mardi, 21 mai 2019 •

196 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Législatives du 28 avril

Le Bloc Républicain à l’assaut de la 16è avec Pierrot Vignissy




Quatrième titulaire dans la seizième circonscription électorale, Pierrot Vignissy a été l’invité de l’émission Zone franche de ce dimanche 21 avril. Informaticien de profession, le candidat a exposé les ambitions des Républicains pour la huitième legislature qui commence en mai prochain.
"Le Bloc Républicain pour quel projet de législature ?". Tel est le thème de l’émission de ce dimanche sur la chaîne de télévision Canal 3.
L’invité du duo André Dossa et Christian Adandédjan martèle que le Bloc Républicain donnera une belle image à la législature. Pour Pierrot Vignissy, "L’action du gouvernement doit être contrôlée". Bien que le Bloc Républicain soit composé de petits partis, "Il a des ambitions", a-t-il indiqué.
Le candidat à la prochaine legislature souligne qu’ "Au niveau du Bloc Républicain, nous voulons apprendre à pêcher aux gens et non leur donner du poisson". Aussi signale-t-il que "Le Bloc veut qu’on responsabilise les femmes. Le Bloc Républicain veut que la huitième législature regorge beaucoup de femmes".
" Dans la mise en place du Bloc Républicain, nous avons tenir compte de 30% de jeunes. Si tous ces jeunes sont là-bas, ils connaissent les problèmes de la jeunesse et ils vont œuvrer pour améliorer la situation de la jeunesse. Nous ferons en sorte que l’éducation soit plus orientée vers le professionnel", a expliqué l’informaticien.
L’une des visions portées par l’invité de l’émission Zone franche, concerne les chefs quartier. "Nous avions eu des rencontres avec les chefs quartier et des élus locaux. Nous avons constaté après les avoir écoutés qu’ils sont à 10 000 francs CFA par mois", explique Pierrot Vignissy.
Et pour cela, "Nous pensons qu’une fois à l’Assemblée, nous allons les remettre dans leurs droits", rassure-t-il.
Le candidat républicain ajoute : "Je vais à l’Assemblée parce qu’il y a des lois qui existent depuis 1060 qu’il faut revoir".
Il se dit confiant que " La huitième législature sera une législature de la jeunesse. Il y aura des têtes bien faites".
Pierrot Vignissy pense que "Pour les choses qu’il faut corriger, nous le ferons. Nous allons continuer ce que ceux qui finissent ont fait et remettre les choses qui méritent d’être revues en ordre".
Mais, le futur député estime que "Quand nous allons finir les textes sur la décentralisation, nous allons amorcer d’autres. Par exemple, pour la caution sur loyer, la septième législature a fait un bon travail et la location n’est plus un souci pour les gens. Nous allons continuer sur la même lancée".
Le quatrième titulaire dans la seizième circonscription électorale sur la liste des Républicains se dit confiant de leur victoire sur les Progressistes. Et pour cause, ils sont des habitués de terrain. Ils luttaient pour ceux qui ont toujours été portés. " Il y a des anciens qui faisaient le travail de ceux qui sont en haut. Maintenant ils prennent leur destinée en mains", ajoute-t-il.
La non participation des partis de l’opposition au scrutin n’est pas une fin selon l’invité qui se désole de la dernière sortie des anciens présidents au marché Dantokpa.
Pour lui, le moment n’est pas idéal et la descente sur Tokpa n’est pas à garantir la paix. "Ça nous a fait un peu mal parce que quelqu’un qui a déjà géré le pays pendant cinq ans, dix ans devrait être consulté". "C’est vrai qu’ils ont été choqués mais ce n’est pas pour cela qu’ils vont faire cette promenade de mauvais goût", a-t-il déploré avant d’ajouter : " Nous nous voulons la paix".
Aussi rappelle-t-il que " Ce que nous avons observé ce n’est pas bien. Mais nous rendons grâce à Dieu qu’ils ont compris que si quelque chose devrait arriver que cela ne viendrait pas d’eux. Ce n’est pas dans un marché qu’on va quand vous prônez la paix".
Pierrot Vignissy se dit choquer de l’absence du PRD dans la course. "Ça me fait mal que mon ex-parti et d’autres ne soient pas dans la course. Ce n’est pas pour autant qu’il y aura la violence puisque les discussions continuent. Ce n’est que les élections législatives. Il y a encore d’autres élections. Ce n’est pas parce qu’ils ne participent pas à ceci qu’ils ne vont pas être intégrés pour d’autres", assure-t-il.
Tout en faisant l’éloge du chef de l’État pour ses trois ans de gouvernance du pays, Pierrot Vignissy pense que " Patrice Talon a bousculé les choses".
Pour lui, " le chef de l’État a mis en place son programme dans lequel il y a beaucoup de réformes. C’est pour ça que la population doit connaître le contenu du programme de société des candidats".
Concernant la participation aux élections, il témoigne : "Nous avons sillonné les arrondissements et nous avons vu qu’il y a encore beaucoup de cartes non retirées". Pour cela, " Je voudrais dire aux concitoyens de sortir massivement pour aller retirer leur carte parce que aller voter c’est accomplir un devoir citoyen".
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 avril 2019 par Dg24h


Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système (...)


20 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Patrice Talon rassure le peuple de son attachement à la démocratie


20 mai 2019 par Dg24h
Dans un son message adressé à la Nation délivré ce lundi 20 mai, le chef (...)
Lire la suite

Une mission de l’ANDF pour la reconnaissance des limites du (...)


20 mai 2019 par Dg24h
Après la prise de mesures conservatoires dans le cadre du règlement du (...)
Lire la suite

Les recours examinés mercredi prochain


20 mai 2019 par Dg24h
Le secrétaire général de la Cour constitutionnelle, Gilles Badet, à (...)
Lire la suite

Patrice Talon face à la Nation ce lundi


18 mai 2019 par Dg24h
Reportée plusieurs fois pour des raisons inconnues, la sortie médiatique (...)
Lire la suite

Le message à la nation du chef de l’Etat reporté sine die


18 mai 2019 par Dg24h
La sortie médiatique annoncée du chef de l’Etat, Son Excellence Patrice (...)
Lire la suite

André Okounlola élu 2ème questeur


17 mai 2019 par Dg24h
André Biaou Okounlola est le 2ème questeur de l’Assemblée nationale. Il (...)
Lire la suite

Boniface Yèhouétomè élu premier questeur


17 mai 2019 par Dg24h
Les travaux de la plénière consacrée à l’élection du bureau de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Une femme élue 1ère vice-présidente du parlement


17 mai 2019 par Dg24h
La suppléante du ministre de l’intérieur, Mariam Chabi Talata épouse (...)
Lire la suite

Le service comptabilité du Ceg Hubert Maga cambriolé


17 mai 2019 par La Rédaction
Dans la nuit de mercredi à jeudi 16 mai 2019, le service comptabilité (...)
Lire la suite

Un policier porté disparu


16 mai 2019 par Dg24h
Le directeur par intérim de la police républicaine, Yaya Soumaïla, à (...)
Lire la suite

Les impressions de Bio Tchané et Chantal Ahyi


16 mai 2019 par Dg24h
Au terme de la cérémonie d’installation des députés de la 8ème législature (...)
Lire la suite

Voici le calendrier des examens


15 mai 2019 par Dg24h
Conformément à l’Arrêté interministériel année 2019 N° 005 / (...)
Lire la suite

L’éducation sexuelle des adolescents au cœur de la célébration


15 mai 2019 par Dg24h
La ministre de la famille et des affaires sociales Adam Chabi Taro (...)
Lire la suite

Mahougnon Kakpo demande le point de présences au poste ce (...)


15 mai 2019 par Dg24h
Lors de sa session extraordinaire tenue ce jeudi 09 mai 2019, à la (...)
Lire la suite

Vers la certification des opérateurs économiques agréés


14 mai 2019 par Dg24h
L’administration des douanes béninoises en collaboration avec le groupe (...)
Lire la suite

Un milliard de dollars pour 70 000 entreprises dirigées par des (...)


14 mai 2019 par Dg24h
Dans un communiqué rendu public, signé à Washington le 13 mai " (...)
Lire la suite

Un nouveau dispositif de sécurité annoncé


14 mai 2019 par Dg24h
Une réunion sur la sécurisation du parc de la Pendjari a eu lieu, ce (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information