mardi, 27 juin 2017 •

224 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Mise en œuvre des réformes dans tous les secteurs

Talon pose les bases du ‘’Bénin révélé’’

(De fructueux résultats observés dans l’agriculture et la sécurité sociale)




Après 8 mois de gestion à la tête du Bénin, le Président de la République, Patrice Talon a déjà imprimé sa marque au sommet de l’Etat. Dans tous les secteurs, un nouveau souffle fait avancer les choses et des résultats probants sont attendus. Voici quelques révolutions dans les secteurs de l’agriculture et de la sécurité sociale.
Lentement mais sûrement, le Bénin amorce son nouveau décollage. Il est un secret de polichinelle de dire que le nouveau départ est en marche avec une certaine dynamique dans tous les secteurs de développement. Patrice Talon, tel un visionnaire, connaît les maux dont a souffert le pays pendant plus d’une décennie et redonne espoir aux Béninois. Les réformes de son gouvernement se comptent par centaines et peu à peu le Bénin se dote d’une administration de développement. On se souvient encore de l’annulation des résultats des admis des concours frauduleux, organisés au profit de l’Etat. Et cet assainissement se poursuit à travers l’épuration des agents détenteurs de faux diplômes. Mais s’il est des secteurs, qui affichent déjà des résultats profitables aux populations, c’est bien l’agriculture et la sécurité sociale. En effet, dans le domaine de l’agriculture, le plan structurel mis en place pour relever l’économie béninoise, comporte d’importantes réformes. Le gouvernement Talon au-delà des innovations contenues dans le budget de l’Etat et qui permettront de renflouer les caisses de l’Etat, a développé une nouvelle politique de l’agriculture. Mais en amont dans la filière Coton, la décision du gouvernement de la Rupture de faire supporter par les égreneurs, les diverses subventions de l’ordre de 40 milliards dans la filière coton, laisse plusieurs producteurs admiratifs. Ensuite le gouvernement a adopté un cadre institutionnel du secteur Agricole. Selon le point du conseil des ministres, Il est prévu dans les 5 années à venir un plan d’investissement massif pour une agriculture de grande envergure. Pour porter cette ambition, il faut mettre en place un nouveau dispositif d’administration du secteur agricole et d’accompagnement des acteurs des filières et du monde rural. Pour cela dans le domaine du transport des produits, les transporteurs sont payés après aussitôt déchargés. A travers plusieurs pôles de développement agricoles, Talon et son gouvernement ont donné espoir aux producteurs, longtemps lésés sous Yayi Boni. D’emblée, une bonne organisation a gagné le secteur agricole au Bénin. Rappelons que dans le Pôle (1) que couvre la vallée du Niger, on note une zone à vocation de riziculture, de plaines inondables et de bas-fonds ; Le Pôle (2) que couvre l’Alibori (sud), le Borgou (nord) et les 2KP (Kandi-Kouandé-Péhunco), a pour boussole, le principal bassin cotonnier ; le Pôle (3), prend en compte l’Atacora (Ouest), le Borgou Sud et la Donga : Une zone de diversification agricole (On y cultive le coton et les produits vivriers) ; le Pôle (4) est représenté par la région des Collines avec comme culture (la diversification – le coton, les produits vivriers et l’anacarde) ; le Pôle (5) prend en compte le Zou et le Couffo : Une zone à vocation arboricultures vivrières ; le Pôle (6) est représenté par le Plateau (spécialisé dans la diversification agricole – palmier à huile et produits vivriers) ; enfin, le Pôle (7) est constitué de l’Ouémé, l’Atlantique et le Mono : une zone de pêcherie et de maraîchage. La décision du gouvernement de la Rupture de faire supporter par les égreneurs, les diverses subventions de l’ordre de 40 milliards dans la filière coton, laisse donc plusieurs producteurs admiratifs. Car, Patrice Talon et son équipe ont adopté un cadre institutionnel du secteur Agricole. Il est prévu dans les 5 années à venir un plan d’investissement massif pour une agriculture de grande envergure. Et Pour porter cette ambition, il a été mis en place un nouveau dispositif d’administration du secteur agricole et d’accompagnement des acteurs des filières et du monde rural. Aujourd’hui, il faut dire que les réformes dans le coton ont permis aux acteurs de pousser un ouf de soulagement, ainsi qu’au niveau des transporteurs qui sont payés aussitôt déchargés.

Quand le social rime avec les réformes

Guidé par le seul souci d’amélioration des conditions de vie et le bien être des travailleurs, le gouvernement du président Patrice Talon envisage opérer d’énormes réformes dans le secteur. La loi des finances 2017 en donne déjà la preuve. La ressource humaine est la plus grande des richesses. Le président Talon l’a si bien compris qu’il a décidé d’accorder une grande attention à l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses concitoyens. Dans le budget de l’Etat exercice 2017, de nombreuses réformes ont été consacrées à cela. Selon le ministre de la fonction publique et du travail, deux entités gèrent la sécurité sociale. Il s’agit de la caisse nationale de la sécurité sociale (Cnss) et le Fond national des retraités du Bénin (Fnrb). L’effectif des assurés n’a cessé de croître ces dernières années et on note une hausse de 19 % ces trois dernières années. Selon toujours les mêmes informations, les charges fixes de la caisse et du Fnrb n’ont cessé d’augmenter. Plus de 40 milliards pour la Cnss et 52 milliards de dépense pour le Fnrb. C’est pourquoi le gouvernement entend réduire les charges afin de s’occuper convenablement des travailleurs. Avec la création du Fnrb, les partenaires sociaux, une fois à la retraite, pourront se départir, des tracasseries. On peut, somme toute, affirmer que Patrice Talon qui s’est préparé à gérer le Bénin, gagne le cœur des Béninois qui, attendent de voir d’ici quelques années, les fruits de ces engagements.

A.V. /LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 janvier 2017 par Dg24h



Bientôt une loi contre l’utilisation du sachet plastique au (...)

26 juin 2017 par Dg24h
Le complexe hôtelier JECO-Hôtel de Dassa-Zounmè servira de cadre du (...)
Lire la suite

Le Réseau des parlementaires pour la paix sera installé lundi

24 juin 2017 par Dg24h
La cérémonie de lancement officiel des activités du réseau des (...)
Lire la suite

Le dossier RB renvoyé au mardi 27 juin 2017

23 juin 2017 par Dg24h
Affaire RB Le président du Tribunal de première instance de Cotonou a (...)
Lire la suite

Léhady Soglo réclame 100 millions FCFA par jour de résistance

22 juin 2017 par Dg24h
Le président déchu de la RB, Léhady Soglo dans un autre épisode de la (...)
Lire la suite

Vingt accusés du dossier Icc-services devant la Cour lundi (...)

21 juin 2017 par Dg24h
Une vingtaine d’accusés dans le dossier Icc-services comparaîtront (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio demande la vulgarisation de la Convention (...)

20 juin 2017 par Dg24h
L’Assemblée nationale s’est penchée lundi dernier sur l’étude du projet de (...)
Lire la suite

Mon Compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires