lundi, 15 octobre 2018 •

142 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Secrétariat permanent de l’Aic

Narcisse Djègui cède sa place à Alexis Houangni




Malgré ses succès et la dynamique positive imprimée au secteur coton, qui fait la fierté de l’économie béninoise, l’Association interprofessionnelle du coton (Aic), continue d’innover. Jeudi 20 septembre 2018, l’Aic est entré dans une phase de son évolution avec l’entrée en fonction d’un nouveau Secrétaire permanent, en la personne d’Alexis Houangni.
Représentants des producteurs, cadres de l’Aic, parents et amis étaient présents jeudi 20 septembre 2018, à la cérémonie de passation de services entre les Secrétaires permanents entrant et sortant de l’Aic. Nommé en 2009, Narcisse Djègui, Secrétaire permanent sortant avait reçu pour mission un double contrat : un contrat de confiance et un contrat d’objectif. Il a rempli cette mission.« En me nommant, en décembre 2009, Monsieur le président de l’Aic, vous aviez signé avec moi (…) Le contrat d’objectif, il y est. Pour la production, tout le monde apprécie les nouveaux records de production atteints (…) Le meilleur souvenir que je garde du temps passé ensemble est la période de calvaire. Nous étions restés ici pour garder la maison. Grâce à notre détermination, grâce à la conviction que nous avions que demain sera meilleur, grâce au soutien réciproque, la reprise a été facile et nous voici aujourd’hui à des records historiques… ». Mathieu Adjovi, Président de l’Association interprofessionnelle du coton, a pour sa part, rappeléune période assez triste de l’histoire de l’institution. « A un moment donné de l’histoire de l’Aic, nous nous sommes retrouvés, le Secrétaire permanent et moi et deux autres personnes, dans un cachot, en pleine chaleur, sans savoir pourquoi nous étions là. C’est après que nous avons su que des gens nous avaient accusés d’être allés nuitamment chercher des cantines de 12 milliards dans les caisses de l’Etat, qu’on s’est partagé à titre de subvention au profit des producteurs », a-t-il déclaré. Avant de demander au Sp sortant de rester à ses côtés et tenir la main au SP entrant pour qu’après lui, ce soit la croissance, que les records enregistrés sous lui continuent.

Modernisation de la culture du coton

A la suite du président de l’Aic, Eustache Kotingan, président de l’Association nationale des égreneurs du Bénin a rassuré l’ensemble des acteurs de la filière, et prodigué des conseils aux uns autres. « Au Sp sortant, je voudrais demander de ne pas rester loin de nous. Nous avons encore besoin de ses conseils et expériences. Le SP entrant, faut-il le rappeler, n’est pas resté très loin de ce qui se fait dans le système depuis des années. Nous avons par exemple fait le programme de l’intensification du coton ensemble. Cela a été une des raisons de notre succès. Maintenant, vous avez la possibilité de mettre en pratique toutes les théories dont nous bénéficions de vous… » . Alexis Houangni, Secrétaire permanent entrant a, quant à lui, demandé la contribution et la collaboration de tous pour relever les défis qui restent. Au nombre de ces derniers, il y a l’augmentation de la production en relevant la productivité de la culture cotonnière au Bénin de façon à permettre aux acteurs, notamment, les cotonculteurs, de vivre décemment de leur activité. Il s’attèlera également à la modernisation de la culture du coton à travers une mécanisation, voire une motorisation raisonnée de la plupart des activités culturales. Pour lui, il urge aussi de travailler à valoriser en différenciant les fibres et les graines du coton béninois à travers l’amélioration de la qualité des produits.

Caracoler sur les 800 tonnes

Pour ce faire, il suggère renforcer les capacités de la recherche cotonnière béninoise de manière à lui donner les moyens de répondre efficacement aux besoins de la filière. Egalement, il a indiqué vouloir travailler ensynergie d’actions entre l’Etat et la filière d’une part, et entre les différents acteurs/familles professionnelles d’autres part. « Nul n’ignore l’importance de la production cotonnière pour l’économie de notre pays et surtout les emplois agricoles qu’elle génère. L’attente des résultats attendus de cette filière phare passe nécessairement par une Association interprofessionnelle du coton forte, efficace et efficiente. Cela ne peut se faire qu’à travers son bras opérationnel qu’est le Secrétariat permanent que j’aurai la lourde tâche de diriger. J’en appréhende à sa juste valeur le caractère important et stratégique. » Gaston Dossouhoui, ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de la pêche, a rappelé que l’Aic est un conglomérat de cadres. Pour lui, le choix du Secrétaire permanent ne se fait jamais au hasard. On confie ce poste toujours à un homme sachant le faire, sachant construire, un homme proche du système. Le ministre a, ensuite, demandé à Alexis Houangni, d’avoir la tête froide pour proposer des stratégies, afin de moderniser le système de production et d’introduire la motorisation dans notre système de production. « Cela, pour caracoler sur les 800 tonnes que nous visions et que le coton soit transformé au Bénin pour avoir un « made in Bénin », a ajouté le ministre de l’Agriculture.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

24 septembre 2018 par Dg24h


Voici les démarches à mener pour sécuriser une parcelle


20 septembre 2018 par Dg24h
Plusieurs formalités entrent désormais dans le processus d’acquisition du (...)
Lire la suite

« La corruption affaiblit la justice, interfère avec les droits de (...)


30 juillet 2018 par Dg24h
A l’heure où notre pays a engagé une transformation de son économie et (...)
Lire la suite

“ Un homme ne peut exercer le pouvoir à bon escient s’il n’est pas (...)


17 juillet 2018 par La Rédaction
Dans le cadre de ce qu’il faut désormais considérer comme un rendez-vous (...)
Lire la suite

: " Samuel Dossou-Aworêt attend la notification des deux Etats et reste (...)


21 mars 2018 par Dg24h
Dans interview accordée à Diaspora Fm 102.3 suite à la publication du (...)
Lire la suite

Le Président de Soyuz-Bénin apprécie la réélection de Vladimir (...)


19 mars 2018 par Dg24h
M. Narcisse Justin SOGLO, Président de l’Association des Anciens (...)
Lire la suite

« Avec la nouvelle loi anti-tabac, le paquet de cigarette sera un outil (...)


6 février 2018 par Dg24h
L’ONG Initiative pour l’Education et le Contrôle du Tabagisme (IECT) a (...)
Lire la suite

’’26 millions de personnes vivent avec le VIH en Afrique’’


5 décembre 2017 par Dg24h
La communauté internationale a commémoré le 1er décembre 2017, la 29e (...)
Lire la suite

« Au Togo, il faut mettre de côté la communauté internationale et trouver (...)


26 novembre 2017 par Dg24h
Journaliste et responsable Afrique de la section française de (...)
Lire la suite

L’Ami Philippe LALEYE dévoile les grandes actions de son mandat


8 septembre 2017 par Dg24h
Philippe LALEYE, est désormais le nouveau président du Lions Club (...)
Lire la suite

"Vous verrez bientôt le Président Talon tout neuf "dixit Amoussa (...)


16 juin 2017 par La Rédaction
Amoussa Rahimi est un métaphysicien béninois. Auteur du livre « Patrice (...)
Lire la suite

« Dans l’ESC, on voit le sexe, or la sexualité n’est pas que le sexe (...)


14 juin 2017 par
Démarré en 2008 au Togo, le processus de réalisation de l’Education (...)
Lire la suite

Les conseil du Dr Gouda Abdoul Akim pour éviter le virus (...)


18 mai 2017 par Dg24h
La fièvre hémorragique virale Lassa fait des victimes au Bénin depuis (...)
Lire la suite

Ce que Lionel Zinsou a dit sur RFI


8 septembre 2016 par La Rédaction
Il ne s’est pas beaucoup exprimé depuis sa défaite à la présidentielle du (...)
Lire la suite

« Talon veut rationaliser et rendre efficaces les dépenses publiques… (...)


8 septembre 2016 par Dg24h
Robert Gbian. Il ne parlait presque jamais, il parle maintenant de (...)
Lire la suite

Recherche en Science, Technologie et Innovation (STI) : L’approche de (...)


5 mai 2016 par La Rédaction
Les réformes à opérer en matière de l’innovation technologique méritent un (...)
Lire la suite

Cette formation qui s’est étendue sur deux jours a mis l’accent sur la (...)


22 août 2015 par Dg24h
“L’association Wallô en partenariat avec l’association Nanu Delali a (...)
Lire la suite

Le professeur Dissou parle du festival international sur les arts et (...)


3 juillet 2015 par Dg24h
Le brassage interculturel et la renaissance de la ville capitale au (...)
Lire la suite

La gestion de Yayi décryptée par un chercheur français


2 juillet 2015 par Dg24h
NDR : Titre modifié par votre journal INTERVIEW Richard Banégas, (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information