lundi, 18 mars 2019 •

293 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Fin de la gratuité de l’inscription dans les universités publiques

Talon se débarrasse d’une décision populiste de Yayi




Le gouvernement du Nouveau départ s’affirme de plus en plus sur le terrain à travers ses prises de position qui tranchent avec celles, pour la plupart, hasardeuses qu’avait adoptées le précédent gouvernement. En mettant fin, la semaine dernière, à la gratuité de l’inscription dans les universités publiques, le président Patrice Talon se débarrasse d’une des décisions les plus populistes et contraignantes de son prédécesseur Boni Yayi.

La politique politicienne de l’ancien Président Boni Yayi qui clamait à qui pouvait l’entendre qu’il était plus proche de son peuple et ne défendait que ses aspirations profondes, est en train d’être battue en brèche par le gouvernement de la rupture. Un gouvernement du Nouveau départ qui, depuis 2016, a toujours montré qu’il est élu, non pour être constamment en campagne électorale au détriment du développement du pays, mais pour rechercher, sans tambours ni trompette, les voies et moyens devant contribuer au bien-être du plus grand nombre. Ce qui n’était pas forcément le cas du gouvernement du changement ; quand on se réfère aux conditions dans lesquelles plusieurs de ces mesures dites sociales étaient prises. Nul n’ignore par exemple, que la mesure de gratuité de l’enseignement primaire a été précipitamment décrétée à la veille des législatives de 2007. Et, prenant de façon hâtive cette décision, l’ex-président Boni Yayi n’avait pas bien cerné tous les contours d’une mesure aussi importante. Pour preuve, le peu de subventions de l’Etat qui devrait accompagner ladite mesure, était chaque fois débloqué et envoyé dans les écoles avec beaucoup de retard. Les Associations des parents d’élèves étaient du coup sollicitées et se cotisaient pour voler au secours des directeurs d’écoles. Ces directeurs demandaient avec beaucoup d’insistance que les parents d’élèves consentent des efforts sur le plan financier afin de recruter des enseignants et combler ce déficit. Les parents d’apprenants étaient constamment conviés à des séances pour que des voies et moyens soient retrouvés en vue de faire face aux travaux de construction de salles de classe. Alors, en dehors de leur caractère plus ou moins social, toutes ces mesures prises par le gouvernement défunt, y compris celle liée à l’inscription dans les universités publiques, avaient beaucoup plus des visées électoralistes. Si la décision de gratuité de l’inscription dans les écoles maternelle et primaires publiques et celle concernant les filles des classes de la 6ème en troisième dans les collèges et lycées publics résistent encore, c’est bien parce que le Nouveau départ a bien conscience du caractère social, voire constitutionnel de ces mesures. Donc, si le gouvernement rapporte cette décision de gratuité dans les universités publiques, c’est qu’il y a des raisons bien fondées. Plusieurs commentaires ont d’ailleurs révélé que cette gratuité ne profitait vraiment pas au grand nombre d’étudiants qui ne se gênaient pas outre mesure pour s’adonner à leurs études. Volet social oui, mais que cela profite au plus grand nombre, semble dire Talon et son gouvernement. Il ne s’agira pas pour lui de contenter le peuple pour contenter. Manifestement, le président Patrice Talon ne voudrait pas être porté en triomphe dans ces conditions au terme de son mandat.
Sounkoto Agbahounzo/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 octobre 2017 par Dg24h


La plénière renvoyée au jeudi, les travaux se poursuivent en (...)


18 mars 2019 par Dg24h
Le président de l’Assemblée nationale Me Adrien Houngbédji a réussi à (...)
Lire la suite

Tous les anciens partis perdent leur existence légale


18 mars 2019 par Dg24h
Les anciens partis politiques créés avant la nouvelle charte n’existent (...)
Lire la suite

Un apport d’environ 100 milliards F pour l’économie nationale


16 mars 2019 par Dg24h
La World travel and tourisme council (Wttc) encore appelé Conseil (...)
Lire la suite

Le chronogramme des travaux pour une sortie d’impasse


14 mars 2019 par
Le président de l’Assemblée nationale Adrien Houngbédji a procédé à la (...)
Lire la suite

Les propositions des FCBE et de Restaurer l’Espoir


13 mars 2019 par
Le président de l’Assemblée nationale poursuit sa mission dans la cadre (...)
Lire la suite

Propositions de l’Udbn et des Fcdb à la Conférence des présidents


13 mars 2019 par
L’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn) à l’instar des autres (...)
Lire la suite

Sans l’avis de la Cour on veut ouvrir les cantines à la CENA


12 mars 2019 par Dg24h
Par correspondance Numéro 014/CENA/PT en date du 11 Mars 2019, le (...)
Lire la suite

S’achemine-t-on vers l’invalidation des listes UP et BR ?


12 mars 2019 par
Après la publication par la Commission électorale nationale autonome (...)
Lire la suite

Me Houngbédji entame le travail de fond dès ce mardi


12 mars 2019 par Dg24h
A la faveur d’un point de presse organisé dans la soirée de ce lundi 11 (...)
Lire la suite

La preuve que la démocratie béninoise est en marche


11 mars 2019 par
Comme annoncé, les forces politiques de l’opposition sont descendues (...)
Lire la suite

L’opposition dans la rue Pour quel résultat


11 mars 2019 par Dg24h
On ne finit jamais d’apprendre. Une fois de plus, il est important de (...)
Lire la suite

Le Prd attendu à la Cour Constitutionnelle ce lundi


10 mars 2019 par Dg24h
Suite au rejet par la CENA de leurs dossiers de candidatures aux (...)
Lire la suite

Le monde syndical appelle au consensus


7 mars 2019 par
La situation sociopolitique du pays préoccupe les acteurs du monde (...)
Lire la suite

Houngbédji convoque la conférence des présidents


7 mars 2019 par
Après la rencontre de la classe politique avec le chef de l’État (...)
Lire la suite

La balle dans le camp du parlement


7 mars 2019 par
Suite au rejet des dossiers de candidatures des partis de l’opposition, (...)
Lire la suite

Les raisons du rejet du dossier de Moele-Bénin


6 mars 2019 par
Le parti Moele-Bénin ne peut prendre part aux élections législatives du (...)
Lire la suite

Ce qui explique l’absence de l’opposition radicale


6 mars 2019 par
La rencontre de ce mercredi 06 mars 2019 à la présidence de la (...)
Lire la suite

Le Parlement invité à légiférer en urgence par consensus


6 mars 2019 par Dg24h
Au terme de la rencontre entre le chef de l’Etat et la classe politique (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information