mercredi, 19 décembre 2018 •

210 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Vie de l’hélicoptère TY-ABC

Scandales à forte odeur de pétrole





Le Bénin ne figure pas sur les tablettes des pays exportateurs du pétrole. Si le pays dispose d’un « demi-verre de pétrole » qui ne fait pas pâlir d’envie de grandes firmes pétrolières, il a réussi à en gagner quelques miettes. C’est justement avec celles-ci qu’il a été acquis en Février 2014, un hélicoptère pour les opérations pétrolières. Mais jusqu’au crash du 26 décembre 2015 qui a mis fin à ses vols au Stade Atchoukouma de Djougou, cet engin n’a servi qu’aux pérégrinations de l’ancien Chef de l’Etat Boni Yayi. Retour sur l’histoire de cet hélicoptère blanc dont la courte vie a été une série de scandales.

Marcel ZOUMENOU

« Je suis convaincu que notre pays a du pétrole. Le Bénin n’est pas un pays maudit. Si le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire ont tous trouvé du pétrole, nous-mêmes on doit trouver ». Cette déclaration faite par le président Boni Yayi a été l’élément déclencheur des nouvelles explorations pétrolières qui ont commencé sur nos côtes à partir de 2013 avec le baptême de l’ancien Ministère des mines, de l’énergie et de l’hydraulique en Ministère des mines, de l’énergie et des recherches pétrolières. C’est la deuxième génération d’exploration sur nos côtes après celles des années 60. « C’est en 1964 qu’il y a eu la première signature de contrat de recherche sur le bassin côtier béninois entre DAHOTEX et le gouvernement dahoméen de l’époque », rappelle Mme Suzanne Amelina, conseillère technique aux recherches pétrolières du Ministre des mines, de l’énergie et de l’hydraulique. Le portefeuille a été confié à Barthélémy Kassa qui avait occupé le même portefeuille entre 2008 et 2011. Pour plus d’efficacité dans les recherches, il a été créé au sein de ce ministère la Société Béninoise des Hydrocarbures(SOBEH). Le décret portant approbation des statuts de cette société a été pris en Conseil des ministres le 24 décembre 2013. Cette société nouvellement créée avait pour attribution de gérer le volet de l’exploration pétrolière. Entre 2013 et 2015, elle a signé plusieurs contrats avec des firmes pétrolières pour faire de l’exploration. Pour le déplacement des agents de ces firmes sur les plateformes pétrolières en haute mer, la SOBEH était obligée de solliciter les services de Bristow Nigéria qui lui louait des hélicoptères. Mais au fil des mois, la facture qui avoisine les 500.000 dollars US par mois alourdissait les charges de la Société. Pour arrêter la saignée, elle a décidé d’acquérir sur fonds propres un hélicoptère qu’il pourra utiliser pour les déplacements des agents sur les plateformes, mais aussi qu’il pourra louer pour gagner un peu d’argent. A cet effet, une communication a été introduite en Conseil des ministres et la procédure de l’achat a été lancée. Le Conseil des ministres du 17 juillet 2014 a d’ailleurs statué sur la question avec deux communications. La première est la communication N° 852/14 sur la « Création au sein de la SOBEH d’un département logistique et transport aérien dans le cadre des opérations pétrolières. » Une deuxième communication N° 889/14 sur « le recrutement d’un pilote et d’un mécanicien pour opérer l’hélicoptère acquis dans le cadre des opérations pétrolières ». « Le Conseil des ministres a par ailleurs autorisé : la négociation de contrat avec la compagnie pétrolière Oilserv Limited , l’acquisition d’un second hélicoptère… » ; précise le communiqué du Conseil des ministres du même jour. Le 28 août 2014, le Ministre de l’énergie, des recherches pétrolières et minières, de l’eau et du développement des énergies renouvelables Barthélemy Kassa a créé par arrêté No 2014-094/MERPMEDER/DC/SGM/CTJ/DRFM/DG-SOBEH/SA, une commission spécialisée des marchés publics d’équipements spécifiques chargée de l’acquisition d’un hélicoptère AW 139 dans le cadre des opérations pétrolières. Cette commission qui dispose d’un mandat de six mois est chargée de « mettre en œuvre la procédure d’acquisition de l’hélicoptère conformément aux dispositions règlementaires en vigueur ; négocier le contrat d’acquisition de l’hélicoptère et d’en rendre compte au ministre en charge des recherches pétrolières, faire signer le contrat d’acquisition de l’hélicoptère ; procéder à la réception de l’hélicoptère ».
Comme on peut le comprendre à travers le communiqué du Conseil des ministres, il ne s’agit nullement du premier hélicoptère qui a fini dans un crash le 26 décembre 2015 mais de celui d’un deuxième. Le premier a été acquis en Février 2014 comme le précise le communiqué du Conseil des ministres du 12 février 2014, dans le cadre des opérations pétrolières à Milan en Italie ». Mais comment a été acquis cet hélicoptère ? Selon nos investigations, c’est grâce au « bonus sur signature »- bonus qu’une firme pétrolière qui veut faire des explorations verse à l’Etat- versé par la firme américaine Hunt Oil que cet hélicoptère a été acheté. Mais précise une source proche du dossier qui a requis l’anonymat, « La procédure n’a pas respecté l’orthodoxie. Les fonds n’ont jamais transité dans les comptes de l’Etat ». Elle ajoute que c’est le ministre Kassa qui a géré personnellement les choses, prétextant qu’il serait très difficile dans le système béninois, de décaisser les sous une fois dans les caisses de l’Etat. L’argent a été versé directement par Hunt Oil au vendeur, la société Agustawestland S.p.a basée à Rome et représentée par Enrico Lalia Morra. Ce que confirme le Ministre Kassa : « c’est une négociation qu’on a faite pour avoir cet appareil. On n’a pas sorti un franc des caisses de l’Etat ».
Le contrat de vente dont nous avons obtenu copie précise que le montant de l’achat d’un hélicoptère AW139 est de 11.994.275 Euros. Mais le total avec les frais liés au transport, aux publications techniques, à la formation, aux pièces de rechange et matériel de soutien au sol est chiffré à 13.946.075 Euros. Le même contrat précise les modalités de paiement à la « banca popolare di Milano ». Hunt Oil Compagny of Bénin Energy Sarl a signé le 24 août 2013, un contrat d’opération commune avec la SOBEH pour un permis d’exploitation et d’exploration sur le bloc offshore 2. Dans ce consortium, Hunt Oil détient 65%, Century 20% et SOBEH 15%. « Il s’agit d’un contrat de trois ans qui est arrivé à terme le 23 août 2016 mais le consortium n’a plus renouvelé son contrat », précise Mme Amelina. Selon une source proche du dossier qui a requis l’anonymat, « c’est le ministre Barthélemy Kassa qui a géré lui-même les négociations en dépit de l’installation au ministère d’une commission chargée de l’achat d’un hélicoptère ».

(Enquête réalisée dans le cadre du projet ; « Pour les médias plus professionnels au Bénin » de la Maison des Médias financé par OSIWA)Retour ligne automatique

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 août 2017 par Dg24h


Vers un essor de la production locale


19 décembre 2018 par Dg24h
L’élaboration du projet « Alternatives pour l’écoulement des sous produits (...)
Lire la suite

Le PAM forme ses agents et Ong partenaires à l’utilisation du (...)


19 décembre 2018 par Dg24h
Royal hôtel de Cotonou accueille depuis, lundi 18 décembre 2018, un (...)
Lire la suite

L’ambassadeur de Cuba présente ses lettres de créance à Aurélien (...)


19 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération M. Aurélien (...)
Lire la suite

Joseph Djogbénou expose sur "L’accès à la justice constitutionnelle’’


18 décembre 2018 par Dg24h
« L’accès à la justice constitutionnelle en République du Bénin », c’est le (...)
Lire la suite

Des centaines de milliers de litres d’alcool saisies


18 décembre 2018 par Dg24h
Le directeur départemental du commerce et de l’industrie de l’Atacora et (...)
Lire la suite

Les travaux officiellement lancés ce jour


18 décembre 2018 par Dg24h
Les acteurs de la société civile se sont donnés rendez-vous au Bénin (...)
Lire la suite

Les révélations embarrassantes pour Yayi et ses anciens (...)


18 décembre 2018 par Dg24h
L’affaire ICC-Services fait des révélations. L’audience de ce lundi est (...)
Lire la suite

Les révélations d’Émile Tégbénou attendues ce jour


18 décembre 2018 par La Rédaction
Beaucoup ne s’attendait pas à les voir à l’audience hier, lundi 17 (...)
Lire la suite

L’audience suspendue pour reprendre demain


17 décembre 2018 par La Rédaction
Démarrée dans la matinée de ce lundi 17 décembre 2018, l’audience du (...)
Lire la suite

L’audience a démarré ce lundi


17 décembre 2018 par Dg24h
L’affaire ICC-Services qui a durant des années créé d’importants dégâts (...)
Lire la suite

Pari gagné pour l’association de développement Nonvissilélé


16 décembre 2018 par Dg24h
L’association de développement d’Agoué Nonvissilélé a fait oeuvre très (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat-Bénin en fête avec les enfants de l’orphelinat Dada (...)


16 décembre 2018 par Dg24h
La Fondation Etisalat-Bénin poursuit ses oeuvres sociales, celles de (...)
Lire la suite

Le Syntrasesh appelle ses militants à l’unité d’action


15 décembre 2018 par Dg24h
Le Syndicat national des travailleurs des services de santé humaine du (...)
Lire la suite

Benjamin Hounkpatin anticipe contre tout risque de contamination du (...)


15 décembre 2018 par La Rédaction
Le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin a effectué, ce vendredi 14 (...)
Lire la suite

Fermeture de l’ambassade d’Haïti au Bénin


15 décembre 2018 par Dg24h
La République d’Haïti vient de fermer définitivement son ambassade au (...)
Lire la suite

Un ouf de soulagement pour les populations de Djougou- Pehunco-Kerou (...)


14 décembre 2018 par Dg24h
Le jeudi 13 décembre 2018, le Conseil d’Administration de la Banque (...)
Lire la suite

ISOCEL SA rejoint la 2ème cohorte d’ELITE BRVM LOUNGE


14 décembre 2018 par Dg24h
ISOCEL SA a été sélectionnée par la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (...)
Lire la suite

La marche des autorités contre l’alcool qui tue


14 décembre 2018 par Dg24h
Les autorités locales etaient dans les rues, ce vendredi 14 décembre (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information