mercredi, 20 mars 2019 •

126 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Santé

Un test respiratoire en gestation pour détecter le paludisme

Stephanie Achieng’




Lecture rapide
- Des chercheurs évaluent la faisabilité d’un test respiratoire pour le paludisme
- Le test est réalisé à partir de composés libérés par les personnes atteintes de paludisme
- Son succès pourrait dépendre de la facilité de la collecte d’échantillons d’haleine

Selon une étude, les personnes atteintes de paludisme ont un "souffle" unique qui pourrait être utilisé pour développer un nouveau test respiratoire pour diagnostiquer la maladie.

Les résultats de l’étude menée au Malawi ont été présentés lors de la 66ème réunion annuelle de la Société américaine de médecine et d’hygiène tropicales, tenue aux Etats-Unis (5-9 novembre).

Selon Chad Schaber, étudiant en doctorat à l’Université Washington de Saint-Louis, qui a présenté les résultats de l’étude, certaines des substances odorantes qui composent l’empreinte respiratoire pourraient agir comme des éléments attractifs pour les moustiques

Chad Schaber et ses collègues ont mené l’étude pour déterminer si le paludisme pouvait être diagnostiqué à partir d’un test respiratoire.

Selon une étude, les personnes atteintes de paludisme ont un "souffle" unique qui pourrait être utilisé pour développer un nouveau test respiratoire pour diagnostiquer la maladie.

Les résultats de l’étude menée au Malawi ont été présentés lors de la 66ème réunion annuelle de la Société américaine de médecine et d’hygiène tropicales, tenue aux Etats-Unis (5-9 novembre).

Selon Chad Schaber, étudiant en doctorat à l’Université Washington de Saint-Louis, qui a présenté les résultats de l’étude, certaines des substances odorantes qui composent l’empreinte respiratoire pourraient agir comme des éléments attractifs pour les moustiques.Chad Schaber et ses collègues ont mené l’étude pour déterminer si le paludisme pouvait être diagnostiqué à partir d’un test respiratoire.
------------------

“Cette étude représente la première étape dans le développement d’un diagnostic respiratoire non invasif pour le paludisme.”

Chad Schaber/Université Washington de St. Louis


"À l’heure actuelle, tous les tests de dépistage du paludisme nécessitent une prise de sang, ce qui n’est pas nécessaire pour un test respiratoire non invasif", explique Chab Schaber.

Trente-cinq enfants âgés de trois à 15 ans, dont 18 étaient atteints de paludisme, ont participé à l’étude.

Les chercheurs ont prélevé des échantillons d’haleine sur une période de deux semaines en février 2016, ont capturé les composés volatils et les ont analysés.

Selon les chercheurs, le test a identifié correctement 94% des enfants sans paludisme et identifié avec précision 71% des enfants atteints de paludisme.

"Cette étude représente la première étape dans le développement d’un diagnostic respiratoire non invasif pour le paludisme", explique Chad Schaber. "Puisque le risque est plus grand chez les enfants, nous avons voulu adapter le test à leur âge et ensuite voir s’il peut être étendu à d’autres groupes d’âge plutôt que l’inverse."

Selon un rapport de l’OMS publié en 2016, 212 millions de nouveaux cas de paludisme sont apparus dans le monde en 2015, l’Afrique comptant pour 90% de la charge mondiale.

Selon Chab Schaber, il devrait s’écouler quelques années avant la commercialisation d’un éventuel test de diagnostic basé sur cette méthode. "L’abordabilité dépend de la complexité de la matrice de capteurs requise pour détecter l’empreinte respiratoire, ainsi que de la puissance de calcul nécessaire pour interpréter le signal. Cela nécessitera des tests supplémentaires", explique-t-il à SciDev.Net.

Miriam Laufer, professeur agrégé de pédiatrie à l’Université du Maryland, aux États-Unis, affirme pour sa part que les résultats de l’étude montrent que l’infection paludique peut avoir une signature unique détectable dans la respiration. "C’est une façon de penser très originale et je trouve cela fascinant", affirme Miriam Laufer.

La possibilité que les infections paludiques créent des odeurs ou émettent des composés qui attirent les moustiques est tout à fait logique.

Si nous pouvons savoir ce qui attire les moustiques, dit-elle à SciDev.Net, nous serons peut-être en mesure de créer de meilleurs pièges et nous pourrons peut-être trouver un moyen de repousser les moustiques avant qu’ils ne mordent.

Mais Miriam Laufer ajoute qu’il est nécessaire de s’assurer que les autres infections ne provoque pas le même effet au niveau de la respiration, estimant en outre que la facilité dans la collecte et la mesure des composés respiratoires constitue une caractéristique qui pourrait également contribuer au succès du diagnostic.

http://m.scidev.net/afrique-sub-saharienne/actualites/test-respiratoire-palu.html?utm_medium=rss&utm_source=link&utm_campaign=afrique-sub-saharienne/afrique-sub-saharienne_rss.xml

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 novembre 2017 par Dg24h


Social Watch vulgarise sa plateforme destinée aux citoyens


19 mars 2019 par Dg24h
Du 18 au 22 mars 2019, Social Watch Bénin organise dans le cadre de la (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji rencontre diverses personnalités ce mercredi


19 mars 2019 par Dg24h
Dans le cadre des échanges qui se mènent en vue de l’organisation des (...)
Lire la suite

Le diplomate onusien Ibn Chambas reçu par Djogbénou


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

Adido, première localité électrifiée et connectée


19 mars 2019 par Dg24h
Le projet d’électrification solaire photovoltaïque, un des projets phares (...)
Lire la suite

L’Upmb outille les journalistes sur les questions électorales


19 mars 2019 par Dg24h
Les journalistes sont informés de la gestion de l’information en période (...)
Lire la suite

4 matières dans 5 séries lancées au Bénin


18 mars 2019 par Dg24h
Les représentants des ministres de l’enseignement secondaire et celle du (...)
Lire la suite

’’On doit avoir une CENA indépendante des politiciens’’


17 mars 2019 par Dg24h
Processus électoral : Regard de la Cosi. Tel est le thème pour lequel le (...)
Lire la suite

Le premier moteur en marche pour vaincre le délestage


16 mars 2019 par Dg24h
Le premier moteur de la centrale thermique de Maria Gléta 2 a été (...)
Lire la suite

Les richesses culinaires du Bénin dévoilées au Maroc


16 mars 2019 par Dg24h
L’événement culinaire dénommé ‘’Rencontres Gastronomiques d’Agadir’’ qui se (...)
Lire la suite

La vérité sur le mouvement d’humeur des détenus


15 mars 2019 par Dg24h
Le Directeur Général de l’Agence Pénitentiaire du Bénin, Jiles Sédjro (...)
Lire la suite

MTN Bénin initie ”La semaine de l’Expérience Client”


15 mars 2019 par Dg24h
MTN Bénin ne cesse d’investir et d’innover. Des efforts se font au (...)
Lire la suite

Les détenus s’indignent contre la gestion du nouveau régisseur


15 mars 2019 par Dg24h
Tous les prisonniers à la prison civile de missérété refusent de regagner (...)
Lire la suite

Les propositions de loi examinées ce vendredi


14 mars 2019 par Dg24h
Les travaux dans le cadre d’une sortie de crise et d’organisation d’une (...)
Lire la suite

Les promoteurs d’hôtels et assimilés invités à se mettre en (...)


14 mars 2019 par Dg24h
Dans un communiqué en date du mercredi 13 mars 2019, le directeur (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent


14 mars 2019 par Dg24h
Après son recours contre la CENA, dénonçant le traitement de faveur fait (...)
Lire la suite

01 mort et 04 blessés graves dans un braquage à Ganougourou


14 mars 2019 par
Une attaque à main armée a eu lieu ce mercredi 13 mars 2019, sur le (...)
Lire la suite

Les marches de protestation et de soutien interdites


14 mars 2019 par
Suite aux demandes répétées de marches de protestation et de soutien (...)
Lire la suite

L’inhumation de Stan Tohon prévue pour le 30 mars


13 mars 2019 par
L’icône de la musique béninoise, Stan Tohon, sera conduit dans sa (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information