jeudi, 18 avril 2019 •

392 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Crise sociale au Bénin

Noël Chadare renvoie la balle dans le camp du gouvernement




Invité sur l’émission ’’Sans langue de bois’’ de Soleil FM ce dimanche 1er avril 2018, Noël Chadare a fait le point de la grève dans le secteur de l’éducation tout en martelant qu’aucun enseignant n’est favorable à une quelconque année blanche.
« Les enseignants n’ont rien eu du gouvernement à part le mépris, l’intimidation, l’humiliation et le saupoudrage du statut particulier », affirme le secrétaire général de la Cosi-Bénin. Il estime que le gouvernement se moque des enseignants notamment dans les négociations. Selon lui, les six arrêtés du gouvernement qui accordent 28.000 f par an n’est rien d’autre que de la moquerie. Si le gouvernement arrive à défalquer 75.000 f, 100.000 f voire 300.000 f en un mois à un enseignant et on lui accorde 28.000 f par an, il faut dire que c’est de l’anti-jeu. On a l’impression que le gouvernement ne connaît pas la valeur de l’éducation pour un pays. A l’en croire, le gouvernement est dans la diversion. Les défalcations opérées sont illégales et violent la loi sur l’exercice du droit de grève en République du Bénin. L’article 25 relatifs à la loi sur le droit de grève est violé. Aujourd’hui, les enseignants sont formels, la rétrocession est une question préjudicielle et ne constitue pas une revendication. Aussi, dira-t-il, que même si les sous illégalement défalqués étaient rétrocédés et les salaires de Mars toujours confisqués, payés, les enseignants ne sont pas prêts à retourner en classe. La raison est simple, l’objectif des grèves n’est pas relatif à la rétrocession des salaires. La motion de grève est restée intacte et la satisfaction des revendications est la condition sine qua non pour la réouverture des salles de classe. Seul le gouvernement doit décider de la fin ou non des grèves. Quand on prend les autres secteurs comme la santé et la justice, c’est la même chose. Les positions sont bien claires. Le gouvernement est bien conscient que la solution pour la reprise est la rétrocession de sous défalqués. Du côté des enseignants, c’est la satisfaction des revendications ou le gouvernement prend un engagement clair pour satisfaire aux revendications. Les enseignants exigent l’indexation des salaires et la signature de deux ou trois arrêtés. Il faut que le gouvernement engage un dialogue sincère avec les partenaires. Pour Noël Chadare, les suspensions tous azimuts ne règlent aucun problème. Le constat se fait sur le terrain. Pour lui, la grève n’est pas commanditée par quelqu’un, mais plutôt la base. Un responsable qui prend le risque de lever la motion sans l’accord de la base se verra désavoué. L’exemple est là palpable pour les cas de IMP, vacataires, CSPIB, et autres. Si la base le décide, la grève sera suspendue. D’après Noël Chadare, aucun enseignant encore moins les responsables syndicaux ne souhaitent une année blanche ou son invalidation. Selon le SG/Cosi-Bénin, la grève en cours dans l’enseignement est celle de la dignité de l’enseignant qui a longtemps été humilié, bafoué et traîné dans la boue par le gouvernement. L’invalidation d’une année selon Noël Chadare, c’est le gouvernement qui blanchit l’année et ce lorsqu’il se rend compte que ce n’est possible de la sauver.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er avril 2018 par Dg24h


Les raisons de l’interpellation du journaliste Casimir Kpédjo


18 avril 2019 par Dg24h
Arrêté dans la matinée de ce jeudi 18 avril 2018 par des agents de la (...)
Lire la suite

Le ’’Front démocratique du salut’’ est né


18 avril 2019 par Dg24h
Le ’’Front démocratique du salut’’ (Fds), c’est le nom de la nouvelle (...)
Lire la suite

R. Wadagni à propos de l’Eurobond émis sur le marché international


18 avril 2019 par Dg24h
L’économie béninoise se porte mieux, et de mieux en mieux, c’est ce qu’on (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut savoir de la politique sociale du gouvernement


17 avril 2019 par Dg24h
Au terme des trois ans de gestion du pouvoir d’Etat, le président (...)
Lire la suite

Un courant d’eau occasionne deux morts


17 avril 2019 par Dg24h
Deux personnes ont été emportées par un courant d’eau au niveau du pont (...)
Lire la suite

Les Indemnités de garde, d’astreintes et d’heures supplémentaires (...)


17 avril 2019 par Dg24h
« Garantir la continuité des soins dans les formations sanitaires (...)
Lire la suite

« Le jeudi du service public » lancé dès demain


17 avril 2019 par Dg24h
Après AskGouvBenin, la direction de la communication à la présidence de (...)
Lire la suite

Les cas disjoints de ICC-Services renvoyés à la prochaine (...)


17 avril 2019 par Dg24h
La première session criminelle de l’année 2019 à la Cour de répression des (...)
Lire la suite

ISOCEL SA révolutionne l’accès à Internet au Bénin


16 avril 2019 par Dg24h
Le Directeur général de ISOCEL SA a procédé ce mardi 16 avril au (...)
Lire la suite

ISOCEL lance la 1 ère phase de déploiement de son réseau en fibre (...)


16 avril 2019 par Dg24h
ISOCEL lance officiellement la 1ère phase de déploiement de son réseau (...)
Lire la suite

143 localités et 31 600 ménages impactés de 2016 à 2019


16 avril 2019 par Dg24h
« Fournir à chaque Béninoise et à chaque Béninois, particulier ou acteur (...)
Lire la suite

L’audience des autres accusés reprend ce jour à la CRIET


16 avril 2019 par Dg24h
Après sa suspension le vendredi 12 avril dernier, le procès des 12 (...)
Lire la suite

Les leaders du Bloc Républicain lancent les hostilités à Bohicon


15 avril 2019 par Dg24h
La machine de la campagne électorale du Bloc Républicain a été (...)
Lire la suite

Vers le reversement en ACE de certains agents


15 avril 2019 par Dg24h
Les agents sous contrat local des services sous tutelle du ministère de (...)
Lire la suite

Remise de carnets de pension aux retraités


15 avril 2019 par Dg24h
Des carnets de pension ont été remis aux agents de l’Etat admis à la (...)
Lire la suite

La révolution des jeux vidéo prend corps au Bénin


15 avril 2019 par Dg24h
Sous l’initiative de Tania Okanla, cadre à l’Agence pour le développement (...)
Lire la suite

Mathieu Adjovi allume le flambeau de l’Union Progressiste


15 avril 2019 par Dg24h
Mathieu Gbèdolo Adjovi et les ténors de l’Union Progressiste (UP) ont (...)
Lire la suite

Les étudiants donnent carte blanche à Gbadamassi et Adambi


14 avril 2019 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi et le ministre des mines, Samou Séïdou (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information