jeudi, 19 avril 2018 •

173 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Audition et suspension du Maire de Cotonou Léhady SOGLO

Raphaël EDOU clarifie et relève des irrégularités




Témoin vivant de l’audition subite par le Maire de Cotonou Léhady Vinagnon SOGLO vendredi dernier par le préfet du littoral, l’Adjoint au Maire, Chef du 8ème Arrondissement, ancien Ministre de la Décentralisation et membre du Conseil Départemental de Concertation du Littoral a décrit l’atmosphère dans laquelle s’est tenue la session extraordinaire du conseil convoquée par le Préfet Modeste TOBOULA. Des explications de ce spécialiste de la gouvernance locale, on retient que cette audition est entachée de nombreuses irrégularités.

« Ce qui s’est passé laisse trop de suspicions. Je le dis parce que j’ai été témoin. Si je ne le dis pas, je l’aurai sur ma conscience… Que celui qui sera puni n’ait pas le sentiment qu’on s’acharne contre sa personne. Il faut faire en sorte qu’il sache qu’il a commis une faute lourde avant de le sanctionner » ainsi s’exprimait le chef du 8ème Arrondissement rencontré pour recueillir son avis au sujet de l’audition du Maire de Cotonou. A l’en croire, sur les 21 membres que compte le conseil départemental du littoral, 20 n’avaient pas connaissance du questionnaire soumis au maire avant d’être à cette session : « Tout le monde s’était retrouvé dans un état de surprise et d’incompréhension. Car normalement, le préfet devrait saisir tous les conseillers qui auront l’opportunité, après examen et audition du maire, de se prononcer et de faire des recommandations sur la conduite à tenir, ce qui n’a pas été le cas », regrette-t-il. Il ajoute par ailleurs que c’est sur insistance des conseillers qu’ils ont eu droit au questionnaire lors de l’audition. Surpris et choqué par la démarche du préfet, le maire soutenu par l’ensemble du conseil départemental à l’exception du préfet, a demandé le report de la session afin de lui permettre d’exercer son droit de défense par écrit, conformément aux textes de loi. Ce qui permettra aux membres du conseil de mieux apprécier à leur juste valeur les prétendues fautes qu’auraient commises par l’autorité municipale avant de se prononcer. Mais grande a été leur surprise de constater le refus catégorique du Préfet à cette requête pourtant formulée par l’ensemble. Ce refus a créé une tension dans la salle au point où certains conseillers ont demandé au préfet de modifier l’intitulé du questionnaire pour montrer que ça n’engage pas le conseil. Raphael EDOU soutient sur la base des textes de loi partant organisation des communes en République du Bénin que c’est le conseil qui auditionne le maire et qui reçoit ses explications écrites et non le préfet à lui tout seul. Il en déduit donc que la suspension d’un maire ou d’un adjoint sans tenir compte de l’avis du conseil départemental va mettre par terre la décentralisation au Bénin : « je demande au Chef de l’Etat de veiller à cela car sur le plan international les gens nous observent », a-t-il dit.
Le ministre EDOU poursuit en ajoutant qu’il n’y a pas eu de délibération à la fin de la session puisque sur les 21 membres, 20 ont demandé un report de la session. Or, la loi exige au gouvernement d’avoir d’abord l’avis de l’organe que constitue le conseil départemental de concertation avant toute décision de suspension. Ceci, étant donné qu’il est clairement signifié que c’est l’organe qui connaît des fautes lourdes d’un Maire ou d’un adjoint. Pour conclure à ce sujet, Raphael EDOU précise que si le préfet peut auditionner à lui tout seul et suspendre un maire ou un adjoint alors tous les maires seront suspendus dans le pays.
Il convient de souligner que dans l’histoire de la décentralisation au Benin, cette décision de suspension d’un Maire élu par le peuple est une première. Pour le CA8, aucun gouvernement n’a pris cette option au regard des risques que cette mesure comporte pour la démocratie et la décentralisation. A la lumière de ses explications, on retient que le préfet Modeste TOBOULA n’a pas reçu l’avis favorable du conseil départemental avant d’envoyer son rapport au ministre de la décentralisation qui a pris la décision de suspension du Maire de Cotonou. Toutes choses qui laissent affirmer qu’il y a eu vice de procédure dans la prise de cette décision.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 juillet 2017 par Dg24h



Près de 200 millions f de pertes dans l’incendie à Dantokpa

18 avril 2018 par Dg24h
L’incendie survenu en début de semaine était l’un des points dont les (...)
Lire la suite

Le Compte rendu du Conseil des Ministres du 18 avril 2018

18 avril 2018 par Dg24h
Le gouvernement a tenu son conseil hebdomadaire des ministres ce (...)
Lire la suite

La Police intercepte un véhicule volé

18 avril 2018 par Dg24h
Un véhicule de marque Highlander, de couleur rouge et immatriculé BL (...)
Lire la suite

« Les clignotants sont à l’orange et vont passer bientôt au vert », (...)

14 avril 2018 par Dg24h
Invité sur les antennes de Océan FM, la ministre du plan et du (...)
Lire la suite

Le directeur départemental de l’Agriculture du Borgou limogé

14 avril 2018 par Dg24h
Ousmane Affo, directeur départemental de l’Agriculture, de l’élevage et (...)
Lire la suite

Patrice Talon présent au sommet des Chefs d’Etats de la (...)

14 avril 2018 par Dg24h
Son Excellence, Patrice Athanase Guillaume Talon prend part ce samedi (...)
Lire la suite

Le rapport d’activités du parlement adopté à l’unanimité

10 avril 2018 par Dg24h
Me Adrien Houngbédji s’est conformé ce mardi 10 avril 2018 aux exigences (...)
Lire la suite

Trois présidents de parlement des pays voisins à Porto-Novo

9 avril 2018 par Dg24h
lls sont au nombre de trois à fouler le sol béninois. Il s’agit des (...)
Lire la suite

La grève des magistrats passe de 5 à 3 jours

7 avril 2018 par Dg24h
Les magistrats ont sensiblement adouci le mouvement de débrayage qu’ils (...)
Lire la suite

Le Bénin passe de la finance ordinaire à celle digitale

5 avril 2018 par Dg24h
La ministre des Affaires sociales et de la microfinance, Mme Bintou (...)
Lire la suite

La commercialisation des produits phytopharmaceutiques non homologués (...)

4 avril 2018 par Dg24h
Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, Gaston (...)
Lire la suite

Le chef de l’Etat reçoit les syndicats à son retour de voyage

4 avril 2018 par Dg24h
Le président du Conseil économique et social (Ces) Joseph Tabé Gbian, à (...)
Lire la suite

Trois agents de santé tués dans un accident

1er avril 2018 par Dg24h
Trois morts et un blessé grave. C’est le bilan de l’accident qui s’est (...)
Lire la suite

La nécessité d’une loi pour assainir le milieu des religions (...)

1er avril 2018 par Dg24h
Invité sur Océan Fm David Koffi Aza a déplorer les crimes crapuleux et (...)
Lire la suite

Politiques et société civile débattent de la lutte contre la corruption (...)

1er avril 2018 par Dg24h
Lutte contre la corruption sous Talon : Avancée ou recul ? C’est le (...)
Lire la suite

Démarrage dès juin de la transformation de 09 villes

29 mars 2018 par Dg24h
Le Ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable, monsieur José (...)
Lire la suite

La DG PAC et le Commandant limogés

29 mars 2018 par Dg24h
La Directrice générale du Port autonome de Cotonou (PAC) Huguette Amélie (...)
Lire la suite

Les prix des produits pétroliers invariables pour avril

29 mars 2018 par Dg24h
Par rapport au mars, les prix des produits pétroliers resteront (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires