vendredi, 19 avril 2019 •

442 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Migrations

Les Nations-Unies ratifient le Pacte de Marrakech




L’Assemblée générale de l’ONU a ratifié ce mercredi 19 décembre 2018 à une très forte majorité le Pacte mondial pour les migrations, dénommé ‘’Pacte de Marrakech’’.

Le traité qui est destiné à renforcer la coopération internationale pour une « migration sûre, ordonnée et régulière. Le document a été entériné à Marrakech (Maroc), lors de la conférence intergouvernementale sur les migrations, le lundi 10 décembre, par 164 pays sur les 193 membres des Nations-Unies.

152 pays ont voté ce mercredi aux Nations-Unies pour le Pacte de Marrakech tandis que 12 autres se sont abstenus. Parmi les pays qui ont voté contre il y a les Etats-Unis, la Hongrie, la République tchèque, la Pologne et Israël.

Le Pacte sur les migrations avait déjà été adopté en juillet dernier par l’ensemble des membres de l’ONU à l’exception des Etats-Unis.

Le texte a été entériné le 10 décembre à la Conférence de Marrakech par 164 pays.

Dans son message lu par le chef du gouvernement, lors de ce sommet, le Roi Mohammed VI a rappelé que "Le défi de cette conférence est de montrer que la Communauté internationale fait le choix d’une solidarité responsable au sujet de la question de la migration. Pour ce faire, il lui appartient de respecter pleinement le droit souverain de chacun de ses membres à déterminer et à mener sa propre politique migratoire". Il a ajouté que aucun pays ne peut, à lui seul, faire face à ces enjeux. Or, s’il n’y a pas d’alternative à la coopération, il n’y a pas, non plus, d’alternative à l’action. ’’La Conférence de Marrakech est, avant tout, un appel à l’action’’, a souligné le message du Souverain.

Le Pacte de Marrakech qui n’est pas un texte contraignant prône entre autres la défense des droits humains, des enfants, la reconnaissance de la souveraineté nationale. Il met l’accent sur les différentes options de coopération : échanges d’informations et d’expertises, intégration des migrants. Il prône aussi l’interdiction des détentions arbitraires, n’autorisant les arrestations qu’en dernier recours.

Protéger les droits humains des migrants
Le texte, qui porte formellement le nom de « Pacte de Marrakech sur les migrations », nécessitait une ratification à New York comme pour tout texte entériné hors du siège des Nations-Unies.

Quelques mois avant sa ratification par l’ONU, une quinzaine de pays avaient émis des réserves sur le Pacte pour diverses raisons. Il s’agit des Etats-Unis, de l’Autriche, de l’Australie, de la Bulgarie, du Brésil, du Chili, de l’Estonie, de la Hongrie, de l’Italie, de la République tchèque, de la République dominicaine, de la Lettonie, de la Pologne, de la Slovaquie, de la Slovénie et de la Suisse.

Le pacte « n’affecte en rien la souveraineté des Etats », a déclaré ce mercredi la présidente de l’Assemblée générale de l’ONU, Maria Fernanda Espinosa Garcès, qui considère le document comme « une boussole ».

Le document réaffirme « le droit souverain des États de définir leurs politiques migratoires nationales et leur droit de gérer les migrations relevant de leur compétence, dans le respect du droit international ».

Plusieurs organisations de défense des droits de l’Homme approuvent ce traité historique que vient de ratifier l’ONU. Amnesty International, par exemple, demande que « les Etats qui ont adopté le Pacte mondial pour les migrations honorent leur parole et prennent des décisions immédiates pour protéger les droits humains des migrants ». L’Ong affirme que les pays qui ont refusé de ratifier le pacte sont responsables "des pires abus contre des migrants ces dernières années".

On compte aujourd’hui 258 millions de migrants dans le monde, soit 3,4% de la population mondiale. Plus de 60.000 migrants clandestins sont morts depuis 2000 lors de leur périple, selon l’ONU.

I.F.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 décembre 2018 par La Rédaction


Le Conseil des ministres du 17 avril 2019


17 avril 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Le message de paix de la Conférence Épiscopale au peuple


15 avril 2019 par La Rédaction
L’Eglise Catholique sort encore de son silence. La Conférence épiscopale (...)
Lire la suite

Nasser Bourita convie Pretoria à un nouveau modèle de coopération (...)


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans une interview accordée à l’hebdomadaire sud-africain, The Sunday (...)
Lire la suite

L’appel de Me Adrien Hougbédji à la Nation


12 avril 2019 par Dg24h
La première session ordinaire de l’année 2019 s’est ouverte ce vendredi à (...)
Lire la suite

La campagne démarre ce vendredi à 00h


11 avril 2019 par Dg24h
La campagne électorale pour le compte les législatives 2019 démarre ce (...)
Lire la suite

L’examen de l’extradition de Koutche mis en délibéré


11 avril 2019 par La Rédaction
Le procès d’extradition de Komi Koutché, ancien ministre d’Etat chargé de (...)
Lire la suite

Le Groupe Dongaco obtient quatre agréments


10 avril 2019 par La Rédaction
Le conseil des ministres de ce mercredi 10 avril 2019 a accordé (...)
Lire la suite

Le point sur la Transition à la télévision numérique terrestre au (...)


10 avril 2019 par La Rédaction
La Télévision numérique terrestre (TNT) est le projet N° 21 des 45 (...)
Lire la suite

L’ANaMA pour booster l’agriculture béninoise


10 avril 2019 par La Rédaction
Rendre plus compétitive l’agriculture béninoise. C’est la vision du (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo appelle au calme et à la maturité


8 avril 2019 par Dg24h
Le président maire Nicéphore Soglo a au cours d’une déclaration ce lundi 8 (...)
Lire la suite

L’épouse de l’ancien maire de Cotonou interpellée à Paris


8 avril 2019 par La Rédaction
L’épouse del’ancien maire de Cotonou, Madame Myriam Soglo, a été (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent sur le bilan de Patrice Talon


8 avril 2019 par La Rédaction
Le président de la République Patrice Talon a clôturé ce samedi 06 avril (...)
Lire la suite

Comment Patrice Talon transforme le Bénin


5 avril 2019 par Dg24h
Investi le 06 avril 2016 en tant que président de la République, Patrice (...)
Lire la suite

Mgr Paul Vieira conduit à sa dernière à Djougou


4 avril 2019 par Dg24h
Regretté évêque de Djougou, Mgr Paul Kouassivi Vieira a été inhumé dans (...)
Lire la suite

Recrutement de 80 auditeurs au titre de l’année 2019


3 avril 2019 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 03 avril 2019, sous la présidence (...)
Lire la suite

Aurélien Agbénonci a reçu des investisseurs turcs


2 avril 2019 par La Rédaction
Un groupe d’investisseurs turcs conduit par l’ambassadeur de Turquie (...)
Lire la suite

Les électriciens installateurs de Porto-Novo en formation


2 avril 2019 par La Rédaction
Une centaine d’artisans-électricien installateurs de la ville de (...)
Lire la suite

Les institutions appellent à la poursuite du processus électoral


1er avril 2019 par Dg24h
Les présidents des Institutions constitutionnelles élargies au Médiateur (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information