mardi, 24 octobre 2017 •

39 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Modification de la loi fondamentale

Le Bénin ne court aucun danger si la Constitution n’est pas révisée, selon Prof Joël Aïvo




Le professeur Agrégé des facultés de Droit, et rapporteur de la commission Djogbénou, Joël Aïvo était dans les studios de la radio Soleil Fm ce dimanche 19 mars 2017. Il est intervenu sur le principal sujet qu’est la révision la Constitution du 11 décembre 1990.
Pour l’expert en droit constitutionnel, « la Constitution du 11 décembre 1990 est probablement l’une des meilleures Constitutions sur le continent ».
« La Constitution du 11 décembre 1990, elle peut ne pas être révisée. Je pèse mes mots. Si elle n’est pas révisée, le Bénin ne court aucun péril, le Bénin ne court aucun danger, le Bénin n’est menacé par aucune crise majeure, qui (...) projetterait le pays dans l’instabilité », a-t-il martelé avant de se demander si la démocratie béninoise a-t-elle été mauvaise du fait de la non révision de la loi fondamentale.
L’invité de Virgile Ahouansè et de Wilfrid Adoun a soutenu que la Constitution du 11 décembre 1990 a apporté la paix et la stabilité politique au pays et les institutions, malgré quelques dysfonctionnements, fonctionnent plus ou moins harmonieusement. M. Aïvo estime que le chef de l’Etat ne peut pas faire le contraire de l’engagement qu’il avait pris de faire voter la projet de révision de la Constitution par référendum. Et pour cause, si on adopte le texte, "la vie de demain ne sera pas pareille à celle d’aujourd’hui", prévient le constitutionnaliste. Le Président sait qu’on ne peut pas redessiner le destin politique du pays dans le dos de l’opinion, sans le peuple, sans l’informer, en barricadant le débat, en faisant un débat de juristes, d’intellectuels, un débat entre deux institutions, a-t-il rappelé. Le désaccord de M. Aïvo avec le processus de révision porte sur deux choses. D’abord, la procédure d’urgence en session extraordinaire au parlement, "en faisant boucler le bec à tout le monde". Le pire pour tout le monde est que le débat est clos. Notre peuple ne mérite pas d’être barricadé, d’être mis de côté dans la révision de la Constitution, souligne le professeur. Il dénonce aussi le fond de la réforme. Selon lui, il faut amender la Constitution avec mesure. Joël Aïvo critique le Conseil des ministres du 15 mars 2017 qui a relevé dans le texte de transmission du projet de révision à l’Assemblée qu’il y a une "surpuissance nuisible" du Président de la République. Nous n’avons pas choisi de donner autant de pouvoir au chef de l’Etat par hasard. Le constituant et le peuple béninois ont choisi de faire du Président de la République un point d’ancrage et qu’il n’est pas question de l’affaiblir.
« J’ai parfois le sentiment que réviser la Constitution du Bénin est devenu un projet personnel, un défi personnel », relève-t-il.
Il fait également remarquer que le projet actuel est une autre Constitution, puisse que la révision affecte 43 articles et supprime une institution de la République : le Conseil économique et social (Ces). Dans certains pays, les réformes de la Constitution ont précipité des États dans l’instabilité, prévient-il en demandant au peuple béninois d’être vigilant.

Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 mars 2017 par Dg24h



Gléxwé xwé prévue pour décembre 2017

23 octobre 2017 par Dg24h
Dans le cadre de l’organisation de l’édition 2017 de la fête du Gléxwé (...)
Lire la suite

Le Directeur de l’Insae, Alexandre Biaou explique le RAVIP

23 octobre 2017 par La Rédaction
Le Directeur Général de l’Institut national de la statistique et de (...)
Lire la suite

Claudine Prudencio appelle à la mobilisation autour du RAVIP

22 octobre 2017 par Dg24h
APPEL A LA MOBILISATION AUTOUR DU RAVIP Chers parents, chers (...)
Lire la suite

Sinendé abrite la cérémonie officielle du lancement

20 octobre 2017 par La Rédaction
Les Ministres de l’agriculture, Delphin Kouzandé et du commerce, Lazare (...)
Lire la suite

Le marché de gros de Dantokpa bientôt transféré à Abomey-Calavi

20 octobre 2017 par Dg24h
Le marché de gros de Dantokpa sera déplacé vers la commune (...)
Lire la suite

L’État autorise un contrat pour la mise en oeuvre de la CIIS

20 octobre 2017 par Dg24h
La création de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (...)
Lire la suite

La police interrompt la conférence de presse de l’Ordre des Pharmaciens (...)

16 octobre 2017 par La Rédaction
La police a interrompu dans l’après-midi de ce lundi 16 octobre 2017, la (...)
Lire la suite

Les collectivités territoriales dotées d’une Charte de reddition de (...)

16 octobre 2017 par Dg24h
Le gouvernement lors de la session extraordinaire du conseil des (...)
Lire la suite

Des nominations dans les tribunaux et à la chancellerie

16 octobre 2017 par Dg24h
Plusieurs nominations ont été prononcées lors de la session (...)
Lire la suite

Les responsables de MCA-Bénin II informent les acteurs du secteur (...)

12 octobre 2017 par La Rédaction
Le directeur résident du Millénium challenge corporation (MCC), (...)
Lire la suite

Sacca Lafia appelle à une collaboration avec les forces de l’ordre dans (...)

11 octobre 2017 par Dg24h
Le ministre de l’Intérieur et de la securité publique, Sacca Lafia était (...)
Lire la suite

Patrice Talon de retour à Cotonou

11 octobre 2017 par Dg24h
Après une dizaine de jours d’absence, le président de la République est (...)
Lire la suite

LA SNV Lance OmiDelta Fonds Acteurs Non Etatiques (ANE)

11 octobre 2017 par Dg24h
L’Organisation Néerlandaise de Développement (SNV) a organisé ce jeudi 5 (...)
Lire la suite

Plusieurs projets sous-régionaux au cœur des échanges entre Talon et (...)

11 octobre 2017 par Dg24h
2ème journée de sa visite de travail au Burkina-Faso du président de la (...)
Lire la suite

Glo Mobile veut quitter le Bénin

10 octobre 2017 par La Rédaction
Sale temps pour les réseaux de téléphonie mobile au Bénin. Après (...)
Lire la suite

Patrice Talon met à nu les contres vérités de ses détracteurs

8 octobre 2017 par Dg24h
Le Président de la République du Bénin, Patrice Talon a apporté des (...)
Lire la suite

Les passeports biométriques disponibles dans les représentations dès (...)

8 octobre 2017 par Dg24h
A l’occasion d’une rencontre tenue le samedi 07 octobre 2017 à Paris (...)
Lire la suite

2048 candidats pour 189 postes

8 octobre 2017 par La Rédaction
Le concours de recrutement de 189 agents contractuels au profit de (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires