samedi, 19 août 2017 •

97 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Gestion de la fièvre Lassa

La conscience professionnelle du personnel sanitaire interpellée




Le volet juridique, dans la gestion de la fièvre Lassa est généralement occulté par les agents de santé. Quelques-uns parmi eux n’hésitent pas à violer leur serment par peur d’être contaminés voire même mourir. Un comportement punissable selon la loi.

« Les bonnes pratiques de contrôle des infections préviennent les risques »
Situé au nord du Bénin dans le département du Borgou, Tchaourou est la plus vaste commune du Bénin. Frontalière au Nigéria et cosmopolite, elle est l’une des villes où se développe la Fièvre hémorragique à virus Lassa (FHLV). Une fièvre qui ôte la vie non seulement aux populations mais aussi aux agents de santé. « L’an dernier suite aux cas de décès enregistrés au sein du personnel sanitaire, lors de l’épidémie de la Fièvre hémorragique à virus Lassa, certains agents de santé en poste dans la commune de Tchaourou ont renoncé à leur profession, à leur devoir de soigner », témoigne le maire de Tchaourou, Sounon Bio Bouko, lors d’une tournée de sensibilisation dans le cadre de la prévention de la fièvre Lassa.
La Fièvre Lassa touche toutes les couches de la société. Même si les personnes les plus à risque sont celles qui vivent dans les zones insalubres des campagnes, les agents de santé n’en sont pas épargnés à cause de leur proximité avec les malades. Selon le médecin coordonnateur de la zone sanitaire Natitingou-Boucoumbé-Toucountouna, Dr Innocent N’dah le contact avec les personnes infectées par le virus les expose aux risques d’infections voire de mort. « La FHLV tue aussi rapidement les agents de santé. Ceci, lorsque les mesures de contrôles et de prévention ne sont pas prises par ces derniers avant les premiers contacts avec les patients suspects ou atteints de la fièvre », poursuit-il d’un ton désolant. Une situation qui justifie les cas de démission à Tchaourou.
La déontologie en question
« Le refus de soigner un malade est passible de peine. Chaque agent de santé prête serment avant d’exercer sa profession », informe le Conseiller technique juridique du Ministère de la santé, Alassane Amadou Sanni. Ainsi, la conscience professionnelle exige au personnel sanitaire d’administrer des soins de qualité à tout malade en temps réel. Ceci quelles que soient la gravité et le degré de contamination de la maladie dont souffre le patient. Pour Alassane Amadou Sanni, dans le cadre de la gestion de la fièvre Lassa, les agents de santé ne doivent pas tomber dans le déni de la profession. Il exhorte ces derniers à la non-discrimination des patients quel que soit leur rang social. « Les travailleurs de la santé ont le devoir de sensibiliser à tout moment, les populations sur les dispositions à prendre pour éviter ce mal. Ils doivent aussi prendre à cœur l’intégration dans la société des malades qui ont survécu », renseigne le spécialiste. « Car on ne choisit pas d’être malade », a-t-il rappelé.
Reste à ce que les agents de santé appliquent des mesures de contrôle des infections pour se protéger !

​​​​​​​Juliette MITONHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 mai 2017 par Dg24h



SCB-Lafarge menace la santé des populations de Pobè et environs (...)

18 août 2017 par Dg24h
de production de la Société de ciment du Bénin (SCB-Lafarge) installée à (...)
Lire la suite

Les pèlerins quittent Cotonou ce samedi

18 août 2017 par Dg24h
Le premier convoi de pèlerins béninois au Hadj 2017 quitte Cotonou ce (...)
Lire la suite

Plusieurs ministres candidats aux législatives de 2019

18 août 2017 par Dg24h
Les prochaines élections législatives font courir déjà les potentiels (...)
Lire la suite

35 fonctionnaires honorés à la Grande Chancellerie ce jeudi

18 août 2017 par Dg24h
Trente-cinq personnes ont été distinguées dans cinq différents ordres (...)
Lire la suite

Bientôt une maternité à Zounguê-Tokpa

18 août 2017 par Dg24h
Le conseil communal de Dangbo présidé par le maire Mathias Kouwanou a (...)
Lire la suite

Toboula veut réglementer la circulation des poids lourds

18 août 2017 par Dg24h
Les véhicules poids lourds sont interdits de circuler aux heures de (...)
Lire la suite

Avis de recrutement d’un Assistant Technicien en Informatique (...)

17 août 2017 par La Rédaction
Social Watch Bénin a initié le Projet Veille Citoyenne du Programme (...)
Lire la suite

Un gendarme retrouvé mort par pendaison

16 août 2017 par Dg24h
L’adjudant Savi Honorat, précédemment en service au Groupement de la (...)
Lire la suite

La Haute cour de justice en séminaire de simulation à Abomey

16 août 2017 par Dg24h
Un séminaire de trois jours sur la simulation d’un cas d’école de procès (...)
Lire la suite

Luc Atrokpo, un leadership avéré pour le développement local

16 août 2017 par Dg24h
Luc Atrokpo, maire de Bohicon, Président de l’Union des Communes du Zou (...)
Lire la suite

« Le risque climatique est non seulement une menace mais aussi une (...)

16 août 2017 par Dg24h
L’évaluation de la vulnérabilité des populations effectuée dans le cadre (...)
Lire la suite

L’igname peut être consommée selon l’oracle

15 août 2017 par Dg24h
Le palais royal de Savalou a abrité, mardi, les rituels qui lancent (...)
Lire la suite

Le procureur juge inopportune la plainte contre Luc Atrokpo

14 août 2017 par Dg24h
L’affaire est désormais classée. Sylvestre Adognibo, Elisabeth Agbossaga (...)
Lire la suite

Le premier convoi de pèlerins a quitté Cotonou

14 août 2017 par Dg24h
Le premier convoi de pèlerins béninois au Hadj 2017 a quitté Cotonou ce (...)
Lire la suite

Le ballet national aux festivals d’été en Italie

14 août 2017 par Dg24h
Le ballet national béninois séjourne depuis quelques jours en Italie, où (...)
Lire la suite

Une blessée et une moto emportée à Abomey-Calavi

13 août 2017 par Dg24h
Une dame a été braquée ce dimanche avant 7h à Abomey-Calavi. Sa moto (...)
Lire la suite

MTN Bénin inaugure un module de 4 classes à Hèvié

11 août 2017 par Dg24h
La directrice de la Fondation MTN Bénin a inauguré dans l’après-midi de (...)
Lire la suite

Un mort lors d’un braquage à Bassila

11 août 2017 par Dg24h
Un mort, un blessé grave et ses sous emportés, c’est le bilan du braquage (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires