vendredi, 20 avril 2018 •

59 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Pourquoi Talon a tout à faire




(Par Roger Gbégnonvi)

​‘‘Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi’’ (Mat. 5/11). A L’aune de cette 9ème Béatitude, et mutatis mutandis, on peut considérer que Talon et son équipe sont servis.
​Certes, il y a du mieux dans la distribution de l’énergie électrique. Dans une ville à 40 kms de Cotonou, on est souvent à trois jours et trois nuits d’affilée sans même une baisse de tension. Puis, soudain, l’instant fatal. Et l’on pense, sans s’arracher les cheveux : ‘‘Tiens, ça leur arrive encore !’’ Parfois, on n’a pas fini de le penser que le courant est déjà rétabli. Il y a du mieux. Mais combien de Béninois apprécient ce mieux ? La minorité abonnée à la SBEE. La multitude reste abonnée à ‘‘la lampe au beurre clair’’ de Senghor, sans aucune idée de la belle évolution que lui offrirait l’introduction de l’électricité dans sa vie domestique. Aussi longtemps donc qu’il n’aura pas électrifié tous les villages du Bénin, Talon aura tout à faire.
​Certes, on peut aller désormais d’une ville à l’autre en taxi, sans policier ou gendarme en train d’arnaquer les taximen. Ceux-ci, forts de ce progrès de la civilisation, ont tôt fait de renouer avec la surcharge au mépris des passagers. Mais ils savent que leur faute n’a plus la caution frauduleuse de l’Etat à travers ses agents dûment habillés. On apprend de même que des citoyens haut perchés, que l’on croyait au-dessus de tout soupçon, sont appelés à répondre de malversations cachées. Du baume au cœur du citoyen lambda rêvant d’égalité et de justice. Mais peur panique dans les rangs des fonctionnaires et des hommes d’affaires, qui se sentent, en leur for intérieur, coupables d’enrichissement illicite. Les adorateurs du python royal sont effrayés chaque fois que le chat jette sur leur vodou son regard impie de bouffeur de ce reptile. On souhaite donc la fin brutale de Talon pour ne pas avoir à rendre des comptes. ‘‘Il ne peut pas diriger le pays en s’intéressant à ces détails. C’est n’importe quoi !’’ Aussi longtemps donc qu’il n’aura pas éliminé ‘‘ces détails’’, Talon aura tout à faire.
​Certes, devenir aujourd’hui ministre n’apparaît plus comme une adhésion au club des brigands en col blanc, pilleurs infatigables du pays. Naguère, la présidente de l’organe étatique de moralisation de la vie publique reconnaissait, face aux caméras de la télévision, que telle équipe gouvernementale était corrompue à 95%. Aujourd’hui, les ONG de lutte contre la corruption se taisent, acquises à l’idée qu’il existe désormais comme une volonté politique de lutte contre la corruption. Brève accalmie ? Ruse ? Se passe-t-il des choses derrière les rideaux ? Angoissantes questions. Aussi longtemps donc qu’on hésitera à donner le bon Dieu aux membres de son équipe, même après confession, Talon aura tout à faire.
​Certes, le Gouvernement de la République tient aujourd’hui à ce que soit sain le pain de blé abondamment consommé par les populations. Naguère, il blackboula le directeur de l’alimentation prêt à dénoncer les commerçants qui font entrer dans la panification tel produit nocif pour la santé des hommes et des animaux. Caquet rabattu parce que, derrière de nombreuses boulangeries fautives, se tiennent des membres de l’Exécutif ou du Législatif, ou leurs amis, avec une sorte de droit coutumier de s’enrichir en empoissonnant à petits coups les populations. Ce droit de s’enrichir de la mort lente des pauvres a-t-il disparu alors que n’ont pas disparu les boulangers empoisonneurs ? Aussi longtemps donc qu’il ne pourra pas répondre de façon rassurante à cette question, Talon aura tout à faire.
​Certes, il existe aujourd’hui au Bénin comme un élan vers le bien. Mais son porteur attise un soupçon haineux, car il détiendrait une fortune, alors que la béninoiserie ambiante, bête et méchante, promeut l’infortune tous azimuts, quitte à chérir l’enrichissement illicite. S’il veut donc qu’advienne au Bénin le temps de l’élévation du mental, Talon a tout à faire.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 novembre 2017 par Dg24h



Patrice Talon deux ans plus tard

7 avril 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​S’il nous avait dit, pendant la campagne (...)
Lire la suite

Le radicalisme et l’extrémisme syndical font perdurer les grèves au (...)

19 mars 2018 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO Les Béninois ont raison d’espérer ou de croire que la (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 44

15 mars 2018 par Dg24h
Je ne sais plus exactement d’où nous revenions. Mais ce soir-là, nous (...)
Lire la suite

La grève des syndicats et les conséquences fâcheuses d’un blocage du (...)

27 février 2018 par Dg24h
Déception et amertume. Cela se lit désormais dans le visage de chaque (...)
Lire la suite

Brève histoire de la mort au Bénin

17 février 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le 7 février 2018, le Chef de l’Etat a rapporté (...)
Lire la suite

Ce saint qui nous visitait !

12 février 2018 par Dg24h
Nous nous exclamions au début du mois de février 1993 où la venue pour la (...)
Lire la suite

Introspection négro-béninoise

20 janvier 2018 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ ‘‘Allons, de noms de gloire je veux couvrir vos (...)
Lire la suite

Ainsi, couci-couça, d’une année à l‘autre

30 décembre 2017 par Dg24h
​De noël à la saint-sylvestre, sourires, souhaits, cérémonies. Et il est (...)
Lire la suite

Editorial :Indifférence ou Résignation ?

23 décembre 2017 par Dg24h
L’indifférence : C’est le thème fort évocateur que nous suggère ce temps de (...)
Lire la suite

Nègres aux enchères et crocodiles en larmes

25 novembre 2017 par Dg24h
​Une télévision étasunienne très regardée a montré en novembre 2017 un (...)
Lire la suite

Les Noirs vendus comme esclaves en Lybie : l’Europe n’est pas (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Humains, des hommes vendus comme du bétail sur un marché nocturne. On se (...)
Lire la suite

Le syndrome de la chauve-souris. Réponse à la chronique de Roger (...)

18 novembre 2017 par Dg24h
Pourquoi Esprit Divin et non Esprit Vodou ? https://www.24haubenin.info
Lire la suite

Pour que soit prospère le Bénin demain

4 novembre 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ Nos évêques aussi se sont émus de la pauvreté et (...)
Lire la suite

LE RAVIP Vu en bien ou en mal par des Béninois

1er novembre 2017 par Dg24h
Le Recensement Initial Administratif à Vocation d’Identification de la (...)
Lire la suite

Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862, 918 milliards (...)

1er novembre 2017 par Dg24h
Le budget de l’État exercice 2018 s’élève à 1862,918 milliards de francs (...)
Lire la suite

Riches et pauvres, tous concernés par le changement climatique

13 octobre 2017 par Dg24h
De Miami à Porto Rico, en passant par La Barbade et La Havane, les (...)
Lire la suite

L’inoxydable Talon

9 octobre 2017 par Dg24h
Au Pavillon Vendôme à Paris , Patrice Talon a brisé la glace du (...)
Lire la suite

Des soutiens au Président Patrice Talon au déchainement des (...)

9 octobre 2017 par Dg24h
Après le rejet par les députés de l’Assemblée nationale du Bénin, du projet (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires