lundi, 18 décembre 2017 •

161 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Modification de la loi fondamentale

La Cpfg exige le retrait du projet de révision de la Constitution




Les maux qui minent le système partisan ne sont pas liés au grand nombre de partis politiques mais au fondement sur lesquels ces partis sont mis en place. Cette analyse est de la Convention patriotique des forces de gauche (Cpfg). Ce mouvement politique a animé une conférence publique ce jeudi 16 mars 2017, au Centre de promotion de l’artisanat de Cotonou. Les membres de la Convention dénoncent une trahison du peuple par le chef de l’Etat et invitent son gouvernement à retirer le projet de révision de la loi fondamentale de la table des parlementaires.

« Le projet de révision, avec 46 articles nouveaux, plus du quart du contenu de la loi fondamentale actuelle, entraînera une nouvelle Constitution et induira une nouvelle République. Et c’est la raison pour laquelle, la Convention exige le retrait immédiat et sans condition du projet de révision de l’ordre du jour des travaux de l’Assemblée nationale », martèle, Jean Kokou Zounon, porte-parole de la Convention patriotique des forces de gauche.
Les ténors de la Cpfg et du Parti communiste du Bénin dénoncent le mutisme du gouvernement de la Rupture sur l’affaire Dangnivo, le dossier Maria Gléta, les machines agricoles, le Ppea II.
Les 11 mois de gouvernance du régime Talon et le projet de révision de la Constitution sont également passés au peigne fin lors de cette conférence publique.
Le conférencier exige que les dossiers des scandales politico-financiers de ces dernières années soient ouverts afin que le peuple connaisse la vérité.
S’agissant de la révision de la constitution, Jean Kokou Zounon affirme que le président Talon est en train de trahir le peuple, car sur la question, il avait promis de prendre d’abord par voie de consultation avant que le projet ne soit sur la table des députés. Pour les militants de la Convention, il s’agit d’un « revirement » du président de la République qui laisse comprendre que le gouvernement a perdu toute sa crédibilité auprès du peuple. « Talon a peur de la censure du peuple et veut se réfugier au Parlement parce que sa politique d’ensemble en moins d’un an d’exercice du pouvoir est désapprouvée par le peuple », a souligné Jean Kokou Zounon. Selon lui, le chantre de la Rupture aura plus de facilité à rallier les députés à sa cause, puisque, ceux-ci, « ne sont pas dignes de confiance ». Ce qui justifie sa volonté de procéder coûte que coûte par voie de l’Assemblée nationale.
Pour la Convention, les articles à réviser nécessitent l’implication du peuple.
Selon la Cpfg, « le mandat unique inaugure et renforce le règne du monarque qui peut tout se permettre pendant son mandat ».
S’agissant toujours de la révision de la loi fondamentale, les responsables du mouvement souhaitent une large consultation avant la modification de la durée du mandat de certaines institutions de la République, surtout de la Cour constitutionnelle. « La Cour constitutionnelle, à l’état actuel des choses, est la clé de voûte du système, chargé de la régulation du fonctionnement des institutions, et dont les arrêts sont sans recours. Ses arrêts s’imposent même outrageusement à l’Assemblée nationale. Seul le peuple souverain est au-dessus de la Cour Constitutionnelle. Comment peut-on modifier la durée d’un tel organe doté de tels pouvoirs sans en revenir au constituant originaire qu’est le peuple ? », s’interroge le conférencier, déduisant que « le peuple est martyrisé ». Dans ces conditions, « le pouvoir de Talon est disqualifié pour toucher à la loi fondamentale », précise-t-il.
Concernant la question de l’énergie, les militants de la Cpfg suggèrent que le gouvernement aille au fond du dossier Maria-Gléta pour situer les responsabilités et sanctionner les personnes impliquées dans les « 50 milliards FCFA de sous pillés et gaspillés ».
La Convention accuse par ailleurs, le régime Talon d’une gouvernance autocratique au service de l’impunité et de la France-Afrique.
La Cpfg préconise les états généraux du peuple. Ce serait, selon, Jean Kokou Zounon, la solution pour doter le Bénin d’un gouvernement patriotique et de probité.
Boniface CAKPO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

17 mars 2017 par Dg24h



La Fondation Claudine Talon au chevet des orphelins à Natitingou

18 décembre 2017 par Dg24h
La Fondation Claudine Talon a égaillé les cœurs des enfants orphelins des (...)
Lire la suite

Le BAC bientôt obligatoire pour le métier d’instituteur

18 décembre 2017 par Dg24h
Le Conseil Sectoriel pour le Dialogue Social (CSDS) à l’occasion de la (...)
Lire la suite

Mètongnon et ses co-inculpés demandent au juge de se déporter

18 décembre 2017 par Dg24h
Les personnes inculpées dans le dossier Cnss invitent la justice (...)
Lire la suite

Un géant concert demain pour célébrer les 50 ans de la SCB

15 décembre 2017 par La Rédaction
La Société des ciments du Bénin (SCB), célèbre ses 50 ans d’installation au (...)
Lire la suite

Le Festival International de Porto-Novo démarre le 6 janvier (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
L’édition 2018 du Festival International de Porto-Novo a été (...)
Lire la suite

Les syndicats suspendent leur participation aux activités du (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
Rien ne va plus entre les partenaires sociaux et le gouvernement. Les (...)
Lire la suite

Le gouvernement annonce la construction d’une cité administrative à (...)

15 décembre 2017 par Dg24h
Le ministre du cadre de vie et du développement durable a soumis au (...)
Lire la suite

Un jeune homme sacrifié à « Kinninsi » à Zogbodomey

14 décembre 2017 par Dg24h
E. Akondé a été sacrifié au fétiche dénommé « Kinninsi » dans une maison (...)
Lire la suite

Le Capitaine Patrice Trêkpo révoqué

14 décembre 2017 par Dg24h
Le bruit des centrales syndicales n’aura pas empêché les différentes (...)
Lire la suite

02 filles victimes du trafic d’être humain rapatriées du Nigéria

13 décembre 2017 par Dg24h
T. Débora et A. Clarisse, deux jeunes filles victimes de trafic humain (...)
Lire la suite

Fin de l’anarchie dans l’industrie de la morgue au Bénin

13 décembre 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Bénin a décidé de mettre fin à l’anarchie qui règne (...)
Lire la suite

Près de 100 t de produits saisis, Atao et sa compagne recherchés

13 décembre 2017 par Dg24h
Le député Mohamed Atao Hinnouho et sa compagne sont recherchés par la (...)
Lire la suite

Rachidi Gbadamassi demande au gouvernement d’aller jusqu’au (...)

13 décembre 2017 par Dg24h
Le député Rachidi Gbadamassi s’est prononcé sur l’affaire de faux (...)
Lire la suite

Le Procès du DG Soneb reporté au 09 janvier 2018.

12 décembre 2017 par Dg24h
Le Directeur général de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) va (...)
Lire la suite

Les capacités techniques et scientifiques des forces de l’ordre (...)

12 décembre 2017 par Dg24h
Dans le cadre du projet d’appui au renforcement de la police technique (...)
Lire la suite

Un instituteur retrouvé pendu à Parakou

12 décembre 2017 par Dg24h
Un enseignant du primaire a été retrouvé pendu selon le site (...)
Lire la suite

Des parlementaires béninois à la 11e édition en Argentine

12 décembre 2017 par Dg24h
Les députés Jean-Eudes Okoundé et Jérémie Adomahou participent à la 11e (...)
Lire la suite

La CSTB en grève de 72h dès mardi

11 décembre 2017 par Dg24h
Le Comité Confédéral National de la CSTB (Confédération Syndicale des (...)
Lire la suite

Mon Compte


Vous n'avez pas encore de compte ?

Créer un compte

Articles PREMIUM

ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires