jeudi, 18 avril 2019 •

435 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la corruption au Bénin

Comment peut on marcher contre la corruption et encourager l’impunité ?




Il est difficile de croire aux diverses réactions des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dans le cadre de la lutte contre la corruption engagée par le chef de l’État. Depuis plusieurs mois, les sorties des responsables du parti donnent de la voix quant à la poursuite de leurs militants et responsables impliqués dans des affaires de malversations financières. Le cas de l’ancien directeur du Fonds national de microfinance et ex ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché, reste le plus palpitant. Malgré des incohérences dans la gestion des fonds, les Fcbe n’entendent pas répondre de leur mauvaise gestion d’antan.
On se rend compte que les anciens collaborateurs du président Yayi n’étaient en réalité pas réalistes avec lui. Malgré leur marche verte contre la corruption, la mentalité est restée inchangée. L’ayant martelé sur tous les toits que la lutte contre la corruption en leur temps était mieux organisée, les faits montrent aujourd’hui que les meilleurs pilleurs de l’économie nationale sont tapis dans leur rang. De nombreux scandales pendants devant les juridictions appellent aujourd’hui leurs noms. Les dossiers de coton et des concours frauduleux ont permis déjà la levée de l’immunité des députés Yaya et Djènontin. D’autres sont en examen au parlement. Mieux le procureur demande de nouveau la levée de l’immunité d’autres dont Komi Koutché. Ce qui paraît étonnant est que les Fcbe estiment que le gouvernement veut " déstabiliser cet important maillon de l’opposition politique de notre pays".
Ils ont peut-être oublié que c’est Komi Koutché qui a géré le Fonds national de microfinance où les faits de la mauvaise gestion ont été longtemps révélés avant qu’il ne soit ’’bombardé’’ à la tête du ministère de la communication pour être ensuite promu argentier national. Les dénonciations faites par les Forces cauris pour un Bénin émergent montrent combien de fois ils encouragent l’impunité. Ayant végété dans la corruption tout le temps, ils se font passer aujourd’hui pour des victimes d’acharnement. Pourquoi ne pas aller exposer ses arguments devant le juge ? Il faut saluer le président de la commission des loi qui a déjà programmé l’étude des dossiers de levée de l’immunité de ce dernier. Il ne faut pas se victimiser alors qu’on a été au cœur de la gestion.

Patrick K.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 septembre 2018 par Dg24h


Le ’’Front démocratique du salut’’ est né


18 avril 2019 par Dg24h
Le ’’Front démocratique du salut’’ (Fds), c’est le nom de la nouvelle (...)
Lire la suite

R. Wadagni à propos de l’Eurobond émis sur le marché international


18 avril 2019 par Dg24h
L’économie béninoise se porte mieux, et de mieux en mieux, c’est ce qu’on (...)
Lire la suite

Un Directeur de publication arrêté


18 avril 2019 par Dg24h
Le journaliste Casimir Kpédjo, Directeur de publication du journal (...)
Lire la suite

Un courant d’eau occasionne deux morts


17 avril 2019 par Dg24h
Deux personnes ont été emportées par un courant d’eau au niveau du pont (...)
Lire la suite

Les Indemnités de garde, d’astreintes et d’heures supplémentaires (...)


17 avril 2019 par Dg24h
« Garantir la continuité des soins dans les formations sanitaires (...)
Lire la suite

Le temps de travail des acteurs sanitaires réglementé


17 avril 2019 par Dg24h
En Conseil des ministres ce mercredi 17 avril 2019, le gouvernement a (...)
Lire la suite

Les cas disjoints de ICC-Services renvoyés à la prochaine (...)


17 avril 2019 par Dg24h
La première session criminelle de l’année 2019 à la Cour de répression des (...)
Lire la suite

ISOCEL SA révolutionne l’accès à Internet au Bénin


16 avril 2019 par Dg24h
Le Directeur général de ISOCEL SA a procédé ce mardi 16 avril au (...)
Lire la suite

Le Colonel Soulé Dankoro vient de nous quitter


16 avril 2019 par Dg24h
Le Colonel Soulé Dankoro est décéde ce jour à Paris. Né en 1943 à Niaro (...)
Lire la suite

143 localités et 31 600 ménages impactés de 2016 à 2019


16 avril 2019 par Dg24h
« Fournir à chaque Béninoise et à chaque Béninois, particulier ou acteur (...)
Lire la suite

L’audience des autres accusés reprend ce jour à la CRIET


16 avril 2019 par Dg24h
Après sa suspension le vendredi 12 avril dernier, le procès des 12 (...)
Lire la suite

Les évêques invitent à une élection législative inclusive


16 avril 2019 par Dg24h
La Conférence épiscopale du Bénin espère toujours en l’organisation des (...)
Lire la suite

Vers le reversement en ACE de certains agents


15 avril 2019 par Dg24h
Les agents sous contrat local des services sous tutelle du ministère de (...)
Lire la suite

Remise de carnets de pension aux retraités


15 avril 2019 par Dg24h
Des carnets de pension ont été remis aux agents de l’Etat admis à la (...)
Lire la suite

Boni Yayi invite les populations à la prière et au jeûne


15 avril 2019 par Dg24h
En vue d’apaiser la tension sociale en cette période électorale, l’ancien (...)
Lire la suite

Mathieu Adjovi allume le flambeau de l’Union Progressiste


15 avril 2019 par Dg24h
Mathieu Gbèdolo Adjovi et les ténors de l’Union Progressiste (UP) ont (...)
Lire la suite

Les étudiants donnent carte blanche à Gbadamassi et Adambi


14 avril 2019 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi et le ministre des mines, Samou Séïdou (...)
Lire la suite

Les populations fuient l’eau des forages pour les marigots


14 avril 2019 par Dg24h
L’eau est source de vie dit-on. Mais dans le village de Tchicomey, (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information