mercredi, 24 avril 2019 •

296 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Politique

Le PRD justifie la suspension de sa participation au Bloc Républicain




Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) a pris la résolution de suspendre sa participation aux travaux préparatoires du congrès du Bloc Républicain. Dans un communiqué rendu public, ce lundi 19 novembre 2018, les responsables du parti ont exposé un certain nombre de faits qui justifient leur décision.

Faisant un rappel des faits, le PRD a expliqué qu’au départ et sous demande du Chef de l’Etat, les partis membres du BMP (Bloc de la Majorité Parlementaire) se sont répartis en 3 groupes. L’un autour de l’Union fait la Nation, l’autre autour des responsables politiques du Nord (Dynamique Unitaire), et le 3ème autour du PRD.
« Il est apparu aux yeux de certains que la répartition en 3 groupes dont l’un a une forte prédominance nordique, rappelait l’ancienne division du pays qui a tant nui à l’unité nationale », mentionne le communiqué. C’est ainsi que le PRD sous la pression amicale du Chef de l’Etat, a accepté de fusionner avec Dynamique Unitaire, dans le souci de l’unité nationale.
Toutefois souligne le communiqué, avant d’accepter cette proposition, le PRD a exigé un certain nombre de conditions. Il s’agit entre autres du maintien de son logo dans celui du nouveau parti ; du respect de son positionnement géographique électoral lors des choix des candidats aux élections législatives ; la constitution de ses militants en courant au sein du nouveau parti. Le PRD a aussi exigé que les termes de l’accord fassent l’objet d’un protocole d’accord écrit, ainsi que l’exigent les statuts du parti (article 85 et 86). En contrepartie, le PRD a consenti à ne pas revendiquer le leadership du nouveau parti.

La problématique du logo

Selon le communiqué, le PRD a une histoire, et est un parti enraciné. « La décision de maintenir le logo dans son intégralité a été définitivement validée en plénière devant le Chef de l’Etat››, rappelle le communiqué signé par le secrétaire général du PRD Falilou Akadiri.
Mais cette décision prise devant le Chef de l’Etat a été remise en cause par une partie de l’assistance. C’est ainsi qu’un autre projet de logo a été élaboré et soumis à une réunion de concertation le mercredi 14 novembre. « Ce projet n’était plus le ‘’logo intégral du PRD’’. Mais dans un souci de compromis, le PRD l’a accepté. Il a donc été validé à cette réunion », précise le communiqué.

Non-respect du positionnement géographique électoral

Ledit communiqué énonce que le respect des positionnements géographiques respectifs fut le premier point qui a été convenu entre les partis.
« Or, à la séance plénière du 17 novembre, il a été suggéré que le nouveau parti sera dirigé collégialement par 17 personnes, dont seulement 4 PRD, et que les décisions seront prises par consensus ou à la majorité des 2/3. Quatre sur dix-sept ne forment pas le tiers des dirigeants », expose le communiqué.
Une situation qui signifie que « le PRD sera minoritaire dans les instances dirigeantes et que les candidats aux élections seront désignés par les 2/3, c’est-à-dire contre le PRD ». Il s’agit donc d’une perspective certaine de violation de la règle de respect des positionnements géographiques.
Le communiqué relate aussi qu’a quelques jours du congrès, « les accords se font et se défont, sans qu’aucun document écrit ne vienne les corroborer. Il y a là une source d’instabilité et de désordre ».
Le PRD a demandé qu’un protocole d’accord écrit atteste de ce qui a été convenu en respect des dispositions des articles 85 et 86 de ses statuts.
S’agissant des courants à l’intérieur du parti, les statuts du PRD (article 86) disent qu’en cas de fusion, les membres du parti constitueront des courants à l’intérieur du nouveau parti. Or, l’organigramme proposé au PRD n’offre pas cette possibilité.
Ceci étant, le PRD juge que participer à la création d’un parti sur la base de malentendus, serait suicidaire. Il demande simplement le respect des engagements pris et leur concrétisation par un document écrit.
En attendant les clarifications sur ces différents points, le PRD a décidé de suspendre sa participation à la création du nouveau parti.
« Le PRD soutient l’action du Gouvernement du Président Talon, et est membre du Bloc de la Majorité Parlementaire. (...) Il reste ouvert à la médiation du Chef de l’Etat sur les points de divergence », conclut le communiqué.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 novembre 2018 par Dg24h


La police arrête l’élan de l’honorable Ybatou Sanni Glèlè au marché de (...)


23 avril 2019 par Dg24h
La police a arrêté ce mardi 23 avril 2019 au marché de Ouando, le (...)
Lire la suite

Jean-Claude Houssou aux côtés des femmes de Porto Novo


23 avril 2019 par La Rédaction
Le candidat du bloc républicain dans la 19ème circonscription Dona (...)
Lire la suite

Rév. Adéogun interdit toutes activités politiques dans les (...)


22 avril 2019 par Dg24h
C’est à travers une décision pastorale que le Révérend Benoît Benett (...)
Lire la suite

Le deuxième adjoint au maire interpellé et gardé


19 avril 2019 par Dg24h
Le deuxième adjoint au maire de la commune de Dangbo, Julien (...)
Lire la suite

Le candidat Adam DENDE AFFO menacé à Bantè


19 avril 2019 par Dg24h
Le candidat du bloc Républicain Adam AFFO DENDE et ses militants (...)
Lire la suite

Bintou Chabi Adam Taro à l’assaut de la 14ème


19 avril 2019 par Dg24h
L’équipe de campagne dirigée par Mme Bintou CHABI ADAM TARO poursuit sa (...)
Lire la suite

Boni Yayi appelle au sens de responsabilité de Talon pour une sortie (...)


18 avril 2019 par La Rédaction
L’ex président de la République du Bénin, Boni Yayi s’est prononcé au (...)
Lire la suite

Thérèse Waounwa crée un Comité national de résistance


18 avril 2019 par Dg24h
La situation socio-politique que traverse le Bénin depuis quelques (...)
Lire la suite

Boni Yayi face aux médias ce jour


18 avril 2019 par Dg24h
La situation sociopolitique du pays ne laisse personne indifférent. (...)
Lire la suite

Plusieurs personnes interpellées, des objets saisis


15 avril 2019 par Dg24h
Les individus interpellés ce lundi lors des incidents de N’dali auraient (...)
Lire la suite

Quelques incidents enregistrés dans le septentrion


15 avril 2019 par Dg24h
Alors que la campagne électorale pour les législatives du 28 avril 2019, (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané accueilli en liesse à Copargo


15 avril 2019 par La Rédaction
Dans le cadre de la campagne électorale pour les législatives du 28 (...)
Lire la suite

« Nous nous trouvons un peu au début de la révolution béninoise » (Robert (...)


13 avril 2019 par Dg24h
Suite à la sortie médiatique de Patrice Talon, président de la (...)
Lire la suite

Talon tient au respect de l’ordre constitutionnel


12 avril 2019 par Dg24h
Le chef de l’Etat au cours de son entretien, tout en expliquant la (...)
Lire la suite

« Prendre une ordonnance serait un coup d’Etat » (P. Talon)


12 avril 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon à la faveur (...)
Lire la suite

Le chef de l’État face au peuple demain


10 avril 2019 par Dg24h
Une fois de plus le chef de l’État sera face au peuple demain jeudi dans (...)
Lire la suite

La coopération se renforce dans le domaine de la santé


10 avril 2019 par Dg24h
Dans le but d’améliorer la qualité des soins offerts aux populations, le (...)
Lire la suite

Plusieurs écoles et habitations décoiffées


9 avril 2019 par Dg24h
Une tornade survenue dans la soirée de dimanche 07 avril 2019 à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information