dimanche, 20 janvier 2019 •

179 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Cité du Vatican

Patrice Talon satisfait de sa visite au Pape François




Le Président de la République Son Excellence Patrice Talon a été reçu en audience ce vendredi 18 mai 2018 par le pape François au Vatican. Les deux personnalités ont échangé à huis clos durant une vingtaine de minutes. Le Président de la République s’est ensuite rendu à la « radio Vatican » où il a été reçu par le père Jean Pierre Bodjoko au cours d’une émission dans laquelle il a abordé divers sujets.
Le chef de l’Etat se dit satisfait de cette rencontre avec le pape. « J’ai eu le privilège de rencontrer le pape en tant que président de la République du Bénin et en tant que chrétien. J’ai eu le grand plaisir de découvrir la richesse du Vatican, la grandeur et la beauté des lieux. La grandeur de l’homme », avoue-t-il. Il a été question pour lui de faire part de l’accord cadre entre le Bénin et le Vatican. Pour le chef de l’Etat, « L’accord cadre a été signé depuis deux ans. Il reste à ce que l’accord entre en vigueur ». Selon Patrice Talon, ce sera chose faite. Il confie que l’entretien s’est très bien passé avec le souverain pontife. « C’est vrai que j’ai eu le cœur battant. On n’a jamais espéré en tant que chrétien baptisé de rencontrer le pape un jour. C’est un grand jour pour moi, pour ma foi. Un jour de grâce », a-t-il avoué. « La visite s’est bien passée et nos échanges se sont passées dans une grande convivialité », a confié Patrice Talon. « Nous avons parlé religion, nous avons parlé politique, nous avons parlé philosophie. Il nous a encouragés dans les réformes. Vous savez bien, le pape c’est un grand réformateur », a ajouté le chef de l’Etat.
Cette visite se tient à l’occasion de la commémoration des dix ans de décès du Cardinal Emérite Bernardin Gantin. Ce qui réconforte le chef de l’Etat. « La visite se tient fort heureusement dans ce moment, où on fête le dixième anniversaire de la mort du Cardinal Gantin. Cette date a été choisie par le Vatican. Je ne sais pas si ça dessert mais c’est une fierté pour nous qu’on célèbre un digne fils du Bénin. C’est une fierté d’avoir cet homme qui a servi le Bénin et qui a servi beaucoup de pays dignement », a affirmé Patrice Talon.

« J’ai le devoir de protéger tous les courants religieux »
Sur la question des religions et de la situation au Bénin, Patrice Talon explique que « nous avons trois grandes religions au Bénin et nous avons tous l’esprit chrétien ». A la question de savoir la situation avec l’église inventée qui sème la confusion avec les attributs de l’église catholique, le chef de l’Etat dira que « en tant que chrétien catholique, je peux déplorer l’évolution des églises qui peut entraîner certaines confusions ». Néanmoins, M. Talon confirme que « en tant que président de la République, j’ai le devoir de protéger tous les courants religieux, toutes les confessions et j’essaie de satisfaire cette mission en faisant abstraction de mes propres intérêts, d’appartenance à une religion. Ce n’est pas facile mais nous agissons pour éviter les conflits, les affrontements de sorte que chacun puisse vivre sa foi sans empêcher l’autre ». Et d’ajouter : « Je ne sais pas s’il faut l’appeler un schisme de l’Eglise catholique béninoise. Ce sont des choses qui proviennent de l’histoire des religions. C’est peut-être déplorable quand on est soi-même concerné. Mais c’est l’histoire du monde, c’est l’histoire de l’humanité. Notre rôle est de veiller à ce que ça n’entraîne pas des affrontements ». Avouant sa foi catholique, alors que une autre « religion » le réclame comme étant son fils, le président de la République avoue : « Je veux bien être fils de tous les courants religieux, toutes les pensées religieuses y compris même celles qui font des compétitions ». « Je suis né catholique, je vis ma foi et je suis pratiquant », a réaffirmé le président de la République. « Il se fait que je suis président de la République, de tous les Béninois et certains ont cru en mon programme, ils ont voté pour moi, ils ont foi à ce que ça change et si chaque Béninois peut se reconnaître en moi puisque moi je me reconnais en eux », fait-t-il remarqué.
Réformes et politique
Le chef de l’Etat a abordé d’autres questions relatives à la gestion du pays, la politique, les conflits d’intérêt. Concernant les marches de soutien qui ont repris à grand bruit, Patrice Talon dira : « J’ai souhaité faire une révision constitutionnelle pour instaurer ce souhait pour que la rue ne soit pas instrumentalisée au profit du président pour sa gloire, sa louage.
La réforme n’est pas passée, mais je reste dans la même dynamique. Je pense que ça n’apporte rien au développement ». Cette réforme n’étant pas passée, Patrice Talon pense qu’on ne peut pas empêcher les gens de manifester leur gloire puisque cela n’est inscrit dans aucun texte de ne pas le faire. « Je suis dans la même dynamique d’éviter le culte de la personnalité. Mais puisqu’aucun texte ne l’interdit, rien ne l’empêche désormais », a-t-il souligné. Pour ce qui concerne le mandat unique, le chef de l’Etat rappelle que c’est une conviction personnelle après avoir observé longtemps la situation du pays. « Je n’ai pas souhaité le mandat unique pour imiter Mandela. Mais j’ai estimé, en observant la vie politique de mon pays, l’état de développement de mon pays, de la gouvernance, la nécessité d’opérer les réformes difficiles voire impopulaires », fait-il comprendre. « C’est tout cela qui a motivé ce choix et j’ai proposé aux Béninois d’instaurer le mandat unique pour débarrasser le gouvernant de toute tentation de populisme ». Patrice Talon pense que « quand on est dans la gouvernance et on vise un second mandat, tous les paramètres de décision sont fonction de cela. Et souvent, ce n’est pas de nature à performer ».
Plusieurs autres questions sur la gouvernance après deux ans de gestion n’ont pas laissé Patrice Talon indifférent. Il garde espoir que le Bénin changera. Pour lui, les choses avancent.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 mai 2018 par Dg24h


Le gouvernement gagne le pari à Glazoué


20 janvier 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’eau et des mines, Samou Séidou ADAMBI a procédé à la (...)
Lire la suite

L’ISMA tient le grand rendez-vous du cinéma


19 janvier 2019 par La Rédaction
Le Festival international de court-métrage des écoles de cinéma (FICMEC) (...)
Lire la suite

Kinnou Kparou bénéficie de deux adductions d’eau villageoise


19 janvier 2019 par La Rédaction
Les populations de Kinnou Kparou dans la commune de Tchaourou jubilent (...)
Lire la suite

Les souscriptions autorisées à l’école de Klogbomè à Adjohoun


18 janvier 2019 par Dg24h
Le ministre des enseignements maternel et primaire, Salimane Karimou à (...)
Lire la suite

Komi Koutché en liberté conditionnelle


18 janvier 2019 par Dg24h
L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)
Lire la suite

La centrale thermique de Porto-Novo réhabilitée


17 janvier 2019 par La Rédaction
Le ministre de l’Energie Dona Jean-Claude Houssou est allé constater (...)
Lire la suite

Le fichier électoral officiellement remis à la Cena


16 janvier 2019 par Dg24h
Après son installation le 02 juillet 2018 par la Cour constitutionnelle, le
Lire la suite

Mme Lawson entre état d’âme et vérité absolue


16 janvier 2019 par Dg24h
L’audience relative à la structure illégale de placement d’argent (...)
Lire la suite

Bientôt un nouvel échangeur au carrefour Cica Toyota


15 janvier 2019 par La Rédaction
Un nouvel échangeur sera bientôt construit au carrefour Cica Toyota, (...)
Lire la suite

14 conseillers communaux sur 24 disent non


15 janvier 2019 par Dg24h
Quatorze conseillers sur vingt quatre ont rejeté trois principaux (...)
Lire la suite

Plus de 1200 masques vodouns à la clôture de la 3ème édition


15 janvier 2019 par Dg24h
La 3ème édition du Festival international de Porto-Novo (Fip) s’est (...)
Lire la suite

Le recensement national des artisans lancé à Abomey


12 janvier 2019 par Dg24h
Une délégation conduite par le ministre en charge de l’Artisanat était ce (...)
Lire la suite

Les vacataires en grève à Cobly


9 janvier 2019 par Dg24h
Grogne dans l’enseignement à Cobly. Ce mercredi 09 janvier 2019, les (...)
Lire la suite

Le Bénin adhère au forum mondial de la cyber sécurité


9 janvier 2019 par Dg24h
Le gouvernement réunis en Conseil des ministres, ce mercredi 09 janvier (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des ministres du 09 janvier 2019


9 janvier 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce 09 (...)
Lire la suite

Patrice Talon prêt à relever les prochains défis


8 janvier 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat, Patrice Talon a sacrifié, ce mardi 08 janvier 2019, à (...)
Lire la suite

65 agents d’enquêtes et de poursuites en formation


8 janvier 2019 par Dg24h
Une formation se déroule du 7 au 25 janvier Cotonou au profit des (...)
Lire la suite

Patrice Talon présente ses voeux aux institutions de la République


8 janvier 2019 par Dg24h
Le président de la Républque, Son Excellence Patrice Talon va procéder, (...)
Lire la suite

Sondage



ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information