dimanche, 17 décembre 2017 •

51 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Gestion de la fièvre Lassa

La conscience professionnelle du personnel sanitaire interpellée




Le volet juridique, dans la gestion de la fièvre Lassa est généralement occulté par les agents de santé. Quelques-uns parmi eux n’hésitent pas à violer leur serment par peur d’être contaminés voire même mourir. Un comportement punissable selon la loi.

« Les bonnes pratiques de contrôle des infections préviennent les risques »
Situé au nord du Bénin dans le département du Borgou, Tchaourou est la plus vaste commune du Bénin. Frontalière au Nigéria et cosmopolite, elle est l’une des villes où se développe la Fièvre hémorragique à virus Lassa (FHLV). Une fièvre qui ôte la vie non seulement aux populations mais aussi aux agents de santé. « L’an dernier suite aux cas de décès enregistrés au sein du personnel sanitaire, lors de l’épidémie de la Fièvre hémorragique à virus Lassa, certains agents de santé en poste dans la commune de Tchaourou ont renoncé à leur profession, à leur devoir de soigner », témoigne le maire de Tchaourou, Sounon Bio Bouko, lors d’une tournée de sensibilisation dans le cadre de la prévention de la fièvre Lassa.
La Fièvre Lassa touche toutes les couches de la société. Même si les personnes les plus à risque sont celles qui vivent dans les zones insalubres des campagnes, les agents de santé n’en sont pas épargnés à cause de leur proximité avec les malades. Selon le médecin coordonnateur de la zone sanitaire Natitingou-Boucoumbé-Toucountouna, Dr Innocent N’dah le contact avec les personnes infectées par le virus les expose aux risques d’infections voire de mort. « La FHLV tue aussi rapidement les agents de santé. Ceci, lorsque les mesures de contrôles et de prévention ne sont pas prises par ces derniers avant les premiers contacts avec les patients suspects ou atteints de la fièvre », poursuit-il d’un ton désolant. Une situation qui justifie les cas de démission à Tchaourou.
La déontologie en question
« Le refus de soigner un malade est passible de peine. Chaque agent de santé prête serment avant d’exercer sa profession », informe le Conseiller technique juridique du Ministère de la santé, Alassane Amadou Sanni. Ainsi, la conscience professionnelle exige au personnel sanitaire d’administrer des soins de qualité à tout malade en temps réel. Ceci quelles que soient la gravité et le degré de contamination de la maladie dont souffre le patient. Pour Alassane Amadou Sanni, dans le cadre de la gestion de la fièvre Lassa, les agents de santé ne doivent pas tomber dans le déni de la profession. Il exhorte ces derniers à la non-discrimination des patients quel que soit leur rang social. « Les travailleurs de la santé ont le devoir de sensibiliser à tout moment, les populations sur les dispositions à prendre pour éviter ce mal. Ils doivent aussi prendre à cœur l’intégration dans la société des malades qui ont survécu », renseigne le spécialiste. « Car on ne choisit pas d’être malade », a-t-il rappelé.
Reste à ce que les agents de santé appliquent des mesures de contrôle des infections pour se protéger !

​​​​​​​Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 mai 2017 par Dg24h



Talon et ses ministres bientôt en congés

17 décembre 2017 par Dg24h
Le chef de l’État et les membres de son gouvernement partent en congés (...)
Lire la suite

Un géant concert demain pour célébrer les 50 ans de la SCB

15 décembre 2017 par La Rédaction
La Société des ciments du Bénin (SCB), célèbre ses 50 ans d’installation au (...)
Lire la suite

Le Festival International de Porto-Novo démarre le 6 janvier (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
L’édition 2018 du Festival International de Porto-Novo a été (...)
Lire la suite

Le Bénin bientôt en mode free-roaming

15 décembre 2017 par Dg24h
Le secrétaire exécutif de l’ARCEP-Bénin (Autorité de régulation des (...)
Lire la suite

Le gouvernement annonce la construction d’une cité administrative à (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable a soumis au (...)
Lire la suite

Un jeune homme sacrifié à « Kinninsi » à Zogbodomey

14 décembre 2017 par Dg24h
E. Akondé a été sacrifié au fétiche dénommé « Kinninsi » dans une maison (...)
Lire la suite

Kandi en campagne contre les violences faites aux femmes

14 décembre 2017 par Dg24h
Les autorités de la commune de Kandi en collaboration avec le centre de (...)
Lire la suite

02 filles victimes du trafic d’être humain rapatriées du Nigéria

13 décembre 2017 par Dg24h
T. Débora et A. Clarisse, deux jeunes filles victimes de trafic humain (...)
Lire la suite

Fin de l’anarchie dans l’industrie de la morgue au Bénin

13 décembre 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin a décidé de mettre fin à l’anarchie qui règne (...)
Lire la suite

Patrice Talon n’a pas rencontré Sébastien Ajavon

13 décembre 2017 par Dg24h
Contrairement à l’information qui circule en boucle sur les réseaux (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi demande au gouvernement d’aller jusqu’au (...)

13 décembre 2017 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi s’est prononcé sur l’affaire de faux (...)
Lire la suite

Le Procès du DG Soneb reporté au 09 janvier 2018.

12 décembre 2017 par Dg24h
Le Directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) va (...)
Lire la suite

Après Lagarde, Talon reçoit Michaëlle Jean

12 décembre 2017 par Dg24h
La diplomatie béninoise connaît un regain d’activité ces derniers (...)
Lire la suite

Un instituteur retrouvé pendu à Parakou

12 décembre 2017 par Dg24h
Un enseignant du primaire a été retrouvé pendu selon le site (...)
Lire la suite

Des parlementaires béninois à la 11e édition en Argentine

12 décembre 2017 par Dg24h
Les députés Jean-Eudes Okoundé et Jérémie Adomahou participent à la 11e (...)
Lire la suite

L’ANLC expose au public les instruments de lutte contre la (...)

8 décembre 2017 par Dg24h
A l’occasion de la 12ème édition de la célébration de la journée du 08 (...)
Lire la suite

Des douaniers et convoyeurs jetés en prison à Porto-Novo

8 décembre 2017 par Dg24h
A la suite d’une enquête ouverte à la société ‘’Bénin Control’’, deux (...)
Lire la suite

Le gouvernement répond aux préoccupations des populations

8 décembre 2017 par Dg24h
Face aux multiples questions d’actualité économique, sociale et politique (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires