vendredi, 24 mai 2019 •

274 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Politique

L’opposition peine à s’organiser en blocs




Malgré le vote de la loi portant charte des partis politiques, l’opposition béninoise peine à se regrouper en blocs au regard des nombreuses querelles politiques qu’elle nourrit en son sein.
L’opposition en berne au Bénin. Aucune initiative sidérante. Aucune sortie sérieuse sur les questions d’actualité et les actions du gouvernement de la Rupture.
A quelques mois des élections législatives où les partis de la mouvance affûtent déjà leurs armes, les forces de l’opposition ont du mal à s’organiser pour aller au front. La seule chose dont on est sûr pour le moment est que les partis de l’opposition ne veulent pas s’accorder pour former un grand ensemble. L’opposition aujourd’hui affiche une apparente cohésion au sein de la classe politique béninoise. Mais en réalité, c’est un rassemblement d’acteurs aux objectifs contradictoires, voire diamétralement opposés. Même si certains adhèrent à la politique de l’opposition, il est difficile de dire qu’elle est sérieuse envers elle-même, au regard de la léthargie dans laquelle elle végète. Avec ce qui se dessine, elle se crée déjà ses propres blocages puisque l’entente entre ses leaders peine encore à se concrétiser
D’ailleurs, du point de idéologique, chacun reste figé dans sa position. L’une des plus anciennes formations politiques notamment le Parti communiste du Bénin (Pcb) n’est pas encore prêt à collaborer avec les capitalistes qui ont déjà une vision dominatrice. Sans oublier que des divergences et pas des moindres apparaissent au grand jour, relatives aux anciennes querelles. C’est le cas de l’ancien Président de la République Boni Yayi, qui aura du mal à sentir Candide Azannaï à ses côtés, jusqu’à former une coalition avec ce dernier. Et pour cause, il aura du mal à collaborer avec lui, eu égard aux propos tenus par ce dernier, il y a quelques années contre l’ancien chef de l’État. Azannaï risque d’aller seul aux législatives 2019, s’il ne trouve pas à qui s’accrocher dans cette opposition à géométrie variable.
Boni Yayi ne souhaiterait pas le voir sur la liste des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Quant à Sébastien Ajavon avec son parti Usl, il doit pouvoir se méfier des politiciens qui sont prêts à l’escroquer jusqu’aux os. Compte tenu de sa suffisance, il pourrait décider de ne s’aligner avec aucun parti.
Du côté de la Renaissance du Bénin (Rb) des Soglo, on se cherche encore, surtout que le litige concernant cette formation politique est pendante devant la justice. L’image que présente l’opposition aujourd’hui au Bénin ne présage pas un avenir radieux pour celle-ci.
Le combat contre la révision de la constitution a été véritablement la seule vision qui les a réuni pour un bref moment.
L’opposition doit revoir sa copie pour montrer au peuple qu’elle existe et pour une fois elle doit commencer son regroupement.
G.A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

25 août 2018 par Dg24h


L’He Charles Gagnon démissionne au profit de son suppléant


23 mai 2019 par Dg24h
Le député de l’Union Progressiste de la 17ème circonscription électorale, (...)
Lire la suite

Le scrutin reporté au 15 juin (nouveau calendrier)


23 mai 2019 par Dg24h
Prévu pour démarrer depuis le 6 mai 2019, l’inscriptions sur les listes (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des Ministres du 22 mai 2019


22 mai 2019 par Dg24h
Le conseil des Ministres s’est réuni en sa séance hebdomadaire ce (...)
Lire la suite

Marcellin Ahonoukoun préside l’Union Progressiste


21 mai 2019 par La Rédaction
Les députés de la majorité viennent de constituer le groupe parlementaire (...)
Lire la suite

Quatre ministres cèdent leurs sièges à leurs suppléants


21 mai 2019 par Dg24h
Le ministre de l’enseignement secondaire, technique et de la formation (...)
Lire la suite

Patrice Talon exprime sa compassion aux familles éplorées


20 mai 2019 par Dg24h
Dans son message adressé à la Nation dans la soirée de ce lundi 20 mai (...)
Lire la suite

Jean-Michel Abimbola à la tête du Bloc Républicain


20 mai 2019 par Dg24h
Invités ce jour par le président de l’Assemblée nationale, les députés de (...)
Lire la suite

Les premiers mots du député Assan Séïbou


20 mai 2019 par Dg24h
"Je remercie tous ceux d’entre vous qui m’ont appelé pour me présenter (...)
Lire la suite

Assan SEIBOU remplace Bio Tchané


20 mai 2019 par Dg24h
SEIBOU Assan, suppléant du député Abdoulaye BIO TCHANÉ vient d’être (...)
Lire la suite

Louis Vlavonou succède à Adrien Houngbédji


17 mai 2019 par Dg24h
Au terme du vote de l’élection du président de l’Assemblée nationale, 8ème (...)
Lire la suite

Sacca Lafia démissionne au profit de sa suppléante


17 mai 2019 par Dg24h
Au cours de la plénière consacrée à l’élection du bureau de l’Assemblée (...)
Lire la suite

Orou Se Guené Yacoubou prend le relais de son père


16 mai 2019 par Dg24h
Les députés élus au terme des élections législatives du 26 avril dernier, (...)
Lire la suite

Patrice Talon s’adresse à la nation ce vendredi


16 mai 2019 par La Rédaction
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon va (...)
Lire la suite

Le prochain président sera le produit d’un consensus (Wallys (...)


15 mai 2019 par La Rédaction
Les députés élus au terme du scrutin législatif du 28 avril dernier, (...)
Lire la suite

Le compte rendu du Conseil des ministres du 15 mai 2019


15 mai 2019 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni ce mercredi 15 mai 2019 sous la (...)
Lire la suite

Patrice Talon s’adresse à la nation jeudi


14 mai 2019 par Dg24h
Le président de la République, Son Excellence Patrice Talon va (...)
Lire la suite

Ce que Talon doit éviter


10 mai 2019 par Dg24h
Les élections législatives 2019 étant terminées, les regards sont à (...)
Lire la suite

Yayi Boni joue aux sapeurs-pompiers


9 mai 2019 par Dg24h
L’ancien président de la République, Boni Yayi à travers un message publié (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires







Lettre d'information