dimanche, 23 septembre 2018 •

116 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Journées Médias du Bénin

Modeste Toboula à cœur ouvert avec la population




Le préfet du Littoral, Modeste Toboula était avec les professionnels des médias pour discuter de l’actualité et des arrêtés préfectoraux qui nourrissent des polémiques. C’était le vendredi 4 mai 2019, à l’occasion des journées médias du Bénin.

« Le préfet du Littoral, Modeste Toboula face à la population de Cotonou ». C’est le thème choisi par les professionnels des médias pour entretenir les populations au cours des journées médias du Bénin sur les actions du préfet. Modeste Toboula a fait cas de la situation relative à l’arrêté préfectoral interdisant les manifestations des Egunguns à Cotonou. « C’est des occasions qui nous permettent d’expliquer un certain nombre de choses notamment les actes administratifs que nous prenons », explique-t-il. Pour le préfet, il ressort de ses prérogatives de prendre un certain nombre d’actes pour éviter des troubles à l’ordre public. « C’est du ressort de la police administrative. Il y a des situations de troubles qui s’observent », informe-t-il. M. Toboula souligne que des conflits naissent au quotidien entre les Egunguns et les populations. « Il y a des cas où c’est des Egunguns qui portent de coups aux citoyens, parfois c’est l’interdiction de circulation qu’ils imposent aux populations bien que leur sortie soit quadrillée par un certain nombre de règles qu’ils ont eux-mêmes établies en leur sein », explique Modeste Toboula. Parfois, ils ne s’entendent pas parce qu’il y a un clan qui autorise la sortie et l’autre refuse. Ce qui a obligé le préfet à prendre ses responsabilités. « J’ai dû prendre mes responsabilités en mettant un terme à cette situation. Dans la modernisation, il faut conserver ce qui est concevable. Il faut qu’ils respectent le dispositif réglementaire existant. Quand ils choisissent leur cadre de sortie, il faut qu’ils respectent. », martèle-t-il. Modeste Toboula pense qu’il faudra que chacun respecte un certain nombre de règles qui régissent les associations. « Aujourd’hui, le Egungun est commercialisé. La commercialisation n’est pas un problème mais ce sont les nuisances qui amènent des troubles qui sont indexées. Notre souhait est qu’ils s’entendent », souligne le préfet du Littoral. Il affirme que « c’est une mesure conservatoire. Dès qu’ils vont s’entendre, on verra comment réglementer ». Aussi ajoute-t-il, « nous voulons que nos religions endogènes soient des porteurs de notre identité culturelle. Notre culture doit être un élément de mobilisation d’énergie positive pour aller au développement. Nous sommes appelés à organiser le fonctionnement de ces cultes pour les vendre et avoir de l’argent ».

L’engagement

« J’ai été surpris par un certain nombre de comportements qui pensent maintenant que c’est une mesure de xénophobie. Si dans leur pays, ils sont rapatriés vers leur village, pourquoi le Bénin serait une poubelle des autres. Si nous voulons que notre ville soit citée dans les villes normales, il faut mettre de l’ordre », explique le préfet avec détermination. Selon lui, « la répression fait partie du mode normal de la vie ». En d’autres termes, le préfet du Littoral ne semble pas fléchit puisqu’il dira que « j’ai cet avantage de prendre des risques. Vous n’allez pas aboutir à un résultat si vous ne prenez pas des risques. Dès lors que vous prenez des décisions qui n’ont pas d’impact sur une corporation spécifique mais reste objective, il n’y a pas question d’avoir peur ». Quant aux menaces, il souligne que c’est au quotidien. « J’entends des menaces diverses. Il y a même qui m’ont dit je ne ferai pas 7 jours mais j’y suis », confie-t-il. Pour lui, « la mendicité est devenue une filière. Il y a des Béninois qui sont en connivences avec ces Nigériens où chaque soir, ils leur font des ristournes ». Pire le préfet fait savoir « qu’il y a des braqueurs qui sont parfois en complicité avec ces mendiants. Il y a des mendiants qui ont des devises sur eux en complicité avec les hors la loi ». Pour le moment, « ils sont environ 500 à être rapatriés ». Les dispositions sont mises en place selon Modeste Toboula pour que les opérations de contrôle se fassent périodiquement. « J’ai appris à lutter. Je suis habitué des antagonistes. J’ai été produit de la masse populaire », déclare le préfet. Il déplore certaines habitudes des populations qui n’incitent pas un développement. « Le problème du Béninois est que personne n’est réceptif à la sensibilisation. Il n’y a pas une décision pour laquelle, il n’y a pas de sensibilisation », affirme-t-il.
Giscard AMOUSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 mai 2018 par Dg24h



Patrice Talon sensible aux cris de cœur des populations

22 septembre 2018 par Dg24h
Le Chef de l’Etat Patrice Talon, a abrogé pour compter du lundi 24 (...)
Lire la suite

Le compte rendu de la rencontre Gouvernement-Opérateurs GSM

22 septembre 2018 par Dg24h
A l’initiative du Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du (...)
Lire la suite

Le Gouvernement suspend les nouvelles taxes sur les services (...)

22 septembre 2018 par Dg24h
Le Gouvernement annule le décret Nº 2018-341 du 25 juillet 2018 relatif (...)
Lire la suite

Le gouvernement impulse une nouvelle dynamique aux GRH

22 septembre 2018 par Dg24h
La première session ordinaire de la Conférence des Gestionnaires des (...)
Lire la suite

Le projet de mini stations au cœur des échanges à Kandi

21 septembre 2018 par Dg24h
Le préfet de l’Alibori, Moussa Mohamadou a tenu une séance d’échanges (...)
Lire la suite

Plusieurs personnalités au cabinet du Président de la cour (...)

21 septembre 2018 par La Rédaction
Ce vendredi 21 septembre 2018, plusieurs personnalités étaient au (...)
Lire la suite

Le contrôle de constitutionnalité du code électoral reporté

18 septembre 2018 par Dg24h
Le chef de l’Etat Patrice Talon, par une requête en date du 13 septembre (...)
Lire la suite

Un nouveau site web pour faciliter l’obtention des documents de (...)

18 septembre 2018 par Dg24h
La Direction de l’Emigration et de l’Immigration du Bénin vient de mettre (...)
Lire la suite

Le nouveau maire d’Aplahoué sera connu mercredi

17 septembre 2018 par Dg24h
L’attente aura duré quelques mois, mais le bout du tunnel semble de plus (...)
Lire la suite

"La Bourse du travail ne doit pas être le quartier général des (...)

16 septembre 2018 par Dg24h
Invité ce vendredi pour les causeries du club press Café Médias Plus, le (...)
Lire la suite

Message de Claudine Prudencio à l’occasion de la rentrée scolaire (...)

16 septembre 2018 par Dg24h
Message de l’honorable Claudine Afiavi PRUDENCIO, Présidente de la (...)
Lire la suite

Patrice Talon revalorise les heures de vacation des enseignants

16 septembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement du président Patrice Talon a revalorisé les heures de (...)
Lire la suite

Le RNC de Koupaki adhère au Bloc Progressiste

15 septembre 2018 par Dg24h
Le Secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Koupaki, a (...)
Lire la suite

Le gouvernement joint l’acte à la parole

13 septembre 2018 par Dg24h
Les travaux de reconstruction du pont à l’entrée de Malanville évoluent (...)
Lire la suite

60 milliards de dollars pour soutenir le développement des pays (...)

13 septembre 2018 par La Rédaction
L’ambassadeur de la Chine près le Bénin, son Excellence Peng Jingtao a (...)
Lire la suite

Un grand espoir pour les malades du Cancer et autres pathologies (...)

12 septembre 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement ont institué ce mercredi 12 septembre 2018 (...)
Lire la suite

13 milliards de francs pour accompagner l’autonomisation énergétique du (...)

12 septembre 2018 par Dg24h
L’Alliance Solaire Internationale (Asi) soutient les efforts du (...)
Lire la suite

Un pas de plus vers la restitution des œuvres culturelles du Bénin en (...)

12 septembre 2018 par Dg24h
Réuni ce mercredi 12 septembre 2018, sous la présidence du Chef de (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires