vendredi, 19 avril 2019 •

404 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières

Marrakech prête pour accueillir la Conférence des Nations-Unies




La ville de Marrakech se prépare activement pour accueillir la Conférence intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui se tiendra au Maroc, les 10 et 11 décembre 2018.
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale du Royaume du Maroc, Nasser Bourita, ainsi que Louise Arbour, Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la migration, et Catherine Pollard, Secrétaire générale adjointe chargée du Département de l’Assemblée générale et de la gestion des conférences, ont effectué une visite de travail au site « Bab Ighli » à Marrakech, qui accueillera les travaux de cette rencontre.
« C’est un immense honneur et plaisir d’être à Marrakech pour visiter le site de la Conférence intergouvernementale pour les migrations. Je remercie de tout cœur le Maroc d’accueillir cet événement historique », a déclaré Mme Arbour, très satisfaite de l’état d’avancement des préparatifs liés à l’organisation de cet événement.
Le chef de la diplomatie du Royaume chérifien a mis l’accent sur l’importance du Pacte mondial sur la migration pour la communauté internationale. M. Bourita a souligné la symbolique du choix du Maroc pour abriter cette réunion de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations-Unies, une première sur la migration.
Lors d’une rencontre sur la migration organisée dans le cadre de la quatrième session du dialogue sur la Méditerranée (MED 2018), la secrétaire d’État auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale a déclaré, vendredi dernier, à Rome, que le pacte de Marrakech permettra également de renforcer la coopération multilatérale qui réside dans le respect de la souveraineté des pays et la consolidation de l’action commune.
Mme Boucetta a énuméré les fondements des politiques adoptées par le Maroc en matière de migration, sous la conduite de S.M. le Roi Mohammed VI, basés sur les principes de solidarité, de responsabilité et d’action internationale. Ce qui a permis entre autres, la régularisation par le Maroc de la situation de près de 50.000 migrants et l’adoption d’un plan national pour leur insertion socio-économique.
La secrétaire d’État a assuré que le Maroc poursuivra la lutte contre les réseaux de contrebande et de traite d’êtres humains et le déploiement davantage d’efforts pour la recherche de solutions efficientes et le traitement de ces phénomènes, sur les plans économique et social.
Le leadership du Maroc et de son Souverain reconnu
La Représentante du chef de la diplomatie du Royaume chérifien n’a pas manqué d’attirer l’attention sur le Souverain, qui a été choisi par les chefs d’Etat et de gouvernement africains pour défendre la question migratoire. Le Roi du Maroc a proposé un Agenda africain sur la migration, qui a été adopté récemment par le Sommet de Nouakchott, notamment la création d’un « Observatoire africain pour la migration » dont la mission consiste en l’échange d’informations entre les pays africains pour une meilleure gestion du flux migratoire et la création d’un poste d’envoyé spécial de l’Union africaine chargé de la migration pour la coordination des politiques africaines.
Après avoir montré l’engagement du Maroc dans les efforts de la communauté internationale pour le traitement de cette question, Mme Boucetta a affirmé que la migration reste un phénomène naturel bénéfique, aussi bien pour les pays d’origine que les pays d’accueil, si les conditions sont réunies pour en assurer une meilleure gestion. « 85% des revenus gagnés par les migrants sont dépensés dans les pays d’accueil », a-t-elle précisé.
Le Pacte mondial sur la migration vise à ce que les migrants, qu’ils recherchent une vie meilleure ou fuient la violence et la pauvreté, puissent le faire de manière sûre, prévisible et ordonnée. Le document montre qu’aucun pays ne peut faire face seul à la migration et met en avant la nécessité d’une « approche globale pour optimiser les avantages de la migration ».
Le document rappelle que la migration a toujours fait partie de l’expérience humaine à travers l’histoire, appelant les États membres à reconnaître qu’elle peut être une source de prospérité, d’innovation et de développement durable dans notre monde globalisé.
Ce Pacte constitue « un pas sans précédent » pour renforcer la coopération internationale sur la question migratoire, avait déclaré en juillet dernier, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.
C’est le 13 juillet dernier, à New York, que l’Assemblée générale des Nations-Unies a statué sur le texte final du Pacte mondial, en vue de son adoption formelle en décembre prochain à Marrakech. « Aujourd’hui est une journée historique pour les Nations-Unies », avait déclaré le Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, pour saluer le consensus construit autour de ce Pacte. « Ce jour où nous endossons le tout premier document des Nations-Unies traitant de la question de la migration dans tous ses aspects restera gravé, non seulement dans les annales de l’ONU, mais également et surtout dans les mémoires des 244 millions de migrants partout dans le monde », a ajouté M. Hilale devant les représentants des États membres de l’Assemblée générale.
Cette conférence viendra compléter les travaux du Forum Mondial sur la Migration et le Développement, co-présidé par le Maroc et l’Allemagne, et dont le 11ème Sommet se tiendra à Marrakech, du 5 au 7 décembre, soit la veille de cette rencontre.
La première conférence ministérielle euro-africaine sur les migrations et le développement s’est tenue à Rabat, les 10 et 11 juillet 2006.

I. FANOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 novembre 2018 par Dg24h


Une trentaine de décisions rendue ce jeudi


19 avril 2019 par Dg24h
Les sage de la Cour constitutionnelle ont étudié plusieurs dossiers ce (...)
Lire la suite

Charlemagne Honfo convoqué à la brigade criminelle ce vendredi


18 avril 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Sèmè-kpodji, Charlemagne Honfo est invité à se (...)
Lire la suite

Sages et notables invitent les citoyens au scrutin du 28 (...)


18 avril 2019 par Dg24h
Alors que l’ex-président Boni Yayi a exhorté ce jeudi 18 avril 2019, (...)
Lire la suite

Un Directeur de publication arrêté


18 avril 2019 par Dg24h
Le journaliste Casimir Kpédjo, Directeur de publication du journal (...)
Lire la suite

Bernard Houngnibo et le Bloc Républicain plaident pour la (...)


17 avril 2019 par Dg24h
Dans la matinée de ce mercredi 17 avril 2019, Bernard Houngnibo a tenu (...)
Lire la suite

ISOCEL SA révolutionne l’accès à Internet au Bénin


17 avril 2019 par Dg24h
Le Directeur général de ISOCEL SA a procédé ce mardi 16 avril au (...)
Lire la suite

Les Indemnités de garde, d’astreintes et d’heures supplémentaires (...)


17 avril 2019 par Dg24h
« Garantir la continuité des soins dans les formations sanitaires (...)
Lire la suite

Le temps de travail des acteurs sanitaires réglementé


17 avril 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 17 avril 2019, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Des recrutements au profit des forces aériennes


17 avril 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres de ce mercredi 17 avril a décidé du recrutement (...)
Lire la suite

Le Colonel Soulé Dankoro vient de nous quitter


16 avril 2019 par Dg24h
Le Colonel Soulé Dankoro est décéde ce jour à Paris. Né en 1943 à Niaro (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle initie un séminaire à l’endroit des partis en (...)


16 avril 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou a ouvert ce (...)
Lire la suite

Patrice Talon réconcilie les frères musulmans


16 avril 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a tenu ce (...)
Lire la suite

Les évêques invitent à une élection législative inclusive


16 avril 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin espère toujours en l’organisation des (...)
Lire la suite

Les zéms d’Agatogbo s’alignent derrière Charles Gagnon


15 avril 2019 par Dg24h
Le candidat de l’Union Progressiste, Charles Gagnon a reçu un soutien (...)
Lire la suite

Le doyen Mathias Bitiboto n’est plus


15 avril 2019 par Dg24h
Ancien journaliste dont la voix rappelle des souvenirs au peuple (...)
Lire la suite

Boni Yayi invite les populations à la prière et au jeûne


15 avril 2019 par Dg24h
En vue d’apaiser la tension sociale en cette période électorale, l’ancien (...)
Lire la suite

Un mort dans un accident ce lundi matin


15 avril 2019 par Dg24h
Un mort, c’est le bilan d’un accident de circulation survenu ce lundi (...)
Lire la suite

Un individu recherché pour profanation de tombe


15 avril 2019 par La Rédaction
Le fait s’est déroulé à Avrankou, dans l’arrondissement de Gbozounmè la (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information