mercredi, 20 mars 2019 •

250 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Agence nationale de métrologie

La situation des normes de qualité au Bénin




« Rôle de l’ANM dans l’atteinte des objectifs de développement durables ». C’est le thème de l’émission Ma part de vérité de ce dimanche 4 novembre 2018, sur Golfe TV ayant pour invité Loukmane Osseni. Le directeur de l’agence de normalisation et de métrologie a expliqué l’importance de recourir aux normes en matière d’exigence qualité.

En prélude à la célébration le 8 novembre prochain de la Journée mondiale de la qualité, le directeur de l’Agence de normalisation et de métrologie a apporté des clarifications en matière des normes de qualité. Pour cette célébration, il sera question de sensibilisation. Selon Loukmane Osseni, « Lorsqu’on parle de la qualité, c’est apprécier diversement mais lorsqu’il y a des normes, il faut mettre l’accent ».
Le spécialiste explique que « la qualité d’un produit dérive des exigences que doivent respecter les produits. Dès que le produit respecte les normes, on parle de la qualité ». Selon le directeur, « il s’agira de faire en sorte que la norme nationale ne soit plus contraignante que celle régionale ».
Au Bénin, confie-t-il, « il y a un dispositif bien huilé pour mettre en place la norme nationale. Nous optons pour donner à nos concitoyens les normes africaines pour que nous ne nous démarquions pas des autres. Nous forçons pour aller aux normes internationales ». De plus en plus, des entreprises béninoises optent pour les normes de qualité. Il fait remarquer qu’il y a des entreprises qui demandent parfois des informations sur plusieurs normes. « Les entreprises passent pour demander les normes sur beaucoup de produits », dira-t-il.
Loukmane Osseni déplore que nous n’avons pas les moyens pour beaucoup communiquer.
« Les entreprises ne connaissent pas les normes mais depuis qu’elles sont informées, elles viennent pour se renseigner. Il n’y a pas de réticence de leur part. Le problème est que nous ne communiquons pas assez », souligne-t-il.

La démarche salutaire
« Lorsque vous voulez produire, le premier réflexe est de savoir comment cela se produit pour que ça ne cause aucun problème pour l’organisme. Maintenant quelle est la norme pour produire. Il y a des démarches notamment les bonnes pratiques de production qu’il faut connaître et adopter », explique-t-il.
Ce n’est qu’un moyen pour permettre aux producteurs d’avoir un bon résultat.
« La démarche qualité est d’éviter de faire ce qui vous vient à la tête. J’ai écrit et je respecte ce que j’ai écrit. Ce n’est pas cela. J’ai écrit et je dois être convaincu que c’est comme cela on le fait et je mets le dispositif pour respecter. C’est comme ça la démarche qualité », indique le directeur de la métrologie. Pour Loukmane Osseni, « La démarche qualité, c’est un engagement personnel. C’est le chef d’entreprise qui s’y engage pour vendre ses produits ».
Il fait comprendre que si par exemple, « un produit satisfait à mes besoins, je l’achète. Après, il s’agira de voir s’il est de qualité et à la portée de mes exigences. Ce n’est qu’après cela que je cherche peut-être de la sur-qualité selon mes exigences. Là, il faut payer son prix ».
Il rappelle que « dans le domaine des exigences, il y a ce que nous disons et ce que nous ne disons pas et qu’il faut intégrer ».
Le directeur indique que par exemple « dans le domaine de l’eau, l’ANM met à la disposition des producteurs, les normes pour la qualité de l’eau propre à la consommation. Dans le cas de l’énergie, l’ODD inscrit l’énergie propre. C’est l’énergie qui ne cause pas de tort à la population. Pour plusieurs projets, le gouvernement intègre l’ANM pour mettre en place les normes en la matière ». Abordant les problèmes rencontrés par les consommateurs en ce qui concerne les compteurs contrôlés au niveau de l’ABMCQ, le directeur affirme que « ce ne sont pas les compteurs contrôlés par l’ ABMCQ qui posent problème mais plutôt les compteurs falsifiés. Il y a des réseaux qui falsifient les timbres de l’ABCQ pour mettre sur les compteurs et vendre. Ce sont ces compteurs qui posent problème ».
Concernant les normes administratives, Osséni informe qu’il y a « plusieurs ministères qui ont adopté dans leur démarche les normes de qualité. Le ministère de l’Industrie, le ministère de l’agriculture, le ministère de l’enseignement supérieur, et le ministère du développement. Le ministère de l’économie numérique ne fait rien sans les normes ».
Pour lui, « L’ANM est comme le secrétaire de la mise en place des normes ».
Par rapport à la production et la consommation responsables, il explique que le consommateur doit désormais être libre de choisir ce qu’il veut. « Je suis sûr que je connais tel produit, son circuit et je dois le choisir. Et pour cela le producteur doit mettre sur son produit toutes les informations dont j’ai besoin », explique-t-il. A ce niveau, le directeur met l’accent sur le fait que « toutes les informations ne pouvant y figurer, la norme est maintenant de mettre des codes barres. Le code barre permet de renseigner sur le circuit du produit. Si le produit n’a pas de code barre et je décide de consommer, je le fais en toute responsabilité ». Il indique que tout le monde peut installer sur leur appareil androïd, le lecteur de code barre. Ceci pour vérifier les produits. Il fait ressortir la résistance qu’ils ont parfois sur le terrain avec la population qui couvre les entreprises. Même s’il pense que ces résistances ne sont plus récurrentes, il appelle les populations à coopérer pour que les normes de qualité soient respectées.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

4 novembre 2018 par


Social Watch vulgarise sa plateforme destinée aux citoyens


19 mars 2019 par Dg24h
Du 18 au 22 mars 2019, Social Watch Bénin organise dans le cadre de la (...)
Lire la suite

Me Adrien Houngbédji rencontre diverses personnalités ce mercredi


19 mars 2019 par Dg24h
Dans le cadre des échanges qui se mènent en vue de l’organisation des (...)
Lire la suite

Le diplomate onusien Ibn Chambas reçu par Djogbénou


19 mars 2019 par Dg24h
Le président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph (...)
Lire la suite

Adido, première localité électrifiée et connectée


19 mars 2019 par Dg24h
Le projet d’électrification solaire photovoltaïque, un des projets phares (...)
Lire la suite

L’Upmb outille les journalistes sur les questions électorales


19 mars 2019 par Dg24h
Les journalistes sont informés de la gestion de l’information en période (...)
Lire la suite

4 matières dans 5 séries lancées au Bénin


18 mars 2019 par Dg24h
Les représentants des ministres de l’enseignement secondaire et celle du (...)
Lire la suite

’’On doit avoir une CENA indépendante des politiciens’’


17 mars 2019 par Dg24h
Processus électoral : Regard de la Cosi. Tel est le thème pour lequel le (...)
Lire la suite

Le premier moteur en marche pour vaincre le délestage


16 mars 2019 par Dg24h
Le premier moteur de la centrale thermique de Maria Gléta 2 a été (...)
Lire la suite

Les richesses culinaires du Bénin dévoilées au Maroc


16 mars 2019 par Dg24h
L’événement culinaire dénommé ‘’Rencontres Gastronomiques d’Agadir’’ qui se (...)
Lire la suite

La vérité sur le mouvement d’humeur des détenus


15 mars 2019 par Dg24h
Le Directeur Général de l’Agence Pénitentiaire du Bénin, Jiles Sédjro (...)
Lire la suite

MTN Bénin initie ”La semaine de l’Expérience Client”


15 mars 2019 par Dg24h
MTN Bénin ne cesse d’investir et d’innover. Des efforts se font au (...)
Lire la suite

Les détenus s’indignent contre la gestion du nouveau régisseur


15 mars 2019 par Dg24h
Tous les prisonniers à la prison civile de missérété refusent de regagner (...)
Lire la suite

Les propositions de loi examinées ce vendredi


14 mars 2019 par Dg24h
Les travaux dans le cadre d’une sortie de crise et d’organisation d’une (...)
Lire la suite

Les promoteurs d’hôtels et assimilés invités à se mettre en (...)


14 mars 2019 par Dg24h
Dans un communiqué en date du mercredi 13 mars 2019, le directeur (...)
Lire la suite

Les citoyens se prononcent


14 mars 2019 par Dg24h
Après son recours contre la CENA, dénonçant le traitement de faveur fait (...)
Lire la suite

01 mort et 04 blessés graves dans un braquage à Ganougourou


14 mars 2019 par
Une attaque à main armée a eu lieu ce mercredi 13 mars 2019, sur le (...)
Lire la suite

Les marches de protestation et de soutien interdites


14 mars 2019 par
Suite aux demandes répétées de marches de protestation et de soutien (...)
Lire la suite

L’inhumation de Stan Tohon prévue pour le 30 mars


13 mars 2019 par
L’icône de la musique béninoise, Stan Tohon, sera conduit dans sa (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information