dimanche, 21 avril 2024 -

935 visiteurs en ce moment

Développement

Les perspectives du FMI sur l’économie mondiale




La croissance mondiale devrait être de 3,1 % en 2024 et de 3,2 % en 2025  ; les prévisions pour 2024 sont supérieures de 0,2 point de pourcentage à celles de l’édition d’octobre 2023 des Perspectives de l’économie mondiale (PEM) en raison d’une résilience plus forte que prévu aux États-Unis et dans plusieurs grands pays émergents et pays en développement, et de l’appui budgétaire mis en place en Chine. Les prévisions pour 2024–25 sont toutefois inférieures à la moyenne historique (2000–19) de 3,8 %, en raison du niveau élevé des taux directeurs appliqués par les banques centrales pour lutter contre l’inflation, du retrait de dispositifs d’aide budgétaire qui pèse sur l’activité économique dans un contexte de fort endettement, et de la faiblesse de la croissance tendancielle de la productivité. L’inflation ralentit plus rapidement que prévu dans la plupart des régions, sous l’effet des mesures visant à résoudre les problèmes liés à l’offre et du resserrement des politiques monétaires. L’inflation globale au niveau mondial devrait tomber à 5,8 % en 2024 et à 4,4 % en 2025, année pour laquelle les prévisions ont été revues à la baisse.

Compte tenu de la désinflation et de la stabilité de la croissance, la probabilité d’un atterrissage brutal s’est estompée et les facteurs qui influent sur la croissance mondiale sont globalement équilibrés. Du côté positif, une désinflation plus rapide que prévu pourrait conduire à un nouvel assouplissement des conditions financières. Une politique budgétaire plus souple que nécessaire et que prévu dans les projections pourrait se traduire par une croissance temporairement plus élevée, mais au risque d’un ajustement plus coûteux par la suite. Une dynamique de réformes structurelles plus vigoureuses pourrait stimuler la productivité et avoir des effets d’entraînement entre les pays. Du côté négatif, une inflation sous-jacente plus persistante ou de nouvelles flambées des prix des produits de base dues à des chocs géopolitiques, y compris la poursuite des attaques en mer Rouge, et à des perturbations de l’offre pourraient prolonger le resserrement des conditions monétaires. L’aggravation des difficultés du secteur immobilier en Chine ou, dans d’autres pays, un virage déstabilisant vers des hausses d’impôts et des réductions des dépenses pourraient également être à l’origine de taux de croissance décevants.

Le défi à court terme pour les dirigeants consiste à bien gérer la descente finale de l’inflation vers les objectifs fixés, en modulant leur politique monétaire en fonction de la dynamique de l’inflation sous-jacente et, une fois les pressions sur les salaires et les prix clairement dissipées, en adoptant une orientation moins restrictive. Dans le même temps, il convient dans de nombreux cas, compte tenu du ralentissement de l’inflation et d’une meilleure capacité des pays à absorber les effets d’un rééquilibrage budgétaire, de mettre à nouveau l’accent sur l’assainissement des finances publiques afin de rétablir une capacité budgétaire à faire face aux chocs futurs, de dégager des recettes pour financer de nouvelles priorités de dépenses et de freiner la hausse de l’endettement public. Des réformes structurelles ciblées et bien échelonnées permettraient de renforcer la croissance de la productivité et la viabilité de la dette et d’accélérer la convergence vers des niveaux de revenus plus élevés. Une coordination multilatérale plus efficace doit être mise en place notamment à des fins de résolution de la dette, afin d’éviter les situations de surendettement, de créer un espace pour les investissements nécessaires et d’atténuer les effets du changement climatique.

Lire l’intégralité du rapport

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

7 février 2024 par Judicaël ZOHOUN




Le Bénin affiche 6,4% de croissance économique en 2023 contre 6,3% en 2022


20 avril 2024 par Judicaël ZOHOUN
Dans sa publication en date du L’InsTad affirme que Le Bénin (...)
Lire la suite

Le FMI projette une croissance économique de 6 % au Bénin en 2024


20 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin devrait connaître une croissance de 6 % cette année selon (...)
Lire la suite

Sidérés après une visite, les préfets désormais porte-voix de la GDIZ (...)


18 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Les préfets des 12 départements du Bénin ont visité la Zone (...)
Lire la suite

203.844 tonnes d’anacarde produites au Bénin en 2023


16 avril 2024 par Marc Mensah
La production de l’anacarde est estimée à 203844 tonnes au titre de (...)
Lire la suite

Voici la performance de la douane dans la mobilisation des recettes


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso, Ignace B. Fanou
La Direction générale des Douanes (DGD) réalise une belle performance (...)
Lire la suite

Hausse des recettes de l’Etat malgré la fermeture de la frontière du Niger


16 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
En dépit des chocs endogènes et exogènes dont entre autres la (...)
Lire la suite

Le FNDA joue sa partition pour le développement des filières agricoles


11 avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Directeur général du Fonds National de Développement Agricole (...)
Lire la suite

L’Etat crée la Société béninoise des infrastructures d’eau (SoBIE SA)


11 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
La Société béninoise des Infrastructures d’Eau (SoBIE) S.A. est créée (...)
Lire la suite

Coris Bank facilite l’accès de biens immobiliers aux Béninois de la (...)


9 avril 2024 par Ignace B. Fanou
Les Béninois de la diaspora ont désormais la possibilité d’obtenir (...)
Lire la suite

Interdit d’exporter du soja grain et de noix brutes de cajou à (...)


2 avril 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Plus d’exportation de soja grain et de noix brutes de cajou au Bénin. (...)
Lire la suite

Le résultat net bénéficiaire 2023 de la BOAD en hausse de 8,23%


1er avril 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil des Ministres de l’Union Monétaire Ouest-Africaine (UMOA) (...)
Lire la suite

Le Bénin reçoit plus de 46 milliards FCFA du Luxembourg


30 mars 2024 par Marc Mensah
Le Luxembourg et le Bénin viennent de signer deux nouveaux accords de (...)
Lire la suite

La PRMP et le C/CCMP de Glazoué suspendus


27 mars 2024 par Marc Mensah
L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) a saisi (...)
Lire la suite

Logidoo continue d’être pionnier en matière d’expansion commerciale (...)


27 mars 2024 par La Rédaction
Logidoo, un acteur majeur du secteur du transport et du commerce, a (...)
Lire la suite

Vers la suspension de la PRMP et la C/CCMP de Zè


27 mars 2024 par Marc Mensah
Six (06) acteurs de la chaîne de passation des marchés publics de la (...)
Lire la suite

10 milliards de la BOAD pour un complexe agro-industriel à Djigbé


25 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de (...)
Lire la suite

La BOAD approuve 169,483 milliards FCFA pour 9 projets


25 mars 2024 par Akpédjé Ayosso
Le Conseil d’Administration de la Banque Ouest Africaine de (...)
Lire la suite

Le PHASAOC lancé à la réunion annuelle des directeurs généraux de la (...)


25 mars 2024 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Cotonou, la capitale économique du Bénin accueille depuis ce lundi 25 (...)
Lire la suite




Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires