mardi, 21 mai 2019 •

331 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Remous et contestation contre le vide juridique du SyDoB

Les douaniers exigent la démission du bureau syndical




La situation est délétère au sein du Syndicat des Douaniers du Bénin ( SyDoB). Très attachés à la vie syndicale et surtout au fonctionnement normal et régulier de leur syndicat, les douaniers déplorent le vide juridique dans lequel est tombé leur syndicat. Au lieu que cette situation inhabituelle et inconfortable préoccupe les responsables de leur syndicat, ceux-ci se complaisance dans ce vide juridique qui suscite au sein de l’opinion moult interrogations. De toutes les façons, les douaniers n’accepteront jamais cette forfaiture. C’est pourquoi, ils appellent d’ores et déjà à la démission de l’actuel bureau directeur du syndicat qui n’a plus de légitimité.

Nounagnon kolawole

C’est de la foutaise au sein du Syndicat des Douaniers du Bénin ! Depuis un certain temps, la vie qui est désormais celui de ce syndicat est un non-droit. La raison en est que les responsables élus démocratiquement par leurs pairs pour présider à la destinée de ce syndicat refusent, après leur mandat, d’organiser l’Assemblée générale en vue de l’élection de nouveaux responsables. De ce fait, le SyDoB est tombé dans un vide juridique inédit. S’il faut tirer les conséquences de droit, on dira sans ambiguïté et sans ambages que les responsables actuels du SyDoB sont illégitimes et par voie de conséquence ne sont plus représentatifs. En termes clairs, ils ne sont plus habilités à agir au nom du syndicat jusqu’à nouvel ordre. Ils sont donc dans le faux, toute chose que le Président Patrice combat avec rigueur et sans état d’âme. Sa rencontre avec une délégation de l’opposition le 25 février dernier a encore permis de comprendre que le Chef de l’État a un très grand respect pour ce que la loi autorise. Mais c’est tout le contraire au niveau du SyDoB où règne un non-droit ahurissant. On dirait qu’un groupuscule a pris en otage le Syndicat des Douaniers du Bénin et se cache derrière des raisons farfelues et tordues pour ne pas organiser l’Assemblée générale en vue du renouvellement des structures dirigeantes du SyDoB. Leur volonté de ne pas respecter le contrat social est clairement établie et face à une telle trahison, il ne reste qu’aux douaniers d’utiliser tous les moyens légaux pour chasser les imposteurs et rétablir l’ordre. C’est dans cette optique qu’ils fustigent avec véhémence le refus des responsables du bureau directeur du SyDoB et exigent leur démission sans délai ni négociation.
Dans tous les cas, les jours des responsables imposteurs du SyDoB sont comptés. Ils n’ont pas le choix. Les douaniers ne sont donc pas prêts à sacrifier leur syndicat pour quelque raison que ce soit.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

27 février 2019 par Dg24h


L’intégralité du Message du Chef de l’Etat à la Nation


20 mai 2019 par Dg24h
Le Chef de l’Etat s’est adressé à la Nation ce lundi 20 mai 2019. Pour sa (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou reçoit des experts internationaux


20 mai 2019 par Dg24h
La mission technique conjointe d’appui au nouveau programme de (...)
Lire la suite

Trois prévenus condamnés à perpétuité


20 mai 2019 par Dg24h
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a (...)
Lire la suite

L’UAC abrite les journées de réflexion


15 mai 2019 par La Rédaction
C’est l’amphithéâtre Idriss Deby Itno de l’Université d’Abomey-Calavi qui (...)
Lire la suite

12 députés en sursis devant la Cour constitutionnelle


14 mai 2019 par Dg24h
Des recours viennent d’être formulés devant la Cour constitutionnelle à (...)
Lire la suite

Un Nigérian et un Ghanéen condamnés à perpétuité


14 mai 2019 par Dg24h
L
Lire la suite

Le gouvernement salue la mémoire du guide béninois


10 mai 2019 par Dg24h
A travers un communiqué, le gouvernement béninois se réjouit de la (...)
Lire la suite

Maintenant on en sait un peu sur les manifestants de Cadjèhoun


9 mai 2019 par La Rédaction
Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a donné un point de presse (...)
Lire la suite

L’ex député Saka Ficara convoqué à la police


8 mai 2019 par Dg24h
L’ancien député à l’Assemblée nationale Ficara Saka demeurant à (...)
Lire la suite

Le Cabinet Kéré Architecture retenu pour le projet


8 mai 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 08 mai 2019, le gouvernement (...)
Lire la suite

Le compte rendu du conseil des ministres du 08 mai 2019


8 mai 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 8 mai 2019 sous la (...)
Lire la suite

L’Etat travaille sur toutes les pistes (Présidence)


8 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement du président Patrice Talon poursuit les recherches pour (...)
Lire la suite

Les recherches se poursuivent activement (Le Drian)


6 mai 2019 par La Rédaction
La France a réagi à la nouvelle de la disparition des touristes (...)
Lire la suite

150 détenus bénéficient de la grâce présidentielle


3 mai 2019 par La Rédaction
Par décret N° 2019–052 du 14 février 2019, le président de la République, (...)
Lire la suite

Les institutions internationales appellent à privilégier le (...)


3 mai 2019 par La Rédaction
Dans une déclaration conjointe la Communauté économique des états de (...)
Lire la suite

Sacca Lafia instruit de mettre fin au désordre


2 mai 2019 par La Rédaction
En conseil des ministres ce jeudi 02 mai 2019 sous la présidence du (...)
Lire la suite

Un véhicule Bénin-Taxi brulé à Cadjéhoun


2 mai 2019 par La Rédaction
La zone de la Haie vive à Cadjéhoun bien en étant quadrillée par l’armée, (...)
Lire la suite

Sacca Lafia confirme les tirs à balles réelles


2 mai 2019 par Dg24h
Sur les ondes de Radio France internationale (Rfi) ce jeudi 2 mai (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information