dimanche, 20 janvier 2019 •

184 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Bénin

La justice donne le top dans la lutte contre la corruption




Le combat contre la corruption n’est plus l’affaire personnelle du gouvernement. Chaque acteur de la chaîne joue déjà sa part. La preuve est que les hommes en toge se montrent déterminés à en découdre avec les délinquants financiers.
« Le mal commis est un malheur suspendu, le bien accompli est un trésor caché », stipule un proverbe malgache.
La lutte contre la corruption révèle ainsi les secrets de chaque camp. Les acteurs soucieux du développement jouent leur part de responsabilité. Longtemps attendu sans suite, la lutte contre la corruption devient l’affaire de tous les acteurs.
Ceux qui ont été responsables du malheur financier des biens publics attendent de répondre de leurs actes. Le gouvernement quant à lui, avec à sa tête, le Président Patrice Talon s’est déjà montré acquis à combattre le fléau. Dans ce combat, la justice a été mise à l’épreuve ainsi que l’Assemblée nationale.
Il faut tirer un coup de chapeau aux hommes en blouse noire, qui sont aussi engagés dans la lutte, en interpellant à chaque fois que possible les indélicats financiers. Ils l’ont d’ailleurs prouvé dans bien de dossiers qu’ils gèrent avec professionnalisme et rigueur. Entre autres dossiers conduits avec sérénité, il y a la demande de levée de l’immunité parlementaire dont le feuilleton ne fait que commencer, l’affaire Soneb, qui a conduit l’ancien directeur général de la société en prison, le dossier Fnm qui suit son cours et autres. Sans oublier l’affaire KGB et les nombreux cas relatifs à la cybercriminalité. L’engagement de la justice aujourd’hui dans la lutte contre la corruption et l’impunité montre un grand écart entre les gouvernements passés et celui de Patrice Talon.
Par le passé, la Justice a toujours été vue comme le maillon faible, où plusieurs cas de corruption et de malversations n’ont jamais abouti. C’est le cas par exemple de la commission Anne Cica Adjaï sous Kérékou, où malgré le dynamisme et les dénonciations de la présidente, aucun dossier n’a pu aboutir.
Pendant les deux quinquennats du président Boni Yayi, une Marche verte a même été organisée contre la corruption sans suite. Ce sont des agitations fébriles qui n’ont pas permis à la justice de franchir le cap mêmes des enquêtes préliminaires encore moins d’aboutir à l’interpellation des mis en cause.
Les populations ont toujours déploré la prise en otage de la justice par le politique. Aujourd’hui, il est clair que la justice fonctionne pour le bonheur des citoyens puisque les faits en parlent d’eux-mêmes. Le dernier en date est la demande de la levée de l’immunité de deux autres députés qui doit être examinée à l’Assemblée nationale les jours à venir. La mise en place par le gouvernement de la Cour de répression des infractions économiques et le terrorisme vient donner un coup de main à ce dynamisme dans lequel la justice se hisse en position d’attaque.
Toutes les institutions jouent donc leur partition dans ce combat contre la corruption. Lentement mais sûrement la lutte contre la corruption devient un combat qui gagne tous les cœurs.

G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 juillet 2018 par Dg24h


Les Evêques souhaitent que les législatives se déroulent dans la (...)


20 janvier 2019 par La Rédaction
Au cours de la deuxième session plénière ordinaire de la Conférence (...)
Lire la suite

Basile Ahossi met la 17ème circoncription en ordre de bataille


19 janvier 2019 par La Rédaction
En meeting politique à Athiémé, les ténors de l’Union Sociale Libérale (...)
Lire la suite

Roajelf sensibilise les jeunes sur la paix et la sécurité


19 janvier 2019 par La Rédaction
Un atelier de formation a été organisé dans la matinée de ce samedi 19 (...)
Lire la suite

Mme Lawson éclaire la Cour sur les missions du comité de suivi


17 janvier 2019 par Dg24h
Le président Edouard Cyriaque Dossa a procédé, ce jeudi 17 janvier 2019, (...)
Lire la suite

Des feux tricolores "ALIVO" installés à Cotonou


17 janvier 2019 par Dg24h
Le Bénin se dote de feux tricolores intelligents. Cet acte a été posé (...)
Lire la suite

Le Zou bat le record avec plus de 60% de participation


17 janvier 2019 par La Rédaction
La situation liée à la participation des enseignants à l’évaluation (...)
Lire la suite

Règlement du conflit foncier de la collectivité Marcos à Womey


16 janvier 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

Le giratoire de la ville de Tchaourou bientôt aménagé


16 janvier 2019 par Dg24h
Les membres du gouvernement réunis en session ordinaire du Conseil des (...)
Lire la suite

L’accord agricole entre le Maroc et l’Union Européenne adopté


16 janvier 2019 par Dg24h
Le parlement européen a adopté en plénière ce mercredi 16 janvier 2019 à (...)
Lire la suite

Les responsables d’établissements sous la sellette dans les (...)


15 janvier 2019 par Dg24h
Le directeur départemental des enseignements secondaire, technique et (...)
Lire la suite

Bio Tchané lance la dissémination du plan national de développement (...)


14 janvier 2019 par Dg24h
Le ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Des dégâts lors d’un accrochage entre vendeurs du ‘’kpayo’’


14 janvier 2019 par La Rédaction
Dans la soirée de dimanche 13 janvier 2019, un accrochage est survenu (...)
Lire la suite

Géneviève Boco Nadjo fait le point des préparatifs à la Cena


14 janvier 2019 par Dg24h
La vice-présidente de la Commission électorale nationale autonome (...)
Lire la suite

Le Bénin organise dès février Wiki Loves Africa 2019


14 janvier 2019 par Dg24h
Du 1er février au 1er mars 2019, le Bénin organisera pour la première (...)
Lire la suite

Géoffroy Akossou lance un appel de soutien aux actions du (...)


13 janvier 2019 par Dg24h
Invité de marque à la 7ème édition de la célébration de la fête du vodoun à (...)
Lire la suite

4271 admis sur 5 773 candidats


12 janvier 2019 par Dg24h
Les rautoritésdes examens nationaux de Licence et de Master ont été (...)
Lire la suite

Déroulement paisible à Cotonou, boycott dans d’autres localités du (...)


12 janvier 2019 par Dg24h
L’évaluation des enseignants du secondaire a démarré sur toute l’étendue (...)
Lire la suite

Pr Béatrice Aguessy s’en est allée


12 janvier 2019 par Dg24h
La première femme, professeur de gynécologie-obstétrique du Bénin et de (...)
Lire la suite

Sondage



ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information