mardi, 23 avril 2019 •

359 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Salon international des mines, des carrières et du pétrole (Semica)

Le Bénin rassure les investisseurs pétroliers et miniers




Les travaux du Salon international des mines, des carrières et du pétrole (Semica) se sont achevés, vendredi 20 juillet dernier. Mais c’est le Bénin qui sort gagnant de ce salon qui non seulement ouvre la voie pour une nouvelle exploration des potentialités de son sous-sol mais aussi offre un environnement sécurisé pour les investissements. Le Président du directoire, chargé de mission du chef de l’Etat et président du présidium du salon, Zul Kifl Salami, se veut optimiste quant à l’issue de cette rencontre.

Tout en rappelant les idées fortes autour desquelles s’est déroulé le séminaire, le professeur Zul Kifl Salami se dit rassuré des conclusions de la rencontre.
Déjà, à l’entame du séminaire, la vision était de se fixer un objectif à atteindre assez rapidement. « Faire en sorte que ce salon débouche sur la renaissance de la production minière et pétrolière dans notre pays et dans la sous région. Cet objectif paraît ambitieux mais, on a planté le décor et il nous revient pendant les délibérations de voir les voies et moyens qu’il faut activer pour effectivement atteindre cet objectif qui est très important pour les économies nationales des pays de la sous régions. Faire en sorte que tous les moyens soient examinés avec sincérité pour qu’en fin nous reprenions le chemin de la production pétrolière et minière dans nos pays », a indiqué Zul Kifl Salami.
Le président du présidium ajoute par ailleurs que cette vision a été porteuse puisque « Cela nous a conduit à voir quels sont les ingrédients, quels sont réellement les facteurs déterminants pour la renaissance de l’industrie pétrolière et minière dans nos pays ».

Une vision prospectrice

« La première chose qui est revenue sur toutes les lèvres et particulièrement celles des acteurs internationaux, c’est la nécessité d’assainir l’environnement institutionnel et l’environnement des affaires car l’investisseur ne viendra jamais prendre le risque d’investir dans un environnement qui ne garantit pas le retour sur investissement, la stabilité fiscale, la stabilité des institutions, la stabilité du cadre légal », martèle le président du directoire du séminaire.
Les actrues ont mis l’accent sur l’indispensabilité de la révision des codes. « Nous avons compris que deux documents de référence doivent être étudiés de fond en comble : le code minier et le code pétrolier », a rappelé Dr Zul Kifl Salami. Car soutient-il « ces deux documents ont en capsule, les devoirs et les droits de chaque partie lorsqu’on veut investir dans le domaine minier et pétrolier ».
C’est dire donc que beaucoup de choses sont à parfaire pour rassurer les investisseurs.
Le chargé de mission du chef de l’Etat montre à travers la présentation des conclusions, qu’ « il est apparu clairement qu’il y a des efforts très importants à fournir par les pouvoirs publics pour procéder au nettoyage des codes minier et pétrolier tels qu’ils existent aujourd’hui, à leur reformatage afin que les préoccupations légitimes de ceux là mêmes qui sont appelés à prendre des risques pour l’investissement soient satisfaits ». La satisfaction soutient-il au niveau des acteurs est qu’ils se sont rendus compte d’une prise de conscience dans nos pays que « les codes doivent être nettoyés pour générer l’enthousiasme des investisseurs ».
L’autre aspect non moins important sur lequel a mis l’accent les acteurs est relatif aux problèmes de gouvernance. Pour Zul Kifl Salami, « Tant que la gouvernance n’est pas renforcée, l’Etat de droit n’est pas au rendez-vous, le fonctionnement des institutions n’est pas fluide, il est évident que l’investisseur ne sera pas en confort pour prendre le risque de l’investissement ». Aussi, fait-il remarquer le problème soulevé par le ministre des mines et de l’eau qui porte sur la garantie, la sécurisation des investissements à travers les fonds de garantie. A cela, le président du directoire répond que « la satisfaction est totale parce que nous avons des moyens légaux, des structures internationales, sous-régionales qui sont capables de fournir des garanties nécessaires aux investisseurs dans le domaine des mines et de l’énergie ».

Regard sur le Bénin

Heureux du déroulement du séminaire au Bénin, le professeur Zul Kifl Salami déclare : « ce séminaire, nous l’avons voulu et nous l’avons organisé grâce à la direction de la Semica ». Ce qui selon lui, témoigne de la volonté réelle du Bénin à aller de l’avant, sur le front de la recherche pétrolière et minière et surtout de la production pétrolière et minière. C’est alors important de dire, souligne le professeur, qu’il y a une volonté inoxydable de la part du pouvoir public, du gouvernement, de son Excellence, le président Patrice Talon à suivre les conclusions de ce séminaire. « Le Bénin a un environnement des affaires et un environnement institutionnel tout à fait porteur, la gouvernance est au rendez-vous, le leadership est fort et productif, la volonté y est et le rôle du secteur privé est porteur et surtout magnifié, la lutte implacable contre tout ce qui chatouille les velléités de corruption », étale-t-il. Zul Kifl Salami n’a pas manqué de préciser la vision du chef de l’Etat depuis son accession à la magistrature suprême d’assainir l’environnement pour permettre aux investisseurs de recourir au Bénin. « (...) vous êtes dans un Bénin nouveau et les conditions sont réunies pour que vous fassiez ce qu’on appelle le saut de l’autruche, c’est à dire investir dans un secteur à risque et à ce sujet la volonté de nettoyer notre code pétrolier y est », rassure-t-il.

Giscard AMOUSSOU

A la découverte du sous-sol béninois

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 juillet 2018 par Dg24h


La douane mobilise 100,14% des recettes attendues au 1er trimestre (...)


22 avril 2019 par Dg24h
La douane béninoise a réalisé une bonne performance au premier trimestre (...)
Lire la suite

« Nous n’avons reçu aucun recours d’un contribuable » (R. Wadagni)


18 avril 2019 par Dg24h
Le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni lors de (...)
Lire la suite

Des performances qui impactent le quotidien des populations


18 avril 2019 par Dg24h
Dans un entretien accordé à la presse ce mercredi 17 avril 2019, le (...)
Lire la suite

Oragroup désormais coté à la BRVM


16 avril 2019 par Dg24h
La Bourse Régionale des Valeurs Mobilières (BRVM) a admis ORAGROUP à sa (...)
Lire la suite

ISOCEL lance le déploiement de sa fibre optique


15 avril 2019 par Dg24h
Isocel next Génération Acces Network entre dans une nouvelle dynamique. (...)
Lire la suite

La SOBETRI SA rachète deux usines de décorticage de riz


10 avril 2019 par Dg24h
Les usines de décorticage du riz paddy de Malanville et de Glazoué sont (...)
Lire la suite

Des cadres du ministère de l’intérieur devant le Criet ce mercredi


2 avril 2019 par Dg24h
Plusieurs cadres du ministère de l’intérieur et de la sécurité publique (...)
Lire la suite

Quel modèle économique pour structurer l’économie informelle au Bénin (...)


1er avril 2019 par Dg24h
Par Niama El Bassunie, fondatrice de WaystoCap Avec une population (...)
Lire la suite

Cotonou accueille en mai le forum Africa BRICS


27 mars 2019 par Dg24h
La capitale économique du Bénin va abriter du 08 au 10 mai 2019, la (...)
Lire la suite

Un succès en terme de qualité et de quantité à l’actif de l’AIC


20 mars 2019 par Dg24h
La campagne cotonnière 2019 est déjà un succès pour le Bénin en termes de (...)
Lire la suite

Le chef de l’Etat rencontre Nicephore Soglo ce mercredi


20 mars 2019 par Dg24h
L’ancien président Nicéphore Soglo a reçu une invitation de Patrice Talon (...)
Lire la suite

Les prévisions de 700.000t atteintes, satisfécit pour les acteurs de la (...)


20 mars 2019 par Dg24h
Le professionnalisme des acteurs de la filière coton a une fois encore (...)
Lire la suite

United oil et Gas Plc veulent exploiter du pétrole au Bénin


17 mars 2019 par Dg24h
La société britannique d’exportation et de développement de pétrole et de (...)
Lire la suite

L’Etat mobilise près de 4000 milliards FCFA


16 mars 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement béninois ont tenu ce jeudi 14 mars 2019, (...)
Lire la suite

L’AIC amorce la modernisation de la production cotonnière


9 mars 2019 par Dg24h
Une formation est organisée à l’endroit de trente trois (33) tractoristes (...)
Lire la suite

L’Apiex au contact des opérateurs économiques


2 mars 2019 par Dg24h
Le président du Conseil d’Administration de l’Agence pour la promotion (...)
Lire la suite

Le salaire de certains agents suspendus


1er mars 2019 par La Rédaction
Environ 2000 fonctionnaires de l’Etat ont vu leurs salaires de février (...)
Lire la suite

La vente de cajou a progressé de 108,7% en 2017


1er mars 2019 par Dg24h
La vente de la noix de cajou du Bénin à l’étranger s’est élevée en 2017 à (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information