jeudi, 12 décembre 2019 •

470 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Département de l’Atacora

Les promoteurs de cliniques invités à se conformer aux textes




Dans une interview accordée à l’Abp, le directeur départemental de la santé de l’Atacora, Jacob Namboni, invite les cliniques clandestines et les agents de l’État exerçant en clientèle privée à se conformer rapidement à la loi. Il annonce le démarrage imminent de la phase de répression.
Plusieurs agents de santé, agents permanents et contractuels de l’Etat, continuent encore d’exercer en clientèle privée malgré les décrets portant suspension de la pratique et la fermeture des cliniques non autorisées. Ce comportement n’est pas du goût des autorités puisque force doit rester à la loi. « On a reçu une feuille de route et juste après une séance mardi prochain avec l’ensemble des maires du département, il y aura une descente dans toutes les communes avec une équipe composée des autorités de la préfecture, des éléments de la police républicaine, de la santé et au besoin de la justice››, a annoncé le directeur départemental de la santé. Jacob Namboni entend suivre rigoureusement les instructions du gouvernement afin de mettre fin aux mouroirs. Il estime que bien des actions de terrain permettent de finir avec les réticences observées encore sur le terrain. Dr Jacob Namboni, explique que les instructions du gouvernement sont claires et bien fermes dans ce combat sans merci contre la vente illicite des médicaments, le rançonnement et le vol de matériels au niveau des centres de santé publics. « Le délai pour choisir est déjà passé, donc si on voit des agents en fonction, on doit les arrêter », a-t-il martelé avant de préciser : « S’il y a des clandestins, on ramasse tout le matériel, on détruit le centre et on arrête le propriétaire ». Il ajoute que « Ces mouroirs et même des morgues traditionnelles existent dans certaines communes de l’Atacora ». Dr Jacob Namboni estime que son département a déjà de grands soucis en personnel de santé et demande aux agents de respecter les textes pour ne pas tomber sous le coup de la loi. « Le département a déjà trop de problèmes de personnel de santé donc ce ne serait pas bon que les gens se fassent encore enfermer, c’est pourquoi nous optons pour une communication large et si quelqu’un est pris dans ce cas c’est qu’il aurait voulu », fait-il savoir. Le directeur départemental appelle à un sursaut patriotique afin d’accompagner les nobles actions du gouvernement pour le bien-être de tous.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 septembre 2018 par Dg24h


Trois personnes interpellées et gardées à vue


12 décembre 2019 par La Rédaction
Au moins trois personnes sont déjà interpellées et mis aux arrêts dans (...)
Lire la suite

L’USAID apporte son appui à la CBDH


12 décembre 2019 par La Rédaction
L’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) (...)
Lire la suite

Remise officielle de la Rav4 2019 au gagnant du Jeu Mega Quiz de (...)


11 décembre 2019 par Dg24h
La somptueuse Rav4 2019 mise en jeu lors du lancement du Jeu Mega Quiz (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des ministres du 11 Décembre 2019


11 décembre 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Les enseignants face au code vestimentaire


11 décembre 2019 par Dg24h
La tenue vestimentaire des instituteurs et institutrices est suivie (...)
Lire la suite

La constitution du 11 décembre 1990 a 29 ans


11 décembre 2019 par Dg24h
La constitution du 11 décembre 1990 a exactement 29 ans ce mercredi 11 (...)
Lire la suite

50 000 lampadaires pour éclairer les voies


10 décembre 2019 par La Rédaction
Toutes les rues du Bénin seront bientôt éclairées. La société française, (...)
Lire la suite

Échec du Meeting des forces de la Résistance


10 décembre 2019 par Dg24h
Prévu pour ce mardi 10 décembre 2019 à 15 heures, le meeting des forces (...)
Lire la suite

« Aucune activité ne marche aujourd’hui au Nigéria » (Correspondant Soleil (...)


10 décembre 2019 par Dg24h
Le Nigéria a fermé ses frontières terrestres depuis le 20 août 2019 dans (...)
Lire la suite

200 millions FCFA pour l’aménagement du port de pêche de Cotonou


9 décembre 2019 par Dg24h
Le Japon annonce un soutien financier complémentaire d’environ 200 (...)
Lire la suite

1,5 milliard FCFA pour la commune de N’Dali


9 décembre 2019 par Dg24h
Les conseillers communaux de N’Dali ont adopté le budget primitif (...)
Lire la suite

Sessou Houedossi installé au poste de président à Lokossa


9 décembre 2019 par Dg24h
Le successeur de feu Koutougbo, décédé il y a quelques mois, est enfin (...)
Lire la suite

Un étudiant porté disparu à Dogbo


9 décembre 2019 par Dg24h
Un étudiant âgé de la vingtaine a quitté le domicile de ses parents (...)
Lire la suite

De nouvelles dispositions pour l’avancement rapide des travaux


9 décembre 2019 par La Rédaction
Le directeur général de l’habitat et construction Ananouh Victor Kouassi, (...)
Lire la suite

Nous devons sortir de l‘impasse démographique


7 décembre 2019 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​ ​Pour le monde entier en décembre 2019, le (...)
Lire la suite

La campagne pour les élections consulaires démarre ce vendredi


6 décembre 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour les élections consulaires à la Chambre du (...)
Lire la suite

Des radars de contrôle déployés sur les axes routiers de Cotonou


6 décembre 2019 par Dg24h
La circulation sur les artères de la ville de Cotonou sera bien suivie (...)
Lire la suite

Les demandeurs de compteur à cartes, invités à se rapprocher des agences (...)


6 décembre 2019 par Dg24h
La Société Béninoise d’Energie Electrique (SBEE) informe ses clients ayant (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information