vendredi, 22 juin 2018 •

187 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Actualité nationale

Le gouvernement répond aux préoccupations des populations

(Djogbénou, Adidjatou et Agbénonci démontrent la pertinence des réformes en cours)




Face aux multiples questions d’actualité économique, sociale et politique qui secouent actuellement le pays, trois(03) Ministres du gouvernement dont les Affaires Etrangères, la fonction publique et la Justice ont tenu ce Jeudi 7 Décembre 2017 une conférence de presse afin d’éclairer l’opinion publique et d’apporter ainsi des réponses aux préoccupations économiques et sociales des populations.
C’était le Ministre de la Justice, Me Joseph DJOGBENOU qui a ouvert le bal par la nouvelle faisant état de l’élection d’une compatriote béninoise à la tête de la Cour Pénale Internationale (CPI). C’est une fierté nationale, un progrès de la justice béninoise, c’est la preuve que notre justice est belle et bien indépendante et qu’elle ne saurait se prêter à des pressions ou intimidations politiques. C’est dans cette optique d’accompagner la justice béninoise dans sa noble mission que le gouvernement du Président TALON dans son PAG a placé la lutte contre l’impunité et la corruption au sommet de ses priorités et a pris l’engagement ferme de mener une répression absolue contre les détournements de deniers publics, les infractions et trafics de tout genre, les crimes de sang, les violations faites sur les personnes vulnérables(femmes, enfants et handicapés), ainsi que toute forme de délinquance fut-elle en col blanc ou en col bleu.
A cet effet, une Circulaire portant politique pénale du gouvernement, fut porté en date du 24 Novembre 2016 à l’Attention de tous les membres du Ministère public et de tout membre de la police judiciaire. Ce n’est donc pas aujourd’hui que les enquêtes judiciaires ont commencé et, lorsque dans une société d’Etat, l’on falsifie les commandements, les éléments d’authentifications et les décharges ; lorsqu’on falsifie les formulaires des ACE et qu’on amène l’Etat à recruter et à payer injustement des Agents fictifs, que peut-on espérer comme réaction de cet Etat ? Alors, dites nous franchement ce qu’on pourrait espérer d’un Etat qui ne réagit pas lorsque 17 milliards des fonds cotisés ou épargnés par le Contribuable béninois sont illicitement et illégalement déposés dans une banque placée en Administration provisoire par la Banque mondiale ?
Face à ce tableau sombre, le gouvernement ne pouvait s’abstenir de prendre ses responsabilités, autrement il aurait manqué à son engagement de lutte contre la corruption et l’impunité et c’est pour éviter cela que le gouvernement a instruit le Garde des Seaux afin qu’il engage les poursuites judiciaires contre les mises en cause. Il ne s’agit donc pas d’une chasse aux sorcières comme le prétendent certains, ou d’une vengeance déguisée comme le pensent d’autres, mais plutôt des mesures correctives prises et mises en œuvre par le gouvernement pour sécuriser les deniers publics.
Pour le Ministre du travail et de la fonction publique, il importe de rappeler à l’opinion publique et à toute la classe sociale les multiples efforts consentis par le gouvernement en matière de dialogue social et qui en dépit de tout et au-delà de toute attente ont tout de même permit l’amélioration des conditions de vie et de travail des fonctionnaires et Agents contractuels d’Etats.
Même si on reconnait naturellement que le gouvernement, malgré toutes ses réformes entreprises, n’a pu satisfaire toutes les doléances syndicales des travailleurs dont l’estimation financière s’élève à 170.000.000 FCFA, remarquons honnêtement que des concessions énormes, douloureuses, voir courageuses ont été spontanément faites par le gouvernement afin de satisfaire un temps soit peu les plateformes revendicatives et de mettre ainsi un terme aux nombreux mouvements de grèves. Ces grèves allaient compromettre le dialogue social si le gouvernement n’avait pris ses responsabilités.
Il s’agit aussi de l’utilité et de l’efficacité de la Commission Permanente de Négociation et de Concertation des Confédérations et Centrales Syndicales dont la création a boosté considérablement les relations entre le gouvernement et les partenaires sociaux. C’est donc la preuve que les nombreuses informations véhiculées dans les médias, sur les réseaux sociaux et faisant état de l’insensibilité du gouvernement aux affaires sociales ou de son incapacité à assurer la satisfaction sociale des populations et des travailleurs ne sont que pures intoxications et manœuvres d’intimidations politiques destinées à ralentir, voir empêcher le gouvernement du Nouveau Départ dans la réalisation de son PAG en général, et dans sa mission prioritaire de lutte contre la corruption et l’impunité en particulier.
Le Ministre des Affaires Etrangères et de la coopération s’est prononcé sur les progrès diplomatiques et de coopération réalisés par le gouvernement du Bénin. Actuellement, le Bénin s’apprête à accueillir deux grandes personnalités d’institutions internationales dont les visites respectives visent à toucher du doigt et apprécier les progrès économiques et sociales réalisées ces derniers temps par le Bénin et qui n’est rien d’autre que le résultat des nombreuses réformes mises en œuvre par le gouvernement de la rupture dans les différents secteurs économiques du pays.
Il s’agit de la Directrice Générale du Fond Monétaire International(FMI) dont la visite comme annoncée vise à saluer les performances de la gestion rigoureuse de l’économie nationale et des finances publiques par le gouvernement, et de la Madame la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie qui sera également présente au Bénin dans les tout prochains jours afin de féliciter les réformes en cours et d’envisager une amélioration de la coopération avec le Bénin.
Des visites favorables pour l’investissement étranger et qui permettront au Bénin de faire des propositions économiques, des projets de développement, d’obtenir des ressources supplémentaires et la possibilité d’aller vers d’autres sources de financement.
« Le temps de la diplomatie n’est pas le temps des partis politiques, le rythme de la diplomatie n’est pas le rythme des réseaux sociaux » dixit le Ministre qui par cette citation a rappelé à l’ordre les acteurs de contre-vérités sociales qui devraient plutôt accompagner le gouvernement dans son PAG dont les priorités sont entre autres : l’assainissement des finances publiques, le redressement économique, d’assurer des soins de qualité aux malades et une éducation nationale de qualité pour nos enfants.
Alors, faut-il en plaçant ses considérations personnelles au dessus des considérations de l’Etat, demander à l’Etat de ne pas agir (croiser les bras face à l’impunité et la corruption) ?
Audace GANDAHO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 décembre 2017 par Dg24h



Près de 2500 cas d’abandon et de grossesse dans l’Alibori

21 juin 2018 par Dg24h
Plus de 2300 cas d’abandon sont dénombrés dans les lycées et collèges de (...)
Lire la suite

Plusieurs décisions rendues par la Cour constitutionnelle

21 juin 2018 par Dg24h
La Cour constitutionnelle vient de rendre ses premières décisions. Au (...)
Lire la suite

Les usagers du site de vente de moutons déguerpis à Sèmè-Kpodji

21 juin 2018 par Dg24h
Le préfet de l’Ouémé, Joachim Apithy, a procédé à la libération de l’espace (...)
Lire la suite

500 000 F emportés à la mairie d’Abomey

21 juin 2018 par Dg24h
Le bureau de la collaboratrice du Chef service affaires financières ( (...)
Lire la suite

Le gouvernement s’engage dans la finalisation des actes relatifs aux (...)

21 juin 2018 par Dg24h
C’est en conseil des ministre de ce mercredi 20 juin 2018 que le (...)
Lire la suite

La tenue kaki exigée dans les établissements publics et privés à la (...)

21 juin 2018 par Dg24h
« Il est porté à la connaissance de tous les usagers de l’école que pour (...)
Lire la suite

Justin Lewis Dénakpo reçu par le président Adrien Houngbédji

20 juin 2018 par Dg24h
Le chef du service de la Clinique universitaire de gynécologie et (...)
Lire la suite

Le nouveau maire de Ouaké installé ce jour

20 juin 2018 par Dg24h
Mathurin Tomtokoum, élu le 1er juin 2018, a pris service, ce mercredi (...)
Lire la suite

1171 enfants dotés d’acte de naissance dans l’Atacora

20 juin 2018 par Dg24h
A l’occasion de la célébration en différé de la 28e édition de la journée (...)
Lire la suite

Les journées nationales de gouvernance s’ouvrent ce jeudi

19 juin 2018 par La Rédaction
La deuxième édition des Journées Nationales de la Gouvernance (JNG) (...)
Lire la suite

Une femme enceinte charcutée à Parakou...

19 juin 2018 par La Rédaction
Drame Une femme enceinte charcutée à Parakou Dans la nuit de jeudi (...)
Lire la suite

Laurent Metongnon et autres retournent devant le juge 27 (...)

19 juin 2018 par Dg24h
L’actuel président du conseil d’administration de la caisse nationale de (...)
Lire la suite

Le général Robert Sèwadé inhumé le 30 juin prochain

18 juin 2018 par Dg24h
Le général de brigade à la retraite, Robert Sèwdé, sera conduit en sa (...)
Lire la suite

La soutenance des thèses de doctorat suspendue provisoirement

18 juin 2018 par Dg24h
Le président de l’Université de Lomé, Dodzi Kokoroko a, dans une (...)
Lire la suite

Nouvelle vision autour des actions du Gouvernement

18 juin 2018 par Dg24h
Le gouvernement décide enfin de libérer l’information. C’est du moins ce (...)
Lire la suite

Naissance prématuré d’un bébé en plein examen blanc

16 juin 2018 par Dg24h
Les candidats à l’examen de Brevet d’études du premier cycle (Bepc) ont (...)
Lire la suite

Des kits et d’équipements offerts aux relais communautaires

16 juin 2018 par Dg24h
Des kits et des matériels ont été offerts à 270 relais communautaires de (...)
Lire la suite

Richard Flash et son projet novateur pour les artistes

16 juin 2018 par Dg24h
Avec son initiative dénommée « Flash Tour 2018 », Richard Flash s’engage à (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires