lundi, 16 juillet 2018 •

201 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conservation des corps au Bénin

Médard Koudebi dénonce des pratiques malsaines dans les morgues




Des trafics d’ossements, de parties génitales et autres organes humains, des secrétions issues des corps commercialisées et exploitées pour la restauration, pour faire des savons et parfums de chance. Voilà les genres d’activité auxquels se livrent certains agents dans les morgues au Bénin. Médard Koudebi, président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance, et Spécialiste de l’hygiène funéraire, de prévention des risques et des épidémies, a dévoilé sur Eden Tv des pratiques malsaines qui s’opèrent sur les corps dans les morgues au Bénin.
Trois agents de morgue déjà derrière les barreaux pour avoir commis des actes de trafic sur des corps à la morgue de Savè dans le département des Collines, selon Médard Koudebi, président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance. Recruté en 2012 par le gouvernement pour introduire des réformes dans le secteur, le spécialiste de l’hygiène funéraire a fait des révélations inquiétantes sur la gestion des centres mortuaires au Bénin.
« Tout détenteur de l’incinérateur de déchet biomédical doit être au minimum à 150 mètres des premières habitations. Je veux que vous me donniez le nom d’une morgue dans Cotonou où à Calavi qui est à 150 mètres des premières habitations », s’interroge Médard Koudebi, en dénonçant une autre activité de vente de secrétions (jus de cadavres) issues des corps que des soi-disant féticheurs utilisent pour faire des savons et parfums de chance ; des produits qui ont de sérieuses répercussions sur la santé des populations.
Tous ces constats, explique-t-il sont dus à l’absence de formation professionnelle des agents en service dans la plupart des centres mortuaires. Selon lui, ces derniers ont été formés sur le tas et ne maîtrisent pas grand-chose dans le domaine.
Le président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance déplore l’absence d’une loi au Bénin qui régit véritablement la procédure d’installation et les conditions de fonctionnement des morgues. Selon M. Koudebi, le Bénin aura bien de difficultés à réglementer le secteur « surtout que le cœur de mafia se trouve au parlement ».
« Quand nous prenons les quarante-cinq morgues privées en République du Bénin, il y en a une seule qui est en règle vis-à vis de l’administration. C’est celle de Covè qui a obtenu son agrément du ministre de l’Intérieur le 30 juin 2015. La totalité des 44 autres morgues exerce dans l’illégalité, empoisonne les Béninois », révèle-t-il.
Les réformes en cours dans le secteur de la santé à l’ère de la Rupture devront permettre de contrer ces pratiques illégales qui ont cours dans les morgues afin de réduire leurs conséquences sur la santé des populations.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 août 2017 par Dg24h



Marie Odile Atanasso lance l’examen au Ceg Tori Agouako

16 juillet 2018 par Dg24h
Démarrée ce lundi 16 juillet 2018, sur toute l’étendue du territoire (...)
Lire la suite

La route Bénin-Niger bientôt coupée en deux à Kandi

16 juillet 2018 par Dg24h
La traversée de Kandi bientôt impossible. L’état actuel de la route (...)
Lire la suite

Marie-Odile Attanasso rassure les candidats au BAC

15 juillet 2018 par Dg24h
A la veille de l’examen du Baccalauréat, session de juillet 2018, le (...)
Lire la suite

L’intersyndicale des pharmaciens lève la voix

14 juillet 2018 par Dg24h
Réunis en Assemblée générale, ce vendredi 13 juillet 2018, au Chant (...)
Lire la suite

Les préfets en conclave à Djakotomey

14 juillet 2018 par Dg24h
Les questions de la sécurité intérieure et des réformes en cours dans le (...)
Lire la suite

Angélique rend hommages à son frère Oscar

13 juillet 2018 par Dg24h
’’Aujourd’hui, c’est avec une infinie tristesse que je vous annonce que (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat Bénin fait don de 100 dispositifs de lavage des (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Dans la ligne droite de garantir une santé saine en milieu scolaire, la (...)
Lire la suite

Oscar Kidjo a tiré sa révérence

13 juillet 2018 par Dg24h
Le monde culturel est en deuil. Oscar Kidjo, l’un des promoteurs (...)
Lire la suite

Les mathématiques et les statistiques au cœur d’un atelier à (...)

13 juillet 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

Cartographie des rues à asphalter et à paver à Cotonou

13 juillet 2018 par Dg24h
Le gouvernement de Patrice Talon a inscrit dans son programme d’action (...)
Lire la suite

La Banque mondiale appuie le Bénin avec plus de 22 milliards (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
Le Conseil d’Administration de la Banque mondiale a validé, vendredi 06 (...)
Lire la suite

Direct-Aid Bénin octroie des bourses d’études aux étudiants (...)

12 juillet 2018 par Dg24h
L’excellence universitaire est célébrée avec Direct Aid Bénin. (...)
Lire la suite

Germain Cadja Dodo en prison

11 juillet 2018 par Dg24h
Le Chef de l’arrondissement (CA) de Godomey révoqué, il y a quelques (...)
Lire la suite

Plus de 30 milliards FCFA mobilisés bientôt pour protéger la (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Dans le cadre de l’amélioration de la gestion des risques naturels et (...)
Lire la suite

Le gouvernement adopte une Stratégie nationale du conseil (...)

11 juillet 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement ont adopté en Conseil des ministres, ce (...)
Lire la suite

Un atelier pour évaluer l’opérationnalisation du plan d’urgence

10 juillet 2018 par Dg24h
La pollution marine due aux déversements accidentels d’hydrocarbures (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident à Lokossa

10 juillet 2018 par Dg24h
Un mort et trois blessés, c’est le bilan d’un accident de circulation (...)
Lire la suite

Près de 1700 enseignants bientôt reclassés

10 juillet 2018 par Dg24h
En marge du lancement des épreuves du Brevet d’études du premier cycle (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires