lundi, 23 avril 2018 •

243 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Au sujet des astreintes contre le Président de l’Assemblée Nationale

Une assignation fantaisiste juste pour plaisanter et faire le buzz




A la requête de Monsieur Abdel Kamal Ouassangari ayant pour Conseil, Me Amos Akondé, Charles Agossou, Renaud Agbodjo et Ayodélé, Ahounou, l’huissier de justice Leonard Migan a notifié, ce 08 janvier 2018, à Me Adrien Houngbédji en son domicile à Cotonou, une assignation aux fins d’exécution et de condamnation aux astreintes avec signification de pièces.
Les motifs de cette assignation sont relatifs au soi-disant non respect de décisions de la Cour Constitutionnelle par le Parlement dans le cadre de la désignation des membres du Cos-Lépi.
Au soutien de sa requête, Monsieur Ouassangari ordonne Me Adrien Houngbédji d’avoir à exécuter la décision de la Cour sous astreinte de 100.000.000 FCFA par jour de résistance.
A peine notifiée, la copie de l’acte circule sur les réseaux sociaux. Une manière de faire le buzz sur ce qu’on peut aller du « Pipo ».

De la pure plaisanterie

La démocratie au Bénin se porte bien. Pour preuve, les citoyens ont le droit d’user de tous les moyens juridiques pour se rendre justice. La preuve, nonobstant la décision de la Cour par rapport à sa requête sur le Cos-Lepi, Monsieur Ouassangari use de tous les moyens pour faire respecter la décision de la Cour. Sous cet angle, la requête de Monsieur Ouassangari est à saluer. Sauf qu’elle pêche par méconnaissance des principes élémentaires du droit, à cause peut être de l’expérience de ses Conseils.
Outre son aspect sensationnel, la requête dont le Président de l’Assemblée est objet est vide de tout point de vue.
Comment le requérant et ses conseils ne peuvent-ils pas savoir que les actes posés par les députés dans l’exercice de leur fonction sont couverts d’immunité ?

Dans l’ignorance des règles de la procédure parlementaire qui fait bloc de constitutionnalité, le requérant a confondu le domicile privé du Président de l’Assemblée Nationale à celui du siège du Parlement. Or, le président de l’Assemblee n’est pas au-dessus de la plénière. Et en la matière, c’est le Parlement qu’il faut poursuivre et non son président en tant que citoyen.

Sur le non respect de la décision de la Cour

Des notifications de la décision de la Cour au Parlement, le président de l’Assemblée Nationale a informé la plénière conformément au règlement intérieur de l’Institution. En toute souveraineté la plénière a affecté le dossier à la commission des Lois. De ce fait, on ne peut dire que le président de l’Assemblée Nationale a fait obstruction à l’exécution d’une décision de la Cour Constitutionnelle.

Eu égard à tous ces éléments, aucun tribunal ne peut connaître d’un litige constitutionnel ou d’un litige entre institutions de la République. Seule la Cour Constitutionnelle est habilitée à connaître de tels différends car ses décisions échappent aux injonctions des articles 583 et 584 du code de procédure civile, commerciale, sociale, administrative. Le juge ordinaire ne peut que se déclarer incompétent

Par ces motifs, la requête de Monsieur Ouassangari est inopportune, fantaisiste et sans aucune valeur juridique. Elle est initiée juste pour faire le buzz sur les réseaux sociaux.

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 janvier 2018 par Dg24h



Gouvernement et Société civile appelés à adopter de nouvelles stratégies (...)

23 avril 2018 par Dg24h
Malgré l’adoption et la mise en œuvre du Plan d’Action National Budgétisé (...)
Lire la suite

Un agent de cimetière arrêté avec des crânes humains

23 avril 2018 par Dg24h
Les éléments de la Police républicaine ont mis la main sur un individu (...)
Lire la suite

Alerte sur les catastrophes liées aux inondations !

23 avril 2018 par Dg24h
Gestion des inondations et des catastrophes au Bénin : État des lieux et (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 63

22 avril 2018 par Dg24h
Lorsque je reçus enfin le quitus d’aller rejoindre l’effectif d’une des (...)
Lire la suite

Communiqué à l’endroit des béninois de l’extérieur dans le cadre du (...)

21 avril 2018 par Dg24h
Afin d’optimiser le recensement des Béninois résidant à l’extérieur en (...)
Lire la suite

Les "Jusqu’au boutistes" demandent la poursuite du dialogue

21 avril 2018 par Dg24h
Les trois centrales et confédérations syndicales qui poursuivent le (...)
Lire la suite

Le Gouvernement rend les derniers hommages à l’Ambassadeur de (...)

20 avril 2018 par Dg24h
Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères Aurélien (...)
Lire la suite

Des éléphants blancs au Lycée technique de Lokossa

20 avril 2018 par Dg24h
Au cours de ses visites sur le terrain pour constater de visu (...)
Lire la suite

La revalorisation du Smig à l’ordre du jour

20 avril 2018 par Dg24h
La première session ordinaire du Conseil national du travail s’est (...)
Lire la suite

Plusieurs délégations reçues par le Président de l’Assemblée

18 avril 2018 par Dg24h
Ils étaient nombreux à taper à la porte de la deuxième personnalité de (...)
Lire la suite

17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines (...)

18 avril 2018 par Dg24h
A peine les cantines scolaires ont été lancées que des détournements ont (...)
Lire la suite

L’administrateur d’un groupe whatsapp assigné en Justice

18 avril 2018 par Dg24h
L’administrateur du groupe whatsapp " BENIN HORIZON 2021" est appelé à (...)
Lire la suite

Une commission de 10 membres pour la levée d’immunité

17 avril 2018 par Dg24h
Le processus pour la levée de l’immunité des députés Atao Hinnouho, (...)
Lire la suite

Un projet de loi sur la protection de la zone littorale en (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Les travaux de la première session ordinaire de l’année 2018 ouverte (...)
Lire la suite

Quatre jeunes dans les mailles de la police à Parakou

17 avril 2018 par Dg24h
Quatre cybercriminels présumés dont une jeune fille ont été interpellés (...)
Lire la suite

Un vent de destitution veut emporter le maire Alimiyahou de (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Huit (08) conseillers sur les quinze (15) que compte la commune de (...)
Lire la suite

*L’essence ‘’kpayo’’ au cœur d’un autre incendie à Bohicon

17 avril 2018 par Dg24h
L’essence frelatée communément appelée « kpayo » a déclenché le feu ce (...)
Lire la suite

Séfou Fagbohoun placé sous contrôle judiciaire

16 avril 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires Séfou Fagbohoun vient d’être placé sous contrôle (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires