lundi, 24 juin 2019 •

275 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Education

« Les réformes auront lieu bon gré mal gré » (Patrice Talon)




Au cours d’un débat radio télévisé organisé, ce mardi 31 juillet 2018, en prélude à la fête de l’indépendance, le chef de l’Etat, Patrice Talon a affirmé que les réformes du secteur éducatif auront lieu bon gré mal gré. Faisant l’amer constat que le niveau des enfants devient de plus en plus bas, le chef de l’Etat dit ne pas croire que « les adultes que nous sommes que, nous sortons des enfants qui soient plus bêtes que nous ».
Pour lui, la race humaine s’améliore et théoriquement, les enfants sont appelés à être plus intelligents que leurs parents parce qu’ils ont des conditions de vie meilleures, ils mangent mieux et ont les soigne mieux ; donc tout leur potentiel se développe mieux que celui de leurs parents. Mais lorsqu’on fait une comparaison dans le monde et dans la sous-région, le niveau scolaire des enfants au niveau des acquis de nos enfants est plus bas que celui des autres pays, regrette le chef de l’Etat.
Il a cité en exemple une évaluation réalisée par le Programme d’analyse des systèmes éducatifs des pays de la Francophonie (Pavec) en Afrique de l’ouest et centrale. Selon les résultats de cette évaluation, sur dix pays recensés dans les pays de l’Uemoa plus le Tchad, le Cameroun et le Congo, pour évaluer le niveau des acquis des enfants dans le primaire, les enfants du Bénin jadis ‘’quartier latin de l’Afrique’’ sont avant dernier sur un échantillon représentatif de la réalité nationale. « Cela nous interpelle et nous ne devons pas croiser les bras devant une telle situation », a martelé le président de la République. En 2014, rappelle-t-il, les enfants ont été admis à 90% au Cep et moins de 40% des enfants n’avaient pas atteint le seuil minimum en mathématiques et en français. Ceux qui ont atteint ce seuil, poursuit le chef de l’Etat, c’est environ 50% (en 1994), mais 90% des enfants ont été déclarés avoir acquis le minimum, et ce sont ces enfants qui sont allés au collège et traînent ces tares et iront à l’université.
Pour Patrice Talon, nous n’avons pas le choix. « Nous allons commencer par le plus bas et remonter. Nous allons devoir former bon gré mal gré nos enseignants du primaire. Nous allons devoir renforcer leurs capacités et c’est pour ça que nous avons organisé récemment des tests d’évaluation pour apprécier le niveau d’étude de chacun et savoir ce dont chacun a besoin », insiste-t-il. Selon lui, il y en a qui sont bons en français, il y en a qui sont bons en mathématiques, il y en a qui ne sont bons dans les deux et nous avons besoin de déterminer le niveau de renforcement de capacités nécessaires à adapter à chacun de nos enseignants du primaire. « C’est très ambitieux, c’est coûteux mais nous n’avons pas le choix sinon nous compromettons l’avenir de notre pays », a déclaré le président de la République.
Se prononçant sur le boycott des syndicalistes, le président de la République observe que nous sommes toujours dans les conséquences d’un système où, ceux qui sont concernés disent que c’est bon comme ça.
Dans le système éducatif, poursuit-il, les évolutions sont fonction des évaluations de l’enseignant et nous sommes dans un domaine où, la compétence, la connaissance et demeurent l’élément essentiel de l’évolution de chacun. « Nous avons constaté que le niveau au primaire de nos enfants qui théoriquement sont plus intelligents que nous, ont un niveau minimum d’acquisition en français et en mathématiques plus bas que les standards attendus », informe le chef de l’Etat qui estime que c’est le système qui est imperformant. « Dire que quelqu’un a besoin de renforcement de capacités et que pour le faire, il faut savoir ce qui lui faut, est une sanction ? », a interrogé le président de la République réfutant les soupçons selon lesquels des enseignants seront sanctionnés au terme de l’évaluation.
Pour les réformes, Patrice Talon a précisé qu’il consulte tout le monde et qu’il n’est pas prétentieux de définir dans son bureau de toutes ces choses là. « Nous faisons appel à certains d’entre eux, à des experts pour partager notre vision, notre dynamique et tenir les options techniques utiles voire nécessaires » a confié le président de la République.
F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er août 2018 par Dg24h


Boni Yayi parti en évacuation sanitaire


22 juin 2019 par Dg24h
L’ancien président Boni Yayi dont l’état de santé s’est dégradé depuis (...)
Lire la suite

Vers la mise en place effective d’une monnaie unique


22 juin 2019 par Dg24h
La Commission de la CEDEAO a organisé les 17 et 18 juin 2019, à Abidjan (...)
Lire la suite

Pourquoi le Bénin va mal


22 juin 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Ô Dieu de Lamartine, ‘‘Ne pourrons-nous jamais (...)
Lire la suite

MTN-Bénin ouvre la foire des métiers et de l’auto entreprenariat


20 juin 2019 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, MTN-Bénin a ouvert ce jeudi 20 juin 2019, (...)
Lire la suite

Une ’’journée portes ouvertes’’ pour célébrer les 25 ans de l’Union


20 juin 2019 par La Rédaction
Le Bénin célèbre ce vendredi 21 juin, le 25 ème anniversaire de l’Union (...)
Lire la suite

Wanep-Benin outille les enseignants du Mono en stratégies (...)


20 juin 2019 par La Rédaction
Wanep-Bénin continue inexorablement sa marche pour une ’’’École sûre’’. (...)
Lire la suite

Patrice Talon et Tony Elumelu avec les jeunes de Sèmè-City


18 juin 2019 par Dg24h
Dans le cadre du TEF Entrepreneurship Program, le chef de l’Etat Son (...)
Lire la suite

Chasseurs et forces armées font la paix


16 juin 2019 par Dg24h
Les parties en conflit dans la commune de Tchaourou et environs (...)
Lire la suite

Akpro-Missérété abrite le lancement officiel des épreuves


16 juin 2019 par Dg24h
Les épreuves écrites de l’examen du baccalauréat, session de juin 2019 (...)
Lire la suite

Les épreuves officiellement lancées ce mardi


11 juin 2019 par Dg24h
Le ministre de l’Enseignement maternel et primaire, Karimou Salimane, a (...)
Lire la suite

Un abri pour les policiers en charge de la sécurité de Boni (...)


5 juin 2019 par Dg24h
La situation que traverse l’ancien président Thomas Boni Yayi depuis (...)
Lire la suite

Plusieurs délégations au cabinet de Louis G. Vlavonou


5 juin 2019 par Dg24h
Le Parlement des jeunes du Bénin, le Réseau Africain des personnels des (...)
Lire la suite

Le montant de taxe de séjour varie de 500 à 2500 FCFA


29 mai 2019 par Dg24h
La loi nº 2018-39 du 28 décembre 2018 portant loi de Finances pour la (...)
Lire la suite

Comment étendre le régime de retraite au secteur informel


29 mai 2019 par La Rédaction
L’hôtel Golden Tulip de Cotonou abrite depuis ce mercredi 29 mai 2019, (...)
Lire la suite

Le procureur fait le point de la situation


29 mai 2019 par Dg24h
Le procureur de la République, Mario Mètonou était en face de la presse (...)
Lire la suite

Le Bénin bientôt doté d’ un Code de l’électricité


29 mai 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

La gestion du parc des véhicules et autres équipements de l’Etat (...)


29 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement a procédé à la relecture en Conseil des ministres ce (...)
Lire la suite

Les prix au titre du mois de juin


29 mai 2019 par Dg24h
En application du mécanisme d’ajustement, les prix à la pompe au titre du (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information