mardi, 22 janvier 2019 •

78 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Préparer les 60 ans de notre Nation en devenir




(Par Roger Gbégnonvi)

​La célébration des 58 et 59 ans de notre indépendance sera modeste comparée à celle des 60 ans qui appellent déjà notre attention, parce que ce chiffre permet un meilleur bilan qui devra lui-même permettre l’élan vers un avenir à mieux construire que le passé. A partir donc de maintenant, nous avons deux ans pour un bon bilan, solide piste d’envol.
​Notre bilan en 2020 sera largement positif car rien n’était acquis au matin du 1er août 1960. Ce jour-là, un prêtre français montre à son enfant de chœur une image d’Alger et lui dit : ‘‘Regarde la belle ville que nous avons bâtie en Algérie. Et pourtant, ils nous haïssent. Vous voulez les imiter ?’’ Ce jour-là, dans telle région de notre pays, ayant appris que les Français étaient partis, nos concitoyens ont demandé si les Dahoméens aussi étaient partis. Car en 1894, c’est la France qui, ayant vaincu Abomey, a mis dans le ‘‘couloir du Dahomey’’ des peuples que rien ne destinait à vivre ensemble. Au mieux, ils s’ignoraient. Au pire, ils s’affrontaient, jouant au jeu de terreur de qui livrerait l’autre à l’esclavagiste portugais. Sous la botte française, tous connurent le sort des espèces taillables et corvéables à merci. Par quatre fois, leur maître les envoya sur ses fronts de guerre servir de chair à canon pour les Allemands, les Nazis, le Vietminh, les Fellaghas. A l’intérieur du couloir, leur vie s’usait en ‘‘effort de guerre’’, impôts arbitraires, et autres saloperies qui ont fait mentir les Lumières. Après donc la victoire du général Dodds en 1894, c’est à un pays bric-à-brac, sans conscience nationale, que le général de Gaulle fit hypocritement don d’une dite indépendance en 1960.
​‘‘Peu de pays africains, écrit Robert Cornevin en 1961, ont bénéficié d’un partage territorial aussi magnifiquement absurde que le Togo allemand et le Dahomey français.’’ Donner un sens viable à l’absurde, ce fut le défi que les Dahoméens durent relever, après avoir compris qu’ils étaient dans le couloir pour y vivre ensemble et solidaires et non pour y périr dispersés et adversaires, qu’une guerre civile pour résoudre les graves crises serait une ‘‘abomination de la désolation’’. Car c’est une absurdité abyssale que de réduire en miettes les morceaux du pays évanescent. Car on ne sort jamais d’un abîme. Aussi, avec intelligence politique, les Dahoméens transformèrent le chaos en ordre, firent des morceaux ethniques un pays cohérent, une nation à venir. Intelligence doit s’entendre ici au sens de manœuvres, habiletés, compromis, voire compromissions et trahisons (non mortelles). Eviter le pire pour entrevoir le meilleur. Le meilleur, par exemple, du baptême nouveau. ‘‘C’est le seul exemple à ma connaissance, écrit Robert Cornevin, où le nom d’un royaume vaincu ait déterminé l’appellation d’une entité territoriale cinq fois plus grande.’’ Dès lors, quoi de plus normal que tous ne s’y retrouvent pas ? Pour que tous s’y retrouvent, le Bénin advint en 1975.
​Et le Bénin existe. Plus rien ne lui arrivera d’autre que d’être consolidé, constitué en Nation pour toujours. L’Etat béninois doit avoir maintenant l’intelligence politique de mettre à la disposition du peuple béninois les instruments indispensables de son unité inaltérable et de son développement nécessaire. De toutes les mesures techniques envisageables pour cette double fin, la plus urgente, on ne le dira jamais assez, est celle du lien, du liant de l’écriture qui, seule, permet à l’homme de ‘‘lier le bois au bois’’. L’Etat béninois a deux ans pour ordonner l’écriture de toutes nos langues maternelles au nombre surfait de 62 pour que tous s’y retrouvent. L’Etat béninois a deux ans pour définir quelles sont, au maximum, les quatre langues béninoises, ordonnées nationales par décision politique, et que chaque Béninois scolarisé devra savoir lire et écrire pour être pleinement béninois de l’Atlantique au fleuve Niger. L’Etat béninois a deux ans pour préparer les 60 ans de notre Nation en devenir de façon à faire du Bénin une Nation devenue. Nous nous le devons. Nous le ferons.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 juillet 2018 par Dg24h


Le Bénin organise dès février Wiki Loves Africa 2019


22 janvier 2019 par Dg24h
Du 1er février au 1er mars 2019, le Bénin organisera pour la première (...)
Lire la suite

José Tonato annonce le démarrage imminent des travaux


21 janvier 2019 par Dg24h
Les travaux du projet de construction et de modernisation de 35 marchés (...)
Lire la suite

La 10ème édition se tient les 8 et 9 février à Marrakech


21 janvier 2019 par Dg24h
Le Centre Marocain des Etudes Stratégiques (CMES) organise en (...)
Lire la suite

Grande mobilisation de la jeunesse PRD à Akpro-Missérété


21 janvier 2019 par Dg24h
La messe politique dans la 20ème circonscription électorale a été dite à (...)
Lire la suite

Edition de l’Agenda 2019 : l’Ambassade du Bénin en France à la page (...)


21 janvier 2019 par Dg24h
Les exemplaires de l’Agenda 2019 de l’Ambassade du Bénin en France sont (...)
Lire la suite

Le Festival international du film de Fès se tient du 12 au 16 février (...)


20 janvier 2019 par Dg24h
Le Maroc s’apprête à célébrer le Festival international du film de Fès, du (...)
Lire la suite

Plus d’obstacles pour la constructIon de la route Djougou-Péhunco-Kérou-Bani


19 janvier 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald WADAGNI et le (...)
Lire la suite

La session prorogée jusqu’au 31 janvier 2019


19 janvier 2019 par Dg24h
Ce vendredi 18 janvier 2019 marque le 20ème jour du procès relatif au (...)
Lire la suite

Un présumé Jésus-Christ aux mains de la justice à Cotonou


18 janvier 2019 par Dg24h
Se faisant passer pour Jésus-Christ, un individu après avoir escroqué (...)
Lire la suite

Plusieurs produits déclarés impropres à la consommation


17 janvier 2019 par Dg24h
Suite aux manquements observés en matière d’hygiène et de salubrité, le (...)
Lire la suite

« Le montant total dû ne dépasse pas 15 milliards FCFA » (Guy (...)


17 janvier 2019 par Dg24h
Le 18è jour du procès ICC-Services a débuté ce mercredi 16 janvier 2019, (...)
Lire la suite

Des professeurs honoraires déchargés au Ceg1 d’Avrankou


16 janvier 2019 par Dg24h
Sur instruction du directeur départemental des enseignements (...)
Lire la suite

Renforcer la collaboration entre la Cour constitutionnelle et le (...)


16 janvier 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

La loi portant code pétrolier au Bénin en étude


16 janvier 2019 par Dg24h
Le Bénin est en passe d’avoir un code pétrolier. Avec la volonté du (...)
Lire la suite

Les oeuvres de l’artiste Sébastien Boko en exposition à l’Institut (...)


16 janvier 2019 par La Rédaction
L’artiste sculpteur Sébastien Boko et ses oeuvres sont sous les feux de (...)
Lire la suite

Deux accords de prêt pour 17 milliards FCFA


14 janvier 2019 par Dg24h
Réunis en plénière en fin de semaine écoulée, les députés ont autorisé le (...)
Lire la suite

Dada Sagbadjou Glélé intronisé comme nouveau roi d’Abomey


14 janvier 2019 par Dg24h
Le royaume d’Abomey a un nouveau roi depuis ce samedi 12 janvier 2019. (...)
Lire la suite

Le maire Charlemagne Honfo distingué


14 janvier 2019 par Dg24h
Le prix Kwamé Nkrumah a été décerné vendredi dernier au maire de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information