mercredi, 12 décembre 2018 •

122 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Chemin de fer Cotonou-Niamey

Les cheminots satisfaits des engagements de Samuel DOSSOU-AWORET




La CSA initié une rencontre entre responsables du groupe Pétrolin et les cheminots

La Confédération des Syndicats Autonomes (CSA) a initié ce vendredi 3 Novembre 2017, une séance d’échanges entre les responsables du groupe Petrolin et les cheminots. L’objectif de cette rencontre est de réfléchir sur l’avenir des travailleurs de l’ex OCBN, après la décision de justice rendue par la Cour Suprême le 29 Septembre 2017. Au total, 4 questions fondamentales étaient au cœur des échanges. Il s’agit : des implications de la décision de justice sur l’entreprise ex OCBN, pour le groupe Petrolin et l’Etat béninois, des engagements que le groupe entend prendre pour la préservation des emplois en vue de l’amélioration des conditions de travail des cheminots. Ensuite, le plan du groupe Petrolin pour la reprise des activités ferroviaires et les attentes dudit groupe vis-à-vis des travailleurs cheminots dans le processus de mise en concession de l’ex OCBN ont été abordés. Face à ces différentes préoccupations des cheminots, les représentants du groupe Petrolin, Me Cyrille Djikoui et le directeur général du groupe Petrolin, Lazare Gnonlonfin ont apporté des clarifications et rassuré les travailleurs. A propos de la première préoccupation relative aux implications de la décision de justice pour l’ex OCBN, Me Cyrille Djikoui a souligné que "l’OCBN n’est pas actrice du procès, l’OCBN est l’objet du procès à l’État où elle a été dissoute.". Pour le groupe Bolloré, l’avocat affirme que "interdiction lui est faite de poser quelque acte que ce soit sur le domaine de l’OCBN, sur tout ce qui est lié aux rails, sous peine de se voir payer des astreintes, sous peine de poursuite judiciaire pour rébellion à une décision de justice". Pour ce qui concerne l’Etat béninois, Me Cyrille Djikoui a précisé que nous sommes dans un pays de droit et la loi et les décisions de justice s’imposent aussi bien aux particuliers qu’à l’autorité centrale. Il est donc indispensable pour l’Etat de ne pas troubler le groupe Petrolin dans son droit, et cela s’analyse pour lui de ne pas continuer contrat de concession avec Bolloré et de faire tout pour l’empêcher d’exploiter la ligne, de faire des travaux sur la ligne des chemins de fer. Si l’Etat ne le fait pas, ajoute-t-il, l’Etat ne se serait pas conformé à la décision de justice et peut être condamné à des aspects combinatoires. Par rapport au groupe Petrolin cette décision relève de la saisie du juge de référé de droit de fait, qui reconnaît des droits au groupe Petrolin. Par rapport à la deuxième préoccupations des cheminots, le représentant du groupe Petrolin a affirmé que c’est la chose la plus facile. Le personnel de l’ex OCBN qui lui a été communiqué, est de l’ordre de 380 agents, alors que le besoin en personnel du groupe Petrolin est estimé à plus de 500 agents. Tous les emplois seront donc sauvés et il y aura d’autres recrutements. La grille salariale des cheminots est vieille, a-t-il notifié. Il a rassuré les travailleurs que cette grille sera améliorée. Selon lui, le groupe Petrolin n’a pas attendu d’être adjudicataire, avant de réfléchir sur le sort des cheminots. Abordant la troisième préoccupation des travailleurs, l’avocat dit que le groupe Petrolin n’est pas intéressé tout suite par la recherche du profit. Il s’agit de doter le pays d’infrastructures durables qu’on puisse léguer à des générations, de réhabiliter le chemin de fer avec des rails à écartement 1,435m nouvellement fabriqués selon la technologie actuelle, et de les poser. Il a ensuite défini le plan d’exécution des travaux jusqu’à Parakou, avant d’amorcer la ligne Dosso-Niamey. Les attentes du groupe Petrolin vis-à-vis des cheminots précise-t-il, est leur accompagnement, leur sérieux au travail et leur engagement. Les syndicalistes présents à cette rencontre, Anselme Amoussou de la Confédération Syndicats Autonomes (CSA) et Noël Chadaré se sont dits satisfaits des engagements du groupe Petrolin vis-à-vis des cheminots et de veiller au grain quant au respect desdits engagements. Pour eux ce qui importe le plus, c’est l’amélioration des conditions des travailleurs. Ils ont également affirmé leur intention de veiller au grain quant au respect par l’Etat, de la décision de justice.
F. Aubin AHEHEHINNOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 novembre 2017 par Dg24h


61 directeurs d’école épinglés pour détournement de vivres scolaires


12 décembre 2018 par Dg24h
En Conseil des ministres, ce mercredi 12 décembre 2018, le gouvernement (...)
Lire la suite

14 nominations dans trois ministères


12 décembre 2018 par Dg24h
Le gouvernement a procédé en Conseil des ministres, ce mercredi 12 (...)
Lire la suite

Des ‘’DJ’ et propriétaires de bars condamnés au tribunal


12 décembre 2018 par Dg24h
Les 09 personnes dont 05 DJ et 04 propriétaires de bars, placées sous (...)
Lire la suite

José TONATO procède à l’ouverture officielle du salon ARCHI’ INNOV (...)


12 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José TONATO, a (...)
Lire la suite

Interdiction de faire des enquêtes sans l’autorisation préalable du (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Dans un communiqué rendu public, le ministre d’État chargé du plan et du (...)
Lire la suite

Des denrées alimentaires avariées saisies sur les marchés


11 décembre 2018 par Dg24h
Une grande quantité de produits alimentaires, boissons frelatés et (...)
Lire la suite

Les enseignants vacataires enclenchent une grève de 120 heures dans le (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Les enseignants vacataires du département du Borgou ont enclenché ce (...)
Lire la suite

Revue à mi-parcours du Projet d’Appui aux Infrastructures (...)


11 décembre 2018 par Dg24h
Le directeur de cabinet du ministère de l’agriculture, de l’élevage et (...)
Lire la suite

Le Coraq-Lab lancé ce lundi


11 décembre 2018 par La Rédaction
Le directeur de cabinet du ministre de la santé, Akogbèto Enagnon a (...)
Lire la suite

Les parlementaires de la Cedeao, du Tchad et de la Mauritanie en (...)


10 décembre 2018 par Dg24h
L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS) et les Assemblées (...)
Lire la suite

Le message du garde des sceaux au peuple béninois


10 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin à l’instar de la communauté internationale a célèbre ce lundi 10 (...)
Lire la suite

Tout se met en place pour rendre opérationnel l’aéroport


10 décembre 2018 par Dg24h
Les premiers vols à destination de l’aéroport international de Tourou (...)
Lire la suite

Le Salon « Archi’ Innov Bénin » démarre dès le mardi 11 décembre


10 décembre 2018 par La Rédaction
L’Ordre National des Architectes et Urbanistes du Bénin (ONAUB) organise (...)
Lire la suite

La Cour constitutionnelle déboute Komi Koutche


10 décembre 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle vient de rendre une décision concernant la (...)
Lire la suite

Le bâtiment de la Ddtfp Borgou-Alibori réhabilité


9 décembre 2018 par Dg24h
Le ministère du travail et de la fonction publique a entrepris la (...)
Lire la suite

Un nouveau cas de lassa détecté dans le Borgou


8 décembre 2018 par La Rédaction
Un cas de fièvre hémorragique à virus lassa a été détecté dans le (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané accueilli dans une liesse populaire à (...)


7 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané a été accueilli dans la soirée de (...)
Lire la suite

Terre à Terre Bénin lance le 1er Web Tv environnemental du (...)


7 décembre 2018 par Dg24h
Le Bénin, à l’instar de certains pays, dispose, depuis ce jeudi 6 (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information