jeudi, 17 août 2017 •

95 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Actualité politique

Patrice Talon tient toujours à réviser la constitution




Le projet de révision de la constitution n’est pas rangé aux calendes grecques. Le chef de l’État y tient toujours.
Dans un entretien accordé à Financial Afrik, le 22 mai 2017, en Inde, où il a participé aux 52èmes Assemblées annuelles du groupe de la BAD, le président Patrice Talon a réaffirmé la nécessité de modifier la loi fondamentale pour reformer le modèle politique du pays.

Après l’échec de son projet de révision de la constitution au parlement, le chef de l’Etat ne s’avoue pas vaincu.
Le 04 mars dernier, 23 députés sur 83 ont bloqué la recevabilité du projet de révision constitutionnelle de Patrice Talon.
Or, il fallait le ’’oui’’ de 60 élus du peuple pour accepter l’examen du projet.
Le président de la République ne cache pas sa déception. ’’Malheureusement, j’ai eu 60 députés, et le projet de révision n’a même pas été examiné. Ça n’a même pas été lu du tout’’, se désole Patrice Talon qui dénonce ’’un blocage politique’’.
Selon lui, l’opposition n’a pas cherché à regarder ce qui est proposé. ’’Il ne fallait pas que ça marche, il ne fallait pas que j’ai ce succès (...)", regrette l’homme de la Rupture et du Nouveau départ.
Malgré cette première défaite, celui qui se présente comme un compétiteur-né n’est pas prêt d’abandonner la lutte. ’’J’attends donc d’avoir une opportunité plus affirmée, des conditions les plus indiquées pour éventuellement reprendre cette bataille parce que la révision de la constitution m’est indispensable pour réformer notre modèle politique’’, confie-t-il.

Le ’’compétiteur-né’’ veut reprendre la bataille

Le chef de l’État ne cache pas les raisons de son optimisme dans cette « bataille ».
’’ Notre constitution a fait son temps, et elle contient beaucoup d’avatars’’, rappelle-t-il. Et le président Talon ne manque pas d’arguments : ’’Je vais donner un exemple très simple. Vous avez une constitution qui consacre l’impunité. Au Bénin, il n’y a aucun moyen d’enquêter, ou de savoir ce qu’a fait un ministre pendant qu’il a été en fonction. Encore moins de le juger. Vous avez été ministre il y a 10 ans, il y a 20 ans, vous n’êtes plus ministre, personne ne sait ce vous avez fait. Même si la chose est flagrante et tout le monde voit que vous avez agit contrairement à la bonne gestion, à la bonne règle, des choses répréhensibles et reprochables, il n’est même pas possible de vous questionner là-dessus, parce qu’il faut d’abord un double vote parlementaire. Il faut que le parlement autorise l’instruction, à 2/3 minimum. Après cette étape, même s’il y a une enquête qui prouve que vous avez été coupable de quelque-chose, il faut encore un deuxième vote parlementaire au 2/3 toujours pour que vous puissiez être poursuivis maintenant.
Autant de choses qui font que jamais au Bénin, on ne peut demander des comptes à un ancien gouvernant. C’est des choses qui ne sont pas du tout favorables à la bonne évolution d’un pays, parce que l’Afrique a besoin d’améliorer sa gouvernance".
Pour conclure, Patrice Talon ajoute : ’’Et ne serait-ce que pour ça, il fallait impérativement réviser la constitution’’.
Pour le moment, les citoyens se demandent si le chef de l’État va réintroduire un nouveau projet de loi ou bien s’il va s’appuyer sur sa nouvelle majorité parlementaire pour faire voter une proposition de loi sur le sujet.

Dossou MIALO

 

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 mai 2017 par Dg24h



Des archivistes de l’Afrique centrale en formation à l’EPA

16 août 2017 par Dg24h
Dix archivistes des administrations publiques du Burundi, de la (...)
Lire la suite

Valentin Houdé affirme son soutien au régime Talon

16 août 2017 par Dg24h
L’ancien soutien du candidat Sébastien Ajavon lors de l’élection (...)
Lire la suite

« Le Bénin en route » sur les fonds baptismaux le 19 août (...)

16 août 2017 par La Rédaction
La coalition de soutien aux actions du gouvernement de la Rupture « Le (...)
Lire la suite

L’Etat lance le recrutement de 167 APE

11 août 2017 par Dg24h
167 agents permanents de l’Etat seront recrutés au profit du ministère (...)
Lire la suite

L’aile Bruno Amoussou tient son congrès malgré tout

11 août 2017 par Dg24h
Le Parti social-démocrate (PSD) a tenu ce vendredi 11 Août 2017 à la (...)
Lire la suite

La 2ème mandature du Parlement des jeunes sera installée le 1er (...)

10 août 2017 par La Rédaction
Le Parlement des Jeunes du Bénin (PJB), 2ème mandature, sera (...)
Lire la suite

Une délégation béninoise en Suisse pour la fête du 1er août

27 juillet 2017 par Dg24h
Dans le but de renforcer la coopération et de développer les liens (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi loue les mérites de Talon à Parakou

25 juillet 2017 par Dg24h
En réponse à certains hommes politiques qui critiquent la gouvernance (...)
Lire la suite

Les FCBE échangent avec leurs militants du Zou

24 juillet 2017 par Dg24h
Les militants et sympathisants des Forces cauris pour un Bénin émergent (...)
Lire la suite

Charles TOKO : "Moi je fais partie des premiers qui ont manipulé l’AKM. (...)

19 juillet 2017 par Nouvel auteur
Ok, je comprends votre obsession pour la guerre. C’est pour cela tous (...)
Lire la suite

Les députés font des recommandations sur le Budget de l’Etat (...)

18 juillet 2017 par Dg24h
« Accorder une attention particulière au problème de chômage des jeunes (...)
Lire la suite

Yayi et Zinsou convoitent la présidence de l’Assemblée

18 juillet 2017 par Dg24h
Les acteurs politiques se préparent activement pour les prochaines (...)
Lire la suite

Patrice Talon, l’invisible président aux actions visibles

11 juillet 2017 par Dg24h
Les citoyens béninois étaient, depuis des décennies, habitués à la (...)
Lire la suite

Ministres et députés en tournée dans le Mono

10 juillet 2017 par Dg24h
Les ministres Oswald Homéky du sport, José Tonato du cadre de vie, (...)
Lire la suite

Le successeur de Sévérin Adjovi sera connu ce 14 juillet

10 juillet 2017 par Dg24h
Après la destitution de Séverin Adjovi lors du vote de défiance qui a eu (...)
Lire la suite

Le vote de défiance de Séverin Adjovi fixé au 30 juin

27 juin 2017 par Dg24h
Le préfet de l’Atlantique vient de se substituer au maire de Ouidah pour (...)
Lire la suite

Bientôt une loi contre l’utilisation du sachet plastique au (...)

27 juin 2017 par Dg24h
Le complexe hôtelier JECO-Hôtel de Dassa-Zounmè servira de cadre du (...)
Lire la suite

Le Réseau des parlementaires pour la paix sera installé lundi

24 juin 2017 par Dg24h
La cérémonie de lancement officiel des activités du réseau des (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires