jeudi, 20 juillet 2017 •

243 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le Conseil Municipal de Cotonou retrouve sa cohésion




Au lendemain de l’adoption du projet de convention Etat/Commune par leur conseil communal sous réserve d’amendements, les élus municipaux de Cotonou étaient face à la presse hier jeudi 18 mai 2017. Cette rencontre organisée dans la salle de conférence de la Municipalité vise à rassurer l’opinion publique nationale et internationale que le conseil communal présidé par le Maire Léhady Vinagnon SOGLO n’est pas contre le projet de convention initié par le gouvernement. Animée par les conseillers issus du PRD, de l’UN, des FCBE, du RESOATAO et de la RB, cette conférence de presse a permis aux initiateurs de réaffirmer haut et fort leur soutien indéfectible aux grands projets touchant la commune de Cotonou. Ils ont ensuite montré que la signature de la convention telle que présentée par le gouvernement n’est pas dans l’avantage de leurs populations. C’est donc pour sauvegarder l’intérêt général de leurs citoyens que les conseillers communaux ont jugé utile d’apporter quelques amendements audit projet. Pour couper court à toutes polémiques, les conférenciers ont tenu à marteler ceci : « Nous avons fait des amendements citoyens et non partisans. Nos amendements pourront sortir la ville de Cotonou de son état actuel ». A l’attention des populations, ils n’ont pas manqué de lancer un appel : « Chères populations, que les gens ne vous embrouillent pas pour dire que nous sommes des opposants au projet du gouvernement. Ce qui s’est passé ici, au conseil communal de Cotonou, est un soutien sans faille et citoyen aux projets initiés en faveur de Cotonou ».

Répondant aux questions des journalistes sur la durée, le montant et le plan de financement de ces différents projets, les élus municipaux de Cotonou ont expliqué que ce sont ces ambiguïtés qui les ont amenées à apporter des observations pour améliorer le document du gouvernement. Cette rencontre a donc permis aux conférenciers de revenir en détail sur les grandes lignes des amendements proposés par la commune de Cotonou sur le projet. Il s’agit, entre autres, de la suppression du dernier paragraphe du préambule de la convention, de la reformulation de son article 8, de la clarification de certaines définitions des termes utilisés et dont la compréhension commune par les parties est nécessaire. Enfin, le conseil communal invite le gouvernement à insérer un article pour préciser la durée de la convention cadre.

Invités à se prononcer sur la situation du groupuscule de conseillers municipaux qui avait voulu jouer au trouble-fête en faisant une déclaration pour se désolidariser des actions du Maire de Cotonou, les conférenciers ont été clairs pour signifier qu’il ne s’agit pas de 31 conseillers mais plutôt d’un groupe de 11 élus dont l’objectif est d’intoxiquer et de manipuler l’opinion publique contre le président du conseil municipal.

Selon eux, l’opinion publique et l’histoire retiendront que la commune de Cotonou a pleinement joué sa partition en formulant des amendements au projet. Ils se disent entièrement disponibles à travailler, la main dans la main, avec le pouvoir central mais dans le respect des textes sur la décentralisation et la constitution du Bénin.

A noter que cette sortie médiatique a enregistré la participation de plusieurs élus locaux, municipaux et chefs quartiers de la ville de Cotonou.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 mai 2017 par Dg24h



SEM. Rachid Rguibi s’active pour la Fête du Trône à Cotonou

20 juillet 2017 par Dg24h
La Communauté marocaine résidant au Bénin célèbre un grand événement dans (...)
Lire la suite

Treize universitaires reçus dans divers ordres de l’Oipa/Cames

20 juillet 2017 par Dg24h
Plusieurs enseignants sont décorés à l’occasion de la trente-neuvième (...)
Lire la suite

Le concours « Ma thèse en 180 secondes » s’ouvre ce jour à l’UAC

20 juillet 2017 par Dg24h
La finale nationale de la 2ème édition du concours « Ma thèse en 180 (...)
Lire la suite

Changer d’opérateur sans changer de numéro est désormais possible

18 juillet 2017 par La Rédaction
Les abonnés aux réseaux de téléphonie mobile peuvent désormais changer (...)
Lire la suite

Antoine Dayori limogé du poste de DG CNCB

17 juillet 2017 par Dg24h
Le Directeur Général du Conseil national des chargeurs du Bénin vient (...)
Lire la suite

Les rivalités se poursuivent autour de Adjanohoun et Gnigla

16 juillet 2017 par Dg24h
L’élection du nouveau maire de Ouidah n’a pas eu lieu vendredi dernier. (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires