mercredi, 22 mai 2019 •

324 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Intoxication politique autour de l’affaire ICC-Services

La vraie histoire de Emile Tégbénou




Nouvelle Publication
Article publié le 20 juillet 2010
La sortie médiatique du candidat de l’Union fait la Nation sur l’affaire ICC-Services a suscité des réactions au sein de la mouvance présidentielle. A défaut d’un argumentaire de poigne pour contrer Me Adrien Houngbédji, les griots du régime du Changement n’ont trouvé d’autres voies de recours que l’intoxication pour calmer leur conscience. Ainsi, ont-ils tôt fait d’insinuer au cours de leurs diverses sorties médiatiques que le sieur Emile Tégbénou était originaire d’Adjarra et par conséquent militant du PRD. Un pur mensonge pour ceux qui connaissent l’histoire de ce dernier.

Emile Tégbénou directeur général Ouémé Plateau de ICC-Services aurait pu se faire appeler Emile Hounsoukpévi, comme ses autres frères Honoré, Joseph etc. Pour des raisons qu’on ignore, son père Abel Tégbénou Hounsounkpèvi a préféré que le jeune Emile porte Tégbénou et non Hounsounkpévi. Hasard de vie, ou signe des temps, ce natif de Glo-Digbé est le seul membre de sa famille à connaître un destin particulier parmi ses frères.

Qui est Emile Tégbénou ?

Forgeron de formation, Emile Tégbénou a connu une enfance particulière à Glo-Djigbé, son village natal. Décidé à sortir à tout prix de la pauvreté, il a pris durant toute sa vie des initiatives en matière de collecte de fonds. Il eut été un grand financier s’il avait eu la chance d’aller à l’école. De lui, les gens de sa génération retiennent, un homme plein d’initiative. Certains disent qu’il était né pour la collecte de fonds à travers les tontines classiques qu’il organisait à Glo-Yékon, Glo-Kpossouhoué et autres villages. C’est d’ailleurs à travers les tontines classiques qu’il organisait, qu’il fit la connaissance de monsieur Nicolas Houngbémey (Chef Agence ICC-Sèmè) et président Clcam/Akassato à l’époque. De sources crédibles, il serait recruté par ce dernier comme animateur. D’autres sources indiquent également qu’il était le chargé de mission de Nicolas Houngbémey connu sous le nom de ‘’tout chaud’’ quand il était élève au CEG Abomey-Calavi. De la relation Emile-Nicolas, il faut retenir, qu’un prêt de 20 millions resté impayé avait été fait à Emile Tégbénou pour un projet de taxi-ville. Le pot au rose ayant été découvert, Nicolas Houngbémey fut viré de la Clcam Akassato et Emile Tégbénou est allé se refugier à Porto-Novo.

De la naissance de ICC-services

Dès la conception du projet ICC-Services, Guy Akplogan a fait recours a Ludovic Dohou. Compte tenu de l’expérience de son cousin germain en matière de collecte d’épargne, ce dernier lui fit appel. Par la suite, Nicolas Houngbémey, ami de vieille date d’Emile Tégbénou a rejoint le groupe. Ainsi, commençait l’opération de collecte des épargnes au sein de l’Eglise du Christianisme Céleste suivant le mode d’organisation des Clcam. A partir de 2007, l’activité s’est développée et a pris d’autres dimensions. En 2008, suite à une crise interne, les promoteurs de ICC-Services ont décidé de procéder à une décentralisation de leurs activités. Ainsi, les différentes régions du pays furent partagées à tour de rôle entre les promoteurs. Bien entendu, chaque promoteur avait son autonomie de gestion.

L’implication des Cauris

Dans le souci de protéger leurs activités, les responsables de ICC-Services ont été unanimes sur l’opportunité d’infiltrer l’appareil d’Etat. Ce qui fut rapidement fait. Chacun d’eux se rivalisait d’initiative en la matière. Quid dans tel ou tel ministère, quid dans telle administration ou l’entourage immédiat de Boni Yayi.

De sources crédibles, on apprend que c’est sur les conseils de l’ancien ministre de l’Intérieur, d’un ministre encore au gouvernement puis d’un chargé de mission du Chef de l’Etat que Emile Tégbénou a été conseillé de prendre la Direction de ICC-Services Ouémé Plateau. L’objectif de ces derniers était purement politique. « Emile, si tu parviens à contrer l’opposition dans l’Ouémé, nous te ferons député soit à Adjarra soit à Glo-Djigbé chez toi », a-t-il reçu comme mission.

On comprendra par la suite pour quelle raison Emile Tégbénou, une fois fortuné a commencé par faire des œuvres sociales dans son village natal à Glo-Djigbé en compagnie des députés Forces cauris pour un Bénin émergent, du maire de la localité et du ministre de l’Intérieur.

La mine d’or

En conseillant à Emile Tégbénou d’aller s’installer à Porto-Novo et périphérie, les Cauris ne savaient pas qu’il lui donnait la clé de la caverne d’Ali Baba. Alors qu’il voulait revenir à Abomey-Calavi pour laver son honneur par rapport à l’affaire Clcam. Finalement, il a dû y renoncer au profit d’Adjarra. Il ne peut en être ainsi car il y avait trouvé refuge après sa fuite d’Akassato.

En quelques semaines d’activités, Emile Tégnénou s’est retrouvé à la tête d’une fortune. Les contrebandiers d’Adjarra et les commerçants de Porto-Novo se sont retrouvés dans son portefeuille. Chaque semaine, plusieurs centaines de millions étaient déposés dans les Agences de ICC-Services à Porto-Novo et Adjarra. Emile Tégbénou s’est retrouvé aux Anges. Il était en surliquidité par rapport à Guy Akplogan et les autres. Dès lors, sa seule ambition était de détrôner Guy Akplogan puis se retrouver au Palais des gouverneurs à Porto-Novo comme le lui avait conseillé ses acolytes au pouvoir.

Dans cette optique, il a confié l’agence ICC-Sèmè à son vieil ami Nicolas Houngbémey. Contre toute attente, ce dernier découvre à son tour une nouvelle mine d’or, constituée cette fois-ci des épargnants nigérians. La vie devient belle. Les analphabètes devenus millionnaires. Tous les rêves sont alors permis. Le tandem Nicolas-Emile étant ainsi reconstitué, la prochaine bataille sera l’éviction de Guy Akplogan et l’exercice d’un mandat électif au cours de la prochaine législature afin de bénéficier de l’immunité parlementaire et de se mettre à l’abri. Avec l’argent, on peut tout faire.

Tégbénou le messie

Fort du soutien de ses appuis au gouvernement et à la présidence de la République, Emile Tégbénou a mis en branle la deuxième phase de son plan. Selon certaines sources, c’est dans la soirée du 31 juillet 2009, qu’il a dû renoncer à sa députation dans l’Ouémé au profit de l’Atlantique (Abomey-Calavi). Ainsi a-t-il entamé des sorties publiques en compagnie du maire de la Commune d’Abomey- Calavi et des députés FCBE dans les arrondissements. Le futur député de la localité préparait ainsi sa campagne à travers des dons de diverses natures, la réalisation d’infrastructures sociocommunautaires. Dans l’arrondissement de Glo-Djigbé, dans la commune d’Abomey-Calavi, il a construit un château d’eau et offert plusieurs millions de francs CFA aux groupements féminins. C’est le nouveau messie. Les thuriféraires du régime du Changement venaient s’approvisionner en billets de banques frauduleusement collectés. Tous se jetèrent sur lui jusqu’à ce que la marmite tarisse, brisant ainsi les rêves du forgeron devenu financier.

Triste fin

Les conseillers ne sont pas les payeurs. Compte tenu des difficultés actuelles du sieur Emile Tégbénou, ses anciens amis le rejettent. Ils trouvent qu’il est natif d’Adjarra, le village d’origine du leader du PRD et non de Glo-Djigbé. Ce faisant, ils ont oublié que c’est sur leurs conseils qu’il a choisi la direction ICC-Services de l’Ouémé-Plateau. Aujourd’hui, que le masque est tombé, les uns et les autres doivent apporter leur part de vérité. Malheureusement, comme c’est leur habitude, les valets du Changement refusent d’assumer leurs responsabilités dans cette scabreuse affaire.

Judicael ZOHOUN

Article publié le 20 juillet 2010}

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 décembre 2018 par Dg24h


Opérationnaliser le système d’information sur les cibles de l’action (...)


22 mai 2019 par La Rédaction
Un atelier régional de formation a été organisé à Lokossa les 20 et 21 mai (...)
Lire la suite

Les avis de quelques citoyens


22 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Les Béninois apprécient la sortie de Patrice Talon


21 mai 2019 par Dg24h
Longtemps attendu par ses compatriotes, le président de la République, (...)
Lire la suite

Établir les grands projets énergétiques du Bénin


21 mai 2019 par Dg24h
La Conférence de performance pour l’élaboration du budget, gestion 2020 (...)
Lire la suite

L’opposition refuse la main tendue de Patrice Talon


21 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Patrice Talon réaffirme l’importance de la réforme du système (...)


20 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon a adressé un (...)
Lire la suite

Allégement de la détention du jeune blessé par grenade


20 mai 2019 par Dg24h
L’information a été relayée par Frissons Radio. Le jeune homme qui a été (...)
Lire la suite

Des artistes obtiennent leur carte d’adhésion


20 mai 2019 par Dg24h
Le Ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky a (...)
Lire la suite

L’artiste Dakossi Denis n’est plus


20 mai 2019 par Dg24h
L’artiste de la musique traditionnelle Dakossi Denis est décédé dans la (...)
Lire la suite

Discours de Louis Vlavonou, nouveau président du Parlement


18 mai 2019 par Dg24h
Après son élection vendredi dernier au poste de président de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Delonix Kogblévi, élue 2ème secrétaire parlementaire


17 mai 2019 par Dg24h
Delonix Kogblévi est le 2ème secrétaire parlementaire élu au terme du vote (...)
Lire la suite

Sofiath Schanou élue 1ère Secrétaire parlementaire


17 mai 2019 par Dg24h
A l’instar du député Robert Gbian qui conserve son fauteuil de 2ème (...)
Lire la suite

Robert Gbian conserve son fauteuil de 2è vice-président


17 mai 2019 par Dg24h
81 voix pour, 02 contre, 00 abstention et 00 nuls, c’est le résultat qui (...)
Lire la suite

Plus de 100 Kg de drogue saisis à Pahou


17 mai 2019 par Dg24h
199 boules de stupéfiants d’un poids total de 110 Kg ont été saisies le (...)
Lire la suite

Les rapports des missions internationales d’observation déposés à (...)


17 mai 2019 par Dg24h
Plusieurs organisations internationales ont supervisé le processus (...)
Lire la suite

Le nouveau bureau de l’Assemblée élu vendredi


16 mai 2019 par Dg24h
Les 83 députés de la 8e législature ont été officiellement investis dans (...)
Lire la suite

La Cour condamne l’organe de régulation des médias


16 mai 2019 par Dg24h
La décision concernant la suspension du journal « La Nouvelle Tribune » (...)
Lire la suite

Que ce passé proche parle à son présent.


15 mai 2019 par Dg24h
Par Thomas Suru Cofi Nous voilà à la veille pour ainsi dire de la date (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information