mercredi, 22 mai 2019 •

330 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Immatriculations fantaisistes des véhicules automobiles

Le DG de l’Anatt rappelle les dignitaires religieux à l’ordre




Les immatriculations fantaisistes sont désormais interdites au Bénin. L’information a été portée à la connaissance des têtes couronnées et des dignitaires religieux, récemment, lors d’un point de presse organisé à Cotonou par le directeur général de l’Anatt, Thomas Agbéva. Citant l’article 5 de l’arrêté interministériel n°019 du 20 mars 2006 portant interdiction en République du Bénin de l’usage d’autres plaques en lieu et place des plaques d’immatriculation réglementaires, Thomas Agbéva a souligné que « la fixation d’une autre plaque portant des mentions spéciales sur les véhicules automobiles de certains dignitaires, rois ou autres personnalités doit faire l’objet d’une autorisation délivrée par le ministère chargé des Transports ».
Nonobstant les dispositions règlementaires, des véhicules portant des dénominations de temple, de royauté ou de religions endogènes circulent toujours et sans autorisation préalable. Cette situation a suscité des réactions de la part des autorités qui ont appelé les dignitaires à se mettre en règle.
Selon le directeur général de l’Agence national des transports terrestres, ces dignitaires ou responsables de cultes, immatriculent normalement leurs véhicules à l’Anatt. Ensuite, ils enlèvent les plaques minéralogiques réglementaires auxquelles ils substituent les plaques fantaisistes de dénomination de cultes, de dirigeants traditionnels et ou de royautés. « Ce comportement de nos dignitaires et têtes couronnées visant à mettre leur propre immatriculation viole les dispositions réglementaires en vigueur dans notre pays en matière d’immatriculation et ouvre ainsi la voie à l’insécurité grandissante, aux braquages, aux vols (…) », a relevé le directeur général de l’Anatt.
A la date d’aujourd’hui, poursuit Thomas Agbéva, la direction générale de l’Agence nationale des transports terrestres n’a connaissance d’aucune autorisation délivrée par l’autorité de la tutelle des transports conformément aux dispositions de l’article 5 de l’arrêté interministériel ci-dessus cité. A la suite du communiqué n°0036 en date du 8 janvier 2018, signée des ministres des Infrastructures et des Transports et celui de l’Intérieur et de la Sécurité publique, seul le roi de Savalou se serait conformé, renchérit Thomas Agbéva.
« L’immatriculation permet l’identification du matériel de transport, du véritable propriétaire, ses adresses, la nature et le type de véhicule. Elle assure la sécurité des personnes à bord et des biens et permet de remonter l’information en cas d’accident, de braquage et autres faits illicites. La circulation sur les axes routiers à bord de véhicules immatriculés participe de la sécurité des personnes et des biens, a rappelé le directeur général de l’Agence national des transports terrestres.

F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

28 mai 2018 par La Rédaction


Les Béninois apprécient la sortie de Patrice Talon


21 mai 2019 par Dg24h
Longtemps attendu par ses compatriotes, le président de la République, (...)
Lire la suite

Martin Assogba demande aux députés de donner le bon exemple


21 mai 2019 par Dg24h
Le directeur exécutif de l’Organisation Non Gouvernementale dénommée « (...)
Lire la suite

La mairie de Djidja se dote d’un guichet unique


21 mai 2019 par Dg24h
Le maire de la commune de Djidja prend désormais les mesures pour une (...)
Lire la suite

Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système (...)


20 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Patrice Talon rassure le peuple de son attachement à la démocratie


20 mai 2019 par Dg24h
Dans un son message adressé à la Nation délivré ce lundi 20 mai, le chef (...)
Lire la suite

Une mission de l’ANDF pour la reconnaissance des limites du (...)


20 mai 2019 par Dg24h
Après la prise de mesures conservatoires dans le cadre du règlement du (...)
Lire la suite

L’artiste Dakossi Denis n’est plus


20 mai 2019 par Dg24h
L’artiste de la musique traditionnelle Dakossi Denis est décédé dans la (...)
Lire la suite

Les recours examinés mercredi prochain


20 mai 2019 par Dg24h
Le secrétaire général de la Cour constitutionnelle, Gilles Badet, à (...)
Lire la suite

Patrice Talon face à la Nation ce lundi


18 mai 2019 par Dg24h
Reportée plusieurs fois pour des raisons inconnues, la sortie médiatique (...)
Lire la suite

Sofiath Schanou élue 1ère Secrétaire parlementaire


17 mai 2019 par Dg24h
A l’instar du député Robert Gbian qui conserve son fauteuil de 2ème (...)
Lire la suite

André Okounlola élu 2ème questeur


17 mai 2019 par Dg24h
André Biaou Okounlola est le 2ème questeur de l’Assemblée nationale. Il (...)
Lire la suite

Boniface Yèhouétomè élu premier questeur


17 mai 2019 par Dg24h
Les travaux de la plénière consacrée à l’élection du bureau de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Les rapports des missions internationales d’observation déposés à (...)


17 mai 2019 par Dg24h
Plusieurs organisations internationales ont supervisé le processus (...)
Lire la suite

Le service comptabilité du Ceg Hubert Maga cambriolé


17 mai 2019 par La Rédaction
Dans la nuit de mercredi à jeudi 16 mai 2019, le service comptabilité (...)
Lire la suite

Un policier porté disparu


16 mai 2019 par Dg24h
Le directeur par intérim de la police républicaine, Yaya Soumaïla, à (...)
Lire la suite

Que ce passé proche parle à son présent.


15 mai 2019 par Dg24h
Par Thomas Suru Cofi Nous voilà à la veille pour ainsi dire de la date (...)
Lire la suite

Voici le calendrier des examens


15 mai 2019 par Dg24h
Conformément à l’Arrêté interministériel année 2019 N° 005 / (...)
Lire la suite

L’éducation sexuelle des adolescents au cœur de la célébration


15 mai 2019 par Dg24h
La ministre de la famille et des affaires sociales Adam Chabi Taro (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information