vendredi, 19 janvier 2018 •

147 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la vindicte populaire : La Dgm outille les professionnels des médias




Face à la recrudescence des actes de vindicte populaire, le gouvernement ne compte pas rester inerte. Afin de mieux outiller les professionnels des médias contre ce phénomène, la Direction générale des médias (Dgm) a organisé, du 21 au 22 juillet 2016, un atelier de renforcement de capacités à leur intention des professionnels des médiasà l’Hôtel bel azur de Grand-Popo.

« Les médias en lutte contre la vindicte populaire ». C’est cette thématique qui a tenu en haleine les professionnels des médias venus des quatre coins du pays la semaine dernière à Grand-Popo. C’était une occasion pour la Dgm d’aider les journalistes à mieux appréhender le phénomène, afin d’y faire face efficacement. En effet, il ne se passe plus de semaine où les populations ne se fassent, elles-mêmes, justice dans la lutte contre la pègre, les criminels et l’insécurité. Quelles sont les motivations intrinsèques qui les amènent à agir de la sorte ? Quelles peuvent en être, à long terme, les implications et incidences sur la société, la démocratie et l’Etat de droit ? Comment les professionnels des médias peuvent-ils contribuer à travers leurs productions à éteindre, sinon juguler, ce phénomène ? Tour à tour, plusieurs spécialistes ont eu à s’entretenir avec les participants.
Dans son constat, Expédit Ologou, Dgm, a exhorté ses confrères à plus de responsabilité dans le traitement des cas de vindicte populaire. « L’Etat de droit est en feu parce que chaque fois que la tête d’un citoyen brûle, c’est l’Etat qui brûle », a-t-il dit. Le rôle des professionnels des médias n’est donc pas d’exposer sans vergogne des braises de membres de corps humain calcinés sur la place publique à travers les réseaux sociaux. Il faut éviter la course au sensationnel.
A sa suite, le sociologue Dodji Amoussouvi a fait une analyse fouillée du contexte sociologique pour faire saisir les racines du phénomène. Partant du postulat selon lequel la vindicte populaire est un délit ou crime condamné par la loi dans un Etat de droit, il a démontré comment le procès public en usage au Moyen âge a été dévoyé au fil du temps, pour en fin de compte produire le contraire de l’effet recherché de nos jours. Beaucoup de paramètres, a expliqué le sociologue, peuvent justifier cet extrême.

La vindicte : un crime de foule
Il s’agit, entre autres, de l’insécurité, l’absence de l’Etat ou sa faiblesse à contenir les braquages, et, raison pas des moindres, la désacralisation de la vie humaine et le nivellement des valeurs. Pour lui, c’est à chacun des niveaux de cette échelle qu’il va falloir agir pour faire reculer le phénomène. Mais, a-t-il averti, il urge d’agir maintenant, surtout dans un contexte sous-régional où le terrorisme constitue une menace. C’est à Me Charles Badou que l’honneur est revenu d’exposer le régime pénal de la vindicte populaire. Selon lui, s’il est accepté de tous que la justice que se fait la population est une violation des dispositions de la loi, il n’en demeure pas moins vrai que le journaliste peut être poursuivi pour non-assistance à personne en danger, ou pour de non dénonciation de crime. C’est donc à chaque professionnel que revient la responsabilité d’établir la distance entre son rôle et toute forme d’excès. Ainsi, le rôle et la fonction du professionnel des médias peuvent être d’attirer l’attention des citoyens sur l’infraction que constitue la vindicte, et les sanctions prévues par la loi. La peine prévue est proportionnelle au rôle que joue chaque individu appréhendé ou incriminé. « La vindicte populaire est un crime de foule. C’est une justice parallèle, spontanée et expéditive. Le peuple cherche à punir un crime pour lui et par lui-même. Or, seul l’État a le monopole de la coercition publique. Il faut rappeler la présomption d’innocence », a par ailleurs, martelé l’avocat.
Willy N. OLA

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 juillet 2016 par La Rédaction



Les centrales Syndicales invitées au Palais mardi prochain

19 janvier 2018 par Dg24h
La tension sociale pourrait baisser les semaines à venir. Le Ministre (...)
Lire la suite

Plus de onze mille boîtes de lait « Lactalis » saisies pour être (...)

19 janvier 2018 par Dg24h
Alassane Séïdou, le ministre de la Santé a annoncé ce jeudi 18 janvier (...)
Lire la suite

Des agents licenciés de la Sbee sollicitent Ousmane Batoko

19 janvier 2018 par Dg24h
Le collectif des agents contractuels de la Société béninoise d’énergie (...)
Lire la suite

Adrien Houngbédji lance la conférence parlementaire sur la (...)

18 janvier 2018 par Dg24h
L’hôtel Golden Tulip le Diplomate de Cotonou a servi de cadre dans la (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji et la Première dame lancent les travaux

18 janvier 2018 par La Rédaction
Le Président de l’Assemblée nationale, Me Adrien HOUNGBEDJI a lancé ce (...)
Lire la suite

La voie inter-Etat bloquée à Glo Djigbé

18 janvier 2018 par Dg24h
Soulèvement populaire ce jeudi matin à Glo-Djigbé. Les populations ont (...)
Lire la suite

La construction de nouvelles prisons en perspectives

17 janvier 2018 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin compte mettre en œuvre les réformes qu’il a (...)
Lire la suite

Le Médiateur invite à rechercher l’intérêt supérieur de la Nation

17 janvier 2018 par Dg24h
La grève de 72 heures déclenchée par les 6 centrales syndicales du pays (...)
Lire la suite

Plus d’un milliard FCFA pour dédommager les sinistrés

17 janvier 2018 par Dg24h
Un milliard trois cent cinquante-deux millions cinquante mille neuf (...)
Lire la suite

La conférence parlementaire se penche sur le cas des femmes à la vie (...)

16 janvier 2018 par Dg24h
L’Hôtel Golden Tulip Le Diplomate de Cotonou servira de cadre les 18 et (...)
Lire la suite

L’ordre des Avocats joue la carte d’apaisement

16 janvier 2018 par Dg24h
L’actualité de grèves perlées qui défraie la chronique depuis peu dans (...)
Lire la suite

La grève largement suivie dans le septentrion

16 janvier 2018 par Dg24h
Tu Le mouvement de grève annoncé par les centrales et confédérations (...)
Lire la suite

Le collectif des SG des syndicats des ministères appelle au boycott de (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
Le collectif des organisations syndicales des ministères invite tous (...)
Lire la suite

La 1ère promotion des ‘’Rangers’’ déjà opérationnelle sur le (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
A l’occasion d’une cérémonie fort simple qui a eu pour cadre la base (...)
Lire la suite

Les Représentants du Parlement connus

15 janvier 2018 par Dg24h
Les 02 représentants de l’Assemblée Nationale au sein de la Commission (...)
Lire la suite

Pression inutile des syndicats sur le Parlement et la Cour (...)

15 janvier 2018 par Dg24h
C’est une volonté délibérée de violer la loi ou de se mettre au-dessus de (...)
Lire la suite

Des raisons qui justifient la réforme

15 janvier 2018 par Dg24h
Depuis le vote par les députés, de mesures interdisant la grève à (...)
Lire la suite

La situation en France, en Allemagne et ailleurs en Afrique

15 janvier 2018 par Dg24h
Le droit de grève a connu des restrictions voire des interdictions un (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires