jeudi, 23 mai 2019 •

436 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Polémiques autour des nouveaux tarifs de communication internet

" Le Bénin a le tarif le plus bas de l’Uemoa " (Hervé Guèdègbé)




Invité sur l’émission Zone Franche de ce dimanche 2 septembre 2018, secrétaire exécutif ARCEP fait le point de la situation et ce qui a conduit le réajustement des coûts. Hervé Coovi Guèdègbé a opiné à travers le thème : Communications électroniques : l’ARCEP face à la polémiques.
La situation sur les réseaux sociaux au sujet du réajustement des tarifs de communication internet n’a pas laissé indifférentes les autorités. Selon le secrétariat exécutif de l’Arcep, " le décret 341 pris par le gouvernement est la meilleure réponse à la prévention de l’effondrement des télécommunications au Bénin ". Hervé Guèdègbé souligne qu’ " il est utile de rappeler que tous les groupes ont fait de la télécommunication un levier de croissance. C’est à ce prix qu’en 2006, nous avons eu à faire d’autres innovations avec des exonérations. Depuis ce temps, des choses ont été faites par les autorités ". Confiant de la décision du gouvernement et de l’implication pour la fluidité de la communication M. Guèdègbé estime qu’ " il y a accès aux télécommunications s’il y a accès au service. Et pour cela, le taux de croissance du chiffre d’affaires du secteur de la télécommunication dans la sous-région tourne autour de 10%. Mais en 2016 où le dernier chiffre a donné 276 milliards FCFA, le secteur au cours de l’année 2017 a fait 246 milliards FCFA de chiffres d’affaires, soit une perte de 30 milliards FCFA ". Aujourd’hui où la télécommunication constitue un secteur indispensable pour la croissance, le secrétaire exécutif de l’Arcep soutient que " les télécommunications constituent un secteur de développement dans lequel les gouvernants doivent investir ".

Créerun nouveau modèle

Le développement du secteur des télécommunications permet d’adapter à la réalité, les dispositions idoines. " Aujourd’hui, si vous voulez parler des communications, c’est par rapport à son évolution. Les choses ont évolué de sorte que tout se fait en un. Avec les réseaux sociaux, juste l’accès à l’Internet vous permet d’écrire, d’appeler, de lire (...). Ainsi, selon l’évolution, il faut adapter les réalités à ce qui se passe ", confirme Hervé Guèdègbé. L’autorité explique que c’est dans la loi des finances 2017, que le gouvernement avait suspendu les taxes sur la communication. Après plusieurs analyses, on a compris que l’Internet n’est plus qu’un moteur de recherches. Il permet de communiquer. Selon le secrétaire exécutif, " Il n’a jamais été un souhait pour le gouvernement et le régulateur de renchérir les coûts de communication ". Néanmoins, il précise que "ce qu’on fait c’est à juste titre pour que le communicateur qui fait appel à Cotonou et celui qui est dans une zone reculée bénéficient des mêmes avantages ". L’invité de l’émission Zone franche pense que ce qui est ressenti est comme quoi, il n’y a pas eu des réflexions autour du sujet avant la décision. " Mais ce n’est pas le cas. Il y a eu plusieurs réflexions sur la question. Il y a plus de deux ans, un séminaire avec les OTT a été organisé. Il n’y a pas eu ce moment où les propositions n’ont pas été dans cette direction", renchérit-il.

L’autre aspect

" Si le législateur a trouvé qu’il faut un régulateur, c’est pour apporter quelques modifications. Si nous ne faisons pas cela et permettre aux autres des zones reculées d’avoir accès à la communication, ce n’est pas normal ", fait-il remarquer. Il pense que si le service Internet doit suppléer un autre service de communication, " il faut réguler et permettre à tout les acteurs d’en jouir de leur offre et c’est ce que nous avons fait ".
Le réajustement dont il est question selon le secrétaire exécutif, n’est pas sur des communications directes comme le prétendent certains compatriotes. " Il y a des bonus, et c’est à ces services que nous avons travaillé pour réaménager les choses. Si je peux appeler à zéro franc et à côté, l’autre peut appeler à coût élevé, pourquoi ne pas aller vers ces offres ", explique-t-il. La mesure dira-t-il, est entrée en vigueur puisque le décret est déjà en vigueur. " Nous avons travaillé avec les opérateurs sur cela et les tarifs sont clairs. Les propositions sur le terrain aujourd’hui ne se limitent pas à l’utilisation des services appels’’.
" Nous avons deux opérateurs sur le terrain. Nous avons 10 fournisseurs d’accès internet. Le Bénin a le tarif le plus bas de l’Uemoa", affirme le secrétaire exécutif de l’Arcep. Et pour cela, il faut selon lui, développer massivement les infrastructures puisque le haut débit impose cela. Il s’agit pour lui, " d’une décision salutaire et ce sera constaté sur le terrain. Ils seront convaincus qu’ils contribuent au développement des infrastructures, au développement du haut débit ".
D’autres innovations sont en cours et d’ici le 30 septembre 2018, l’abonné aura plus de facilité à passer d’un réseau à l’autre. Si ce mois vous avez voulu passer d’un réseau à l’autre, vous pouvez le faire. Nous finalisons une nouvelle décision pour définir les indicateurs de qualité au Bénin", explique M. Guèdègbé.
Giscard AMOUSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

2 septembre 2018 par Dg24h


La décision de la Cour attendue ce jeudi


22 mai 2019 par Dg24h
C’est à l’occasion d’une audience plénière présidée par le président Joseph (...)
Lire la suite

L’Attaché de presse Vitali Boton prend fonction


22 mai 2019 par La Rédaction
Le nouvel attaché de presse du parlement de Vitali Boton a été installé (...)
Lire la suite

Fiacre Vidjingninou prend les rênes de la cellule de communication


22 mai 2019 par La Rédaction
Le nouveau chef de la Cellule de communication du Parlement est entré (...)
Lire la suite

Modeste Kérékou reçoit des experts internationaux


20 mai 2019 par Dg24h
La mission technique conjointe d’appui au nouveau programme de (...)
Lire la suite

Trois prévenus condamnés à perpétuité


20 mai 2019 par Dg24h
Le tribunal de première instance de première classe de Cotonou a (...)
Lire la suite

Les députés en séance plénière ce lundi


20 mai 2019 par Dg24h
Après leur installation le jeudi 16 mai dernier et l’élection du bureau (...)
Lire la suite

12 députés en sursis devant la Cour constitutionnelle


14 mai 2019 par Dg24h
Des recours viennent d’être formulés devant la Cour constitutionnelle à (...)
Lire la suite

Un Nigérian et un Ghanéen condamnés à perpétuité


14 mai 2019 par Dg24h
L
Lire la suite

Kudrat Mehou apprécie l’entrée de nombreux jeunes au Parlement


14 mai 2019 par La Rédaction
Invité ce mardi 14 mai 2019 par Tanguy Agoï sur le magazine « Actu Matin (...)
Lire la suite

Maintenant on en sait un peu sur les manifestants de Cadjèhoun


9 mai 2019 par La Rédaction
Le ministre de la santé Benjamin Hounkpatin a donné un point de presse (...)
Lire la suite

L’ex député Saka Ficara convoqué à la police


8 mai 2019 par Dg24h
L’ancien député à l’Assemblée nationale Ficara Saka demeurant à (...)
Lire la suite

Le véhicule et ses occupants embarqués sur un camion-grue


8 mai 2019 par Dg24h
Un véhicule et ses occupants ont été embarqués ce mercredi 08 mai sur une (...)
Lire la suite

Le compte rendu du conseil des ministres du 08 mai 2019


8 mai 2019 par Dg24h
Le conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 8 mai 2019 sous la (...)
Lire la suite

L’Etat travaille sur toutes les pistes (Présidence)


8 mai 2019 par Dg24h
Le gouvernement du président Patrice Talon poursuit les recherches pour (...)
Lire la suite

Le Bénin accueille l’atelier de rédaction de l’acte réglementaire


8 mai 2019 par La Rédaction
Les experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea) sont (...)
Lire la suite

150 détenus bénéficient de la grâce présidentielle


3 mai 2019 par La Rédaction
Par décret N° 2019–052 du 14 février 2019, le président de la République, (...)
Lire la suite

Les institutions internationales appellent à privilégier le (...)


3 mai 2019 par La Rédaction
Dans une déclaration conjointe la Communauté économique des états de (...)
Lire la suite

Voici la décision de la cour constitutionnelle


2 mai 2019 par Dg24h
Voici la décision de la cour constitutionnelle COUR CONSTITUTIONNELLE :
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information