lundi, 19 novembre 2018 •

129 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Pobè chef-lieu de département,

Le courage de Patrice Talon salué dans le Plateau




Choisi à l’issu d’un conseil des ministres en juin 2016, la commune de Pobè abrite depuis environ deux ans le chef-lieu du département du Plateau. Un choix qui pour certains, parait étrange voir incroyable, mais reste la concrétisation d’un rêve de plusieurs décennies sur les plans politique et administratif pour d’autres. 

Discuté minutieusement par le passé entre d’autres communes de la région, le titre de chef-lieu du département du Plateau accordé à Pobè, contribue progressivement à son essor où cette commune espère de beau jour devant elle.

« La commune d’Adja-Ouèrè faisait partie des communes candidates qui ambitionnaient abriter le chef-lieu du département du Plateau par le passé et le discutait aussi fortement. C’est heureux pour Pobè », indique, le maire de la commune d’Adja – Ouèrè, Abiboulaye Nonvidé Kolawolé Adissa avant de louer et saluer le courage du président Patrice Talon. 

Depuis les années 99 - 2000 si j’ai une bonne mémoire précise-t-il, cette histoire des départements était annoncée. « Ni le président Kérékou, ni le président Yayi n’a eu le courage de fixer et de faire fonctionner réellement ces nouveaux chefs-lieux de département ou préfectures. Le président Talon l’a fait et rendu effectivement opérationnel les six nouveaux départements, il est simplement à féliciter », a poursuivi le maire d’Adja - Ouèrè.

Abondant dans le même sens, le maire de la commune de Kétou Jean-Pierre Babatoundé affirme que le Président Talon est un homme rigoureux qui à travers ses réformes, transforme à petit coup le pays. « Il est venu, il a dit qu’il veut transformer le Bénin. Il a fixé les chefs-lieux de département, nommé les préfets et rendu opérationnel les préfectures. Cet acte est très courageux et honore le Bénin. On ne peut que lui tirer chapeau puisque les présidents, Soglo, Kérékou et Yayi n’ont pas pu le faire. Talon ne fait que tenir parole pour le changement, la transformation du pays qu’il a prôné avant son accession au pouvoir », a-t-il fait remarquer exprimant son admiration au président de la République.

Lorsque la nouvelle nous est tombée on était plus que heureux on l’avait accueilli avec enthousiasme et une joie énorme par ce que Pobè depuis des lustres, rêvait d’être érigé en chef-lieu du département, rappelle Paul Fakorédé Odjo, maire de la commune de Pobè. 

Ce fut un évènement glorieux, renchérit, Charles Bangbola chef de l’Arrondissement de Pobè. Avant tout précise l’élu locale, il faut oser. « Naturellement pour tout acte il faut le courage. Les chefs d’Etat précédents n’ont pas eu ce courage. Ils se sont approchés et pu après se sont retirés. C’est à croire qu’on n’aurait jamais fait ça. Patrice Talon là fait, c’est rentré dans la mémoire collective. Tout le monde est habitué et ça marche très bien », a signifié le chef d’arrondissement de Pobè.

 « Tout Pobè était en joie. Nous étions très heureux. Depuis des années on avait des informations vraiment concourantes où il y avait des communes qui discutaient le chef-lieu avec la nôtre. Quand la nouvelle est tombée, ça a été une grande joie et une chance pour la commune. Nous avons commencé par cueillir les avantages qu’il y a au niveau de ce rapprochement de l’administration centrale des administrés. Nous ne faisons que prier pour le président Patrice Talon pour le choix porté sur la commune de Pobè », a ajouté avec un ton satisfaisant, Charles Bangbola, affirmant qu’il transmet l’état d’esprit de la commune.

Aujourd’hui avec la présence de la préfecture à Pobè, lance le maire Paul Fakorédé Odjo, les directions départementales s’installent progressivement, la construction de la cité administrative sera d’ici là une réalité. « Tout a augmenté au niveau de la ville du point de vue fonctionnaires, location de maisons et d’appartements et autres. En bref l’arrivée du chef-lieu du département est un grand impact pour le développement de la commune de Pobè », exclame-t-il. 

« Contrairement à ce qui se faisait par le passé, moi j’ai renouvelé il y a quelques jours, ma carte d’identité en 72 heures et sur place », témoigne Charles Bamigbola en déclarant par la même occasion qu’au niveau des directions départementales installées à Pobè, tout se passe également sur place et ce, dans une courte durée.

Comme l’élu local, bon nombre de citoyens du département du Plateau sont revenus sur l’importance du choix porté sur la ville de Pobè pour abriter le chef-lieu du département en approuvant le rapprochement de l’administration des administrés. Ils ont loué également le courage et la détermination du Président Patrice Talon pour le développement de chacune des localités du Bénin. 

Paul Tonon

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 août 2018 par Dg24h


Un véhicule Samu occasionne plusieurs morts


18 novembre 2018 par La Rédaction
Un accident de circulation a eu lieu, ce dimanche, dans les feux (...)
Lire la suite

20 nominés dont un prix spécial André Quenum


18 novembre 2018 par Dg24h
Célébrer deux icônes de la liberté à savoir Frédéric Bastia et Père André (...)
Lire la suite

Oswald Homeky ouvre le bal des spectacles


18 novembre 2018 par Dg24h
Le stade de l’amitié général Mathieu Kérékou a accueilli la cérémonie de (...)
Lire la suite

Patrick Jean-Baptiste Aho prend le commandement des Forces (...)


17 novembre 2018 par Dg24h
Le Contre Amiral, Patrick Jean Baptiste Aho est désormais aux commandes (...)
Lire la suite

Les spectacles programmés pour ce samedi 17 novembre


16 novembre 2018 par Dg24h
Dans le cadre de la 14ème édition biennale du Fitheb, plusieurs (...)
Lire la suite

Les Écureuils se familiarisent avec la pelouse de Bakau


16 novembre 2018 par Dg24h
Les Écureuils du Bénin à Banjul dans le cadre du match Bénin-Gambie ont (...)
Lire la suite

Fitheb 2018 démarre par une table ronde


16 novembre 2018 par Dg24h
Le directeur du Fitheb Erick-Hector Hounkpè a lancé la 14ème édition (...)
Lire la suite

La gastronomie à base de maïs au centre d’un colloque à Grand-Popo


16 novembre 2018 par Dg24h
Il se tient depuis jeudi et ce pendant deux jours, un colloque sur (...)
Lire la suite

Plus de 500 000 motos non encore immatriculées


16 novembre 2018 par Dg24h
La répression des motos non immatriculées reprend le 1er décembre (...)
Lire la suite

Sinohydro démarre les travaux d’Asphaltage à Akpakpa


15 novembre 2018 par Dg24h
Le projet Asphaltage lancé par le gouvernement béninois se poursuit. (...)
Lire la suite

Le Bénin prêt à vibrer au rythme du Fitheb 2018


15 novembre 2018 par Dg24h
La 14ème édition du Festival international de théâtre du Bénin (Fitheb (...)
Lire la suite

Trois avocats admis au barreau du Bénin


15 novembre 2018 par Dg24h
La Cour d’appel de Cotonou a abrité, ce jeudi 15 novembre 2018, la (...)
Lire la suite

Les experts de l’Ofpa en conclave à Cotonou


15 novembre 2018 par Dg24h
Le ministre du travail et de la fonction publique, Adidjatou Mathys a (...)
Lire la suite

Joseph Djogbénou a reçu deux délégations à son cabinet


15 novembre 2018 par Dg24h
Me Bastien Salami et Dine Bouraïma, président du Consortium Touristes (...)
Lire la suite

Maxime Da Cruz et son équipe pour plus d’engagement à l’Uac


15 novembre 2018 par Dg24h
L’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre (...)
Lire la suite

Le procureur prend des dispositions idoines pour assainir le (...)


15 novembre 2018 par Dg24h
Il est résolument décider à mettre fin aux vendeurs d’illusions. Le (...)
Lire la suite

Le financement de la route Béroubouay-Malanville bouclé


14 novembre 2018 par Dg24h
Le financement du projet de réhabilitation du corridor Cotonou-Niamey, (...)
Lire la suite

La plate-forme d’information AskGouvBénin pour échanger avec les (...)


14 novembre 2018 par Dg24h
Créer un espace d’échanges interactifs entre le pouvoir exécutif et les (...)
Lire la suite

Sondage


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information