lundi, 19 novembre 2018 •

148 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Crise sociale au Bénin

Noël Chadare renvoie la balle dans le camp du gouvernement




Invité sur l’émission ’’Sans langue de bois’’ de Soleil FM ce dimanche 1er avril 2018, Noël Chadare a fait le point de la grève dans le secteur de l’éducation tout en martelant qu’aucun enseignant n’est favorable à une quelconque année blanche.
« Les enseignants n’ont rien eu du gouvernement à part le mépris, l’intimidation, l’humiliation et le saupoudrage du statut particulier », affirme le secrétaire général de la Cosi-Bénin. Il estime que le gouvernement se moque des enseignants notamment dans les négociations. Selon lui, les six arrêtés du gouvernement qui accordent 28.000 f par an n’est rien d’autre que de la moquerie. Si le gouvernement arrive à défalquer 75.000 f, 100.000 f voire 300.000 f en un mois à un enseignant et on lui accorde 28.000 f par an, il faut dire que c’est de l’anti-jeu. On a l’impression que le gouvernement ne connaît pas la valeur de l’éducation pour un pays. A l’en croire, le gouvernement est dans la diversion. Les défalcations opérées sont illégales et violent la loi sur l’exercice du droit de grève en République du Bénin. L’article 25 relatifs à la loi sur le droit de grève est violé. Aujourd’hui, les enseignants sont formels, la rétrocession est une question préjudicielle et ne constitue pas une revendication. Aussi, dira-t-il, que même si les sous illégalement défalqués étaient rétrocédés et les salaires de Mars toujours confisqués, payés, les enseignants ne sont pas prêts à retourner en classe. La raison est simple, l’objectif des grèves n’est pas relatif à la rétrocession des salaires. La motion de grève est restée intacte et la satisfaction des revendications est la condition sine qua non pour la réouverture des salles de classe. Seul le gouvernement doit décider de la fin ou non des grèves. Quand on prend les autres secteurs comme la santé et la justice, c’est la même chose. Les positions sont bien claires. Le gouvernement est bien conscient que la solution pour la reprise est la rétrocession de sous défalqués. Du côté des enseignants, c’est la satisfaction des revendications ou le gouvernement prend un engagement clair pour satisfaire aux revendications. Les enseignants exigent l’indexation des salaires et la signature de deux ou trois arrêtés. Il faut que le gouvernement engage un dialogue sincère avec les partenaires. Pour Noël Chadare, les suspensions tous azimuts ne règlent aucun problème. Le constat se fait sur le terrain. Pour lui, la grève n’est pas commanditée par quelqu’un, mais plutôt la base. Un responsable qui prend le risque de lever la motion sans l’accord de la base se verra désavoué. L’exemple est là palpable pour les cas de IMP, vacataires, CSPIB, et autres. Si la base le décide, la grève sera suspendue. D’après Noël Chadare, aucun enseignant encore moins les responsables syndicaux ne souhaitent une année blanche ou son invalidation. Selon le SG/Cosi-Bénin, la grève en cours dans l’enseignement est celle de la dignité de l’enseignant qui a longtemps été humilié, bafoué et traîné dans la boue par le gouvernement. L’invalidation d’une année selon Noël Chadare, c’est le gouvernement qui blanchit l’année et ce lorsqu’il se rend compte que ce n’est possible de la sauver.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er avril 2018 par Dg24h


Un véhicule Samu occasionne plusieurs morts


18 novembre 2018 par La Rédaction
Un accident de circulation a eu lieu, ce dimanche, dans les feux (...)
Lire la suite

20 nominés dont un prix spécial André Quenum


18 novembre 2018 par Dg24h
Célébrer deux icônes de la liberté à savoir Frédéric Bastia et Père André (...)
Lire la suite

Oswald Homeky ouvre le bal des spectacles


18 novembre 2018 par Dg24h
Le stade de l’amitié général Mathieu Kérékou a accueilli la cérémonie de (...)
Lire la suite

Patrick Jean-Baptiste Aho prend le commandement des Forces (...)


17 novembre 2018 par Dg24h
Le Contre Amiral, Patrick Jean Baptiste Aho est désormais aux commandes (...)
Lire la suite

Les spectacles programmés pour ce samedi 17 novembre


16 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de la 14ème édition biennale du Fitheb, plusieurs (...)
Lire la suite

Les Écureuils se familiarisent avec la pelouse de Bakau


16 novembre 2018 par Dg24h
Les Écureuils du Bénin à Banjul dans le cadre du match Bénin-Gambie ont (...)
Lire la suite

Fitheb 2018 démarre par une table ronde


16 novembre 2018 par Dg24h
Le directeur du Fitheb Erick-Hector Hounkpè a lancé la 14ème édition (...)
Lire la suite

La gastronomie à base de maïs au centre d’un colloque à Grand-Popo


16 novembre 2018 par Dg24h
Il se tient depuis jeudi et ce pendant deux jours, un colloque sur (...)
Lire la suite

Plus de 500 000 motos non encore immatriculées


16 novembre 2018 par Dg24h
La répression des motos non immatriculées reprend le 1er décembre (...)
Lire la suite

Sinohydro démarre les travaux d’Asphaltage à Akpakpa


15 novembre 2018 par Dg24h
Le projet Asphaltage lancé par le gouvernement béninois se poursuit. (...)
Lire la suite

Le Bénin prêt à vibrer au rythme du Fitheb 2018


15 novembre 2018 par Dg24h
La 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb (...)
Lire la suite

Trois avocats admis au barreau du Bénin


15 novembre 2018 par Dg24h
La Cour d’appel de Cotonou a abrité, ce jeudi 15 novembre 2018, la (...)
Lire la suite

Les experts de l’Ofpa en conclave à Cotonou


15 novembre 2018 par Dg24h
Le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys a (...)
Lire la suite

Joseph Djogbénou a reçu deux délégations à son cabinet


15 novembre 2018 par Dg24h
Me Bastien Salami et Dine Bouraïma, président du Consortium Touristes (...)
Lire la suite

Maxime Da Cruz et son équipe pour plus d’engagement à l’Uac


15 novembre 2018 par Dg24h
L’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre (...)
Lire la suite

Le procureur prend des dispositions idoines pour assainir le (...)


15 novembre 2018 par Dg24h
Il est résolument décider à mettre fin aux vendeurs d’illusions. Le (...)
Lire la suite

Le financement de la route Béroubouay-Malanville bouclé


14 novembre 2018 par Dg24h
Le financement du projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey, (...)
Lire la suite

La plate-forme d’information AskGouvBénin pour échanger avec les (...)


14 novembre 2018 par Dg24h
Créer un espace d’échanges interactifs entre le pouvoir exécutif et les (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information