samedi, 21 avril 2018 •

75 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conservation des corps au Bénin

Médard Koudebi dénonce des pratiques malsaines dans les morgues




Des trafics d’ossements, de parties génitales et autres organes humains, des secrétions issues des corps commercialisées et exploitées pour la restauration, pour faire des savons et parfums de chance. Voilà les genres d’activité auxquels se livrent certains agents dans les morgues au Bénin. Médard Koudebi, président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance, et Spécialiste de l’hygiène funéraire, de prévention des risques et des épidémies, a dévoilé sur Eden Tv des pratiques malsaines qui s’opèrent sur les corps dans les morgues au Bénin.
Trois agents de morgue déjà derrière les barreaux pour avoir commis des actes de trafic sur des corps à la morgue de Savè dans le département des Collines, selon Médard Koudebi, président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance. Recruté en 2012 par le gouvernement pour introduire des réformes dans le secteur, le spécialiste de l’hygiène funéraire a fait des révélations inquiétantes sur la gestion des centres mortuaires au Bénin.
« Tout détenteur de l’incinérateur de déchet biomédical doit être au minimum à 150 mètres des premières habitations. Je veux que vous me donniez le nom d’une morgue dans Cotonou où à Calavi qui est à 150 mètres des premières habitations », s’interroge Médard Koudebi, en dénonçant une autre activité de vente de secrétions (jus de cadavres) issues des corps que des soi-disant féticheurs utilisent pour faire des savons et parfums de chance ; des produits qui ont de sérieuses répercussions sur la santé des populations.
Tous ces constats, explique-t-il sont dus à l’absence de formation professionnelle des agents en service dans la plupart des centres mortuaires. Selon lui, ces derniers ont été formés sur le tas et ne maîtrisent pas grand-chose dans le domaine.
Le président de l’Ong Bénin Diaspora Assistance déplore l’absence d’une loi au Bénin qui régit véritablement la procédure d’installation et les conditions de fonctionnement des morgues. Selon M. Koudebi, le Bénin aura bien de difficultés à réglementer le secteur « surtout que le cœur de mafia se trouve au parlement ».
« Quand nous prenons les quarante-cinq morgues privées en République du Bénin, il y en a une seule qui est en règle vis-à vis de l’administration. C’est celle de Covè qui a obtenu son agrément du ministre de l’Intérieur le 30 juin 2015. La totalité des 44 autres morgues exerce dans l’illégalité, empoisonne les Béninois », révèle-t-il.
Les réformes en cours dans le secteur de la santé à l’ère de la Rupture devront permettre de contrer ces pratiques illégales qui ont cours dans les morgues afin de réduire leurs conséquences sur la santé des populations.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 août 2017 par Dg24h



Le Gouvernement rend les derniers hommages à l’Ambassadeur de (...)

20 avril 2018 par Dg24h
Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères Aurélien (...)
Lire la suite

Des éléphants blancs au Lycée technique de Lokossa

20 avril 2018 par Dg24h
Au cours de ses visites sur le terrain pour constater de visu (...)
Lire la suite

La revalorisation du Smig à l’ordre du jour

20 avril 2018 par Dg24h
La première session ordinaire du Conseil national du travail s’est (...)
Lire la suite

Plusieurs délégations reçues par le Président de l’Assemblée

18 avril 2018 par Dg24h
Ils étaient nombreux à taper à la porte de la deuxième personnalité de (...)
Lire la suite

17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines (...)

18 avril 2018 par Dg24h
A peine les cantines scolaires ont été lancées que des détournements ont (...)
Lire la suite

L’administrateur d’un groupe whatsapp assigné en Justice

18 avril 2018 par Dg24h
L’administrateur du groupe whatsapp " BENIN HORIZON 2021" est appelé à (...)
Lire la suite

Une commission de 10 membres pour la levée d’immunité

17 avril 2018 par Dg24h
Le processus pour la levée de l’immunité des députés Atao Hinnouho, (...)
Lire la suite

Un projet de loi sur la protection de la zone littorale en (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Les travaux de la première session ordinaire de l’année 2018 ouverte (...)
Lire la suite

Quatre jeunes dans les mailles de la police à Parakou

17 avril 2018 par Dg24h
Quatre cybercriminels présumés dont une jeune fille ont été interpellés (...)
Lire la suite

Un vent de destitution veut emporter le maire Alimiyahou de (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Huit (08) conseillers sur les quinze (15) que compte la commune de (...)
Lire la suite

*L’essence ‘’kpayo’’ au cœur d’un autre incendie à Bohicon

17 avril 2018 par Dg24h
L’essence frelatée communément appelée « kpayo » a déclenché le feu ce (...)
Lire la suite

Séfou Fagbohoun placé sous contrôle judiciaire

16 avril 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires Séfou Fagbohoun vient d’être placé sous contrôle (...)
Lire la suite

Incendie au marché Dantokpa

16 avril 2018 par La Rédaction
Un incendie ravage en ce moment une partie du plus grand marché du (...)
Lire la suite

Patrice Talon aux côtés de ses pairs pour le règlement des (...)

16 avril 2018 par Dg24h
Ils sont 10 chefs d’Etat et de gouvernement à s’investir dans le but de (...)
Lire la suite

Répression des motocyclistes qui circulent en dehors des pistes (...)

15 avril 2018 par Dg24h
Les motocyclistes qui ne respectent pas la ligne de circulation à (...)
Lire la suite

Un agent de la Sbee électrocuté à Akpakpa

13 avril 2018 par Dg24h
Un technicien de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee) a été (...)
Lire la suite

La radio catholique du Bénin fête ses 20 ans

13 avril 2018 par Dg24h
En prélude à la célébration des noces de porcelaine de la Radio Immaculée (...)
Lire la suite

Emmanuel Zounon hué à Azovè (Couffo)

13 avril 2018 par Dg24h
Le secrétaire général de l’UNSTB a dû quitter précipitamment les lieux (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires