lundi, 23 avril 2018 •

237 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire CNSS-BIBE

Le procès Mètongnon renvoyé au 30 janvier




Laurent Mètongnon et ses co-accusés vont passer les fêtes de fin d’année en prison. Présentés à l’audience ce mardi 19 décembre au Tribunal de Cotonou, le procès est renvoyé au 30 janvier 2018, en attendant que la Cour constitutionnelle ne statue sur leur requête de récusation du juge en charge du dossier.
Les prévenus ont refusé de décliner leur identité parce qu’ils ont demandé au juge de se déporter. Les avocats de la défense ont soulevé une exception d’inconstitutionnalité, puisque le juge à tenu quand même à prendre le dossier. ’’C’est sur cette exception d’inconstitutionnalité que l’audience a été suspendue et renvoyée au 30 janvier 2018’’, a expliqué Me Baparapé, avocat de Laurent Mètongnon.
Les personnes inculpées dans le dossier CNSS-BIBE​, Laurent Mètongnon, Mora Jérémie, Ahonon Célestin, Allassane Kemoko Moussa, Adégoke Édouard et Youssaou Aboudou Saliou, avaient adressé une lettre au Président de la première Chambre des Flagrants délits du Tribunal de Première Instance de Cotonou, lui demandant de se déporter dans cette affaire. Ils dénoncent des accointances entre le Juge Rodolphe Azo et le pouvoir en place et le ministre de la Justice. Les inculpés soutiennent que leur détention depuis le 24 novembre 2017 est beaucoup plus politique que juridique.
Le renvoi de ce dossier à l’année prochaine risque de faire durcir le mouvement de grève des syndicats qui demandent la libération de leur camarade Mètongnon.
D. M.

Encadré : EXTRAIT DU CODE DE PROCEDURE PENALE DU BENIN

TITRE VI 
DE LA RECUSATION

*Article 624 :* Tout juge de fond ou de droit peut être récusé pour les causes ci-après :
1- si le juge ou son conjoint sont parents ou alliés de l’une des parties ou de son conjoint jusqu’au degré de cousin issu de germain inclusivement. La récusation peut être exercée contre le juge même au cas de divorce ou de décès de son conjoint, s’il a été allié d’une des parties jusqu’au deuxième degré inclusivement ;
2- si le juge ou son conjoint, si les personnes dont il est tuteur, subrogé tuteur, curateur ou conseil judiciaire, si les sociétés ou associations à l’administration ou à la surveillance desquelles il participe ont intérêt dans la contestation ;
3- si le juge ou son conjoint est parent, ou allié jusqu’au degré indiqué ci-dessus, tuteur, subrogé tuteur, curateur ou conseil judiciaire d’une des parties ou administrateur, directeur ou gérant d’une société, partie en cause ;
4- si le juge ou son conjoint se trouve dans une situation de dépendance vis-à-vis d’une des parties ;
5- si le juge a connu du procès comme magistrat, arbitre ou conseil, ou s’il a déposé comme témoin sur les faits du procès ;
6- s’il y a eu procès entre le juge, son conjoint, leurs parents ou alliés en ligne directe et l’une des parties, son conjoint ou ses parents ou alliés dans la même ligne ;
7- si le juge ou son conjoint ont un procès devant un tribunal où l’une des parties est juge ;
8- si le juge ou son conjoint, leurs parents ou alliés en ligne directe ont un différend sur pareille question que celle débattue entre les parties ;
9- s’il y a eu entre le juge ou son conjoint et une des parties toutes manifestations assez graves pour faire suspecter son impartialité.

*Article 625 : L’inculpé, le prévenu, l’accusé ou toute partie à l’instance qui veut récuser un juge d’instruction, un président ou un juge du tribunal de première instance, un ou plusieurs conseillers de la cour d’appel, de la cour d’assises ou de la cour suprême doit, à peine de nullité, présenter une requête au président de la cour d’appel ou de la cour suprême.*

Les magistrats du ministère public ne peuvent être récusés.
La requête doit désigner nommément le ou les magistrats récusés et contenir l’exposé des moyens invoqués avec toutes les justifications utiles à l’appui de la demande.
La partie qui aura procédé volontairement devant une cour, un tribunal ou un juge d’instruction, ne sera reçue à demander la récusation qu’à raison des circonstances survenues depuis, lorsqu’elles seront de nature à constituer une cause de récusation.

….

*Article 629 :* Toute ordonnance rejetant une demande de récusation peut prononcer la condamnation du demandeur à une amende civile qui ne peut être inférieure à deux cent mille (200 000) francs.

*Article 630 : Aucun des juges visés à l’article 624 du présent code ne peut se récuser d’office sans l’autorisation du président de la cour d’appel ou de la cour suprême dont la décision, rendue après avis du procureur général, n’est susceptible d’aucune voie de recours.*

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 décembre 2017 par Dg24h



Gouvernement et Société civile appelés à adopter de nouvelles stratégies (...)

23 avril 2018 par Dg24h
Malgré l’adoption et la mise en œuvre du Plan d’Action National Budgétisé (...)
Lire la suite

Un agent de cimetière arrêté avec des crânes humains

23 avril 2018 par Dg24h
Les éléments de la Police républicaine ont mis la main sur un individu (...)
Lire la suite

Alerte sur les catastrophes liées aux inondations !

23 avril 2018 par Dg24h
Gestion des inondations et des catastrophes au Bénin : État des lieux et (...)
Lire la suite

Mémoire du chaudron 63

22 avril 2018 par Dg24h
Lorsque je reçus enfin le quitus d’aller rejoindre l’effectif d’une des (...)
Lire la suite

Communiqué à l’endroit des béninois de l’extérieur dans le cadre du (...)

21 avril 2018 par Dg24h
Afin d’optimiser le recensement des Béninois résidant à l’extérieur en (...)
Lire la suite

Les "Jusqu’au boutistes" demandent la poursuite du dialogue

21 avril 2018 par Dg24h
Les trois centrales et confédérations syndicales qui poursuivent le (...)
Lire la suite

Le Gouvernement rend les derniers hommages à l’Ambassadeur de (...)

20 avril 2018 par Dg24h
Une délégation conduite par le ministre des Affaires étrangères Aurélien (...)
Lire la suite

Des éléphants blancs au Lycée technique de Lokossa

20 avril 2018 par Dg24h
Au cours de ses visites sur le terrain pour constater de visu (...)
Lire la suite

La revalorisation du Smig à l’ordre du jour

20 avril 2018 par Dg24h
La première session ordinaire du Conseil national du travail s’est (...)
Lire la suite

Plusieurs délégations reçues par le Président de l’Assemblée

18 avril 2018 par Dg24h
Ils étaient nombreux à taper à la porte de la deuxième personnalité de (...)
Lire la suite

17 directeurs d’écoles limogés pour mauvaises gestion des cantines (...)

18 avril 2018 par Dg24h
A peine les cantines scolaires ont été lancées que des détournements ont (...)
Lire la suite

L’administrateur d’un groupe whatsapp assigné en Justice

18 avril 2018 par Dg24h
L’administrateur du groupe whatsapp " BENIN HORIZON 2021" est appelé à (...)
Lire la suite

Une commission de 10 membres pour la levée d’immunité

17 avril 2018 par Dg24h
Le processus pour la levée de l’immunité des députés Atao Hinnouho, (...)
Lire la suite

Un projet de loi sur la protection de la zone littorale en (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Les travaux de la première session ordinaire de l’année 2018 ouverte (...)
Lire la suite

Quatre jeunes dans les mailles de la police à Parakou

17 avril 2018 par Dg24h
Quatre cybercriminels présumés dont une jeune fille ont été interpellés (...)
Lire la suite

Un vent de destitution veut emporter le maire Alimiyahou de (...)

17 avril 2018 par Dg24h
Huit (08) conseillers sur les quinze (15) que compte la commune de (...)
Lire la suite

*L’essence ‘’kpayo’’ au cœur d’un autre incendie à Bohicon

17 avril 2018 par Dg24h
L’essence frelatée communément appelée « kpayo » a déclenché le feu ce (...)
Lire la suite

Séfou Fagbohoun placé sous contrôle judiciaire

16 avril 2018 par Dg24h
L’homme d’affaires Séfou Fagbohoun vient d’être placé sous contrôle (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires