l'information sur la réédition de compte des projets. Il s'agit à travers cette activité, de permettre aux organisations de la Société civile de mieux comprendre les mécanismes de mise en œuvre de ces projets. » a-t,-il détaillé.</p> <p><strong>Marcel HOUÉTO</strong></p></div> Le Bénin une référence en Afrique https://www.24haubenin.info/?Le-Benin-une-reference-en-Afrique-22962 https://www.24haubenin.info/?Le-Benin-une-reference-en-Afrique-22962 Tue, 12 Nov 2019 07:39:38 +0000 fr La Rédaction <p>« Pour la première fois, les voyageurs africains ont un accès libéral à plus de la moitié du continent ». C'est ce que révèle le Rapport sur l'indice d'ouverture sur les visas en Afrique 2019, de la Commission de l'Union Africaine (UA) et de la Banque africaine de développement (BAD). Les Seychelles et le Bénin sont les deux premiers pays d'Afrique en matière d'ouverture des visas, en 2019. <br class='autobr' /> Cette quatrième édition du rapport montre que la libre circulation des hommes et femmes d'affaires, des investisseurs, (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH96/arton22962-1138a.jpg?1575658363' width='150' height='96' /> <div class='rss_texte'><p><strong>« Pour la première fois, les voyageurs africains ont un accès libéral à plus de la moitié du continent ». C'est ce que révèle le Rapport sur l'indice d'ouverture sur les visas en Afrique 2019, de la Commission de l'Union Africaine (UA) et de la Banque africaine de développement (BAD). Les Seychelles et le Bénin sont les deux premiers pays d'Afrique en matière d'ouverture des visas, en 2019.</strong></p> <p>Cette quatrième édition du rapport montre que la libre circulation des hommes et femmes d'affaires, des investisseurs, des étudiants et touristes africains devient une priorité pour les dirigeants notamment les décideurs politiques.<br class='autobr' /> Dans ledit rapport, il apparaît que 47 pays ont amélioré ou maintenu leur indice d'ouverture des visas en 2019. Ce qui témoigne de ce que les voyageurs africains n'ont plus besoin de visas vers un quart des autres pays africains.<br class='autobr' /> On note que 21 pays africains offrent des facilités de voyage, grâce aux eVisas.<br class='autobr' /> Les Seychelles et le Bénin restent les deux premiers pays d'Afrique en matière d'ouverture des visas, en 2019.<br class='autobr' /> On remarque aussi que l'Éthiopie a fait un bond en progressant de 32 places dans le classement et intégrant ainsi les 20 pays les plus ouverts en Afrique.<br class='autobr' /> Selon Akinwumi A. Adesina, président de la BAD, « Notre travail sur l'Indice d'ouverture des visas suit les progrès de l'Afrique en matière de libre circulation des personnes. Beaucoup reste encore à faire malgré les efforts réalisés. Pour intégrer l'Afrique, il faut abattre les murs ! La libre circulation des personnes, et en particulier la mobilité de la main-d'œuvre, sont cruciales pour promouvoir les investissements ». Le Président de la Commission de l'Union africaine dira qu' « On ne soulignera jamais assez l'importance de l'intégration régionale dans le développement du continent››. ‹‹Je félicite les États membres qui ont facilité les procédures d'entrée des ressortissants africains sur leur territoire et j'exhorte ceux qui ne l'ont pas encore fait de se joindre à cette dynamique », a déclaré Moussa Faki Mahamat.<br class='autobr' /> Le Bénin a réalisé cette performance grâce aux réformes initiées par le président Patrice Talon et son gouvernement dans le domaine de eVisa.<br class='autobr' /> L'Afrique sera en mesure de tirer profit des avantages de la Zone de libre-échange continentale, du Marché unique africain du transport aérien et du Protocole sur la libre circulation des personnes si tous les pays entre dans la dynamique de l'abolition des frontières.</p> <p><strong>G.A.</strong></p></div> Une rencontre pour apprécier la performance globale du portefeuille https://www.24haubenin.info/?Une-rencontre-pour-apprecier-la-performance-globale-du-portefeuille https://www.24haubenin.info/?Une-rencontre-pour-apprecier-la-performance-globale-du-portefeuille Tue, 05 Nov 2019 18:54:52 +0000 fr La Rédaction <p>Le Ministre d'Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a tenu ce mardi 5 novembre à son cabinet, une réunion avec l'ambassadrice de la France près le Bénin et le directeur régional de l'Agence française pour le développement (AFD) en présence des cadres des deux institutions. L'objectif de cette rencontre est d'apprécier la performance globale du portefeuille, d'échanger avec tous les acteurs, sur les difficultés et les contraintes qui entravent leur bonne exécution en vue d'apporter (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH77/arton22875-286a5.jpg?1575658363' width='150' height='77' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le Ministre d'Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané a tenu ce mardi 5 novembre à son cabinet, une réunion avec l'ambassadrice de la France près le Bénin et le directeur régional de l'Agence française pour le développement (AFD) en présence des cadres des deux institutions. </strong></p> <p>L'objectif de cette rencontre est d'apprécier la performance globale du portefeuille, d'échanger avec tous les acteurs, sur les difficultés et les contraintes qui entravent leur bonne exécution en vue d'apporter des solutions appropriées. « C'est l'occasion pour nous d'a pprécier le point de la mise en œuvre des recommandations formulées à la dernière revue, celle de juillet 2019. », a indiqué le Ministre Abdoulaye Bio Tchané <br class='autobr' /> Pour l'ambassadrice de la France près le Bénin cette revue va permettre d'examiner l'ensemble des projets croissants des activités de l'AFD au Bénin « Cet exercice est d'autant plus important en cette fin d'année 2019 ou les nouveaux engagements annuels de l'AFD vont atteindre un montant historique de cent millions d'euro soit 65 milliards de francs CFA. Il s'agit de 25 millions d'euro sous forme de subvention et 75 millions d'euros sous forme de prêt très concessionnel », a expliqué Mme Véronique Brumeaux. <br class='autobr' /> Le ministre du Plan a précisé que cet accord cadre général de partenariat (2018-2021) signé le 9 mars 2018 à Paris entre les deux pays et qui prend en compte plusieurs domaines comme le tourisme, l'économie, le numérique, la transformation agricole, la recherche scientifique et l'enseignement porte déjà ses fruits. A titre illustratif, il a énuméré trois interventions phares de l'AFD au Bénin.<br class='autobr' /> En premier, le projet de préservation et de rénovation de la cité lacustre de Ganvié, la « Venise de l'Afrique ». Un projet dont le montant global est estimé à 38 millions d'euros soit 27, 3 milliards de francs CFA. Quatre projets dans le secteur de l'énergie qui permettront de réaliser environs, 30 km de lignes aériennes 63kV (HT), 105 km de lignes moyenne tension (MT), 279 km de lignes basse tension, (BT) et la construction de 4 sous-stations et 148 postes de transformation qui seront construits pour consolider le réseau de distribution d'électricité de la SBEE. <br class='autobr' /> Mme Brumeaux a indiqué que l'actualité de l'AFD ce sont aussi les projets en instruction, ceux que l'on espère octroyer en 2020 « (...) Je souhaite évoquer un nouveau concours pour le secteur de la formation technique et professionnelle pour décliner concrètement la stratégie nationale en cours de finalisation, le projet d'appui aux centres d'excellence avec la banque mondiale qui doit appuyer des établissements supérieurs d'excellence rattachés à l'université d'Abomey-calavi, le projet de construction du musée de l'épopée des amazones et des rois du Dahomey et l'extension à 45 Mégawatt de la future centrale solaire (défisol) dont les travaux doivent commencer dans les semaines qui viennent. Si on ne peut que se féliciter du niveau des engagements de la France au Bénin, l'essentiel reste bien sûr de mettre en œuvre ces engagements de manière satisfaisante dans le délai et selon le calendrier imparti. », a-t-elle souligné avant d'insister sur trois recommandations qu'elle estime essentielles. <br class='autobr' /> Il s'agit d'intensifier les efforts d'amélioration du taux de décaissement des projets en cours d'exécution « Depuis la dernière revue 9,9 millions d'euros ont été versé pour une prévision de 10,2 millions », précise-t-elle. L'intégration davantage des impacts environnementaux et sociaux dans la définition et le pilotage des projets et la désignation d'un point focal pour les projets AFD au sein de la Direction nationale ses marchés publics.<br class='autobr' /> Avant de lancer les travaux, le Ministre Abdoulaye Bio Tchané rappelé que la formation professionnelle est devenue un enjeu important pour la jeunesse béninoise et a salué les efforts de l'AFD dans ce sens « Nous sommes reconnaissants pour vos appuis dans ce secteur » a-t-il précisé.</p> <p><strong>Marcel HOUETO</strong></p></div>