dimanche, 19 août 2018 •

121 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué de presse du CERMF :

Le CERMF condamne toute candidature rwandaise à la présidence de l’OIF




Selon les dernières informations disponibles, la candidature du Rwanda à la présidence de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) semble se confirmer. Par ailleurs, cette probable candidature semble bénéficier du soutien d’un certain nombre de pays, dont ferait partie la France.

Le CERMF condamne toute éventuelle candidature rwandaise à la présidence de l’OIF pour les deux simples raisons suivantes :

- un pays anglophone ne peut être élu à la présidence de l’OIF ;

- un des régimes les plus totalitaires de la planète ne peut être élu à la présidence de l’OIF.

En effet :

- le régime rwandais est une des quatre pires dictatures du continent africain, qui sont au degré « zéro » en matière de liberté d’expression (avec l’Égypte, l’Érythrée et le Swaziland) ;

- le régime rwandais est probablement le seul au monde avec celui de la Corée du Nord à avoir pour habitude de faire assassiner ses opposants même en pays étranger ;

- le dictateur rwandais est de facto au pouvoir depuis 1994 (officiellement depuis 2000) et a modifié la constitution du pays en 2015 afin d’être en mesure de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034, soit 40 années de règne. Le totalitarisme du régime rwandais a d’ailleurs une influence directe sur nombre de pays africains de la région qui sont en train de revenir sur le processus de démocratisation qu’ils avaient amorcé. Encouragés, inspirés et « rassurés » par l’« exemple » rwandais.

- enfin, rappelons que le président rwandais est responsable de la mort de plusieurs dizaines de milliers de civiles dans l’est de la RDC voisine dans les années 1990 et 2000.

Une présidence rwandaise de l’OIF aurait donc pour conséquences :

- de disqualifier totalement l’OIF en matière de langue française et de francophonie ;

- de disqualifier totalement l’OIF en matière de démocratie et de droits de l’homme.

…et donc d’ôter à l’OIF le peu de crédibilité qui lui reste encore (elle qui, pour ce qui est du premier point et contrairement au Commonwealth, compte de nombreux pays ne partageant pas la langue officielle de l’organisation, et qui, de surcroît, ne respectent aucun de leurs engagements).

Par ailleurs, un soutien français à une probable candidature du régime rwandais à la présidence de l’OIF aurait également pour conséquences :

- de discréditer la diplomatie française en matière de langue française et de francophonie ;

- de discréditer la diplomatie française en matière de démocratie et de droits de l’homme.

Enfin, le CERMF condamne fermement la visite prochaine du dictateur rwandais à Paris et sa rencontre prévue avec le président français. Par ailleurs, et malgré une forte propagande officielle (digne d’une compagne permanente de marketing), il convient de rappeler que le Rwanda demeure un des pays les plus pauvres du continent (environ 720 dollars par habitant, soit moitié moins que la moyenne subsaharienne). Et ce, alors même que c’est un des pays en développement les plus massivement aidés au monde depuis une vingtaine d’années, proportionnellement à sa population et grâce à ses relations particulièrement étroites avec certaines grandes puissances étrangères qui avaient aidé les dirigeants actuels du pays à multiplier, à partir de l’Ouganda, les attaques meurtrières au Rwanda dans les années qui précédèrent le génocide, avant de prendre le pouvoir (1,090 milliard de dollars par an en moyenne sur la période triennale 2014-2016 selon l’OCDE).

Ilyes Zouari

Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone)

www.cermf.org/communiques

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

20 mai 2018 par Dg24h



Plus de 2000 tonnes de vivres non consommés dans les écoles

18 août 2018 par La Rédaction
Hormis les résultats de fin d’année, les mouvements de débrayage ont (...)
Lire la suite

Une sanction administrative en perspective pour des enseignants

18 août 2018 par La Rédaction
Les enseignants qui ont boycotté l’évaluation du 28 juillet dernier dans (...)
Lire la suite

Le PTA 2018 évalué à mi-parcours

18 août 2018 par La Rédaction
L’évaluation à mi-parcours du Plan de Travail Annuel (PTA) 2018 de la (...)
Lire la suite

Quatre personnes mises en liberté provisoire

14 août 2018 par La Rédaction
Dans le dossier qui implique l’ancien chef d’arrondissement de Godomey, (...)
Lire la suite

L’Ugdo obtient le soutien de l’Unesco

14 août 2018 par La Rédaction
Instituée depuis 1998 par l’Unesco pour rendre hommage aux millions (...)
Lire la suite

Le démarrage des travaux accuse un léger retard à Lokossa

14 août 2018 par La Rédaction
Lors de la cérémonie de remise de site le 3 août dernier à NSE-CI, (...)
Lire la suite

Les obsèques du roi Dédjalagni Agoli Agbo démarrent ce samedi

10 août 2018 par Dg24h
La Cour royale d’Abomey s’apprête à rendre les derniers hommages au roi (...)
Lire la suite

Les entreprises adjudicataires effectuent les travaux préliminaires

9 août 2018 par Dg24h
Après la phase des études, du lancement officiel et les cérémonies de (...)
Lire la suite

« Il faut pouvoir contenir la flopée de candidatures fantaisistes (…) » (...)

9 août 2018 par Dg24h
Les députés étudient déjà la loi portant code électoral au Bénin. Après le (...)
Lire la suite

« J’ai senti un chef de l’État qui nourrit une passion pour son pays (...) (...)

5 août 2018 par Dg24h
Invité sur l’émission Zone Franche de ce dimanche 5 août 2018, le député (...)
Lire la suite

Le projet asphaltage lancé ce jour à Parakou

4 août 2018 par Dg24h
Le projet asphaltage des rues à Parakou est rentré, samedi 4 août, dans (...)
Lire la suite

Mise en place effective des organes du RNA

4 août 2018 par La Rédaction
Le Ministre d’État chargé du Plan et du Développement Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Le député Valère Tchobo appelle à accompagner les réformes de (...)

3 août 2018 par Dg24h
Les actions du chef de l’Etat sont partagées de plus en plus par la (...)
Lire la suite

Simplice Dossou absent à la BEF ce jeudi

3 août 2018 par La Rédaction
Convoqué par le chef de la Brigade Economique et Financière (BEF), ce (...)
Lire la suite

L’explosion de bidons d’essence crée d’importants dégâts matériels à (...)

2 août 2018 par Dg24h
L’essence frelatée communément appelée « Kpayo » a déclenché le feu dans (...)
Lire la suite

Les Béninois approuvent les réformes de Talon

2 août 2018 par Dg24h
Le président de la République a saisi l’occasion de la fête nationale (...)
Lire la suite

Comé, Grand-Popo et Athiémé ne sont pas restées en marge des (...)

2 août 2018 par Dg24h
Les trois communes de la 17ème circonscription électorale, Comé, (...)
Lire la suite

Le Bénin amorce un nouveau dynamisme

1er août 2018 par Dg24h
Le 58ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires