mercredi, 20 mars 2019 •

250 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Actualité politique

« Patrice Talon ne fait pas du folklore », soutient Michel C. Sogbossi




Ancien ministre de Yayi Boni, ancien secrétaire de l’alliance FDU, Michel Comlan Sogbossi était l’invité de l’émission Zone franche de Canal 3, ce dimanche. Il a fait le tour de l’actualité nationale, tout en mettant l’accent sur sa nouvelle destination politique.

Démissionnaire de l’alliance FDU, Michel Sogbossi ne semble pas resté à la touche. Le politique s’est redoré d’un nouveau blason. Mais son départ de l’alliance créée en 2015, n’est pour lui qu’une libération. « Quand j’ai fait mon bilan, j’ai vu que je ne pourrai plus continuer dans cette alliance. C’est alors j’ai déposé ma démission », affirme l’ancien ministre. Il confie par ailleurs qu’il s’agit d’une conviction personnelle qui l’incite à partir. Il reste confiant qu’il s’agit d’un bon choix que ses militants ont d’ailleurs salué. Michel Sogbossi déclare : « j’ai appris à connaître beaucoup de choses en politique, j’ai appris à connaître les hommes ». C’est après avoir fait le point sur les trois années de participation à l’alliance, « que j’ai choisi de prendre mon destin en main. Je l’ai fait en toute responsabilité ». Son départ de l’alliance FDU n’est pas la fin de sa carrière politique puisqu’il avoue : « J’ai quitté l’alliance FDU mais je ne quitte pas la mouvance ». Pour cela, il met le cap sur une autre alliance proche du gouvernement. « Je suis membre de l’Union fait la Nation. Le jour où je déposais ma démission, c’est ce jour là même que j’ai fait mon adhésion à l’Union fait la nation », confirme-t-il. Cette adhésion semble naître de sa proximité avec l’UN. « J’ai vu un peu comment ça se passe. J’ai vu comment, ils délibèrent et je pense que je ne me suis pas trompé ».

Sujets d’actualité

Déjà engagé dans la mouvance, l’ancien ministre de Boni Yayi ne voit pas d’un bon œil les dernières sorties de son ancien leader. Il l’invite à se reposer et laisser les autres faire la politique. Pour Michel Sogbossi, la sortie de Djeffa ne l’émeut pas. Il pense que l’opposition est dans son rôle puisque cela participe de l’animation de la vie publique. « Ce n’est pas un événement particulier. Ce n’est que dans le cours normal des choses ». Il estime que les politiciens doivent faire les choses autrement, faire la politique sans mentir. « Qu’est ce que Yayi Boni veut encore prouver au peuple béninois qu’il n’a pas fait sur dix ans. Nous devons faire l’effort d’éviter que les problèmes personnels deviennent les problèmes du pays », se désole-t-il. L’ancien ministre de l’agriculture estime que « nous devons travailler à ce que notre pays se porte bien. Si quelqu’un est là, nous devons l’aider à aller au bout. Même s’il pense que le président doit tenir compte de tout ce que disent les opposants, la déclaration de Djeffa pour lui n’est rien de spécial. « S’ils vont se retrouver après, je leur conseille de mettre certaines personnes sous le paillasson », conseille-t-il. Bien qu’il révèle que « les Béninois sont très forts dans ces regroupements, même si on ne s’entend pas pour montrer ce qu’ils savent››, M. Sogbossi invite au travail pour accompagner le président Talon car dit-il le Bénin est un. Se prétendant de la mouvance présidentielle, Michel Sogbossi ne partage pas les dernières déclarations du député Dakpè Sossou. « Une déclaration comme celle de Dakpè Sossou, si cela avait été débattu au bureau du FDU, je ne crois pas que cela ait l’assentiment des membres », affirme-t-il. Il soutient que le député a voulu animer la galerie. « Pour moi, c’est un non événement. Si on est à un niveau de responsabilité, il faut s’abstenir de dire un certain nombre de choses. Nous devons continuer à travailler et non faire des déclarations de tout vent. Il faut que nous prenions acte du passé », conseille-t-il.

La gouvernance

« Je suis heureux de voir au moins 60 députés autour de Talon pour que ses propositions de lois passent », dira Sogbossi. Pour lui, cela permettra au chef de l’Etat de travailler comme cela se doit. Abordant la question des élections, il confirme que les élections se tiendront en 2019 à moins qu’il y ait un cas de force majeure. « Mais nous ne souhaitons pas qu’il y ait de force majeure », implore-t-il. Bien qu’il n’approuve pas la loi qui avait dit que chaque année, il faut actualiser la LEPI, il garde confiance que les textes seront respectés. Entre autres actions du gouvernement, Michel Sogbossi aborde la question du RAVIP. « En bon citoyen, il ne faut pas rester en marge de cette réforme. », incite-t-il. « Comment vous pouvez être dans un pays et on ne peut pas vous connaître. C’est bon que vous soyez Béninois et on vous connaisse. J’ai suivi le bilan partiel et on est à 93 %, c’est bien et j’encourage le reste à se faire enrôler ». L’autre chose qui réjouit l’ancien ministre est la réforme du système partisan qui vient à point nommé car « ce n’est pas normal que dans un pays comme le Bénin, on continue d’avoir des partis sur papier. Nous devons aller à ces regroupements ». Il ajoute qu’il est important que les gens travaillent désormais sur l’idéologie du parti, la conviction des militants et la valeur du parti. La question de la lutte contre la corruption reste un défi et tout le monde doit accompagner le chef de l’Etat. « C’est pour la première fois qu’un président a décidé de frapper quand ça ne va pas. Il faut bannir la corruption. Que nous soyons de l’opposition ou de la mouvance, il faut soutenir la réforme », rappelle-t-il. « On doit travailler pour faire encrer dans la tête du Béninois que la chose publique, c’est pour tout le monde. Patrice Talon ne fait pas du folklore », confirme-t-il. Michel Sogbossi a mis aussi l’accent sur les nombreuses réalisations dans le secteur agricole. La performance du coton, la promotion de la filière anacarde, ananas, maïs etc, en dit long. En ce qui concerne la crise sociale, il invite aussi les syndicalistes à revenir à de meilleurs sentiments et que les enseignants reprennent le chemin de l’école. « Il faut que les enseignants acceptent le peu que le gouvernement leur offre », souhaite-t-il.

Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 avril 2018 par Dg24h


Social Watch vulgarise sa plateforme destinée aux citoyens


19 mars 2019 par Dg24h
Du 18 au 22 mars 2019, Social Watch Bénin organise dans le cadre de la (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji rencontre diverses personnalités ce mercredi


19 mars 2019 par Dg24h
Dans le cadre des échanges qui se mènent en vue de l’organisation des (...)
Lire la suite

Le diplomate onusien Ibn Chambas reçu par Djogbénou


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

Adido, première localité électrifiée et connectée


19 mars 2019 par Dg24h
Le projet d’électrification solaire photovoltaïque, un des projets phares (...)
Lire la suite

L’Upmb outille les journalistes sur les questions électorales


19 mars 2019 par Dg24h
Les journalistes sont informés de la gestion de l’information en période (...)
Lire la suite

4 matières dans 5 séries lancées au Bénin


18 mars 2019 par Dg24h
Les représentants des ministres de l’enseignement secondaire et celle du (...)
Lire la suite

’’On doit avoir une CENA indépendante des politiciens’’


17 mars 2019 par Dg24h
Processus électoral : Regard de la Cosi. Tel est le thème pour lequel le (...)
Lire la suite

Le premier moteur en marche pour vaincre le délestage


16 mars 2019 par Dg24h
Le premier moteur de la centrale thermique de Maria Gléta 2 a été (...)
Lire la suite

Les richesses culinaires du Bénin dévoilées au Maroc


16 mars 2019 par Dg24h
L’événement culinaire dénommé ‘’Rencontres Gastronomiques d’Agadir’’ qui se (...)
Lire la suite

La vérité sur le mouvement d’humeur des détenus


15 mars 2019 par Dg24h
Le Directeur Général de l’Agence Pénitentiaire du Bénin, Jiles Sédjro (...)
Lire la suite

MTN Bénin initie ”La semaine de l’Expérience Client”


15 mars 2019 par Dg24h
MTN Bénin ne cesse d’investir et d’innover. Des efforts se font au (...)
Lire la suite

Les détenus s’indignent contre la gestion du nouveau régisseur


15 mars 2019 par Dg24h
Tous les prisonniers à la prison civile de missérété refusent de regagner (...)
Lire la suite

Les propositions de loi examinées ce vendredi


14 mars 2019 par Dg24h
Les travaux dans le cadre d’une sortie de crise et d’organisation d’une (...)
Lire la suite

Les promoteurs d’hôtels et assimilés invités à se mettre en (...)


14 mars 2019 par Dg24h
Dans un communiqué en date du mercredi 13 mars 2019, le directeur (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent


14 mars 2019 par Dg24h
Après son recours contre la CENA, dénonçant le traitement de faveur fait (...)
Lire la suite

01 mort et 04 blessés graves dans un braquage à Ganougourou


14 mars 2019 par
Une attaque à main armée a eu lieu ce mercredi 13 mars 2019, sur le (...)
Lire la suite

Les marches de protestation et de soutien interdites


14 mars 2019 par
Suite aux demandes répétées de marches de protestation et de soutien (...)
Lire la suite

L’inhumation de Stan Tohon prévue pour le 30 mars


13 mars 2019 par
L’icône de la musique béninoise, Stan Tohon, sera conduit dans sa (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information