dimanche, 24 février 2019 •

69 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Dernière décision de la Cour constitutionnelle relative au retrait du droit de grève aux magistrats et autres secteurs de l’administration

Prisonniers, malades et autres jetés en pâture aux grévistes




Très attendue, elle est finalement tombée et favorise ou arrange les syndicats et travailleurs des secteurs qui menacent et n’acceptent pas qu’on leur retire le droit de grève. La Cour constitutionnelle, leur a donné raison en demandant simplement au Parlement de voir les conditions d’encadrement desdites grèves. Mais bien de citoyens déçus et très inquiets, craignent maintenant le pire.
Pendant des mois, et des années, toute la population a fait le constat de l’abus, de l’extrémisme de certains syndicats qui se sont opposés même au service minimum lors des grèves dans des secteurs comme la santé et la justice. Il y avait de nombreux cas de malades laissés pour compte, abandonnés dans les hôpitaux, des décès, des blocages au sujet de la situation ou du jugement de certains prisonniers, des urgences pour des dossiers au niveau du tribunal, situation sans solution ou non résolue qui a occasionné d’énormes pertes ou de graves préjudices pour des justiciables.
La Cour constitutionnelle en déclarant non conforme à la Constitution, le retrait du droit de grève aux Magistrats et autres et en demandant simplement au Parlement de songer à l’encadrement de ces grèves, a-t-elle vraiment analysé ou mesuré la portée de sa décision ? La Cour ne sait-elle pas rendue compte que c’est une nouvelle arme mise à la disposition de certains syndicats extrémistes et jusqu’au-boutistes qui vont se foutre de la situation des malades, des prisonniers et autres, et poursuivre leurs grèves répétitives ou illimitées au détriment de l’intérêt général ?
Ces prisonniers et malades pour qui les grévistes fâchés et déchainés dans leurs passions n’éprouvent souvent aucune pitié ni de peine.
Malgré les décisions antérieures de la Cour constitutionnelle qui ont retiré le droit de grève à certains travailleurs de m’administration notamment aux douaniers en 2011, beaucoup ont été surpris de constater que la même Cour décide d’accorder le droit de grève à tous. Ce que certains spécialistes du droit qualifient d’inconstance de la part de la Cour constitutionnelle qui ne pourrait permettre à ces décisions d’apporter des solutions efficaces et durables aux graves problèmes qui se posent à la nation.
Chaque Béninoise et chaque Béninois, attend maintenant de voir à quel encadrement peut recourir le Parlement et qui peut réguler les grèves pour éviter qu’elles ne compromettent les actions de développement. Et ce qui est plus préoccupant, c’est la situation des prisonniers, des justiciables et des malades dans les hôpitaux. Ce serait dangereux qu’au lieu de les protéger, qu’ils soient plutôt jetés en pâture aux syndicats spécialistes des grèves qui seraient renforcés dans leur position pour imposer leur loi et leur dictat au détriment de l’intérêt général.
Euloge R. GANDAHO/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 janvier 2018 par Dg24h


Des heures supplémentaires à la direction des impôts


23 février 2019 par Dg24h
Le directeur général adjoint des impôts, Justin Agbikossi dans une (...)
Lire la suite

L’Unamab dénonce une violation des principes d’égalité des citoyens


23 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite

Des dizaines de morts et des blessés graves ce samedi matin


23 février 2019 par Dg24h
Un grave accident s’est produit ce samedi matin à Gabaka, dans la (...)
Lire la suite

Wadagni mobilise les investisseurs norvégiens


22 février 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni effectue (...)
Lire la suite

Le fonctionnaire répondra civilement de ses actes


22 février 2019 par Dg24h
L’Etat n’est plus civilement responsable devant la justice des (...)
Lire la suite

Les juges peuvent exercer jusqu’à 65 ans


22 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite

Un homme brûlé vif à Aplahoué


22 février 2019 par Dg24h
Le corps sans vie d’un homme brûlé vif dont les circonstances ne sont pas (...)
Lire la suite

Mtn Bénin lance le programme « Mtn Sales Academy »


21 février 2019 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, MTN Bénin a lancé officiellement son (...)
Lire la suite

Les engins à deux et trois roues interdits de transporter les produits (...)


21 février 2019 par Dg24h
Au cours de la Conférence administrative départementale (CAD), de (...)
Lire la suite

Un camion d’essence occasionne 01 mort et 07 blessés


21 février 2019 par La Rédaction
L’essence frelatée communément appelée « Kpayo » continue de dicter sa loi (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance la 1ère édition du Saga à Cotonou


21 février 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Des offres de formation pour l’environnement et le développement durable (...)


21 février 2019 par Dg24h
Le Centre africain de recherche scientifique et de formation (CRES), (...)
Lire la suite

Des greffiers dans le collimateur de la justice


20 février 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

Les familles des victimes assistées


20 février 2019 par Dg24h
Suite au chavirement d’une barque sur le fleuve Niger, il y a une (...)
Lire la suite

Toboula et 8 autres inculpés en prison à Missérété


20 février 2019 par Dg24h
L’ex préfet du Littoral Modeste Toboula et 8 autres inculpés viennent (...)
Lire la suite

Toboula et Dassigli relevés de leurs fonctions relevés


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral Modeste Toboula et le ministre chargé de la (...)
Lire la suite

Modeste Toboula en garde à vue


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral a passé hier sa première nuit dans les locaux de (...)
Lire la suite

Le Conseil national d’aménagement du territoire installé


19 février 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information