jeudi, 13 décembre 2018 •

181 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Réforme du système partisan

Vers la fin des partis régionaux au Bénin




La réforme du système partisan est la préoccupation de l’heure à l’Assemblée nationale. Après un séminaire parlementaire pour débattre du sujet, d’autres acteurs s’invitent dans le débat.

La question de la réforme du système partisan est aujourd’hui la préoccupation de plusieurs acteurs. Politiciens, acteurs de la société civile, pasteurs, chacun apporte sa pierre au renforcement du débat. Invités sur une table ronde, sur Golfe Télévision pour débattre de la question, chacun de part son argumentaire à su faire le diagnostic qu’il trouve pertinent. Du système partisan à la création des grands partis d’envergure nationale et le financement des partis politiques, chacun est campé sur sa position quitte à ce qu’une solution soit trouvée et qui obtient l’adhésion de tous. Acteur politique, président de parti, Francois Xavier Loko pense que le problème qui se pose est l’application des textes au Bénin. « Il faut qu’on commence par parler objectivement », estime-t-il. Pour lui, il est aberrant d’affirmer qu’il y a 250 partis politiques au Bénin. « Non. Il faut qu’on donne le nombre exact de partis qui sont à jour. » C ‘est là on saura effectivement le nombre de partis qui existent au Bénin.
Mme Idohou Léontine quant à elle dira que l’agence même qui est proposée pose problème. « L’agence qui sera placée sous la présidence de la République reste la grande inquiétude. Il y aura forcément des règlements de compte. Dans notre pays, nous avons assisté à des règlements de comptes plusieurs fois. Il faut que tout le monde soit traité de façon équitable », préconise la représentante de Rifonga Bénin. Raphaël Akotègnon, membre du Parti du renouveau démocratique, pense « qu ‘au sein même des députés l’unanimité n’est pas faite sur la question de l’agence au niveau du palais de la République. Même au niveau du bloc de la majorité, certains estiment que l’agence doit être autonome. D’autres suggèrent qu’elle soit rattachée à la Cena ». Pour lui, il faut réellement aller aux réformes. « Ce n’est pas le nombre de partis qui est visé mais il faut optimiser le fonctionnement des partis politiques. « Un parti qui n’a jamais de conseillers mais existe, c’est l’occasion pour lui de s’affilier aux autres. Nous voulons aller vers le regroupement des partis par affinités. Vous devez avoir des sièges dans les communes. Il faut trouver des critères pour avoir un grand regroupement. Avec l’expérience du Bénin, il faut améliorer la question », affirme-t-il. Me Bastien Salami en bon consultant n’a pas manqué de prouver le bien fondé de la chose. Il pose néanmoins ses inquiétudes sur l’autonomie de l’agence qui permettra de lui garantir une certaine crédibilité. Théophile Yarou, des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) bien qu’étant pour la réforme estime qu’il y a des fausses notes qu’il faille corriger. Pour lui, si les députés préservent l’esprit du séminaire, le problème ne va pas se poser. « Avoir 100 membres par commune cela ne pose pas problème. Le fonctionnement des partis et non le nombre de partis reste des pistes importantes. Mais le mode de gouvernance est basé sur deux concepts qu’il n’est pas utile de rappeler constitue le nœud même de la chose. « Nous avons analysé les réformes et le rôle de la Cena et nous avons dit qu’elle a déjà trop de charges. Ce n’est pas bon non plus de faire l’option de la présidence. Mais nous devons finir avec des partis claniques. Le pouvoir de l’argent a pris le pas sur le raisonnement politique. La représentativité de jeunes et des femmes ne doit pas être une condition liée. Il faut que cela soit systématique. Il y a des moments où nous pouvons faire la discrimination positive pour pouvoir avancer », clame, Léontine Idohou. Pour ce qui concerne la promotion de la femme, « même ceux qui prônent que les femmes viennent en grande partie, est-ce qu’ils sont prêts à positionner les femmes. Les partis politiques aujourd’hui sont en majorité créés par les hommes et ce sont eux qui vont positionner les femmes », dira Francois Xavier Loko. Le financement selon lui, gène ceux qui ne peuvent pas faire la politique sans argent. « Vous réclamez l’argent public pour financer votre parti. Cela pose un problème », ajoute-t-il. Théophile Yarou affiche une position tranchée : Il ne faut pas monétariser la création d’un parti.
Il pense que c’est exagéré de parler de partis claniques et de partis ethniques. Le problème c’est qu’ils n’ont pas de moyen pour animer la vie politique. Du coup, ils se rabattent vers leur fief. Tous les partis ont un certain nombre de représentant dans les départements. La grande inquiétude est que la proposition ne tient pas compte de la représentativité des jeunes, la répartition de siège à l’Assemblée, le quota des femmes.

G. AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

11 mars 2018 par Dg24h


Le PRD lance le concours FASS-Talents SHOW/FIP 2018-2019


12 décembre 2018 par Dg24h
Le siège national du Parti du renouveau démocratique (PRD), sis au (...)
Lire la suite

Le Bénin bénéficie du programme ‘’Oil of developement’’ de la (...)


12 décembre 2018 par Dg24h
La République du Bénin est éligible au programme du développement (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle s’en préoccupe


12 décembre 2018 par Dg24h
Les 07 sages de la Cour constitutionnelle ont tenu, ce mardi 11 (...)
Lire la suite

Les frères Houngnibo vont s’affronter dans la même circonscription


10 décembre 2018 par Dg24h
Un duel s’annonce dans la cinquième circonscription électorale entre des (...)
Lire la suite

Les membres du bureau exécutif du DUD de Valentin Houdé


9 décembre 2018 par Dg24h
Le parti Dynamique Unitaire pour le Développement était en congrès (...)
Lire la suite

Dr Malick Gomina explique le symbole du parti


9 décembre 2018 par Dg24h
Le logo du Bloc Républicain a été expliqué par Dr Malick Gomina au cours (...)
Lire la suite

Une forte délégation du Prd au congrès du ‘’Bloc Républicain’’


8 décembre 2018 par La Rédaction
Le député Raphaël Akotègnon à la tête d’une forte délégation du Parti du (...)
Lire la suite

« Le Bloc Républicain n’est pas le parti des gens du Nord » (A. Bio (...)


8 décembre 2018 par La Rédaction
Le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a été, ce vendredi 07 décembre (...)
Lire la suite

Le Bloc Républicain reçoit l’adhésion de la Coordination du secteur de la (...)


7 décembre 2018 par La Rédaction
La Coordination nationale du secteur de la santé (Cnss) a marqué son (...)
Lire la suite

L’opposition peine à former son bloc


6 décembre 2018 par Dg24h
Contrairement aux formations politiques de la mouvance présidentielle, (...)
Lire la suite

Les femmes : un électorat manipulé


5 décembre 2018 par Dg24h
Les femme jadis écartées de la chose politique sont devenues aujourdhui (...)
Lire la suite

‹‹Le Bloc PRD n’est pas notre adversaire›› (Wallis Zoumarou)


5 décembre 2018 par Dg24h
Le départ du PRD du Bloc Républicain et le débat de génération dans les (...)
Lire la suite

Le bloc Houdé en congrès constitutif le 09 décembre


2 décembre 2018 par Dg24h
L’honorable Valentin Houdé et ses partisans mettront en place le (...)
Lire la suite

L’Union Pogressiste est née


1er décembre 2018 par Dg24h
Les partis et mouvements ayant marqué leur adhésion au ‘’Bloc (...)
Lire la suite

Des démissionnaires retournent au PRD


1er décembre 2018 par Dg24h
La résidence de Me Adrien Houngbédji située à Adjina, à Porto-Novo, était (...)
Lire la suite

« OSONS LA RELEVE » dénonce l’exclusion des mouvements des activités (...)


25 novembre 2018 par La Rédaction
Sous la présence effective du président d’honneur Élysé KAKPO NASSI, le (...)
Lire la suite

Le Cad/Un rallie le ‘’Bloc progressiste’’ le 1er décembre prochain


22 novembre 2018 par La Rédaction
Au cours d’une assemblée générale tenue, ce mercredi 21 novembre 2018, à (...)
Lire la suite

Le message de Abdoulaye BIO TCHANÉ


20 novembre 2018 par Dg24h
Chers amis, La communauté musulmane du Bénin et du monde va s’unir (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information