mercredi, 12 décembre 2018 •

145 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Département de l’Atacora

Les promoteurs de cliniques invités à se conformer aux textes




Dans une interview accordée à l’Abp, le directeur départemental de la santé de l’Atacora, Jacob Namboni, invite les cliniques clandestines et les agents de l’État exerçant en clientèle privée à se conformer rapidement à la loi. Il annonce le démarrage imminent de la phase de répression.
Plusieurs agents de santé, agents permanents et contractuels de l’Etat, continuent encore d’exercer en clientèle privée malgré les décrets portant suspension de la pratique et la fermeture des cliniques non autorisées. Ce comportement n’est pas du goût des autorités puisque force doit rester à la loi. « On a reçu une feuille de route et juste après une séance mardi prochain avec l’ensemble des maires du département, il y aura une descente dans toutes les communes avec une équipe composée des autorités de la préfecture, des éléments de la police républicaine, de la santé et au besoin de la justice››, a annoncé le directeur départemental de la santé. Jacob Namboni entend suivre rigoureusement les instructions du gouvernement afin de mettre fin aux mouroirs. Il estime que bien des actions de terrain permettent de finir avec les réticences observées encore sur le terrain. Dr Jacob Namboni, explique que les instructions du gouvernement sont claires et bien fermes dans ce combat sans merci contre la vente illicite des médicaments, le rançonnement et le vol de matériels au niveau des centres de santé publics. « Le délai pour choisir est déjà passé, donc si on voit des agents en fonction, on doit les arrêter », a-t-il martelé avant de préciser : « S’il y a des clandestins, on ramasse tout le matériel, on détruit le centre et on arrête le propriétaire ». Il ajoute que « Ces mouroirs et même des morgues traditionnelles existent dans certaines communes de l’Atacora ». Dr Jacob Namboni estime que son département a déjà de grands soucis en personnel de santé et demande aux agents de respecter les textes pour ne pas tomber sous le coup de la loi. « Le département a déjà trop de problèmes de personnel de santé donc ce ne serait pas bon que les gens se fassent encore enfermer, c’est pourquoi nous optons pour une communication large et si quelqu’un est pris dans ce cas c’est qu’il aurait voulu », fait-il savoir. Le directeur départemental appelle à un sursaut patriotique afin d’accompagner les nobles actions du gouvernement pour le bien-être de tous.

G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 septembre 2018 par Dg24h


Des ‘’DJ’ et propriétaires de bars condamnés au tribunal


12 décembre 2018 par Dg24h
Les 09 personnes dont 05 DJ et 04 propriétaires de bars, placées sous (...)
Lire la suite

La Fondation Etisalat-Bénin sème la joie dans le cœur des enfants de (...)


12 décembre 2018 par Dg24h
Une délégation de la fondation Etisalat-Bénin conduite par sa secrétaire (...)
Lire la suite

19 personnalités dont le chef de l’État honorées


12 décembre 2018 par Dg24h
19 personalités dont le chef de l’État ont été distinguées, lors de la 5e (...)
Lire la suite

Des denrées alimentaires avariées saisies sur les marchés


11 décembre 2018 par Dg24h
Une grande quantité de produits alimentaires, boissons frelatés et (...)
Lire la suite

Le Festival international du film de Fès se tient du 12 au 16 février (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Le Maroc s’apprête à célébrer le Festival international du film de Fès, du (...)
Lire la suite

Social Watch mobilise les acteurs pour l’adoption de la Loi type sur (...)


11 décembre 2018 par La Rédaction
Social Watch Bénin organise avec l’appui du Réseau Ouest Africain des (...)
Lire la suite

Le Coraq-Lab lancé ce lundi


11 décembre 2018 par La Rédaction
Le directeur de cabinet du ministre de la santé, Akogbèto Enagnon a (...)
Lire la suite

Des producteurs des Collines en formation


11 décembre 2018 par La Rédaction
La maison des jeunes de Savè a abrité ce lundi 10 décembre, une formation (...)
Lire la suite

La jeunesse engagée dans la lutte contre la corruption


10 décembre 2018 par Dg24h
La 13ème édition de la Journée Nationale de lutte contre la corruption (...)
Lire la suite

Tout se met en place pour rendre opérationnel l’aéroport


10 décembre 2018 par Dg24h
Les premiers vols à destination de l’aéroport international de Tourou (...)
Lire la suite

Le commissaire de Dangbo séquestré puis roué de coups


10 décembre 2018 par Dg24h
Le commissaire de la ville de Dangbo dans le département de l’Ouémé a (...)
Lire la suite

Un camion transportant de l’essence frelatée totalement calciné à (...)


10 décembre 2018 par Dg24h
Un camion transportant des bidons d’essence en direction d’Hilla-Condji (...)
Lire la suite

Le bâtiment de la Ddtfp Borgou-Alibori réhabilité


9 décembre 2018 par Dg24h
Le ministère du travail et de la fonction publique a entrepris la (...)
Lire la suite

Les ministres de l’énergie de la sous-région en visite sur le site de (...)


9 décembre 2018 par Dg24h
En marge du Sommet International pour le Développement de l’Électricité (...)
Lire la suite

Dah Aligbonon a tiré sa révérence


8 décembre 2018 par La Rédaction
Sa Majesté dah Aligbonon a rejoint la demeure éternelle ce samedi 08 (...)
Lire la suite

Terre à Terre Bénin lance le 1er Web Tv environnemental du (...)


7 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin, à l’instar de certains pays, dispose, depuis ce jeudi 6 (...)
Lire la suite

Une camionnette remplie d’essence frelatée crée un accident


7 décembre 2018 par La Rédaction
Une camionnette remplie de l’essence de contrebande communément appelé (...)
Lire la suite

Aurélie A. Soulé Zoumarou porte haut le drapeau du Bénin


7 décembre 2018 par Dg24h
Un groupe de travail sur le financement du numérique au profit des (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information