dimanche, 20 janvier 2019 •

183 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ
Komi Koutché mis en liberté conditionnelle : L’ancien Ministre des finances et ancien Directeur Général du Fonds (...)     *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la Justice* - Directeur du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence de Parakou : Monsieur Dimitri Wilfried Rafiou VIOU - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Aplahoué : Madame Constance Sylvie CHAOU épouse ELEGBEDE - Directrice du Centre de Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence d’Agblangandan : Madame Stéphanie Clémence A. GOUSSANOU. : *Conseil des Ministres : Mesures individuelles *Ministère de la (...)     Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires relatives au domaine litigieux sis à Womey, commune d’Abomey-Calavi, présumé propriété de la collectivité MARCOS. : Conseil des Ministres dub16 Janvier 2019 : Mesures conservatoires (...)     La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : 5.037.785 (4.746.348 en 2016) Nombre d’électeurs par Département* : *Alibori* : 397.414 *Atacora* : 330.283 *Atlantique* : 773.129 *Borgou* : 571.284 *Collines* : 342.742 *Couffo* : 331.402 *Donga* : 221.631 *Littoral* : 412.987 *Mono* : 258.904 *Ouémé* : 614.490 *Plateau* : 289.501 *Zou* : 448.632 *Pays Étrangers* : 45.386 : La Lépi 2019 en chiffres : Nombre d’électeurs au plan national : (...)     Legislatives 2019 : Le corps électoral convoqué pour le dimanche 28 avril 2019 :    

Politique

L’opposition sort de sa tanière et présente ses exigences




L’opposition était devant les médias, ce jeudi 31 mai 2018, à Azalai Hôtel de la plage. Réunie au sein de la Coalition pour la défense de la démocratie au Bénin (C2D), cette sortie médiatique, entre dans le cadre de la dénonciation des nombreuses atteintes contre la démocratie par le régime de la Rupture.
Ils affûtent leurs armes pour combattre la manière de gestion du gouvernement de la Rupture. Le C2D dénonce au cours de sa sortie, les violations répétées de la constitution, les atteintes contre les droits de l’Homme et les libertés publiques, les poursuites et détentions arbitraires de députés et autres personnalités de l’opposition dont fait montre le régime de la Rupture depuis le 06 avril 2016. En outre, les leaders de l’opposition s’insurgent contre le nouveau code électoral en relecture à l’Assemblée nationale. Le Secrétaire exécutif national des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), le député Valentin Djènontin ne trouve pas l’opportunité d’une telle loi qu’il qualifie de scélérate. Il s’agit selon lui, d’une loi anti-démocratique. Il fait remarquer que l’article 12 du nouveau code électoral exclut du droit d’être électeur ou éligible tout citoyen condamné à une peine d’emprisonnement avec ou sans sursis d’une durée supérieure ou égale à trois mois. C’est le cas aussi ajoute-t-il pour d’autres faits prévus par les dispositions des lois pénales et constitutifs de délits. Le député montre aussi l’aspect de la nécessité pour les candidats de vivre sans interruption pendant un an dans une résidence au Bénin, de présenter un quitus fiscal dont la délivrance est réservée au seul Directeur général des impôts. Selon le député, « par modification de la loi 2009 sur le Code des marchés publics, le gouvernement de la Rupture a consacré et légalisé en 2017 les gré-à-gré sans limitation de montants par le Conseil des ministres ». Cette méthode permet au pouvoir de Patrice Talon, selon lui l’octroi des marchés publics et sans compétition aucune aux entreprises de son clan, avec des partenaires extérieurs ou à l’aide de sociétés écran pour l’accaparement des ressources nationales. Citant le chef de l’Etat, qui avait déclaré : « ce qui permet à un président d’être réélu avec assurance, ce qui assure la réélection d’un président, ce n’est pas son bilan, ce n’est pas son résultat, c’est la manière dont il tient les grands électeurs, c’est la manière dont il tient tout le monde, c’est la manière dont personne n’est capable de lui tenir tête ou d’être compétiteur contre lui. Quand vous n’avez pas de compétiteur, vous avez beau être mauvais, mais vous serez réélu », il dénonce l’attitude contraire de ce dernier et son gouvernement. Valentin Djènontin pense que « l’Etat de non droit est installé. Le peuple se trouve confronté à ce défi, redoutable certes, mais à sa portée. Depuis 28 ans, notre peuple ne s’est trouvé dans un tel Etat de non droit, de piétinement systématique de ses droits et de sa dignité ». Il est revenu sur les poursuites contre Sébastien Ajavon, Atao Hinnouho et Laurent Mètongnon, qui subit les séquelles des son opposition au gouvernement.
Exigences de la coalition

Selon le secrétaire exécutif des Fcbe, la coalition exige « le rétablissement et la garantie des libertés publiques, d’expression, de presse, de manifestation : la levée de la suspension de "La Nouvelle Tribune", des autres organes de presse (Sikka tv, La Béninoise tv, etc.), la fin du piratage de Soleil Fm, l’abrogation des arrêtés contre les manifestations pacifiques ». Il souhaite qu’il soit mis « fin à l’acharnement contre les opposants politiques : la libération des détenus politiques, Laurent Mètongnon, Mohamed Hinnouho Atao ; le retour des exilés politiques, l’arrêt des poursuites contre Lucien Médjico ; la fin de l’immixtion du pouvoir dans le judiciaire ; le rétablissement dans leur droit des partis politiques injustement attaqués ; la fin des redressements fiscaux sélectifs et abusifs ». C’est le lieu selon Valentin Djènontin d’exiger du gouvernement « la fin de la lutte sélective contre la corruption et l’impunité : la tenue effective et sans partie pris des procès des affaires Dangnivo et Icc-services ; l’instruction sans délai des nombreux autres scandales : avion présidentiel, machines agricole, Ppea2, Sodéco, Pvi , Maria-Gléta, nouveau siège de l’Assemblée nationale, motos du ministère du cadre de vie, contrats opaques et de gré à gré (Port, aéroport, Ravip, etc.) ». Il demande un « audit international indépendant de la Lépi, les moyens de fonctionnement du Cos-Lépi en vue des élections législatives et présidentielles, constitutionnelles qui sont insusceptibles de report ». Aussi exige-t-il « le retrait immédiat de la proposition de loi sur le code électoral ». La coalition invite le gouvernement à « la convocation d’urgence d’une Assise nationale des Forces Vives de la nation en vue de redéfinir de nouvelles bases consensuelles de gouvernance du pays ».
G. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

1er juin 2018 par Dg24h


Les militants de Lokossa unis derrière un idéal commun


20 janvier 2019 par La Rédaction
Les armes s’affûtent pour affronter efficacement les prochaines (...)
Lire la suite

Le Prd se conforme à la nouvelle charte des partis politiques


18 janvier 2019 par Dg24h
Le Parti du renouveau démocratique (PRD) a déposé, ce vendredi 18 janvier (...)
Lire la suite

Les confidences de Bob Denard sur le coup d’Etat du 16 janvier (...)


16 janvier 2019 par Dp24h
Le coup me paraît jouable à plusieurs titres. D’abord, mes contacts du (...)
Lire la suite

Le Républicain Géoffroy Akossou réaffirme son soutien au PAG


10 janvier 2019 par Dg24h
Au cours d’un géant meeting, ce mercredi 9 janvier, Géoffroy Akossou, (...)
Lire la suite

Les sages et notables d’Abomey désavouent Nicéphore Soglo


7 janvier 2019 par Dg24h
Une déclaration faite par les sages et notables du plateau d’Abomey, ce (...)
Lire la suite

Patrice Talon et Adrien Houngbédji à une messe d’action à Porto-Novo


7 janvier 2019 par La Rédaction
Le chef de l’Etat Patrice Talon et le président de l’Assemblée nationale, (...)
Lire la suite

Boni Yayi risque de tomber sous le coup de la loi


5 janvier 2019 par Dg24h
Les attroupements organisés ici et là à chaque sortie de l’ancien (...)
Lire la suite

Un contrebandier adhère à l’Union progressiste


4 janvier 2019 par Dg24h
La salle des fêtes du Complexe « Au Palais des Délices », sis à la place (...)
Lire la suite

L’Union Progressiste mobilise Comé pour Talon


30 décembre 2018 par Dg24h
Les ténors du parti Union Progressiste ont organisé, samedi 29 décembre (...)
Lire la suite

Le mouvement Agir Whenusu adhère au bloc PRD


23 décembre 2018 par La Rédaction
A l’issue du congrès constitutif tenu, ce samedi 22 décembre 2018, à (...)
Lire la suite

Le projet budget de l’Etat 2019 examiné ce jeudi


19 décembre 2018 par Dg24h
La représentation nationale va examiner, ce jeudi 20 décembre 2018, le (...)
Lire la suite

Les graves erreurs de Komi Koutché


17 décembre 2018 par Dg24h
Interpellé vendredi par la police espagnole à Madrid, alors qu’il devait (...)
Lire la suite

Aza Narcisse, l’argentier national du parti


14 décembre 2018 par La Rédaction
Au terme des travaux du congrès constitutif du bloc Dynamique unitaire (...)
Lire la suite

Les militants d’Adjarra réaffirment leur soutien à Houngbédji et au (...)


13 décembre 2018 par Dg24h
Les militantes et militants du Parti du renouveau démocratique (PRD) (...)
Lire la suite

Le PRD lance le concours FASS-Talents SHOW/FIP 2018-2019


12 décembre 2018 par Dg24h
Le siège national du Parti du renouveau démocratique (PRD), sis au (...)
Lire la suite

Abdoulaye Bio Tchané adresse un message à tous les participants du (...)


11 décembre 2018 par La Rédaction
L’organisation à Parakou, du congrès constitutif du bloc républicain tenu (...)
Lire la suite

Le député Joseph Bamigbadé au contact des militants de Sakété et (...)


11 décembre 2018 par La Rédaction
Des séances d’échanges avec les militants PRD de la 21ème circonscription (...)
Lire la suite

Les frères Houngnibo vont s’affronter dans la même circonscription


10 décembre 2018 par Dg24h
Un duel s’annonce dans la cinquième circonscription électorale entre des (...)
Lire la suite

Sondage



ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information