mercredi, 22 novembre 2017 •

147 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Sanction des hauts gradés de la Police

La hiérarchie policière clarifie




Le régime des sanctions dans le corps de métier ainsi que la kyrielle de sanctions infligées ces derniers jours à plusieurs chefs d’unité ou de service de la police était le menu de la rencontre des professionnels des médias avec des responsables de la police ce vendredi 18 Août 2017, rapporte l’Abp.

Ce point de presse a été animé par Etienne da Matha, directeur des ressources humaines de la police nationale, Mathias Aguédémessi, directeur des études, de la réglementation et du contentieux, Omer Nahum, Inspecteur général adjoint des services de police et Stanislas Ayéni, secrétaire général et porte-parole de la police nationale.

Se fondant sur l’article 90 du décret n°2016-137 de mars 2016 portant statuts particuliers des corps des personnels de la police nationale, le commissaire divisionnaire de police, Stanislas Ayéni, a indiqué que "tous les fonctionnaires de la police nationale en position d’activité sont astreints au port de l’uniforme’’.

Toutefois, fait-il remarquer, certains fonctionnaires, durant leur temps d’affectation à un service dépendant des renseignements généraux, de la surveillance du territoire, des voyages officiels, de la police judiciaire et de certaines unités spécialisées, peuvent en être dispensés temporairement.

Selon le commissaire divisionnaire de police, Stanislas Ayéni, des restrictions sont en outre admises aux chefs d’unité ou de service dans des conditions précisées par le même décret.

« Les permissions et congés ainsi que les temps de disponibilité se passent obligatoirement en tenue civile », a renchéri le porte-parole de la police nationale, commissaire Ayéni avant de signifier que la police a pour socle principal, la discipline qui fait la force principale des armées.

Toutefois, le porte-parole de l’institution, a affirmé que des voies de recours existent pour tout fonctionnaire qui estime que ses droits ont été bafoués. ’’Il peut donc prendre par ces voies de recours pour se faire rétablir ses droits’’, a-t-il martelé.

Il a aussi laissé entendre que toute sanction infligée par un chef supérieur doit faire le circuit et parvenir au directeur général de la police nationale qui confirme ou infirme la sanction.

Et le commissaire Etienne Da-Matha, directeur des ressources humaines de la police nationale, d’inviter les journalistes qui sont pour lui des leaders d’opinion, à veiller aux différentes fonctions de la parole avant de leur demander de travailler main dans la main pour avec l’administration policière.
T. A. D

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

19 août 2017 par Dg24h



La CENA accueille une délégation des Organes de Gestion des (...)

22 novembre 2017 par Dg24h
L’Association Mondiale des Organes de Gestion des Elections (A-Web) (...)
Lire la suite

Les grossesses en milieu scolaire entravent la scolarisation des (...)

21 novembre 2017 par Dg24h
Dans tous les départements du Bénin, les grossesses en milieu scolaire (...)
Lire la suite

La répression des infractions au code de la route reprend

21 novembre 2017 par Dg24h
‹‹Répression systématique infractions code de la route››. C’est l’objet du (...)
Lire la suite

Une marche de soutien à Mètognon dispersée à Akodéha

20 novembre 2017 par Dg24h
Les forces de l’ordre ont mis fin à une marche de protestation contre la (...)
Lire la suite

Joseph Gnonlonfoun ouvre la session 2017

20 novembre 2017 par Dg24h
Le Médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun a officiellement (...)
Lire la suite

Aurelie Adam Soulé Zoumarou échange avec les structures sous (...)

20 novembre 2017 par Dg24h
Le ministre de l’économie numérique et de la communication, Aurelie Adam (...)
Lire la suite

Me Adjignon Kèkè, un exemple de fidélité en politique, selon Adrien (...)

18 novembre 2017 par Dg24h
« Aujourd’hui, c’est en reconnaissance du rôle éminent qu’il a joué comme (...)
Lire la suite

Les Lions volent au secours des malades de diabète

18 novembre 2017 par Dg24h
La Zone 334 du Lions Club a fait don de médicaments à l’Association des (...)
Lire la suite

Laurent Mètongnon en garde à vue

18 novembre 2017 par Dg24h
L’ancien Président du Conseil d’Administration de la Caisse nationale de (...)
Lire la suite

Des motos volées en Europe retrouvées au Bénin

17 novembre 2017 par Dg24h
Un réseau de trafiquants de scooters volés en Europe et envoyés au Bénin (...)
Lire la suite

Les inscriptions payantes pour les étudiants dès la rentrée (...)

17 novembre 2017 par Dg24h
Pour compter de la rentrée académique 2018-2019, les inscriptions ne (...)
Lire la suite

Laurent METOGNON convoqué ce vendredi à la Bef

16 novembre 2017 par Dg24h
Laurent METOGNON, ancien Président du Conseil d’Administration de la (...)
Lire la suite

Plusieurs irrégularités retardent l’évolution du recensement

16 novembre 2017 par Dg24h
Les membres de la Conférence administrative départementale du Mono (Cad) (...)
Lire la suite

Le bâtonnier Joseph Adjignon Kèkè sera inhumé samedi

16 novembre 2017 par Dg24h
Me Joseph Adjignon Kèkè sera inhumé le samedi 18 novembre prochain à (...)
Lire la suite

Les travailleurs reprennent le travail vendredi dans les (...)

15 novembre 2017 par Dg24h
Le Collectif des syndicats de la santé vient de suspendre la motion (...)
Lire la suite

Des opportunités de financement pour les projets de recherche et (...)

15 novembre 2017 par Dg24h
Le directeur du Fonds national de la recherche scientifique et de (...)
Lire la suite

La destitution du maire de Bembèrèkè presque inévitable

15 novembre 2017 par Dg24h
La médiation de Djibril Mama Cissé, préfet du département du Borgou, dans (...)
Lire la suite

L’essence de contrebande cause 2 morts à Athiémé

15 novembre 2017 par Dg24h
L’essence de contrebande continue de dicter sa loi. Deux corps sans vie (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires