samedi, 16 décembre 2017 •

65 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Vie de l’hélicoptère TY-ABC

Scandales à forte odeur de pétrole





Le Bénin ne figure pas sur les tablettes des pays exportateurs du pétrole. Si le pays dispose d’un « demi-verre de pétrole » qui ne fait pas pâlir d’envie de grandes firmes pétrolières, il a réussi à en gagner quelques miettes. C’est justement avec celles-ci qu’il a été acquis en Février 2014, un hélicoptère pour les opérations pétrolières. Mais jusqu’au crash du 26 décembre 2015 qui a mis fin à ses vols au Stade Atchoukouma de Djougou, cet engin n’a servi qu’aux pérégrinations de l’ancien Chef de l’Etat Boni Yayi. Retour sur l’histoire de cet hélicoptère blanc dont la courte vie a été une série de scandales.

Marcel ZOUMENOU

« Je suis convaincu que notre pays a du pétrole. Le Bénin n’est pas un pays maudit. Si le Nigéria, le Ghana, la Côte d’Ivoire ont tous trouvé du pétrole, nous-mêmes on doit trouver ». Cette déclaration faite par le président Boni Yayi a été l’élément déclencheur des nouvelles explorations pétrolières qui ont commencé sur nos côtes à partir de 2013 avec le baptême de l’ancien Ministère des mines, de l’énergie et de l’hydraulique en Ministère des mines, de l’énergie et des recherches pétrolières. C’est la deuxième génération d’exploration sur nos côtes après celles des années 60. « C’est en 1964 qu’il y a eu la première signature de contrat de recherche sur le bassin côtier béninois entre DAHOTEX et le gouvernement dahoméen de l’époque », rappelle Mme Suzanne Amelina, conseillère technique aux recherches pétrolières du Ministre des mines, de l’énergie et de l’hydraulique. Le portefeuille a été confié à Barthélémy Kassa qui avait occupé le même portefeuille entre 2008 et 2011. Pour plus d’efficacité dans les recherches, il a été créé au sein de ce ministère la Société Béninoise des Hydrocarbures(SOBEH). Le décret portant approbation des statuts de cette société a été pris en Conseil des ministres le 24 décembre 2013. Cette société nouvellement créée avait pour attribution de gérer le volet de l’exploration pétrolière. Entre 2013 et 2015, elle a signé plusieurs contrats avec des firmes pétrolières pour faire de l’exploration. Pour le déplacement des agents de ces firmes sur les plateformes pétrolières en haute mer, la SOBEH était obligée de solliciter les services de Bristow Nigéria qui lui louait des hélicoptères. Mais au fil des mois, la facture qui avoisine les 500.000 dollars US par mois alourdissait les charges de la Société. Pour arrêter la saignée, elle a décidé d’acquérir sur fonds propres un hélicoptère qu’il pourra utiliser pour les déplacements des agents sur les plateformes, mais aussi qu’il pourra louer pour gagner un peu d’argent. A cet effet, une communication a été introduite en Conseil des ministres et la procédure de l’achat a été lancée. Le Conseil des ministres du 17 juillet 2014 a d’ailleurs statué sur la question avec deux communications. La première est la communication N° 852/14 sur la « Création au sein de la SOBEH d’un département logistique et transport aérien dans le cadre des opérations pétrolières. » Une deuxième communication N° 889/14 sur « le recrutement d’un pilote et d’un mécanicien pour opérer l’hélicoptère acquis dans le cadre des opérations pétrolières ». « Le Conseil des ministres a par ailleurs autorisé : la négociation de contrat avec la compagnie pétrolière Oilserv Limited , l’acquisition d’un second hélicoptère… » ; précise le communiqué du Conseil des ministres du même jour. Le 28 août 2014, le Ministre de l’énergie, des recherches pétrolières et minières, de l’eau et du développement des énergies renouvelables Barthélemy Kassa a créé par arrêté No 2014-094/MERPMEDER/DC/SGM/CTJ/DRFM/DG-SOBEH/SA, une commission spécialisée des marchés publics d’équipements spécifiques chargée de l’acquisition d’un hélicoptère AW 139 dans le cadre des opérations pétrolières. Cette commission qui dispose d’un mandat de six mois est chargée de « mettre en œuvre la procédure d’acquisition de l’hélicoptère conformément aux dispositions règlementaires en vigueur ; négocier le contrat d’acquisition de l’hélicoptère et d’en rendre compte au ministre en charge des recherches pétrolières, faire signer le contrat d’acquisition de l’hélicoptère ; procéder à la réception de l’hélicoptère ».
Comme on peut le comprendre à travers le communiqué du Conseil des ministres, il ne s’agit nullement du premier hélicoptère qui a fini dans un crash le 26 décembre 2015 mais de celui d’un deuxième. Le premier a été acquis en Février 2014 comme le précise le communiqué du Conseil des ministres du 12 février 2014, dans le cadre des opérations pétrolières à Milan en Italie ». Mais comment a été acquis cet hélicoptère ? Selon nos investigations, c’est grâce au « bonus sur signature »- bonus qu’une firme pétrolière qui veut faire des explorations verse à l’Etat- versé par la firme américaine Hunt Oil que cet hélicoptère a été acheté. Mais précise une source proche du dossier qui a requis l’anonymat, « La procédure n’a pas respecté l’orthodoxie. Les fonds n’ont jamais transité dans les comptes de l’Etat ». Elle ajoute que c’est le ministre Kassa qui a géré personnellement les choses, prétextant qu’il serait très difficile dans le système béninois, de décaisser les sous une fois dans les caisses de l’Etat. L’argent a été versé directement par Hunt Oil au vendeur, la société Agustawestland S.p.a basée à Rome et représentée par Enrico Lalia Morra. Ce que confirme le Ministre Kassa : « c’est une négociation qu’on a faite pour avoir cet appareil. On n’a pas sorti un franc des caisses de l’Etat ».
Le contrat de vente dont nous avons obtenu copie précise que le montant de l’achat d’un hélicoptère AW139 est de 11.994.275 Euros. Mais le total avec les frais liés au transport, aux publications techniques, à la formation, aux pièces de rechange et matériel de soutien au sol est chiffré à 13.946.075 Euros. Le même contrat précise les modalités de paiement à la « banca popolare di Milano ». Hunt Oil Compagny of Bénin Energy Sarl a signé le 24 août 2013, un contrat d’opération commune avec la SOBEH pour un permis d’exploitation et d’exploration sur le bloc offshore 2. Dans ce consortium, Hunt Oil détient 65%, Century 20% et SOBEH 15%. « Il s’agit d’un contrat de trois ans qui est arrivé à terme le 23 août 2016 mais le consortium n’a plus renouvelé son contrat », précise Mme Amelina. Selon une source proche du dossier qui a requis l’anonymat, « c’est le ministre Barthélemy Kassa qui a géré lui-même les négociations en dépit de l’installation au ministère d’une commission chargée de l’achat d’un hélicoptère ».

(Enquête réalisée dans le cadre du projet ; « Pour les médias plus professionnels au Bénin » de la Maison des Médias financé par OSIWA)Retour ligne automatique

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 août 2017 par Dg24h



Un géant concert demain pour célébrer les 50 ans de la SCB

15 décembre 2017 par La Rédaction
La Société des ciments du Bénin (SCB), célèbre ses 50 ans d’installation au (...)
Lire la suite

Le Festival International de Porto-Novo démarre le 6 janvier (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
L’édition 2018 du Festival International de Porto-Novo a été (...)
Lire la suite

Les syndicats suspendent leur participation aux activités du (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
Rien ne va plus entre les partenaires sociaux et le gouvernement. Les (...)
Lire la suite

Le gouvernement annonce la construction d’une cité administrative à (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable a soumis au (...)
Lire la suite

Un jeune homme sacrifié à « Kinninsi » à Zogbodomey

14 décembre 2017 par Dg24h
E. Akondé a été sacrifié au fétiche dénommé « Kinninsi » dans une maison (...)
Lire la suite

Le Capitaine Patrice Trêkpo révoqué

14 décembre 2017 par Dg24h
Le bruit des centrales syndicales n’aura pas empêché les différentes (...)
Lire la suite

02 filles victimes du trafic d’être humain rapatriées du Nigéria

13 décembre 2017 par Dg24h
T. Débora et A. Clarisse, deux jeunes filles victimes de trafic humain (...)
Lire la suite

Fin de l’anarchie dans l’industrie de la morgue au Bénin

13 décembre 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin a décidé de mettre fin à l’anarchie qui règne (...)
Lire la suite

Près de 100 t de produits saisis, Atao et sa compagne recherchés

13 décembre 2017 par Dg24h
Le député Mohamed Atao Hinnouho et sa compagne sont recherchés par la (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi demande au gouvernement d’aller jusqu’au (...)

13 décembre 2017 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi s’est prononcé sur l’affaire de faux (...)
Lire la suite

Le Procès du DG Soneb reporté au 09 janvier 2018.

12 décembre 2017 par Dg24h
Le Directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) va (...)
Lire la suite

Les capacités techniques et scientifiques des forces de l’ordre (...)

12 décembre 2017 par Dg24h
Dans le cadre du projet d’appui au renforcement de la police technique (...)
Lire la suite

Un instituteur retrouvé pendu à Parakou

12 décembre 2017 par Dg24h
Un enseignant du primaire a été retrouvé pendu selon le site (...)
Lire la suite

Des parlementaires béninois à la 11e édition en Argentine

12 décembre 2017 par Dg24h
Les députés Jean-Eudes Okoundé et Jérémie Adomahou participent à la 11e (...)
Lire la suite

La CSTB en grève de 72h dès mardi

11 décembre 2017 par Dg24h
Le Comité Confédéral National de la CSTB (Confédération Syndicale des (...)
Lire la suite

Des douaniers et convoyeurs jetés en prison à Porto-Novo

8 décembre 2017 par Dg24h
A la suite d’une enquête ouverte à la société ‘’Bénin Control’’, deux (...)
Lire la suite

Le gouvernement répond aux préoccupations des populations

8 décembre 2017 par Dg24h
Face aux multiples questions d’actualité économique, sociale et politique (...)
Lire la suite

Des ‘’grossisseurs’’ de pénis arrêtés

8 décembre 2017 par Dg24h
Quatre individus spécialisés dans l’activité illégale de grossissement de (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires