jeudi, 2 juillet 2020 •

610 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Revue du programme du Fmi au Bénin

L’économie affiche une croissance stable et durable




Au terme d’une mission d’évaluation au Bénin, le ministre de l’économie et des finances, Romuald WADAGNI et le chef de délégation du Fonds monétaire internationale (Fmi), Luc AYRAULT, ont donné une conférence de presse ce lundi 06 mai 2019.

M. Luc AYRAULT a noté avec satisfaction l’avancement du programme en ce qui concerne la mission de revue. Ce qui permet selon lui, d’affirmer que le programme est très satisfaisant, et que tous les indicateurs du programme à la fin du mois de décembre 2018 ont été vérifiés. Mieux, la mission du Fmi a noté une bonne surprise au niveau du déficit public. « Grâce à une très bonne gestion des finances publiques, le déficit a terminé à 4% du Pib en 2018 alors que la mission s’attendait à un déficit beaucoup plus élevé de 4.7% », s’est réjoui le chef de mission. Cette performance selon l’expert du Fmi, est liée à une très bonne mobilisation des recettes de la part du gouvernement, les revenus et les recettes intérieurs ont été particulièrement forts, ce qui laisse observer une très bonne situation au premier trimestre de 2019. Tous ces résultats témoignent des efforts du gouvernement, notamment la fraude fiscale. L’autre aspect de la mission, selon Luc AYRAULT, est la révision des perspectives économiques.
La mission indique-t-il, a regardé de nouveau les problèmes de croissance et révisé à la hausse, la croissance économique du Bénin pour 2018 et 2019. « La croissance que prévoit la mission pour l’année 2019, est de 6.7%. C’est une croissance élevée tirée par l’activité agricole et l’activité au port de Cotonou », a notifié le chef de mission.
Pour lui, cette forte croissance va se poursuivre sur le long terme. A en croire Luc AYRAULT, le potentiel de croissance du Bénin à moyen terme, est très élevé par comparaison à certains pays de l’Afrique subsaharienne. Les perspectives de croissance sont fortes et pour s’assurer que ce potentiel se réalise, les discussions avec les autorités béninoises ont porté sur un certain nombre de réformes qu’ils entendent mettre en œuvre, a-t-il renseigné.
Pour mettre en œuvre ces réformes, le chef de mission du Fmi estime qu’il faut que le gouvernement réalise son agenda et ses projets de réformes économique, en particulier, la continuation de la modernisation de l’agriculture, le soutien à l’industrie et le développement de nouveaux secteurs porteurs tels que le tourisme et l’économie numérique.
Selon Luc AYRAULT, pour soutenir une croissance aussi élevé à moyen terme, il faut que le secteur financier soit en bonne santé. A ce sujet, des recommandations ont été faites au gouvernement pour renforcer le secteur bancaire. Il a par ailleurs informé que le gouvernement a déjà pris des dispositions pour faciliter l’accès aux crédits bancaires. A cet effet, une nouvelle loi va être mise en œuvre très rapidement et va permettre d’utiliser beaucoup plus facilement, les titres de propriétés comme garanties pour obtenir des prêts. Et quand les banques auront plus de garanties, elles seront plus habituées à faire des prêts ; ce qui va améliorer l’économie.
Le ministre de l’économie et des finances, Romuald WADAGNI a souligné que tous ces conclusions sont la preuve que le gouvernement est dans la bonne direction. Ce qui prouve que la gouvernance économique du pays est bonne, que le Bénin a retrouvé le rang des pays crédibles.
Depuis 2016, et de façon continue, rappelle le ministre, à chaque fois que le gouvernement affiche des prévisions, il les réalise et parvient parfois à faire mieux que ce qui est prévu. En comparaison à ce qui se fait dans les autres pays, Romuald WADAGNI a informé que les réalisations sont en deçà des prévisions. Mais pour ce qui concerne le Bénin, le gouvernement est très réaliste et les résultats qu’il affiche et qui sont revus, montrent bien qu’il agit avec pragmatisme, rigueur et réalisme.
Selon l’argentier national, le même élément se note au niveau du déficit. Pour 2018, il a affiché 4.0 alors qu’il était prévu à 4.7 ; ce qui prouve que le gouvernement a fait mieux.
Il a aussi rappelé qu’en 2015, ce déficit était au-delà de 8%. Selon le ministre, les 4.0 ont été réalisés dans un contexte où des efforts ont été réalisés sur des dépenses sociales et prioritaires. Si le gouvernement a pu faire ce résultat, c’est dire qu’il a fait des efforts pour améliorer les recettes intérieures, a-t-il souligné.
Selon Romuald WADAGNI, toutes les actions pour modifier les différentes régies à savoir, la lutte contre la fraude qu’elles soient douanière ou fiscale, ont porté des fruits et permis de faire de meilleures performances. D’un autre côté, renseigne-t-il, le gouvernement a poursuivi les actions d’assainissement des finances publiques. Il s’agit de mieux gérer les dépenses publiques de sorte que la conjonction des deux, permettent de maintenir un rythme d’investissement tout en ayant des performances en matière de consolidation budgétaire qui sont très intéressantes.
F. A. A.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 mai 2019 par La Rédaction




Les actionnaires de ETI approuvent les résolutions de la 32eme (...)


30 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
Ecobank Transnational Incorporated tient sa 32ème Assemblée Générale (...)
Lire la suite

« Nous ne prenons pas de la dette pour payer les salaires (...)


30 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Devant les députés ce lundi 29 juin 2020, le ministre de l’Economie et (...)
Lire la suite

Bloomfield confirme la notation A- Stable de l’économie béninoise


30 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Malgré la crise du Coronavirus qui secoue le monde, et la fermeture des (...)
Lire la suite

Mieux vous connaitre pour mieux vous servir


22 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
C’est le slogan de la grande opération lancée par Orabank Bénin, le 10 (...)
Lire la suite

Standard & Poor’s maintient la note B+ attribuée au Bénin


22 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
L’agence internationale de notation financière Standard & Poor’s a (...)
Lire la suite

Coris Bank International lance CORIS PREMIUM, un produit (...)


21 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Afin d’offrir à sa clientèle des solutions adaptées à leurs besoins, Coris (...)
Lire la suite

Un projet d’installation d’abreuvoirs solaires à Savalou


17 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Les villages d’Awiankanmè et de Danmè dans la commune de Savalou (...)
Lire la suite

La bière Libs de retour sur le marché avec une saveur unique


14 juin 2020 par Judicaël ZOHOUN
LIBS Brasserie Bénin reprend la production de la bière LIBS sur son site (...)
Lire la suite

Sébastien Ajavon remplacé par Eustache Kotigan


13 juin 2020 par F. Aubin Ahéhéhinnou
Sébastien Ajavon n’est plus le président du Conseil national du patronat (...)
Lire la suite

L’indice du chiffre des affaires d’Avril en baisse de 1,9%


7 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
La pandémie du coronavirus a eu d’impacts négatifs sur l’économie (...)
Lire la suite

Le Bénin obtient 28,24 milliards FCFA


5 juin 2020 par Akpédjé Ayosso
Le Bénin a procédé ce jeudi 04 juin 2020 à une nouvelle levée de fonds de (...)
Lire la suite

10.000 ha pour abriter la Zone économique de Glo-Djigbe


4 juin 2020 par La Rédaction
En Conseil des ministres ce mercredi 15 janvier 2020, le gouvernement (...)
Lire la suite

Le Bénin parmi les 20 meilleures destinations à visiter


31 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Le Bénin figure parmi les meilleures destinations touristiques en 2020 (...)
Lire la suite

La Banque de Développement du Mali s’implante au Bénin


29 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
La Banque de Développement du Mali (BDM-SA) sera bientôt implantée au (...)
Lire la suite

Global Finance nomme Ecobank la Banque la plus innovante en (...)


28 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Global Finance a désigné Ecobank comme la banque la plus innovante (...)
Lire la suite

Midas, le leader européen de l’entretien automobile ouvre ses portes à (...)


26 mai 2020 par Judicaël ZOHOUN
Midas, le leader européen de l’entretien automobile toutes marques, (...)
Lire la suite

Le Bénin lève 55 milliards FCFA


24 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
Au terme d’une émission simultanée d’obligations assimilables du trésor (...)
Lire la suite

Le gouvernement français acte la fin du FCFA


20 mai 2020 par Akpédjé Ayosso
La France a entériné la fin du FCFA dans un projet de loi adopté ce (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires