dimanche, 24 février 2019 •

83 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Projet de loi des finances, exercice 2019

Les députés aguerris pour l’examen et le vote du budget




Un séminaire d’appropriation des éléments d’analyse du projet de loi de finances en question, en vue d’un vote en toute connaissance de cause du document a été organisé à l’intension des députés, ce mardi 30 octobre 2018.
« Présentation et analyse du point d’exécution au 30 juin 2018 du budget de l’Etat gestion 2018 » ; « Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (Dpbep) 2019-2021 » ; « Cadrage macroéconomique et pertinence des prévisions budgétaires 2019 » et « Présentation et analyse des mesures fiscales contenues dans le projet de loi de finances pour la gestion 2019 ». Tels sont les thématiques abordées au cours de ce séminaire d’appropriation. Organisé, chaque année, par le Projet d’appui au renforcement des capacités et à la modernisation de l’Assemblée nationale (Parcman), un des organes techniques du Parlement, ce séminaire d’appropriation vient en prélude à l’étude du projet de loi de finances pour la gestion 2019. Equilibré en recettes et en dépenses à la somme de 1877,543 milliards FCFA contre 1862,918 milliards FCFA en 2018, soit une hausse de 0,8 %, ce projet comporte diverses mesures fiscales et des exonérations de droits, taxes de douane et TVA.
Une thématique retient l’attention des députés au regard des mesures fiscales y afférentes. L’administrateur des impôts à la retraite et experte en administration fiscale, Christine Eyébiyi a, à travers le thème « Présentation et analyse des mesures fiscales contenues dans le projet de loi de finance pour la gestion 2019 » montré que cette loi des finances repose sur une orientation de la politique économique marquée par la phase active de mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement (Pag). Il marque la consolidation des acquis sociaux et un cadrage macroéconomique caractérisé par l’accélération de la croissance économique (7,6% contre 6,8 % en 2018) et un environnement non inflationniste et une baisse du déficit budgétaire (2,7 % contre 4,7 du Pib en 2018). Elle a mis l’accent sur les mesures fiscales reconduites pour l’année 2019. Tout en relevant l’exonération des droits et taxes de douane et de la TVA, à l’exception du Prélèvement communautaire de solidarité (PCS), elle fait cas du Prélèvement communautaire (PC) et de la taxe statistique sur quatre catégories de biens, à savoir le matériel informatique, les logiciels, les imprimantes, leurs parties et pièces détachées, les véhicules neufs à quatre roues importés ou fabriqués et vendus à l’état neuf et destinés à la mise en place d’une flotte de taxis dans les grandes villes.

Des mesures incitatives

L’exonération de droits et taxes de douane et de la TVA sur les autobus, autocars et minibus de toutes catégories, importés, fabriqués et vendus à l’état neuf et destinés au transport en commun n’a pas été occulté dans ce projet de loi de finances.
Les aéronefs, aérostats et leurs pièces de rechange ainsi que des camions neufs, les récipients pour gaz domestique, les accessoires tels que les brûleurs, tuyaux, raccords, supports marmite, réchauds à gaz sans four et robinets et détendeurs sont aussi visés par ladite loi des finances.
Il est prévu aussi des mesures modificatives en ce qui concerne les dispositions relatives au Code général des impôts, et aux recettes non fiscales contenues dans ce projet du gouvernement.
L’expert a mis l’accent sur l’abrogation des dispositions des lois relatives à la taxe sur les nuitées ; la reprise et la modification des dispositions de la loi de finances pour la gestion 2018 relatives à la contribution, à la recherche et à la promotion agricole de 60 F/kg de produits par l’extension au soja du champ d’application de la contribution à raison de 25 F/kg le relèvement de la contribution de 60 francs à 70 F/kg de noix d’anacarde et la baisse de la contribution de 60 francs à 10 F/kg de toutes les autres matières premières et les produits agricoles non transformés dont la noix de palme et autres, à l’exception des fruits et légumes. Il s’est agit d’un projet qui donne tout le sens au programme d’actions du gouvernement. Les mesures incitatives permettront de booster plusieurs secteurs économiques dans le pays.
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 octobre 2018 par Dg24h


Des heures supplémentaires à la direction des impôts


23 février 2019 par Dg24h
Le directeur général adjoint des impôts, Justin Agbikossi dans une (...)
Lire la suite

L’Unamab dénonce une violation des principes d’égalité des citoyens


23 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite

Des dizaines de morts et des blessés graves ce samedi matin


23 février 2019 par Dg24h
Un grave accident s’est produit ce samedi matin à Gabaka, dans la (...)
Lire la suite

Wadagni mobilise les investisseurs norvégiens


22 février 2019 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni effectue (...)
Lire la suite

Le fonctionnaire répondra civilement de ses actes


22 février 2019 par Dg24h
L’Etat n’est plus civilement responsable devant la justice des (...)
Lire la suite

Les juges peuvent exercer jusqu’à 65 ans


22 février 2019 par Dg24h
Les députés ont adopté ce jeudi 21 février 2019, la loi n°2019-12 (...)
Lire la suite

Un homme brûlé vif à Aplahoué


22 février 2019 par Dg24h
Le corps sans vie d’un homme brûlé vif dont les circonstances ne sont pas (...)
Lire la suite

Mtn Bénin lance le programme « Mtn Sales Academy »


21 février 2019 par La Rédaction
Le réseau de téléphonie mobile, MTN Bénin a lancé officiellement son (...)
Lire la suite

Les engins à deux et trois roues interdits de transporter les produits (...)


21 février 2019 par Dg24h
Au cours de la Conférence administrative départementale (CAD), de (...)
Lire la suite

Un camion d’essence occasionne 01 mort et 07 blessés


21 février 2019 par La Rédaction
L’essence frelatée communément appelée « Kpayo » continue de dicter sa loi (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance la 1ère édition du Saga à Cotonou


21 février 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Des offres de formation pour l’environnement et le développement durable (...)


21 février 2019 par Dg24h
Le Centre africain de recherche scientifique et de formation (CRES), (...)
Lire la suite

Des greffiers dans le collimateur de la justice


20 février 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

Les familles des victimes assistées


20 février 2019 par Dg24h
Suite au chavirement d’une barque sur le fleuve Niger, il y a une (...)
Lire la suite

Toboula et 8 autres inculpés en prison à Missérété


20 février 2019 par Dg24h
L’ex préfet du Littoral Modeste Toboula et 8 autres inculpés viennent (...)
Lire la suite

Toboula et Dassigli relevés de leurs fonctions relevés


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral Modeste Toboula et le ministre chargé de la (...)
Lire la suite

Modeste Toboula en garde à vue


20 février 2019 par Dg24h
Le préfet du Littoral a passé hier sa première nuit dans les locaux de (...)
Lire la suite

Le Conseil national d’aménagement du territoire installé


19 février 2019 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information