24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info Webzine, Quotidien Béninois indépendant, d'analyses et d'information en ligne Wed, 16 Oct 2019 13:48:49 +0000 fr-FR hourly 1 Spip 24 Heures au Bénin https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L144xH117/siteon0-fad27.png?1571215890 https://www.24haubenin.info 117 144 La ministre Tognifodé Mèwanou salue les femmes https://www.24haubenin.info/?La-ministre-Tognifode-Mewanou-salue-les-femmes https://www.24haubenin.info/?La-ministre-Tognifode-Mewanou-salue-les-femmes Wed, 16 Oct 2019 06:17:31 +0000 fr La Rédaction <p>L'édition 2019 de la Journée internationale de la femme rurale 2019 n'est pas passée inaperçue au Bénin. La ministre de Affaires Sociales et de la Microfinance, Mèdessè Véronique Tognifodé Mèwanou était mardi 15 octobre aux côtés des femmes à la mairie de Pobè pour cette célébration. <br class='autobr' /> Dans son discours devant un parterre de femmes, d'autorités politico-administratives, et des partenaires techniques et financiers, elle a apprécié la valeur de la femme rurale. <br class='autobr' /> « Environ 61,3% des femmes vivent en milieu rural où (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH80/arton22616-674c7.jpg?1571215890' width='150' height='80' /> <div class='rss_texte'><p><strong>L'édition 2019 de la Journée internationale de la femme rurale 2019 n'est pas passée inaperçue au Bénin. La ministre de Affaires Sociales et de la Microfinance, Mèdessè Véronique Tognifodé Mèwanou était mardi 15 octobre aux côtés des femmes à la mairie de Pobè pour cette célébration.</strong></p> <p>Dans son discours devant un parterre de femmes, d'autorités politico-administratives, et des partenaires techniques et financiers, elle a apprécié la valeur de la femme rurale.<br class='autobr' /> « Environ 61,3% des femmes vivent en milieu rural où elles fournissent 60 à 80 % de la main-d'œuvre agricole », a<br class='autobr' /> Mme Tognifodé Mèwanou.<br class='autobr' /> Elle n'a pas manqué de rappeler les efforts que fournit le Gouvernement pour l'amélioration des conditions de vie des femmes au Bénin. Mme Tognifodé Mèwanou a évoqué l'autonomisation des femmes à travers plusieurs actions menées, conformément au Programme d'Actions du Gouvernement.<br class='autobr' /> La ministre des affaires sociales a lancé un appel à l'endroit de l'opinion publique pour la préservation et la valorisation des droits des femmes au Bénin.</p> <p><strong>G.A.</strong></p></div> De nouveautés avec Canal+ Bénin et Canal Olympia https://www.24haubenin.info/?De-nouveautes-avec-Canal-Benin-et-Canal-Olympia https://www.24haubenin.info/?De-nouveautes-avec-Canal-Benin-et-Canal-Olympia Fri, 11 Oct 2019 23:30:00 +0000 fr La Rédaction <p>10 nouvelles chaînes rejoignent les bouquets Canal+ à partir du 15 octobre sans changement du prix des formules et Canal Olympia de Wologuèdè propose une nouvelle activité dénommée « Escape Game ». Les nouvelles offres ont été présentées ce vendredi 11 octobre 2019, au cours d'une conférence de presse conjointe de Canal+ Bénin et Canal Olympia. Elle a été animée par le directeur de Canal+ Bénin Jonathan Lett, le responsable communication du groupe Canal+ Afoussat Traoré et le responsable de la salle Canal (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH73/arton22564-3f876.jpg?1571217698' width='150' height='73' /> <div class='rss_texte'><p><strong> <i>10 nouvelles chaînes rejoignent les bouquets Canal+ à partir du 15 octobre sans changement du prix des formules et Canal Olympia de Wologuèdè propose une nouvelle activité dénommée « Escape Game ». Les nouvelles offres ont été présentées ce vendredi 11 octobre 2019, au cours d'une conférence de presse conjointe de Canal+ Bénin et Canal Olympia. Elle a été animée par le directeur de Canal+ Bénin Jonathan Lett, le responsable communication du groupe Canal+ Afoussat Traoré et le responsable de la salle Canal Olympia Bénin Floriane Deguenon en présence de Christine Pigeyre, présidente de Canal Olympia.</i> </strong></p> <p>Dans sa générosité, Canal + Bénin offre à ses abonnés une dizaine de nouvelles chaînes à partir du 15 octobre 2019. « La démarche, c'est d'apporter plus de plaisirs. Nos abonnés aujourd'hui sont très satisfaits de nos programmes et souvent on nous demande plus de divertissements, plus de plaisirs, de nouveautés (...) », a déclaré le directeur de Canal+ Bénin, Jonathan Lett. <br class='autobr' /> Les nouvelles chaînes offertes par Canal+ proposent « plus de contenus africains, plus d'éducation avec une chaîne dédiée aux enfants ». Selon Afoussat Traoré, responsable communication du groupe Canal+, certaines chaînes sont accessibles à partir de la formule Access et d'autres à partir de la formule Evasion. Elle cite la chaîne Trace Afrikora qui est « une nouvelle chaîne musicale dédiée aux musiques urbaines et populaires mandingues ». A partir de la formule Access, les téléspectateurs pourront y retrouver « les meilleurs clips ainsi que des interviews d'artistes, des concerts et des documentaires ».</p> <h3 class="spip"> <i>Canal+ Bénin offre à ses abonnés la chaîne M6 International dès la formule Evasion. Elle réunit « le meilleur des programmes du Groupe M6, avec des émissions de M6, W9, 6ter mais aussi Paris Première et Téva ».</i> </h3> <p>Canal + Bénin a également pensé aux enfants pour cette rentrée scolaire avec l'offre de la chaîne éducative Ludikids dès la formule Evasion. Cette dernière permet aux « enfants d'apprendre en s'amusant, l'alphabétisation, les mathématiques et l'arithmétique, les sciences et de manière générale le monde qui les entoure ».<br class='autobr' /> Il y a aussi la chaîne Automoto (formule Evasion) consacrée aux « sports mécaniques avec une programmation reposant à la fois sur des magazines pratiques de découverte et la retransmission d'évènements ». <br class='autobr' /> A partir de novembre, les abonnés pourront suivre : la chaîne Cuisines (formule Evasion), Canal+Elles (formule Essentiel+), ITV (nouvelle chaîne généraliste sénégalaise), NCI (nouvelle chaîne généraliste ivoirienne), CRTV Sport (nouvelle chaîne camerounaise dédiée au sport) et la nouvelle chaîne 100% séries et théâtres du Sénégal : Sunu Yeuf à partir de la formule Access. <br class='autobr' /> Afoussat Traoré, responsable communication du groupe Canal+ n'a pas manqué de rappeler les différents modes d'abonnement au bouquet Canal+. Il y a l'abonnement par Mobile Money et flooz permettant de s'abonner sans se déplacer, l'abonnement dans une agence Canal et autres. L'application ‘'My Canal'' permet aussi de suivre les programmes de Canal + depuis les téléphones, les tablettes et les ordinateurs.</p> <p><strong>Escape Game, le nouveau jeu d'évasion de Canal Olympia Wologuédé </strong> <br class='autobr' /> Ouvert depuis décembre 2017, Canal Olympia Bénin présente une nouvelle activité dénommée : Escape Game By Canal Olympia. Selon Floriane Deguenon, responsable de la salle Canal Olympia Wologuédé, le nouveau jeu d'Evasion est en exclusivité à Cotonou. « Enfermer dans une salle, vous avez exactement 60 minutes pour en sortir en résolvant des énigmes. C'est une activité qui se pratique par groupe de 03, 04 ou 05 personnes. C'est un concept novateur et très amusant qu'on partage en famille, entre amis et aussi surtout entre collègues. C'est une expérience unique, inoubliable et surtout exceptionnelle », a expliqué Floriane Deguenon.</p> <h3 class="spip"> <i>Par ailleurs, Canal Olympia Wologuédé offre une belle programmation riche et variée pour ce mois d'octobre. Elle cite entre autres, les films : Terminator Dark Fate, Queens, Fantasma, Joker, Maléfique 2, Rambo : Last Blood et autres.</i> </h3> <p>En décembre prochain, de supers films seront disponibles pour les enfants à savoir : La reine des Neiges 2, Angry Birds 2, Jumanji 2, la famille Addams et autres. <br class='autobr' /> Tous ces films seront visionnés avec la technologie 3D que Canal Olympia a depuis juillet 2019.<br class='autobr' /> Dès ce soir indique Floriane Deguenon, « nous avons la diffusion du film Joker qui est l'ennemi juré de Batte man (...). Le film fait un focus sur la naissance de Joker, la vie de Joker, comment il est devenu un des ennemis de Batte man ». <br class='autobr' /> Canal Olympia soutient également les productions locales.<br class='autobr' /> « En collaboration avec Canal + (...), nous accueillerons le 19 octobre prochain le nouveau film de Teddy Attila : Moi je sais tout », a annoncé Floriane Deguenon, responsable de la salle Canal Olympia Wologuédé. Elle a invité le public à venir massivement tester le tout nouveau jeu ‘'Escape'' et à prendre du plaisir avec les films en programmation à Canal Olympia Wologuédè. <br class='autobr' /> L'ambassadrice de Canal+ Bénin, la star de la musique béninoise Queen Fumi qui a testé ‘'Escape Game By Canal Olympia'' a trouvé ce jeu « très intéressant ». Elle invite aussi les parents, jeunes et tout âge à tester ce jeu d'évasion.</p> <p><strong>Akpédjé AYOSSO</strong></p></div> 6 milliards FCFA accordés à 7 pays dont le Bénin https://www.24haubenin.info/?6-milliards-FCFA-accordes-a-7-pays-dont-le-Benin https://www.24haubenin.info/?6-milliards-FCFA-accordes-a-7-pays-dont-le-Benin Wed, 09 Oct 2019 11:19:18 +0000 fr La Rédaction <p>Bientôt la restauration de la mangrove au Bénin. C'est ce qu'on peut dire de la mobilisation d'un financement de l'Union Européenne dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Afin d'aider les pays à la préservation des mangroves, l'Union Européenne (UE) finance un programme de réalisation d'un vaste projet. Il s'agit de la restauration et la préservation des mangroves dans la zone subsaharienne. <br class='autobr' /> Au total sept pays de l'Afrique subsaharienne sont concernés notamment le Bénin, la Gambie, (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH81/arton22528-2db84.jpg?1571217698' width='150' height='81' /> <div class='rss_texte'><p>Bientôt la restauration de la mangrove au Bénin. C'est ce qu'on peut dire de la mobilisation d'un financement de l'Union Européenne dans le cadre de la lutte contre les changements climatiques. Afin d'aider les pays à la préservation des mangroves, l'Union Européenne (UE) finance un programme de réalisation d'un vaste projet. Il s'agit de la restauration et la préservation des mangroves dans la zone subsaharienne.<br class='autobr' /> Au total sept pays de l'Afrique subsaharienne sont concernés notamment le Bénin, la Gambie, le Ghana, la Guinée Conakry, le Libéria, le Sénégal, la Sierra Léone et le Togo.<br class='autobr' /> Pour une durée de quatre ans, et un coût global de 6 milliards de francs CFA, ce programme est issu de la vision et des projets de l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et de Wetlands international, une ONG œuvrant pour la restauration des zones humides.<br class='autobr' /> A travers ce financement, l'Union Européenne opte pour la restauration des richesses naturelles notamment la mangrove dont l'utilité s'avère indispensable dans la productivité des ressources halieutiques des eaux courantes.</p> <p><strong>G.A.</strong></p></div> Un bracelet connecté pour stocker les données des patients https://www.24haubenin.info/?Un-bracelet-connecte-pour-stocker-les-donnees-des-patients https://www.24haubenin.info/?Un-bracelet-connecte-pour-stocker-les-donnees-des-patients Wed, 04 Sep 2019 23:28:40 +0000 fr Dg24h <p>Une start-up ivoirienne a mis au point un bracelet connecté pour stocker les données médicales des patients <br class='autobr' /> -* Lecture rapide Le bracelet électronique Mousso permet des interventions médicales rapides, pour sauver des vies Cependant, il souffre encore de problèmes d'intégration à des systèmes existants Mais les promoteurs vont d'ores et déjà à l'assaut de nouveaux marchés <br class='autobr' /> Par : Mamadou Traoré <br class='autobr' /> Plus qu'un simple bijou, cet outil baptisé Pass Santé Mousso est associé à une plateforme web et mobile qui (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH86/arton22135-f0abe.jpg?1571217698' width='150' height='86' /> <div class='rss_chapo'><p>Une start-up ivoirienne a mis au point un bracelet connecté pour stocker les données médicales des patients</p></div> <div class='rss_texte'><p><strong>-* Lecture rapide</p> <ul class="spip"><li> Le bracelet électronique Mousso permet des interventions médicales rapides, pour sauver des vies</li><li> Cependant, il souffre encore de problèmes d'intégration à des systèmes existants</li><li> Mais les promoteurs vont d'ores et déjà à l'assaut de nouveaux marchés</strong><br class='autobr' /> <strong>Par : Mamadou Traoré</strong></li></ul> <p>Plus qu'un simple bijou, cet outil baptisé Pass Santé Mousso est associé à une plateforme web et mobile qui permet à son propriétaire d'avoir sur lui et à tout moment ses données personnelles et médicales, ce qui facilite sa prise en charge et son suivi médical.</p> <p>Corine Maurice Ouattara, directrice générale de MCM, l'entreprise initiatrice du projet, explique à SciDev.Net que l'initiative tire son origine de deux histoires.</p> <p>« La première histoire est la mienne. Dans mon enfance, il arrivait que je fasse des crises d'épilepsie, d'asthme, et je souffrais de sinusite », raconte-t-elle.</p> <table class="spip"> <tbody> <tr class='row_odd odd'> <td>“Il faut que le Pass Santé Mousso puisse communiquer avec tous les systèmes d'information sanitaire du pays, mieux, et au-delà.”<br /> <br /><strong>Franck Simon Bléhiri, coordinateur national e-santé du ministère de la Santé - Côte d'Ivoire</strong></td></tr> </tbody> </table> <p>La seconde, poursuit-elle, est celle d'une jeune fille, un mannequin nommé Awa Fadiga, décédée dans un hôpital d'Abidjan en mars 2014, des suites d'une agression, sans que l'équipe médicale ait eu accès à certaines informations capitales pour sa prise en charge.</p> <p><strong>« Produit de santé publique »</strong></p> <p>Le Pass Santé Mousso propose aux populations un carnet de santé électronique matérialisé par un bijou (bracelet ou médaillon), et aux professionnels de la santé, une plateforme sécurisée de gestion et de partage des dossiers des patients, ce qui en fait, selon Mme Ouattara, « un produit de santé publique ».</p> <p>Avec pour l'heure 10.000 utilisateurs, il est disponible dans les locaux de MCM, dans la commune de Marcory (Abidjan), les centres de santé, cliniques et pharmacies partenaires, pour un coût de 5.000 Francs CFA (environ 7,62 euros), et un abonnement annuel de 1.000 francs CFA (1,52 euros), après la première année d'utilisation, en guise de frais d'entretien des données.</p> <p><strong>Avantages</strong></p> <p>Testé dans sa phase pilote dans une clinique privée d'Abidjan, le bracelet connecté est depuis quelques mois en phase d'implantation dans les centres de santé publics, grâce à une convention entre la start-up et le ministère de la Santé et de l'Hygiène publique, qui a très vite perçu les avantages de l'innovation.</p> <p>Dans un pays où les accidents de la route sont récurrents - 1200 accidents enregistrés en 2018, pour un total de 1509 morts et 1902 blessés, selon les statistiques officielles -, « une telle innovation ne pouvait que susciter de l'intérêt chez les autorités sanitaires », relève le coordinateur national e-santé du ministère de la Santé, Franck Simon Bléhiri.</p> <p>Selon le responsable ivoirien, les retours de terrain sont « édifiants ». « Avec ce bracelet, on a une traçabilité les actes médicaux antérieurs du patient. Les ambulanciers, pompiers, urgentistes et médecins, peuvent donc disposer d'informations pour une intervention efficace », illustre-t-il, formulant le souhait que le projet s'étende à tous les centres de santé du pays.</p> <p>Un autre avantage du Pass Santé Mousso consiste en sa capacité de faciliter les synthèses épidémiologiques, affirme pour sa part le président de l'ONG Association Graine d'Ivoire et Santé (AGIS), Aboubacar Sylla, dont l'organisation est spécialisée dans la recherche scientifique et la prise en charge des maladies des enfants.</p> <p>Grâce aux données recueillies auprès des familles connectées, AGIS arrive à transférer rapidement ses informations de terrain au ministère, notamment pour des interventions en matière de cardiopathie, insuffisance rénale et paludisme. « C'est un système avant-gardiste », estime M. Sylla.</p> <p>Quant à l'informaticien de santé Jean-Michel N'Guessan, l'un des promoteurs du Pass Santé Mousso, il estime que cette innovation vient répondre au problème des dossiers médicaux papiers dans la plupart des établissements sanitaires.</p> <p>Le Pass Santé Mousso, argumente-t-il, facilite l'accès à l'historique médical des patients, en cas de transfert dans un autre établissement de santé.</p> <p>« Le bracelet connecté permet, quel que soit l'endroit ou le pays, de disposer des informations médicales des patients, pourvu que l'accès à l'Internet soit garanti », ajoute-t-il.</p> <p><strong>Système sécurisé</strong></p> <p>En ce qui concerne la sécurité des données, en plus de la certification du projet par l'Agence de régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire, ses initiateurs sont engagés dans un processus de mise en conformité à la loi sur les données personnelles.</p> <p>Ceci leur a permis de mettre au point un système sécurisé, de sorte que même en cas de perte du bracelet, le titulaire n'ait pas à craindre pour ses informations sanitaires.</p> <p>« Avec votre identifiant et mot de passe, on peut vous générer un autre bracelet et personne ne peut accéder à vos données sans votre autorisation », ajoute Jean-Michel N'Guessan.</p> <p><strong>Interopérabilité</strong></p> <p>Le hic, regrette le coordinateur national e-santé du ministère de la Santé, Franck Simon Bléhiri, c'est le problème d'interopérabilité du Pass. « Il faut que le Pass Santé Mousso puisse communiquer avec tous les systèmes d'information sanitaire du pays, mieux, et au-delà », suggère-t-il.</p> <p>A cela s'ajoutent les difficultés financières des promoteurs, qui travaillent sur fonds propres, sans aide extérieure, malgré de nombreux lauriers d'entreprenariat glanés à travers le monde.</p> <p>Qu'à cela ne tienne, Corine Maurice Ouattara et son équipe, désormais représentées par des structures partenaires au Togo, au Bénin, au Tchad et au Niger, restent optimistes : « même si vers la fin, nous avons été abandonnés par certains (…), notre vision reste de faire du Pass Santé Mousso, le carnet de santé des Africains, et du continent africain, le premier continent en matière d'e-santé ».</p> <p> <a href="https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/sante/actualites/pass-mousso-04092019.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/sante/actualites/pass-mousso-04092019.html</a></p></div> Un composé létal contre les larves de moustiques https://www.24haubenin.info/?Un-compose-letal-contre-les-larves-de-moustiques https://www.24haubenin.info/?Un-compose-letal-contre-les-larves-de-moustiques Mon, 02 Sep 2019 12:54:45 +0000 fr Dg24h <p>Selon des chercheurs, un système larvicide biodégradable à faible coût pourrait aider les autorités sanitaires à lutter contre les maladies transmises par les moustiques. <br class='autobr' /> Lecture rapide Des chercheurs développent un larvicide biodégradable à faible coût pour lutter contre Aedes aegypi Son ingrédient actif, l'huile essentielle de thym, est contenu dans une coque d'amidon de maïs A la surface d'une eau stagnante, la coquille disperse l'huile qui est mortelle pour les moustiques <br class='autobr' /> Par : Rodrigo de Oliveira (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH86/arton22098-79f6a.jpg?1571217698' width='150' height='86' /> <div class='rss_chapo'><p>Selon des chercheurs, un système larvicide biodégradable à faible coût pourrait aider les autorités sanitaires à lutter contre les maladies transmises par les moustiques.</p></div> <div class='rss_texte'><p><strong>Lecture rapide</strong></p> <ul class="spip"><li> Des chercheurs développent un larvicide biodégradable à faible coût pour lutter contre Aedes aegypi</li><li> Son ingrédient actif, l'huile essentielle de thym, est contenu dans une coque d'amidon de maïs</li><li> A la surface d'une eau stagnante, la coquille disperse l'huile qui est mortelle pour les moustiques</li></ul> <p><strong>Par : Rodrigo de Oliveira Andrade</strong></p> <p>Les propriétés anti-moustiques de l'huile de thym sont connues depuis longtemps. Mais une équipe de chercheurs a exploité le pouvoir de cette plante pour attaquer les larves de moustiques avant qu'elles ne puissent se propager, en utilisant un autre ingrédient courant.</p> <p>En utilisant de l'amidon de maïs et de l'huile essentielle de thym, des chercheurs brésiliens et américains ont réussi à mettre au point un système larvicide biodégradable à faible coût, capable de tuer les larves du moustique qui transmet la fièvre jaune.</p> <p>Le moustique Aedes aegypti, qui transmet Zika, la dengue et le chikungunya, ainsi que la fièvre jaune, pond des œufs sur des surfaces humides et dans de petits plans d'eau stagnante. Celle-ci se retrouve ordinairement dans et autour de la maison sous forme de bouteilles ouvertes, de vieux pneus, de réservoirs d'eau non couverts et de pots de fleurs.</p> <table class="spip"> <tbody> <tr class='row_odd odd'> <td>Les œufs peuvent rester viables pendant plus d'un an dans des environnements secs. Cependant, au contact de l'eau, ils éclosent rapidement et se transforment en larves qui deviennent des moustiques adultes après 15 jours.<br class='autobr' /> “Étant donné que le Brésil est confronté à une grave crise en ce qui concerne les maladies transmises par les moustiques, la mise au point d'une particule qui élimine les larves de moustiques de A. aegypti à l'aide d'une matière première abondante, peu coûteuse et pourtant biodégradable comme l'amidon de maïs, est fantastique.”<br /> <br />Jamille Dombrowski, parasitologue, Université de São Paulo</td></tr> </tbody> </table> <p>S'attaquer aux moustiques au stade larvaire - lorsque l'insecte est le plus vulnérable et n'est pas encore un vecteur potentiel - est considéré comme essentiel pour enrayer leur prolifération.</p> <p>Afin de tuer les larves de moustiques et d'empêcher leur prolifération dans des réservoirs d'eau, les chercheurs ont mis au point un système basé sur l'utilisation d'huiles essentielles comme larvicide naturel. Ces huiles sont obtenues à partir de la plante de thym (Thymus vulgaris) et contient du thymol, un principe actif aux activités biologiques largement utilisées comme agent pharmaceutique et thérapeutique.</p> <p>L'utilisation des huiles essentielles comme larvicide naturel ne constitue pas une nouveauté, mais son application est souvent limitée, car elles ne se dissolvent pas bien dans l'eau, ne se dégradent pas facilement et s'évaporent lorsqu'elles sont appliquées librement dans l'environnement.</p> <p>Dans une étude publiée dans la revue Industrial Crops & Products, les chercheurs expliquent qu'ils ont trouvé un moyen de surmonter ces limitations, en utilisant une technique de micro-encapsulation. Ils ont utilisé de l'amidon de maïs, une matière première abondante, bon marché et biodégradable, pour développer des microcapsules servant de récipient pour libérer l'huile essentielle de thym dans l'eau.</p> <p>Dans l'étude, les auteurs disent avoir réussi à manipuler ces microcapsules pour moduler la libération de l'huile. De cette manière, même si elles sont dans un environnement sec, les microcapsules restent inertes et maintiennent l'huile essentielle de thym encapsulée.</p> <p>Dès qu'elle est exposée à l'eau, la coquille commence à gonfler et à libérer le larvicide. Après trois jours, lorsque les œufs éclosent et que commence le stade larvaire, les capsules libèrent du thymol (la substance active) dans l'eau.</p> <p>Ana Silvia Prata, ingénieure en chimie à l'école d'ingénierie alimentaire de l'Université de Campinas, et l'un des auteurs de l'étude, a déclaré : « Ce faisant, nous avons pu obtenir une capsule qui se comporte exactement comme les œufs pondus par le moustique A. aegypti. »</p> <p>« Lors de leur premier contact avec l'eau, les coquilles ne libèrent que 20% de l'huile de thym », a-t-elle expliqué. « Lors des tests, en laissant le matériau sécher puis en le réhydratant, nous avons découvert que les particules pouvaient toujours libérer le larvicide normalement. »</p> <p>Cela signifie que les microcapsules pourraient rester fonctionnelles pendant environ cinq cycles de pluie, libérant un cinquième de leur contenu à la fois.</p> <p>Les chercheurs ont laissé entendre que le secteur public pourrait produire les microcapsules contenant le larvicide, puis les rendre largement disponibles et accessibles, afin que les gens puissent les verser aux points d'accumulation de l'eau de pluie.</p> <p>« Produire un kilo de ces particules devrait coûter environ 30 R $ [7,24 $ US, environ 4.322 Francs CFA]", a ajouté Ana Silva Prata. « Nous sommes en pourparlers avec le secteur privé pour savoir s'il peut produire et distribuer ces produits ».</p> <p>Jamille Dombrowski, parasitologue à l'Institut des sciences biomédicales de l'Université de Sao Paulo, qui n'a pas participé à l'étude, affirme que les résultats méritent une attention particulière de la part du gouvernement, pour plusieurs raisons.</p> <p>« Étant donné que le Brésil est confronté à une grave crise en ce qui concerne les maladies transmises par les moustiques, la mise au point d'une particule qui élimine les larves de moustiques de A. aegypti à l'aide d'une matière première abondante, peu coûteuse et pourtant biodégradable comme l'amidon de maïs est fantastique », a-t-elle déclaré à SciDev.Net.</p> <p>« De plus, l'huile essentielle de thym est un matériau complètement biodégradable, facile à obtenir et ne présentant aucun risque pour la santé humaine. »</p></div> L'ANCB sollicite l'appui de la Chine sur deux projets https://www.24haubenin.info/?L-ANCB-sollicite-l-appui-de-la-Chine-sur-deux-projets https://www.24haubenin.info/?L-ANCB-sollicite-l-appui-de-la-Chine-sur-deux-projets Thu, 22 Aug 2019 15:48:25 +0000 fr La Rédaction <p>Le maire de la ville de Bohicon, Luc Setondji ATROKPO à la tête d'une délégation du Bureau national de l'ANCB, était en audience mercredi au cabinet de l'ambassadeur de la République Populaire de Chine près le bénin Bénin, Peng JINGTAO. Il est porteur de deux projets pour lesquels, l'Association Nationale des Communes du Bénin demande l'appui de la Chine. <br class='autobr' /> la délégation composée entre autres personnalités du maire de Sèmè-Podji et Secrétaire général de l'ANCB Charlemagne HONFO, du maire de Porto-Novo et (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH87/arton21989-6c421.jpg?1571217698' width='150' height='87' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le maire de la ville de Bohicon, Luc Setondji ATROKPO à la tête d'une délégation du Bureau national de l'ANCB, était en audience mercredi au cabinet de l'ambassadeur de la République Populaire de Chine près le bénin Bénin, Peng JINGTAO. Il est porteur de deux projets pour lesquels, l'Association Nationale des Communes du Bénin demande l'appui de la Chine. </strong></p> <p>la délégation composée entre autres personnalités du maire de Sèmè-Podji et Secrétaire général de l'ANCB Charlemagne HONFO, du maire de Porto-Novo et Vice-président de l'ANCB, Emmanuel ZOSSOU et des cadres de l'ANCB, la délégation est allée présenter au diplomate chinois, deux projets destinés à renforcer le développement à la base. <br class='autobr' /> Le président de l'ANCB Luc ATROKPO a profité de l'occasion pour saluer les éfforts combien considerables de l'ambassadeur chinois dans l'aboutissement heureux d'une serie d'initiatives de l'ANCB en faveur des Communes béninoises.<br class='autobr' /> Les doléances présentées par la délégation ont été bien reçues par l'ambassadeur chinois Peng Jingtao, qui a salué la démarche. Il a rappelé combien de fois la Chine est déterminée à accompagner les projets du genre. Mais il n'a pas manqué de souligner que tout projet doit faire l'objet d'une étude de faisabilité et son impact sur la population évalué. <br class='autobr' /> Si pour le moment il n'est pas possible de conclure si la demande de l'Ancb recevra un avis favorable, tout au moins, la volonté de la Chine à accopagner les initiatives de développement local des communes béninoises n'est plus à démontrer. <br class='autobr' /> Les deux parties ont également abordé les questions liées aux jumelages et à la coopération décentralisée entre les villes béninoises et chinoises avant d'exprimer leur satisfaction par rapport à la qualité des échanges. <br class='autobr' /> <strong>M.H.</strong></p></div> Le gouvernement revalorise les bourses étudiantes https://www.24haubenin.info/?Le-gouvernement-revalorise-les-bourses-etudiantes-21973 https://www.24haubenin.info/?Le-gouvernement-revalorise-les-bourses-etudiantes-21973 Wed, 21 Aug 2019 17:17:39 +0000 fr La Rédaction <p>Face à la situation tendue déclenchée par l'augmentation des droits d'inscription des étudiants étrangers, la ministre française de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé mardi 20 août, une revalorisation des bourses étudiantes. <br class='autobr' /> « Les bourses sur critères sociaux accordées aux étudiants seront revalorisées de 46 millions d'euros supplémentaires pour la rentrée 2019 », a-t-elle signalé. Selon Frédérique Vidal, le volume global destiné à l'aide aux étudiants représente 5,7 milliards d'euros sur le (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH94/arton21973-f8218.jpg?1571217698' width='150' height='94' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Face à la situation tendue déclenchée par l'augmentation des droits d'inscription des étudiants étrangers, la ministre française de l'Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, a annoncé mardi 20 août, une revalorisation des bourses étudiantes. </strong></p> <p> « Les bourses sur critères sociaux accordées aux étudiants seront revalorisées de 46 millions d'euros supplémentaires pour la rentrée 2019 », a-t-elle signalé.<br class='autobr' /> Selon Frédérique Vidal, le volume global destiné à l'aide aux étudiants représente 5,7 milliards d'euros sur le budget de son département. La ministre française de l'Enseignement supérieur entend « faire de la vie étudiante l'une des priorités du ministère ». Elle informe de « la mise en place de centre de santé avec une prise en charge complète culture, aide globale d'autonomie ».<br class='autobr' /> L'augmentation des frais d'inscription pour les étudiants étrangers non-européens est une décision qui doit s'appliquer dès la rentrée 2019. Le coût d'une inscription en licence qui était de 170 euros par an passe à 2.770 euros et pour le Master de 243 euros à 3.770 euros. Des tarifs dix fois supérieurs par rapport à ceux des étudiants des pays de l'Union Européenne. <br class='autobr' /> Les enquêtes publiées par la Fédération des associations générales étudiantes (FAGE) et l'Union nationale des étudiants de France (UNEF) révèlent une augmentation du coût de la vie étudiante.<br class='autobr' /> Pour la FAGE, « ce n'est pas aux étudiants de contribuer au sous-financement de l'enseignement supérieur par l'Etat ». Certaines universités ont résolu de ne pas appliquer cette hausse des frais de scolarité.</p> <p><strong>Akpédjé AYOSSO</strong></p></div> Un important fonds pour les infrastructures sociocommunautaires https://www.24haubenin.info/?Un-important-fonds-pour-les-infrastructures-sociocommunautaires https://www.24haubenin.info/?Un-important-fonds-pour-les-infrastructures-sociocommunautaires Tue, 20 Aug 2019 14:35:58 +0000 fr La Rédaction <p>Le ministre d'Etat, chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané a animé à son cabinet dans la matinée de ce mardi 20 août 2019, une conférence de presse avec l'ambassadeur du Japon près le Bénin S.E.M. Kiyofumi Konishi. Ladite conférence a porté sur la réalisation des infrastructures sociocommunautaires financées sur les ressources de contrepartie des dons japonais Kr1 et hors projets. Elle touche directement deux secteurs du Programme d'Actions du gouvernement, favorisant l'amélioration de la (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH99/arton21956-46462.jpg?1571217698' width='150' height='99' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Le ministre d'Etat, chargé du Plan et du développement Abdoulaye Bio Tchané a animé à son cabinet dans la matinée de ce mardi 20 août 2019, une conférence de presse avec l'ambassadeur du Japon près le Bénin S.E.M. Kiyofumi Konishi. Ladite conférence a porté sur la réalisation des infrastructures sociocommunautaires financées sur les ressources de contrepartie des dons japonais Kr1 et hors projets. Elle touche directement deux secteurs du Programme d'Actions du gouvernement, favorisant l'amélioration de la qualité du système éducatif et la disponibilité de l'eau potable pour tous d'ici 2021. </strong></p> <p>L'Etat béninois à travers le programme intitulé ‘'Kennedy Round'', bénéficie depuis 1982 du gouvernement Japonais, une assistance financière sous forme d'aide alimentaire, dénommée « Don Japonais Kr1 » et d'autres dons appelés ‘'hors projets''.<br class='autobr' /> Le gouvernement béninois procède à la commercialisation de ces dons composés de riz au profit des populations. Selon le ministre d'Etat, les recettes issues des ventes appelées ‘'ressources de contrepartie'' sont utilisées après avis du Japon pour financer les infrastructures sociocommunautaires. <br class='autobr' /> « C'est dans ce cadre que nous avons reçu l'avis de non objection pour la réalisation de microprojets sociocommunautaires dans notre pays. Ceux-ci visent essentiellement à offrir un meilleur cadre de travail aux écoliers, aux élèves et aux enseignants. Grâce à ce programme du Japon, nous allons également offrir de l'eau potable à des milliers de Béninois à travers la réalisation des retenues d'eau », a déclaré M. Abdoulaye Bio Tchané. <br class='autobr' /> Le montant pour lequel le Japon a accordé au Bénin son avis est évalué à environ 7 milliards de FCFA soit 6.984.385.430 FCFA.<br class='autobr' /> Les ressources vont servir à la réalisation de plusieurs infrastructures scolaires réparties sur le territoire national. Il s'agit de la construction de : 98 modules de 03 salles de classes avec bureau et magasin, 58 modules de 04 salles de classes, 2 retenues d'eau, 4 laboratoires dans les collèges, et 99 latrines dans les écoles primaires. <br class='autobr' /> Aussi, les écoles seront-elles équipées en tables et bancs : 7.350 pour les écoliers du primaire et 5 800 pour élèves du secondaire. Il est prévu également 526 bureaux et 537 chaises pour enseignants, 98 bureaux directeurs, 294 chaises pour bureaux directeurs et 124 tabourets de laboratoires. <br class='autobr' /> Après avoir remercié le gouvernement du Japon pour son assistance continue, le ministre d'Etat, chargé du Plan et du développement a annoncé le démarrage des chantiers dans les brefs délais. <br class='autobr' /> Selon S.E.M. Kiyofumi Konishi, le peuple japonais « est très sensible aux conditions difficiles d'apprentissage des enfants et aux difficultés d'accès à l'eau potable par les populations dans certaines localités du Bénin ». <br class='autobr' /> Pour avoir déjà contribué à la réalisation de plus de 1400 salles de classes au Bénin et plusieurs infrastructures d'eau potable, l'ambassadeur du Japon près le Bénin souligne que « le renforcement des capacités des ressources humaines à travers la promotion de l'éducation de qualité constitue l'un des axes prioritaires de la coopération au Bénin ». <br class='autobr' /> « Nous sommes très heureux de financer ce projet dont la réalisation permettra non seulement d'offrir un meilleur cadre de travail aux élèves et aux enseignants, mais également d'améliorer les conditions de vie des populations à travers un accès facile à l'eau potable », a déclaré l'ambassadeur du Japon.</p> <p>TICAD 7, un forum pour concrétiser le développement en Afrique</p> <p>Les deux personnalités n'ont pas manqué de se prononcer sur la septième Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l'Afrique (TICAD 7) qui se tiendra à Yokohama, au Japon du 28 au 30 août.<br class='autobr' /> Sont attendus à cette rencontre tous les acteurs du développement africain à savoir les chefs d'Etat africains, les représentants des organisations internationales, les pays partenaires, les leaders du secteur privé et les acteurs de la société civile. Pour le diplomate japonais, la délégation béninoise conduite par S.E.M. Patrice Talon, le Président de la République, apportera sans doute « une contribution inestimable aux discussions dans cette conférence sur l'avenir de l'Afrique à l'échelle mondiale ». <br class='autobr' /> Co-organisé par le Japon, les Nations Unies, le PNUD, la Banque Mondiale et la Commission de l'Union Africaine, la TICAD 7 a pour objectif d'encourager les discussions au niveau international en vue de concrétiser les résultats de l'Assemblée générale mondiale des Femmes (WAW), du G20 et du G7 qui se tiendront cette année.<br class='autobr' /> Plusieurs sujets seront à l'ordre du jour tels que la promotion de la transformation économique et l'amélioration du climat des affaires et des institutions par l'innovation et l'implication du secteur privé ; la promotion d'une société résiliente et durable pour la sécurité humaine et la promotion de la paix et de la stabilité. <br class='autobr' /> Les entreprises africaines auront aussi l'occasion de présenter leurs produits et de rencontrer les futurs partenaires du Japon. <br class='autobr' /> La TICAD est une initiative du gouvernement japonais lancée en 1993. Elle constitue une plateforme internationale qui contribue remarquablement au développement de l'Afrique et aux programmes d'intégration régionale depuis 26 ans.<br class='autobr' /> La TICAD avait lieu tous les 5 ans mais depuis 2013, elle est organisée tous les 3 ans.<br class='autobr' /> En 2016, elle a eu lieu pour la première fois en Afrique, au Kenya. La TICAD 7 sera de retour au Japon avec pour thème « Afrique et Yokohama partageant une passion pour le futur ».</p> <p><strong>Akpédjé AYOSSO</strong></p></div> Plus de 18.000 enseignants à évaluer le 24 août https://www.24haubenin.info/?Plus-de-18-000-enseignants-a-evaluer-le-24-aout https://www.24haubenin.info/?Plus-de-18-000-enseignants-a-evaluer-le-24-aout Fri, 09 Aug 2019 08:35:14 +0000 fr La Rédaction <p>Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le gouvernement a décidé d'organiser une évaluation diagnostique des enseignants reversés en agents contractuels de l'Etat en 2008 au primaire et au secondaire général. L'évaluation qui est fixée au 24 août 2019 concerne 18.567 enseignants soit 9861 agents du primaire et 8706 du secondaire. <br class='autobr' /> A la maternelle, l'évaluation portera sur une épreuve d'Etude de cas en pédagogie appliquée tandis qu'au primaire, il s'agira d'une épreuve (deux sujets (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH77/arton21859-d93ad.jpg?1571217698' width='150' height='77' /> <div class='rss_texte'><p><strong>Dans le but de fournir une meilleure formation aux apprenants, le gouvernement a décidé d'organiser une évaluation diagnostique des enseignants reversés en agents contractuels de l'Etat en 2008 au primaire et au secondaire général. L'évaluation qui est fixée au 24 août 2019 concerne 18.567 enseignants soit 9861 agents du primaire et 8706 du secondaire.</strong></p> <p>A la maternelle, l'évaluation portera sur une épreuve d'Etude de cas en pédagogie appliquée tandis qu'au primaire, il s'agira d'une épreuve (deux sujets au choix) d'Etude de cas en pédagogie appliquée et d'une épreuve de mathématiques.<br class='autobr' /> Concernant les<a href="https://www.gouv.bj/actualite/320/evaluation-des-enseignants-reverses-en-ace-en-2008-le-gouvernement-apporte-des-clarifications/" class='spip_out' rel='external'>enseignants du secondaire</a>, l'épreuve permettra d'évaluer les connaissances théoriques et professionnelles dans les matières enseignées en fonction des cycles où ils interviennent.</p> <blockquote class="twitter-tweet"><p lang="fr" dir="ltr">« L'évaluation des enseignants se déroulera le samedi 24 août 2019. Après les phases de composition, de correction et de délibération, les résultats seront classés en 02 groupes. La note minimale retenue en collaboration avec les centrales syndicales est de 10 sur 20. » <a href="https://twitter.com/hashtag/gouvbenin?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#gouvbenin</a> <a href="https://t.co/F9IXlD7dF3">pic.twitter.com/F9IXlD7dF3</a></p> <p>— Gouvernement du Bénin 🇧🇯 (@gouvbenin) <a href="https://twitter.com/gouvbenin/status/1159510832780386305?ref_src=twsrc%5Etfw">August 8, 2019</a></p> </blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script> <p>A la fin de l'évaluation diagnostique, les meilleurs enseignants contractuels seront admis dans la catégorie des fonctionnaires de l'Etat.<br class='autobr' /> Les moins bons seront admis en formation pour une mise à niveau de 09 mois avant de subir une fois encore une évaluation.<br class='autobr' /> Les enseignants dont les résultats révèleront une insuffisance seront envoyés dans l'administration publique, dans les services de leur choix. <br class='autobr' /> Selon le conseil des ministres de ce mercredi 07 août 2019, l'évaluation est obligatoire et les enseignants qui ne s'y soumettraient pas seraient responsables des conséquences qui découleraient de leur attitude.<br class='autobr' /> Par ailleurs, toutes les dispositions sont prises pour le bon déroulement des compositions.</p> <p><strong>A.A.A</strong></p></div> Du détergent à partir d'huile de friture usagée https://www.24haubenin.info/?Du-detergent-a-partir-d-huile-de-friture-usagee https://www.24haubenin.info/?Du-detergent-a-partir-d-huile-de-friture-usagee Thu, 08 Aug 2019 17:23:54 +0000 fr Dg24h <p>Parmi les jeunes gens qui se distinguent aujourd'hui dans les domaines des sciences et de la technologie au Cameroun, se trouve Martial-Gervais Oden Bella, technicien en chimie industrielle et promoteur d'une entreprise dénommée GIC Bellomar. <br class='autobr' /> Par : Julien Chongwang <br class='autobr' /> A force de prouesses scientifiques et techniques et de formations (Bellomar learning), cette structure multiplie les propositions de solutions locales aux problèmes de nos sociétés et aux besoins des populations. Il y a par exemple (...)</p> - <a href="https://www.24haubenin.info/?-Developpement-" rel="directory">Progrès</a> <img class='spip_logo spip_logo_right spip_logos' alt="" style='float:right' src='https://www.24haubenin.info/local/cache-vignettes/L150xH86/arton21851-26833.jpg?1571217698' width='150' height='86' /> <div class='rss_texte'><p>Parmi les jeunes gens qui se distinguent aujourd'hui dans les domaines des sciences et de la technologie au Cameroun, se trouve Martial-Gervais Oden Bella, technicien en chimie industrielle et promoteur d'une entreprise dénommée GIC Bellomar.</p> <iframe width="480" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/13s4ivzTR9Y" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe> <p><strong>Par : Julien Chongwang</strong></p> <p>A force de prouesses scientifiques et techniques et de formations (Bellomar learning), cette structure multiplie les propositions de solutions locales aux problèmes de nos sociétés et aux besoins des populations.</p> <p>Il y a par exemple la fabrication de l'huile essentielle à partir des pelures d'orange, un travail qui a fait l'objet d'une publication dans le Journal of Agricultural Science and Technology en 2015.</p> <p>Il y a aussi la fabrication de sacs-marmites, qui permettent aux ménages d'économiser du gaz, en terminant la cuisson en dehors d'une quelconque source de chaleur et en gardant plus longtemps les repas chauds.</p> <p>Cependant, l'activité la plus populaire de GIC Bellomar demeure la confection de savons et détergents sous diverses formes (solide, liquide ou en poudre) à partir de l'huile de friture usagée.</p> <p>Une matière première que Martial-Gervais Oden Bella et ses collaborateurs collectent auprès d'hôtels et restaurants de la ville de Douala où l'entreprise est implantée.</p> <p>SciDev.Net s'est rendu dans le laboratoire du GIC Bellomar et propose ici de bout en bout le processus de fabrication du détergent en poudre que les utilisateurs locaux apprécient plutôt bien.</p> <p>A l'instar de Paul Nyoma, gestionnaire administratif aux Etablissements Wafack Fokoua, une société spécialisée dans la location d'engins lourds et la menuiserie métallique, qui a découvert le produit grâce aux conseils d'un ami.</p> <p>« Ce sont des produits qui ne laissent pas de marques et qui sont d'une pureté incroyable. J'étais même très étonné de voir que nous avons sur place des jeunes qui ont cette technologie », témoigne ce dernier.</p> <p>Pour sa part, Julienne Ageboh, promotrice de l'agence de voyages Emergence Travel, se réjouit du caractère multiusage de ce détergent. « Je l'ai utilisé pour la vaisselle, pour les carreaux, pour les vitres et même pour les toilettes et chaque fois, j'ai beaucoup apprécié son efficacité. J'ai constaté qu'il mousse beaucoup », dit-elle.</p> <p>« Je souhaiterais néanmoins qu'il distingue le détergent destiné au nettoyage des toilettes en le parfumant un peu plus », ajoute cette dernière, interrogée par SciDev.Net.</p> <p>Quant à Paul Nyoma, il encourage le GIC Bellomar à développer le marketing et la commercialisation de ses produits « qui n'ont rien à envier à ceux qui viennent de l'extérieur » et à mettre en œuvre une stratégie pour produire en grande quantité et éviter ainsi les « fréquentes » ruptures de stock.<br class='autobr' /> <a href="https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/technologie/multimedia/cameroun-detergent-05082019.html" class='spip_url spip_out auto' rel='nofollow external'>https://www.scidev.net/afrique-sub-saharienne/technologie/multimedia/cameroun-detergent-05082019.html</a></p></div>