mardi, 18 décembre 2018 •

196 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre la corruption au Bénin

Comment peut on marcher contre la corruption et encourager l’impunité ?




Il est difficile de croire aux diverses réactions des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) dans le cadre de la lutte contre la corruption engagée par le chef de l’État. Depuis plusieurs mois, les sorties des responsables du parti donnent de la voix quant à la poursuite de leurs militants et responsables impliqués dans des affaires de malversations financières. Le cas de l’ancien directeur du Fonds national de microfinance et ex ministre de l’économie et des finances, Komi Koutché, reste le plus palpitant. Malgré des incohérences dans la gestion des fonds, les Fcbe n’entendent pas répondre de leur mauvaise gestion d’antan.
On se rend compte que les anciens collaborateurs du président Yayi n’étaient en réalité pas réalistes avec lui. Malgré leur marche verte contre la corruption, la mentalité est restée inchangée. L’ayant martelé sur tous les toits que la lutte contre la corruption en leur temps était mieux organisée, les faits montrent aujourd’hui que les meilleurs pilleurs de l’économie nationale sont tapis dans leur rang. De nombreux scandales pendants devant les juridictions appellent aujourd’hui leurs noms. Les dossiers de coton et des concours frauduleux ont permis déjà la levée de l’immunité des députés Yaya et Djènontin. D’autres sont en examen au parlement. Mieux le procureur demande de nouveau la levée de l’immunité d’autres dont Komi Koutché. Ce qui paraît étonnant est que les Fcbe estiment que le gouvernement veut " déstabiliser cet important maillon de l’opposition politique de notre pays".
Ils ont peut-être oublié que c’est Komi Koutché qui a géré le Fonds national de microfinance où les faits de la mauvaise gestion ont été longtemps révélés avant qu’il ne soit ’’bombardé’’ à la tête du ministère de la communication pour être ensuite promu argentier national. Les dénonciations faites par les Forces cauris pour un Bénin émergent montrent combien de fois ils encouragent l’impunité. Ayant végété dans la corruption tout le temps, ils se font passer aujourd’hui pour des victimes d’acharnement. Pourquoi ne pas aller exposer ses arguments devant le juge ? Il faut saluer le président de la commission des loi qui a déjà programmé l’étude des dossiers de levée de l’immunité de ce dernier. Il ne faut pas se victimiser alors qu’on a été au cœur de la gestion.

Patrick K.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 septembre 2018 par Dg24h


Le Processus est enclenché pour l’extradition ou non de Komi (...)


18 décembre 2018 par Dg24h
L’interpellation du ministre de l’économie et des finances de Boni Yayi (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut retenir des chantiers routiers sous le Nouveau (...)


18 décembre 2018 par Dg24h
Dans un entretien avec les internautes, le gouvernement à travers le (...)
Lire la suite

Les révélations embarrassantes pour Yayi et ses anciens (...)


18 décembre 2018 par Dg24h
L’affaire ICC-Services fait des révélations. L’audience de ce lundi est (...)
Lire la suite

Une nouvelle mesure pour les retardataires


17 décembre 2018 par Dg24h
Les inscriptions continuent dans les universités publiques du Bénin. (...)
Lire la suite

Patrice Talon reçoit les partenaires sociaux mercredi prochain


17 décembre 2018 par Dg24h
Les partenaires sociaux seront en face du chef de l’État, Patrice Talon (...)
Lire la suite

L’audience a démarré ce lundi


17 décembre 2018 par Dg24h
L’affaire ICC-Services qui a durant des années créé d’importants dégâts (...)
Lire la suite

Coordonnateurs de projets et usagers pour un meilleur suivi des (...)


16 décembre 2018 par Dg24h
Les coordonnateurs de Projet / Programme et les usagers des services (...)
Lire la suite

Des kits scolaires remis aux meilleurs élèves de Bassila


16 décembre 2018 par Dg24h
L’Ambassadeur du Royaume du Maroc près le Bénin, Son Excellence Monsieur (...)
Lire la suite

Le Syntrasesh appelle ses militants à l’unité d’action


15 décembre 2018 par Dg24h
Le Syndicat national des travailleurs des services de santé humaine du (...)
Lire la suite

59 hôpitaux et centres de santé équipés en matériels médico-techniques


15 décembre 2018 par Dg24h
Le renforcement des plateaux techniques dans les centres sanitaires (...)
Lire la suite

Isma, le premier élu


15 décembre 2018 par Dg24h
Soucieux de la qualité des formations dans l’enseignement supérieur au (...)
Lire la suite

Un ouf de soulagement pour les populations de Djougou- Pehunco-Kerou (...)


14 décembre 2018 par Dg24h
Le jeudi 13 décembre 2018, le Conseil d’Administration de la Banque (...)
Lire la suite

Une délégation de la FAFA au cabinet de Aurélien AGBÉNONCI


14 décembre 2018 par Dg24h
Une délégation de la Fédération des Architectes Francophones d’Afrique (...)
Lire la suite

La Suisse signe avec le Bénin un accord de 5,6 milliards (...)


14 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien (...)
Lire la suite

José Didier Tonato sur les sites de Lokossa


14 décembre 2018 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable, José Didier (...)
Lire la suite

L’Ambassadeur Alejandro ORTEGA fait ses adieux au Prof. (...)


13 décembre 2018 par Dg24h
Le Président de la Cour Constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

MTN propose de nouvelles offres tarifaires plus avantageuses à ses (...)


13 décembre 2018 par La Rédaction
Dans la dynamique de mieux satisfaire sa clientèle, les responsables du (...)
Lire la suite

La protection de la côte à l’Est de Cotonou dans sa 2eme phase


13 décembre 2018 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en Conseil des ministres, ce (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information